biver

Mars... c'est parti pour la grande opposition!

Recommended Posts

On vient de passer les 20'' d'arc, tu as raison de rappeler que c'est le moment d'en profiter. Très belles prises juste au-dessus.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La prochaine fois que Mars fera plus de 20", ce sera le 12 juin 2033 (mais à -27° de déclinaison, alors bon...)

 

La prochaine fois que Mars fera plus de 20" et aura une déclinaison positive, ce sera... ce sera...

 

... le 2 octobre 2052 !

 

Donc profitez de l'opposition de cette année !

 

(Pour expliquer ça, il faut savoir qu'il y a deux types d'oppositions périhéliques : celles qui sont isolées, comme en 2003 et 2018, et celles qui vont par deux, comme en 1986-88 et en 2033-35.

 

Quand une opposition périhélique est isolée, c'est qu'elle se produit pile poil (ou quasiment) au périhélie, et son diamètre est maximum (25"). Elle se trouve alors dans le Capricorne (ou l'est du Sagittaire). L'opposition qui la précède, dans le Scorpion, est aussi à déclinaison négative. Au contraire, celle qui suit est à déclinaison positive : dans les Poissons comme cette année, ou dans le Bélier comme en 2005. Mars atteint alors un peu plus de 20", mais sa hauteur sur l'horizon permet enfin de belles observations.

 

Quand il y a deux oppositions périhéliques à la suite, c'est parce que l'une se produit un peu avant le périhélie, et l'autre un peu après. Ce sont les seules oppositions du cycle où Mars atteint 20". Mais elle est dans le Sagittaire puis dans le Verseau, donc à déclinaison négative.)

 

((Bon, trêve de bavardage, le télescope doit être à présent à température et Mars suffisamment haute, allons assister au spectacle...))

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui nous est défavorable en plus de métropole, c'est que l'inclinaison de l'orbite de Mars amplifie les extrêmes de l'écliptique, à savoir que les oppositions de juillet sont sous l'écliptique (déclinaison de -28° par exemple en 1986 et 2033) tandis que celles de décembre montent bien haut (+26° en 1993, 2007 et 2039).

 

J'avais proposé une correction du diamètre apparent par la quantité d'atmosphère traversée (diamètre x sin(élévation maxi)) pour avoir une idée de la qualité de l'opposition vu de chez nous.

Pour 45° N, le maxi est alors autour de 17.8" atteint en 2052, mais avec 17.5" cette année et 17.7" en 2005, on a là le trio de tête de 1980 à 2060 en gros...

Mais c'est très dépendant de la latitude de l'observateur et la turbulence est loin d'être une constante d'un jour à l'autre et dépendant linéairement avec la quantité d'atmosphère traversée...

En gros pour nous les oppositions suivant celles très proches du périhélie du mois d'aout (2003, 2018 ou 2050), sont très bonnes (aussi) vu de métropole - surtout que la turbu peu être assez clémente en début d'automne!

Nicolas

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, très bonne idée de calculer ce « diamètre corrigé ».

 

Depuis chez moi, à 49° de latitude :

− Opposition 2001 (δ = -27°, h = 14°) : 5,0"

− Opposition 2003 (δ = -16°, h = 25°) : 10,6"

− Opposition 2005 (δ = +16°, h = 57°) : 16,9"

− etc. etc. etc.

− Opposition 2014 (δ = -4°, h = 37°) : 9,1"

− Opposition 2016 (δ = -21°, h = 20°) : 6,4 "

− Opposition 2018 (δ = -26°, h = 15°) : 6,3 " (ah, on comprends mieux !)

− Opposition 2020 (δ = +6°, h = 47°) : 16,5"

− Opposition 2022 (δ = +25°, h = 66°) : 15,7"

− Opposition 2025 (δ = +25°, h = 66°) : 13,3"

− Opposition 2027 (δ = +15°, h = 56°) : 11,4" (opposition aphélique)

 

Les chiffres parlent d'eux-mêmes ! Je note aussi qu'il ne faudra pas sous-estimer 2022.

