Toutiet

La collimation... l'aviez-vous vue comme ça ?(2/6)

Recommended Posts

Posted (edited)
Il y a 9 heures, ALAING a dit :

En fait, je m'en moque complètement de la collimation des newtons :)

Je suis lunette, SC et MAK ;) et puis j'ai horreur des aigrettes qui ne sont qu'un défaut de ce télescope ;)

Bonsoir gégé,

tu ne sais pas ce que tu perds...600 à 800mm de diamètre à F3 et 2000X les "fingers in the nose". Le seul truc que tu dois apprendre c'est savoir pousser une brouette, et monter à l'echelle dans le noir, car la collim se fait une fois pour toute, même après démontage et remontage de l'échafaudage qui tient le secondaire.

Bon je sors, pas très constructif comme remarque...

ClaudeS

Comme toi: Lunette et Mak. La collim, c'est toujours pour les 29 février....pour le mak...

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Pour chaque position du secondaire, il y a une parfaite collimation du primaire. Encore faut il que l'axe optique soit parallèle au tube, au PO et centré dans ces deux tubes... O.o

Si on n'avait pas de tube et qu'on pouvait placer l'oculaire exactement où on veut, on n'aurait pas besoin d'un certains nombres de réglages préalables...

Mais promis, je vais prendre le temps de tout lire avec attention. :)

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Illustration de ce que dit JD :

 

image.png.9dd9b672c2714e03566993a604e2b0af.png

source : Jason D. (Jason Khadder) https://www.cloudynights.com/topic/637928-primary-mirror-adjustment-collimation/#entry8915522

 

Avec une méthode de collimation classique on peut très bien tomber sur les cas A, C ou E sans s'en rendre compte et on adjugera que la collimation est bonne ce qui est vrai du point de vue des alignements et visuellement ce sera même très bien si au final l'axe optique forme un angle très petit. Cependant dans les cas A, C et E au centre du champ on observera de la coma produite par le miroir et de l'astigmatisme produite par l'oculaire (rayons incidents hors l'axe).

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites

jgricourt,

Pas du tout d'accord avec toi, pour les cas A, C et E. Pourquoi y aurait-il de la coma puisque le miroir principal travaille sur son axe principal, là où il n'y a pas de coma...?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En effet si l'oculaire est parallèle au flux optique. Mais il y aura de la coma car évidemment, l'oculaire dans les situations A,C,E ne sera pas parallèle au flux optique...

L'autre risque des situations A, C, E, c'est de diaphragmer le primaire avec le tube , surtout si ce dernier est un peu sous-dimensionné...

Edited by JD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jgricourt,

 

Les cas A et E ne répondent pas aux conditions énoncées dans l'étape 1 de Toutiet (ou dans celle très proche de Texereau dans le CTA) à savoir :

 

1 - "le miroir secondaire doit s'inscrire en totalité dans le champ de sortie du tube PO et laisser le même espace visuel entre ses bords, gauche et droit, et le cercle extrémité avant du tube PO" : ce n'est probablement pas le cas des cas A et E."

 

2- "L'important, c'est de pouvoir observer la totalité du miroir primaire depuis n'importe quel point du champ de pleine lumière que l'on se sera défini dans le plan focal (en général, une pleine Lune)" : ce n'est manifestement pas le cas non plus dans les cas A et E.

 

Par contre, la seule collimation au laser ne permet effectivement pas de détecter ces 2 cas. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

JD

• "oculaire parallèle au flux optique"...?  Je ne comprends pas ce que tu veux dire....:S

• La coma introduite par le primaire n'a rien avoir avec le "travers" de l'oculaire. La coma apparait si, et si seulement, le primaire ne travaille pas sur son axe . Or ce n'est pas le cas dans les 4 cas présentés (A, B, C et E),

 

astrocapel

Les cas A et E ne sont pas rhédibitoires. Ils peuvent se produire , en particulier, lorsque le PO n'est pas perpendiculaire au tube du télescope, mais cela n'empêche (melba) d'avoir une excellente collimation du primaire. SI le tube est mal dimensionné, ces cas entraîneront un peu de vignetage, c'est tout. Ce sera un problème de lumière mais pas de qualité intrinsèque des images. 

 

Les cas présentés sont des "cas d'école" qui ne se présentent pas tout à fait comme ça dans la réalité (le secondaire n'est jamais autant décalé,  ni le primaire autant incliné).

