Thierry Legault

Deux transits solaires d'ISS, une nouvelle lunette et une surprise !

Recommended Posts

il y a 6 minutes, Bungert a dit :

En un trente deux millième de seconde l'SS ferait 24 cm ? 

 

oui, mais ça commence à faire en comparaison du diamètre du Canadarm (35 cm), d'où l'utilisation d'un hélioscope qui peut laisser passer énormément de flux (je ne mettrais pas l'oeil à la place du boitier !). L'astrosolar même en densité 3,8 est complètement à la ramasse, beaucoup trop opaque.

D'ou l'utilisation d'une lunette, pour la couverture de champ sur le disque solaire mais aussi parce qu'un hélioscope avec un télescope c'est assez...risqué !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Chuis sidérer........images extraordinaires 

je me demande si les gars dans l’iss avec le même mattosse et les MÊMES. CONPETENCES et en oubliant les problème due aux conditions des lieux,et de tous un tas de trucs qui m’echapPe......

ils verraient quoi,nos bagnoles,les plaques de nos bagnoles,nous dedans😀😀

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour cette séquence de fou!!! 

Quand le monde ordinaire arrive à distinguer les panneaux solaires c'est un succès, mais là on est dans un autre monde. Et la lunette n'explique pas tout, même si elle est à vous rendre vert de jalousie!

 

Fabuleux!

 

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Absolument hors norme ! La lunette, l'operateur (mais ca on savait), et le resultat.

Ca promet du grandiose a venir !!!!!

 

Sinon, pourquoi un tube noir ? Est ce un choix delibere ? Meilleur mise en temperature (solaire, nocturne) ?

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, muller a dit :

Sinon, pourquoi un tube noir ? Est ce un choix delibere ? Meilleur mise en temperature (solaire, nocturne) ?

 

c'est un tube en carbone, et comme c'était une occasion je n'ai pas eu le choix de toute façon

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est un sujet que tu maîtrise parfaitement l’iss mais franchement on aimerait revoir des images de la lune , planètes et ciel profond :) c’est pour bientôt ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, djorgedacosta a dit :

C’est un sujet que tu maîtrise parfaitement l’iss mais franchement on aimerait revoir des images de la lune , planètes et ciel profond :) c’est pour bientôt ?

 

ça tombe bien, Mars est en approche et les C14 ont des défis à relever xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Énorme Thierry, l'ISS grosse et contrastée comme jamais!

Claque bien cette petite 200, miam! B|

Pas trop galère ni risqué le montage du tube sans aide, sur la monture? :/

 

Il y a 3 heures, Thierry Legault a dit :

D'ou l'utilisation d'une lunette, pour la couverture de champ sur le disque solaire mais aussi parce qu'un hélioscope avec un télescope c'est assez...risqué !

Effectivement, le miroir secondaire sur le trajet ne goûterait que peu l'échauffement...

D'ailleurs, même avec ta lunette, tu n'as pas de problème de chauffe avant l'hélioscope, qui pourrait générer de la turbulence interne?

Simon

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stupéfiant et superbe défi.

Merci pour le partage de ce genre de clichés.

Sacré matos à installer.

Merci Thierry 😉

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

merci à tous !

 

Il y a 7 heures, Simon Fabre a dit :

Pas trop galère ni risqué le montage du tube sans aide, sur la monture? :/

 

bien moins que je le craignais, en fait le tube fait moins de 20 kg sans les anneaux, donc sensiblement moins que le C14 (elle est beaucoup plus longue cependant, il faut faire attention à ne pas la cogner dans les portes ou les murs quand je la porte). Je fixe les anneaux sur la monture, en position horizontale, puis je dépose le tube à l'intérieur comme on déposerait un bébé dans un berceau (ce qui m'entraîne doublement, puisque je suis grand-père depuis 15 jours, mais il y a un des deux bébés qui est bien plus encombrant que l'autre xD)

Au final, c'est moins délicat que le C14 à installer. En fait, le plus lourd c'est la monture.

 

La malle d'origine étant plus lourde que la lunette elle-même, il faut maintenant que je trouve un sac de transport rembourré façon Geoptik, je regarde du côté des sacs pour planche de surf...

 

Il y a 7 heures, Simon Fabre a dit :

D'ailleurs, même avec ta lunette, tu n'as pas de problème de chauffe avant l'hélioscope, qui pourrait générer de la turbulence interne?

 

l'arrière de l'hélioscope est très chaud (pas touche !), mais je savais que ça passerait car ça passe sur la 435 de Serge Deconihout ! Et avant l'hélioscope rien ne chauffe bien sûr, puisque rien n'absorbe la lumière (qui ne fait que traverser le tube). Il faut juste bien veiller à garder le Soleil centré, que son image n'aille pas taper à côté du prisme, sinon ça risque de fumer...

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Énorme ! A quand la station avec les filigrees en arrière plan :)?

Bravo pour la performance !

Pascal

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc finallement, tu préfères l'ISS en ombre chinoise derrière une source assez brillante B| pour poser... très ... court plutôt que la suivre de nuit et poser un peu moins court, pour saisir des détails... très fins ;).

au 1/32000e (autre manière de voir, l'ISS file à 7.5km/s donc 7500m/32000 par pose), tu as quoi comme système d'obturation? purement électronique/balayage? Est-ce que le déplacement de l'ISS pendant la pose ne la déforme pas un (petit) peu? J'ai ce problème avec l'A7s en mode suivi manuel où parfois au 1/4000e elle peut-être pas mal déformée (et de manière aléatoire dans mon cas :|)

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, biver a dit :

tu as quoi comme système d'obturation? purement électronique/balayage?