 

Mais bon, quand le ciel se fige, et ça peut arriver, là c'est le diamètre qui parle...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Maître Nicolas,

 

Que de détails, l’œil de lynx à encore frappé, superbe. Ton œil et le 400 travail dur et on en reveut!

 

il y a 19 minutes, biver a dit :

ce matin avec un assez bon seeing... ça se laissait même regarder à x1400, mais comme ça faisat 1/5e du champ, Mars le traversait en quelques secondes.. :o... Enfin comme les contrastes de la régio ne sont pas si élevés, c'est plus agréable entre x500 et x700.

 

Tout à fait d'accord, à 150km à l'est de chez toi la tache d'Airy était belle à 3h TL  alors j'ai poussé avec la Powermat X5 mais le champ ne suffit pas...au 300mm j’étais bien à X1,5 D, frustrant mais c'est très plaisant tout de même ! 

 

Merci

 

Lolodobs le dévoreur de monde👽

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourtant elle doit être encore plus haute dans ton ciel Serge, et puis avec le 600 de la Foa...?

Il te reste 15j... ;) !

Nicolas

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

nan mais alors là, c'est indécent !!!!! tu me troues le cul à chaque fois, coquinou !!!!!!

 

De même Serge. Nicolas comme Fred, c'est le microcosmos des observations visuelles de Mars d'anthologie.

Que de microdétails et de microcontrastes...Un vrai régal à chaque fois de voir ce qu'ils arrivent à sortir de leurs yeux.

Nous sommes des petits "gamins" à côté...^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau ! Je dois m'y pencher aussi, je ne l'ai observée que rapidement pour l'instant.

 

Niveau matériel de dessin on est sur quoi?  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/09/2020 à 09:59, BlackMaple a dit :

Niveau matériel de dessin on est sur quoi?

Papier + crayon (de couleur)... Dos 0.0, Windows 0.0, tout en 0G et sans électricité (hormis les lampadaires boules qui me dispensent de lampe de poche) :D

Voilà la production d'il y a une semaine, avec un nouvelle nuit correcte ce matin (et Phobos aperçu dans l'aigrette de Mars à 4h10, bien plus faible que l'étoile de champ 3X plus loin et de passage...)

Nicolas

 

mars1209-140920.jpg

  • Like 3
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nicolas, 

Quel régal, beaucoup de détails sur tes dessins ! Le 400mm tourne à quasiment G =2D 👍.   Le dessin du 14/09/20 me plaît particulièrement, J'ai fait la même région un peut plus tard.

 

Merci

 

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, BlackMaple a dit :

Oh misère, m'parle pas de ces foutus lampadaires boule

Ouaip... j'ai aussi des 'lampions' au sol qui éclairent du feu de dieu à l'horizontale... Mais au 1er Janvier 2025 on est en droit d'exiger (Arrêté du 27 Dec. 2018) qu'ils soient remplacés (ou sinon faire sanctionner les (co)propriétaires pour non respect de la loi...)

 

Sinon, ce matin c'était au tour de Deimos d'être aperçu, vers 3h un peu avant son élongation maxi (déjà à 3 diamètres de Mars) et à côté de l'aigrette de Mars. Phobos était vraiment très limite ou pas sûr car à 20" du limbe dans l'aigrette...

Nicolas

Edited by biver
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que c’est beau....:x

 

j’ai tenté la semaine dernière au 460, sans motorisation je n’y arrive pas, je perd la perception des plus fins détails à chaque fois que je dois recentrer. Alors arriver à ce niveau de détail sans motorisation c’est juste incroyable!

