Sign in to follow this  
Didier Vothy

Le Cocon 5146

Recommended Posts

 Bonjour,

 

Nébuleuse du Cocon : 3h30 de pauses R.V.B.(filtres astronomik) près de Chimay (Belgique) - televue NP101 sur AZEQ6. Caméra QSI683 guidage lodestar. Image recadrée pour sortir le détail dans l'objet.

Traitement Astroart 7.

 

Didier

coconastroart.jpg.f87020a5b55e984994be5b8703593906.jpg

  • Like 8
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est absolument magnifique ce Cocon :)

Le seul défaut c'est qu'il est inversé miroir, la réalité est celle-ci :

Image1.jpg.6d8121fc3c0126605ecc3f46b652ee1e.jpg

 

Bonne soirée,

AG

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, juste Astroart traite l'image de l'autre sens par rapport à MaximLE. :-) j'oublie tout le temps. Merci. En fait, à mon avis, le logiciel n'applique pas la formule de transformation de gestion de l'image abscisse en X (en haut vers le bas).  Il y a une formule math pour çà mais j'ai oublié.  On avait appris çà en faisant des scripts macromedia à l'école :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle Image cher voisin 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By lebras53
      Quelques nuits sans nuages m'ont permis de photographier le ciel. L'image ci-dessous est celle de la nébuleuse du croissant (NGC6888 ici en version HOO), une cible très prisée des astrophotographe et située à 5650 années lumière dans la constellation du cygne, une région très riche en objets remarquables. Ce beau croissant est en fait un nuage de gaz expulsé à haute vitesse par une étoile Wolf-Rayet (WR136). Il s'agit d'une étoile super  massive (entre 25 et 40 fois la masse de notre soleil) qui ne va pas tarder à exploser en super nova. Cette phase ne dure que 10 % de la vie de ces étoiles super massives, vie elle-même assez courte (5 Millions d'années). On ne sait pas à quel stade en est NGC6888 mais cela devrait encore durer un certain temps... J'ai déjà photographié cet objet mais dans un champ beaucoup plus large. Le champ étroit permis par mon télescope C8 Edge HD permet de révéler les détails complexes et magnifiques de la nébuleuse du croissant... Je complèterais, dès que possible, par une version RVB permettant d'améliorer le rendu des étoiles toujours un peu pâle en version HOODétails techniques :
      - C8 Edge HD
      - Monture Celestron CGX
      - Mise en station QHY PoleMaster
      - Guidage ZWO120MM parallèle+ PHD2
      - Focuseur Pegasus FocusCube 0
      - Pilotage monture et Séquenceur : NINA
      - Prise de vue par caméra ZWO ASI 2600 MC PRO (gain 101, Température - 10°C, Offset 50)
      - Filtre Antlia HaOIII
      - Lights 36x300s (3h) , 50 DOF
      - Empilement et prétraitement SIRIL
      - Traitement GraXpert, PixInsight, BlurXterminator et Noise Xterminator
      - Post-traitement Luminar NEO
       

    • By Vlaams59
      Bonjour à tous,
       
      Après avoir imagé ic1396 avec la 80ed j'ai passé une nuit dessus avec ce coup çi le 200/1000,un voile de nuages d'altitude durant la nuit mais pas de lune.
      Les nuits étant courtes j'ai juste 50x240" dessus mais c'est toujours un plaisir de pouvoir sortir le matériel.
      Setup: Skywatcher  200/1000+correcteur,EQ6,Asi 294 mcpro+filtre L Ultimate.Traitement Pixinsight.
       
