PlanetTracker

Miroir fin de 3cm, 406 f3.8 pour un astrographe ?

Recommended Posts

Posted (edited)

C'est vrai que j'ai fait des miroirs mais je n'avais jamais vu l'utilité de rédiger un bulletin de contrôle. Ça devient n'importe quoi maintenant , moi je me tirerai de devant tu vas finir dans un gouffre financier, au final ça va te couter un repolissage et finalisation et encore si le brut n'est pas avec un magnifique défaut de trempe en plus de la pliure due à son épaisseur. Un miroir un bulletin et une contre visite si nécessaire.

 

Edited by Raphael_OD
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Il y a 6 heures, jldauvergne a dit :

et pourquoi pas rester sur un "modeste" 350

C'est dedans ça que je me suis lancé… donc je suis ton post avec intérêt @PlanetTracker. mais le miens fait 40mm d'épaisseur (8 kg de pyrex).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Chris277 a dit :

C'est dedans ça que je me suis lancé

 

Je me sens également concerné... Mais je pense que je ferai le tube avant le miroir. Pour moi, le plus grand défi en terme du nombre de technologies à mettre en place est là : le tube...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Pascal C03 a dit :

Pour moi, le plus grand défi en terme du nombre de technologies à mettre en place est là : le tube...

Yep comme ma remarque et un essai avec "newt for the web" dans les premières réponses : "le tonneau"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By ZeMrHyde
      Bonjour,
       
      Bien qu'il y ait moults topics sur les forums US/UK, est ce qu'il y aurait des utilisateurs FR qui auraient tenté l'aventure, notamment en imagerie planétaire "HR", avec ces tubes Cassegrain en 6" ou 8" ? 
      J'ai joué de la fonction recherche mais je n'ai rien trouvé de probant ici  
      J'ai compris qu'ils étaient fabriqués par GSO et redistribués sous diverses marques comme Kepler, TS-Optics, Orion, Omegon, etc...
      Pourquoi on en voit pas tant que ça ? tubes trop récents encore ? la mécanique perfectible et la collimation ardue ? l'optique bof bof ? 
      Ils se placent comment face à la concurrence ? Je pense pour le 6", les mak150, C6, et pour le 8", les C8, Vixen VMC, voire mak180
      Oui un mewlon180 (ou +) fera toujours mieux, mais c'est pas le même budget  
       
      Je vous avouerai que dans un coin de ma tête, ils me semblent être une option intéressante d'upgrade pour remplacer mon petit mak127 en ayant un budget "serré"  
       
      Des avis et/ou retours sur ces Cassegrains ? 
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je fais encore appels à vos retours d'expérience sur le terrain.
       
      Pour un Newton à F/4 (200 mm ou peut-être 250 mm), quel correcteur de coma est le meilleur :
      Correcteur de coma GPU pour Newton F/4 coulant 50,80mm (M48) - Sky-Watcher ? ou Correcteur de coma 0,95x MaxField pour Newton - TS ? autre ?  
      Merci
    • By Chris20
      salut à tous,
       
      je commence par ma session du 22 entre deux orages,j'ai profité d'une éclaircie en croisant les doigts pur le matériel,heureusement le ciel est resté clair juste au dessus d'AFA,il y avait des éclairs tout autour pendant que je shootais.
       
      donc le C9 tente de se défendre,il gonfle le torse,me montre des étoiles parfaites(la veille je vérifiais la collim et je voyais parfaitement le 1er anneaux autour de l’étoile focalisée .....en filmant ) mais la concurrence est vachement rude ces derniers jours,c'est une avalanche de magnifiques images que nous voyons en ce moments.
       
      j'ai gardé deux versions,toutes deux présentées en taille réelle et resize plus petit pour un rendu plus joli,et oui les gros diamètres je les laisse au 300 et 350 .
       
      voici une version suivie de son resize 


       
      puis l'autre 
       
       
       
       
       

       
      petite précision sur le voile polaire,il devient bleu dès qu'on touche légèrement à la saturation donc ce n'est pas volontaire.
       