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais non !!! Tes derniers dessins c'est dingo. Il y a quelques jours je regardais avec bino pour une fois, et je me disais, ah ouai quand même on voit tout ça. Et je me suis dit ok, je comprends mieux comment ils font pour dessiner tout ça. Et puis je reviens là, je vois tes derniers dessins et .... non je ne vois pas en fait :)
Et en plus comme souligne Simon, tu n'es pas motorisé !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, jldauvergne a dit :

Et en plus comme souligne Simon, tu n'es pas motorisé !

C'est p'tet' mieux d'ailleurs, pour éviter les "pixelscônes morts" et le "moirage" rétinien, que l'image ne soit pas projetée toujours sur la même zone et se balade sur le tapis cellulaire de l'oeil. Même si avec une motorisation qui apporte du confort il suffit de balader l'oeil pour obtenir le même effet, ce balayage naturel pourrait avoir cette vertu d'atténuer les artefacts.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, biver a dit :

Sinon, ce matin c'était au tour de Deimos d'être aperçu, vers 3h un peu avant son élongation maxi (déjà à 3 diamètres de Mars) et à côté de l'aigrette de Mars. Phobos était vraiment très limite ou pas sûr car à 20" du limbe dans l'aigrette...

 

Les satellites de Mars en visuel... rien que ça ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/09/2020 à 21:00, biver a dit :

Et pourtant elle doit être encore plus haute dans ton ciel Serge, et puis avec le 600 de la Foa...?

Il te reste 15j... ;) !

J'me suis vengé !!!! c’est fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour "profiter" de cette opposition et d'un ciel encore dégagé, je me suis levé à 03H du matin mardi dernier pour voir Mars au plus haut dans le ciel, avec ma bonne lunette Zeiss APQ 130 / 1000.   Je ne fais que du visuel.  Je suis en Alsace.   Très belle image qui me rappela 2003, mais néanmoins, l'optique n'est qu'une 130 mm "seulement".    Il ne faut pas espérer voir Phobos et Deimos avec cette lunette ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/09/2020 à 14:43, jldauvergne a dit :

Il y a quelques jours je regardais avec bino pour une fois, et je me disais, ah ouai quand même on voit tout ça. Et je me suis dit ok, je comprends mieux comment ils font pour dessiner tout ça. Et puis je reviens là, je vois tes derniers dessins et .... non je ne vois pas en fait :)

 

Chacun son job, je crois. Il y a les excellents imageurs, n'est-ce pas ? ;) Comme il y a les observateurs d'exception.

Et puis, il y a ceux qui n'excellent absolument en rien du tout (je parle pour moi) et c'est plutôt reposant ma foi...Le tourisme céleste.

On ne peut pas demander à n'importe qui de faire ce que tu fais avec ton Mewlon, tout comme on ne peut pas demander à un imageur

qui observe juste de temps en temps pour "voir", de sortir des dessins de dingo à la Biver ou à la Burgeot. Dans la première catégorie

comme dans la seconde, il y a un savoir-faire comme de l'expérience indéniables digne d'un sportif qui s'exerce sans arrêt pour se maintenir

au plus haut niveau de son art. En mono comme en bino, on ne "voit" pas, c'est clair. Tout au plus, la calotte polaire est évidente du

premier coup d’œil et on parvient à délimiter vaguement des zones en fonction de leur albédo en s'aidant d'un W23A mais c'est tout.

 

Restons-en à se dire, même quand on ne "voit" pas, Mars représente une bien belle curiosité à l'oculaire.

Au diamètre où elle en est rendu actuellement, à 100x, on reconnaît déjà la géographie de base.

A 250x, évidemment, çà commence à sérieusement causer dans un 200.

Et pour les chanceux des 300mm et plus qui peuvent monter au moins à 450x, c'est évidemment génial.

 

Citation

Quel régal, beaucoup de détails sur tes dessins ! Le 400mm tourne à quasiment G =2D

 

En effet, Nicolas au gré des époques et des diamètres de ses télescopes, comme il note tout, il tourne autour de G = 1,7D pour être précis. 