 

électronique, global shutter à mon avis, en tout cas jamais perçu de déformation sur les images ni en live-view en bougeant l'objet dans le champ (c'est évident avec la 178MC par exemple)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impressionnant en effet...

 

Question peut être idiote, mais un tube noir en plein soleil, même si pendant la pose il est de face on est d’accord, doit chauffer vite pendant la mise en place... est-ce un problème? Pas envie de le peindre en blanc?

JMarc

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, JMBeraud a dit :

Question peut être idiote, mais un tube noir en plein soleil, même si pendant la pose il est de face on est d’accord, doit chauffer vite pendant la mise en place... est-ce un problème? Pas envie de le peindre en blanc?

 

comme il est à l'ombre pendant le suivi solaire ce n'est vraiment pas un problème, d'autant que thermiquement un objet sombre peut rayonner plus qu'un objet clair (enfin, ça dépend se son comportement dans l'IR plus que dans le visible s'il est à l'ombre).

Et puis c'est plus discret quand je suis en pleine campagne, je risque moins de me faire repérer (y compris par des satellites : à force de les chasser on finirait par devenir parano xD)

 

J"ai les photos sur Space Weather, cool B|

 

 

Edited by Thierry Legault

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By banjo
      bonjour,
      j'avais trop envie d'en faire une , malgré ce ciel de Merd.. et malade comme un clébard 
      Dommage c'est spectaculaire.
      Paul
       
       

       

    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      dernier soleil pré new confinement sous un ciel voilé et avec un vent qui est revenu sur le plateau d'Albion.
       
      A la fs60 muni de son sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7 et zwo178mm vers 14h50 HL
       

       

       
      a+
      stéphane
    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      C'était samedi. En fin de matinée, je vérifie ma collimation sur étoile artificielle avec Barlow x3 et ASI 120 mm-s. En effet, la semaine d'avant j'avais refait la collimation suite à un démontage du primaire pour en mesurer les dimensions (épaisseur et diamètre). Quelle surprise de voir que mon 254 mesure en réalité 258 mm de diamètre pour une épaisseur au bord de 31,4 mm. Bref, en démontant les tubes et Barlow lors de la première collimation, je me rends compte qu'il y avait une flexion abominable. D'où la seconde vérification de samedi dernier.
       
      Voici les images de l'étoile artificielle du bleu à l'IR 642 en passant par le vert et le rouge.
       

       
      En début d'après midi, je sors le télescope. Et j'attends 15h42 pour photographier un petit bout de soleil au travers du ciel laiteux. L'image est faite derrière le filtre vert, Barlow x3 et ASI 120 mm-s.
       

       
      En début de soirée, je tente Jupiter toujours avec mon ciel laiteux. Les temps de pose sont environ 4x plus grands que d'habitude. Quand ça ne veut pas.... Je pointe ensuite quelques cratères lunaires, ça se déforme dans tous les sens, tout partira à la corbeille. Je tente ensuite Mars, c'est un peu moins pire, les temps de pose sont quand même 2x plus grands qu'à l'habitude. Je fais plusieurs tentatives sur 1 heure, les 3 dernières vidéos de 30 sec (R, V et B) sont à peu près exploitables dans la douleur. Décevant, la séances précédentes datait du 17 septembre.
       
       
       
      Je change ensuite de config pour faire du ciel profond avec la Starlight Xpress SX 9 et sa roue à filtres, avec 30 poses de 2 minutes en luminance, et 10 poses de 2minutes par filtre coloré.
       

       
      Je tente une dernière série de poses sur NGC 541 et ses voisines, avec des poses unitaires de 5 minutes, ça part en sucette au bout de 15 minutes, avec perte de l'étoile guide. Je recentre sur NGC 541 pour 4 h et part me coucher. Au bout de 3 h, le tube pointe à l'horizontal! l'étoile encore perdue, ce qui n'empêche pas l'autoguidage de promener le tube dans le ciel. LeE tube ruisselle, ainsi que l'ordinateur. Vues les taches sombres dans l'image, les bandes colorées sur le fond... Je pense que ça ruisselait aussi sur les optiques et la caméra. Je sauve vaguement 16 L, 4 R, 2V et 2B. C'est loin du compte initialement prévu.
       

       
      Bonne soirée
       
      Christophe
       
    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      un soleil plutôt joli aujourd'hui vu depuis l'observatoire Sirene. Ciel plutôt bleu et vent plus calme en Provence
       
      A la fs60 muni de son sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7 et zwo178mm vers 11h20 HL
       

       

       
      avec la lentille de barlow x2 + ADC (réduite à 75%) vers 11h33 HL
       

       
      a+
      stéphane
    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      un soleil du jour bien calme côté protubérances, mais deux petites zones actives dont une avec des taches, le groupe 2778 (assez rare en ce moment pour le souligner )
       
      Pas mal de turbulence depuis l'observatoire Sirene sur le plateau d'Albion donc pas de zoom de cette belle zone. (ni de tentative en LB avec le C8)
       
      A la fs60 muni de son sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7 et zwo178mm vers 13h53 HL
       

       

       
      un petit crop :
       

       
      a+
      stéphane
  • Upcoming Events