       
      Pour en revenir au titre regardez ce que j'ai reçu hier 

      oups désolé elle est grosse la photo!
       
       
      en fait l'autre jour Sauveur au détour d'une discussion me dit "tu as vu Damian Peach vend son mewlon ?dommage il est un peu cher."
       
      il m'a envoyé l'annonce ,j'ai réfléchis une petit heure et me suis dit que même à ce prix ça restait moins cher que d'acheter un autre téléscope et la monture qui va avec  et j'ai envoyé un message à Damian.
      très sympa d'ailleurs.
      on a essayé de noyer le poisson avec Sauveur pour faire la surprise mais j'avoue que c’était tentant de le dire avant.
       
      prochaine étape collimation du nouveau tube (j'ai vérifié hier soir ,pas bon).
       
      on a encore de belles soirées astro en perspective avec Sauveur 
       
      Bonne journée.
       
      bon ciel!
       
      Christophe 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je sais que ce sujet a déjà été abordé et j'ai bien sûr auparavant  fouiné sur le forum et au-delà.
      J'ai eu un Newton comme premier instrument (76/700) il y a fort longtemps à une époque où je ne savais même pas ce qu'était une collimation.
      Puis je suis passé sur des Schmidt-Cassegrain et j'ai fini par franchir le pas, non  sans appréhension et au bout de longues années. Pas si compliqué finalement sur ce type d'instrument, où on intervient juste sur les 3 vis du secondaire et une simple clef Allen suffit !
       
      Si je pense avoir compris les principes de la collimation des Newton, la mise en pratique me semble nettement plus complexe.
      Désolé de mes questions qui paraîtront sans doute naîves pour ceux qui maîtrisent le sujet, mais en matière de collimation de Newton je suis donc un débutant complet...
       
      J'ai du mal à comprendre deux choses :
       
      1/ Dans quel ordre on doit faire les règlages :
      d'abord le primaire ? d'abord le secondaire ? un va-et-vient entre les deux ?  
      2/ Et je suis complètement perdu dans le choix des outils de collimation, il y en a tellement...
      Est_ce juste une affaire de goût personnel, ou bien sont-ils vraiment complémentaires et il les faut tous ?
      Je pense en pratique à ces accesoires :
      collimateur concentrique (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-concentrique-coulant-50,80mm_detail) collimateur laser (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-laser-hotech-1,25-sca-avec-centrage-parfait-faisceau-en-croix_detail) collimateur Chesshire (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-cheshire-pour-télescope-newton-sky-watcher_detail) et je ne vais  pas jusqu'aux des étoiles artificielles plus dédiées je suppose à la collimation pour la HR planétaire (?)
       
      S'équiper de tous ces accessoires représente un budget conséquent, je cherche donc à comprendre l'intérêt de chacun, mais j'ai du mal.
       
      Un grand merci d'avance à ceux qui maîtrisent le sujet s'ils peuvent m'aider en termes simples à éclaircir tout çà.
      Bon ciel à tous,
    • By Jamededij
      Bonjour a tous,
      Il y a quelques temps je me suis lancé dans la collimation de mon C9 Evolution.
      au début tout se passait plutôt bien puis petit a petit en observant les empilages réalises pendant une séance , j'ai observé un drôle de défaut reliant l'ombre du secondaire au bord supérieur des anneaux.
      Puis j'ai remarqué que ce défaut avait son inverse en bas mais qui se présente différemment , plus sombre , plus évasé  (plus diffus aussi ?).
      Après quelques recherches , j'ai pensé a une veine de chaleur émanant du baffle interne qui dissiperais soit sa chaleur , soit celle du primaire ! 
      Mais le lendemain , pareil , même défaut et ce malgré une mise en température de 4 heures !
      Je ne suis resté dé-focalisé que d'un tiers ( extra et intra ) car la turbu m’empêchais de tater a la phase 2 de la colim selon Thierry L. , pape es collimation et astrophoto lol !
      Ce défaut apparais dans la verticale de l'instrument et ne bouge pas pendant une rotation de l'oculaire.
      Sur une compo Photoshop on peut voir que j'ai placé les anneaux aux 4 coins du capteur et au centre ; on voit le defaut mais pour le reste ..... la turbu et l'empilage des séquences ( a l'arrache) font qu'a part le défaut , le reste n'est pas très parlant.
      Je suis donc perplexe voir inquiet  car je me met a penser a un décentrement de l'ensemble Lame de shmidt / secondaire , ou autre connerie ....
      J'en appel donc aux  grands manitous de la collimation sur les cassegrains ( ou autre d'ailleurs) , pour avoir des avis , des pistes de recherche , des méthodes pour identifier le problème !
      Bref , a l'aide ! lol






  • Upcoming Events