La plupart, on tourne autour 1D jusqu'à 1,3D au mieux mais je crois que c'est une erreur. Un minimum de 1,5D devrait être la norme.

A moins d'une turbulence vraiment pourrie, un 200mm devrait tourner au minima à 300x ; un 400mm à 600x (mathématiquement évident).

 

Le 22/09/2020 à 14:43, jldauvergne a dit :

Et en plus comme souligne Simon, tu n'es pas motorisé !

 

C'est bien le problème comme pour certains peut-être un avantage pour éviter les corps flottants dans l’œil comme l'explique Yann.

Après, on ne va pas ré-inventrer l'eau chaude. L'absence de motorisation est un soucis indexé sur la qualité de l'oculaire que l'on

est prêt à installer sur son Dobson. A 300x dans un trou de serrure de 50°, c'est pas évident. On prend le même grossissement

dans un excellent oculaire 50,8mm de 100° de champ apparent, pointage comme suivi sont immédiatement plus confortables.

Avec les Dobson, il faut travailler à l'hublot. J'ignore les oculaires utilisés par Nicolas mais du 80-82° est un minimum, je pense.

Après, il va sans doute encore nous étonner car quand je vois que Fred utilise des Plossl Televue de 50°, il y a quand même

des sacrés caïds du visuel ici, à moins que ce soit uniquement sur un télescope motorisé.

 

Sans compter que l'observation planétaire se pratique au sens contraire de celle du ciel profond.

En planétaire, observer sous des lampadaires, ceci excite à fond les rétines et c'est la solution pour que la pupille de l’œil ne s'ouvre

pas trop afin de booster la détection des couleurs et fins détails. Par contre, le voisin qui est en train de tenter de décortiquer une petite

galaxie en vision décalée avec la nécessité au contraire que la pupille de l'oeil soit bien ouverte, ne peut pas le voir sous le même angle.

 

Le 22/09/2020 à 12:20, AlSvartr a dit :

j’ai tenté la semaine dernière au 460, sans motorisation je n’y arrive pas, je perd la perception des plus fins détails à chaque fois que je dois recentrer. Alors arriver à ce niveau de détail sans motorisation c’est juste incroyable!

 

En fait, si tu regardes les travaux de Nicolas, tu constatera qu'un dessin détaillé tourne en gros autour d'une heure d'observation en continu,

même sur Jupiter qui parcourt 1/10 de sa rotation pendant ce temps. Nicolas comme Fred d'ailleurs, c'est du WinJupos organique. Il fait

de la dérotation en temps réel au fur et à mesure des passages itératifs de Jupiter ou Mars dans son oculaire. Donc, peu à peu, même sans suivi

sidéral, en posant peu à peu les détails, on peut arriver petit à petit à enregistrer des finesses intéressantes. Et pour çà, il faut quand même

observer très souvent et faire preuve d'une bonne régularité, donc avoir aussi tous les moyens pour le faire (site, motivation, temps,...).

Donc, oui, c'est juste incroyablement méritant pour les meilleurs. Mais c'est pas grave, chacun son truc. La simple contemplation suffit parfois à certains.

 

Le 21/09/2020 à 14:34, biver a dit :

Papier + crayon (de couleur)... Dos 0.0, Windows 0.0, tout en 0G et sans électricité

 

Il le dit lui-même d'ailleurs !! :D;)

 

Le 23/09/2020 à 10:31, serge vieillard a dit :

J'me suis vengé !!!! c’est fait.