      Ic 1396 50x240":

       
      J'ai également fait un essai avec le process Narrowband Normalization  en mode hoo afin de voir ce que cela donnait :

       
      Bon ciel!
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Non loin de sa célèbre grande sœur, en plein cœur de la constellation de la Lyre, on trouve une petite nébuleuse planétaire référencée dans le catalogue Minkowski 1. Elle ne mesure que 24" de diamètre à la magnitude 13.3. Néanmoins, elle est bien mignonne si on révèle un peu ses couleurs. J'avais espoir que le seeing se calme un peu pendant la nuit mais l'image finale donne une fwhm de 2.3" sur l'empilement. C'est encore beaucoup pour un si petit objet. Je pense que par temps calme, il y a moyen de détailler un peu l'anneau.
      Newton 245mm à F12 et Asi 533mm pour un échantillonnage de 0.26"/p. 2h30 de luminance et 35mn par couleur (par 5mn).
      Nathanaël
       
      Clic gauche pour la full ( sans grand intérêt) :

    • By guy03
      Bonsoir
      Hier soir le ciel semblait vouloir se dégager et malgré le fait que j'avais sommeil vers 21h, l appel du ciel était plus fort!! J'ai monté le C14 sur la monture et préparé 3 oculaires, un Leitz de 30mm avec 88 degrés de champ, un WO de 40mm avec 72 degrés et un Explore scientific de 18mm avec 82 degrés de champ. Le filtre oxygéne 3 était de sorti également. J'ai observé différents objets et me suis régalé!
      Les dentelles du cygne avec le 40mm....NGC 6960 avec la partie au nord de 52 cYG un régal. C'était bien brillant, deux "branches" bien séparées tout du long. NGC 6992 avec ces belles torsades était bien belle aussi!
      M27, j'ai pris le temps, je l'ai observée avec tous les oculaires, avec filtre, sans filtre. Avec le 18mm, l'étoile centrale est bien visible (sans le filtre) avec, ce sont ses extensions qui apparaissent. Je l'ai observée à la bino. Elle prend de la place!!
      M13, pareil il a eu droit aux différents oculaires et à la bino.....quel spectacle!
      NGC 6888, je l'avais déjà vu avec le C11 mais avec le C14 et le filtre bien sûr (même avec le ciel qui était pas complétement noir)  la forme du croissant m'a tout de suite sauté aux yeux. Avec le C11 il faut se "concentrer", avec le C14 pas besoin. A l intérieur du croissant il y avait plein de choses à voir .....avec de la concentration!
      M16....c'était un challenge, un objectif, j'ai eu du mal à me repérer et comprendre qu'il ne fallait pas que je cherche des zones "claires" mais plutôt des zones sombres pour voir les piliers. Je ne vais pas vous dires que je les ai vu d'une façon nette et tranchée, non, mais les zones claires et sombres j'en ai vu sans probléme. Il faudra que je recommence cette observation comme il faut. M16 était assez basse, peut'être trop? Même si elle ne monte jamais trés haute le mois prochain sera peut'être meilleur.
      J'ai vu M101, 8, 97 M17 ....un beau cygne entrain de flotter dans l'espace! 
      C'était une soirée sans caméra, ordinateur, que du visuel. Pour les planétes je vais attendre.
      Je vous souhaite un bon ciel et de bonnes observations!!
       
       
    • By Goofy2
      Hello    
       
      Nuit du 11 juin 2023, lune déjà couchée, ciel contrasté sans nébulosité. L'eVscope est de sortie pour pointer une nébuleuse planétaire: NGC 6781.
       
      NGC 6781 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de l'Aigle. Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1788. 
      Cette nébuleuse a été produite par une étoile qui a expulsé une partie de sa masse dans l'espace à la fin de sa vie et qui est devenue une naine blanche. NGC 6781 a la forme d'un baril cylindrique. La masse de gaz dans la nébuleuse est d'environ 0,41 masse solaire et son âge est de 38 000 ans. La masse initiale de l'étoile progénitrice se situerait entre 2,25 et 3,0 masse solaire.
      Dans NGC 6781, des coquilles de gaz soufflées par la surface de la naine blanche centrale, faible mais très chaude, se propagent dans l'espace. Ces coquilles brillent sous le rayonnement ultraviolet intense de l’étoile génitrice selon des motifs complexes et magnifiques. L’étoile centrale se refroidira et s’assombrira progressivement, pour finalement disparaître de la vue dans l’oubli cosmique.
       
      - Magnitude apparente: +11,8
      - Dimensions apparentes: 1,9'
      - Dimensions réelles: ~2.0 années-lumière
      - Distance: ~2500 années-lumière
       

  • Upcoming Events