 

C'est super !! :P

Edited by A-FIOCRET
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, A-FIOCRET a dit :

Avec les Dobson, il faut travailler à l'hublot. J'ignore les oculaires utilisés par Nicolas mais du 80-82° est un minimum, je pense.

tu peux faire ça, mais tu envois dans ce cas l'image dans des zones de coma. 
J'ai du mal à concevoir le planétaire sans moteur, il faut fixer l'image tellement longtemps. Nicolas est un acrobate. Clair qu'il y a une sacrée expérience. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Fred_76
      Bonjour
       
      Le site SpaceWeather informe que :
       
      "On May 14th, AR3664 produced an X8.6-class solar flare, the strongest flare of the solar cycle, and hurled a corresponding CME directly toward Mars. NASA models suggest it should hit Mars on May 17th, potentially sparking global auroras."
       
      Le 14 mai, AR3664 a produit une éruption solaire de classe X8.6, la plus forte du cycle solaire [à ce jour], et a projeté une CME correspondante directement vers Mars. Selon les modèles de la NASA, elle devrait toucher Mars le 17 mai, ce qui pourrait déclencher des aurores boréales à l'échelle globale.
       
      Ca pourrait faire des belles images mais elle sera très très basse sur l'horizon juste avant le lever du Soleil...
       
      A+
       
      Fred
    • By Gildas974
      UN AMAS GLOBULAIRE ET UN AMAS OUVERT : NGC 3201 et NGC  6025
       
       
      Bonjour à tous,
       
      Les nuits pures et sèches défilent désormais sur le département réunionnais....que c'est bon !
      Voici deux observations effectuées ce week end et pas plus tard qu'hier. 
       
      NGC 3201
      C'est bel amas globulaire situé dans la constellation des Voiles. Voici une petite carte : 
       

       
      L'amas est peu dense et affiche une magnitude de 7m. Autant dire qu'il n'offre aucune difficulté à être résolu au C11.  
       

       
       
      NGC 6025
       
      Hier, ce fut la lunette FC100 qui fut de sortie pour contempler un joli amas du sud : NGC 6025. Il se situe dans la constellation du Triangle austral. 
      Sa forme  quelque peu sinueuse lui vaut une allure très esthétique. Les principales composantes de l'amas sont blanc bleutées.  
       

       
      Voici le dessin réalisé à l'aide d'un oculaire de 40mm essentiellement couplé à la lunette Takahashi FC100. 
       

      La suite de la soirée fut consacrée à la contemplation passive de l'amas des Bijoux, mais aussi de ce monstre Oméga du Centaure que je n'ai de cesse de visiter à cette période de l'année...
       
      Enjoyyyy the sky !
       
      Gildas
    • By Adamckiewicz
      Quelques dessins issus des observations trop rares mais fort riches du printemps!
       
      Une soirée du 6 mars dans des conditions médiocres, avec pour commencer un aperçu de Pons Brooks au T150 entre les lampadaires, 
       
      Puis après l'extinction des feux,  M97 au 400, avec deux étoiles en vision indirecte <50% :

       
      et la baleine avec le baleineau, laissant apparaitre de multiples nodosités en grossissant correctement :

       
      Ensuite, nuit en montagne au col d'Issarbe, le ciel se découvrant après une journée très couverte, laissant un ciel clair mais très humide. Le ciel semblait très stable mais impossible de grossir, et une perte de transparence trop pénalisante pour mon programme de petites galaxies...

       

       
      On commence avec C/2023 A3 Tchansinchan qui croise devant NGC 4904 :
       

       
      et plus en detail :

       
       
      Quelques galaxies ensuite :
       
      La crosse de Hockey :
       

       
      et NGC 4559 :
       

       
      Enfin, la fameuse nuit du 10 mai, au club de Monein, marqué évidemment par l'aurore boréale qui nous a retournée de l'oculaire !!! :

       
      pose automatique de 3s au téléphone :

       
      une version retraitée pour essayer de rendre la vision réaliste :

       
      Et M64 malgré tout , dans le halo rosâtre du fond de ciel :
       

    • By Adamckiewicz
      Nuit prévue avec les copains du club, des dobsonneux (T300, T350, T610 et mon T400), et un photographe avec un newton 200mm.
      Col d'Issarbe, 1400m d'altitude. 9° en début de soirée, pas une seule plaque de neige en montant....
      Très peu d'humidité (50%) mais un ciel gâché en début de soirée par des cirrus et surtout des fumées d'écobuages.
      Les télescopes sont prêts vers 19h.
      La soirée commence avec une superbe lumière zodiacale qui s'étend presque jusqu'à Jupiter!
       
      J'avais prévu un programme dans l'Eridan, le lieux et la date s'y prêtant bien, mais après une observation de NGC 1232, j'ai compris que ca ne le ferait pas. J'observe NGC1637 plus haute, mais qui semble loin de son potentiel. Puis un regard vers la flamme, où je retrouve les détails si bien rendus dans les dessins que j'ai pu voir ici récemment, notamment celui de Sky runner  . 
      Puis je me suis rabattu comme les copains vers des objets plus hauts, il faut jongler avec des passages importants de chute de transparence localement.
      Vers 22h Jupiter nous offre un spectacle magnifique à 515x en binoculaire, avec une image très stable et contrastée. Le suivi grâce à la table est évidemment très appréciable!!
      Je dessine ensuite M82, en monoculaire à 400x et en binoculaire à 300x, après une première tentative d'observation décevante vers 21h.
       

       
      Ensuite je m'oriente vers le clown, d'abord pas en grande forme, mais qui s'améliorera pendant la soirée. on a pu passer la bino 515x, un peu gênés cependant par le vent, puis en monoculaire à 800x en fin de nuit , une fois le vent retombé, ce qui m'a permis d'ajouter quelques détails au dessin.
       

       
      Philippe nous signale la présence du Gegenschein entre l'amas de la crèche et le Lion, assez nettement visible !!!
       
      Laurent me montre ensuite ngc2403, une galaxie très interessante, spirale désordonnée difficile à décortiquer, au dessus de m82. On distingue une zone HII (en haut) et une autre peut être, plus discrète en tous cas, au bout du bras à gauche :
       

       
      Puis je me tourne vers le Lynx pour observer NGC2683 qui m'avait laissé un très bon souvenir au c8 dans des conditions bien moins bonnes. Elle est maintenant proche du zénith. Il n'y a pas de bande d'absorption visible, mais une partie plus claire sur le haut du bulbe  
       

       
      Ensuite je profite de la montée du Lion pour observer NGC 2903, qui montre une quantité de détails assez impressionnante
       

       
      Enfin, pendant la dernière heure, je me régale devant M51, principalement à 200x mais quelques apports d'informations à 400x.  Il ne faut pas hésiter à grossir pour faire apparaitre les ponts de matières, bandes d'absorption ...
       

       
      (le dessin et tourné à 90° antihoraire par rapport à la vue au télescope)
       
      Je finis tranquillement par M5 qui éclate les rétines à 300x en binoculaire, avant de ranger le matériel.
       
      Encore une fois, et @jldauvergne sera content, le suivi a été un énorme apport cette nuit encore!!! (et quel bonheur de pouvoir aller siroter un coup, observer une nébuleuse dans le score des copains, soulager le chatouille de la vessie comme disait l'autre.... et retrouver sa cible encore dans l'oculaire  )
       
      et merci aux conseils de @serge vieillard sur le papier! C’est nickel, ça tient super bien pendant l’observation, et pas besoin de reprendre le dessin ensuite ( quelques retouches sur les étoiles et parfois un peu d’estompe). Et au scanner le rendu est mieux  
    • By serge vieillard
      Yo !
      quel beau Soleil aujourd'hui, constellé de plein de petites protus. Voici en bas la plus remarquable, observée entre 13h30 et 14h locale. Juste au-dessus, un formidable champ de spicules affirmées, certaines commençant à apparaitre comme de petits jets, d'autres en arches en formation (à 15h locale)
       
       


  • Upcoming Events