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Effectivement pour A,C (et E) le plan focal n'est pas incliné par rapport au tube du po (pas clairement représenté ici) et il est bien dans l'axe mais pour E c'est différent si le tube du po n'est pas réajusté et qu'il reste à 90° sur le tube et c'est là que les aberrations apparaissent au centre. Autre inconvénient (astrophoto) le champ pleine lumière ovalisé (lorsque le secondaire est suffisamment large).

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tube du PO reste à 90°, on se touve dans una position symétrique du cas A.
Je l'ai expliqué dans mon (1/6). Tout ceci n'est pas bien grave du moment que les impératifs mécaniques sont respectés, comme les a rappelées, plus haut, astrocapel (1 et 2).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rencontre un problème avec le miroir secondaire qui ne reste pas centré dans le PO dans le temps.
Je m'explique, je centre le miroir secondaire avec l'aide du cheshire et après, je fais l'alignement des miroirs. Je revivifie le centrage du miroir secondaire voir s'il n'a pas bougé leurs de l'alignement des miroirs avec le cheshire. La collimation est parfaite et le centrage du miroir secondaire n'a pas bougé.

Avant chaque observation, je règle le miroir secondaire avec l'aide de ses 3 vis. Après, quelques observations, je m'aperçois que le miroir secondaire n'est plus centré.
Est-ce que vous rencontrer le même problème ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Visiblement, en A ou C vous devez déplacer dans le plan en X&Y le secondaire, en plus de l'inclinaison. Le secondaire ne serait plus au centre, et il faut jouer sur les câbles/supports du secondaire. Vous ne trouver pas que cela commence à faire beaucoup? Pour un poste fixe, cela doit passer mais pour un dobson serrurier?

Dans un mak, la première chose à faire est de mettre l'axe optique du primaire confondu avec l'axe du tube, qui à jouer un peu plus tard dessus, mais très faiblement....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sturydon,,

Il n'y a aucune raison pour que ton secondaire se déplace tout seul...!

S'il a bougé (un peu) c'est que ses vis de réglage étaient mal serrées. De même, si tu dois retoucher ses vis avant chaque observation, ce n'est pas normal...
En principe, une fois fait un premier réglage de positionnement et d'orientation (voir mes explications en 1/6), tu ne dois plus éventuellement intervenir que sur les vis du primaire qui, lui, peut avoir légèrement bougé, vu qu'il n'est pas contraint.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, je viens de comprendre qu'avec le collimateur hotech comme j'ai un problème avec lui et que le faisceau laser ne tape pas toujours au même endroit. J'avais l'impression que le miroir secondaire bougeait.


Mais petite question, pourquoi j'ai vu des vidéos que des astronomes touchait au réglage du miroir secondaire avant chaque observation avec l'utilisation du laser ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il voulaient simplement s'assurer que leur secondaire n'avait pas bougé. Ça peut éventuellement arriver dans le transport, après un choc... Si l'on veut retoucher le primaire (pour les mêmes raisons), il faut évidemment s'assurer que le rayon laser frappe exactement le centre du primaire, et retoucher ensuite le primaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Toutiet a dit :

Il voulaient simplement s'assurer que leur secondaire n'avait pas bougé. Ça peut éventuellement arriver dans le transport, après un choc... Si l'on veut retoucher le primaire (pour les mêmes raisons), il faut évidemment s'assurer que le rayon laser frappe exactement le centre du primaire, et retoucher ensuite le primaire.

 

Comment faire dans le cas, si je veux régler le miroir primaire et que je m'aperçois que le rayon du laser ne frappe pas exactement le centre du primaire. Je suis bien obligé de régler le miroir secondaire ? Après, j'ai le problème qu'il n'est plus centré.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu dois relire la procédure que j'ai décrite dans les "épisodes" précédents. Elle n'est quand même pas bien compliquée !

Pourquoi veux-tu que ton miroir secondaire ne soit plus centré après l'avoir simplement et légèrement orienté différemment...?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu et relus, je ne comprends pas pourquoi quand je touche légèrement les vis, à force le miroir ne reste plus centrer dans le PO, il se décale sur un coté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Sturydon a dit :

quand je touche légèrement les vis, à force le miroir ne reste plus centrer dans le PO, il se décale sur un coté.

As tu bien identifié tous les "cercles"  ? Est-ce que ce ne serait pas plutôt le reflet du primaire qui se décale (ce qui est normal) et pas les bords du secondaire ?

Parce que le miroir secondaire, pour le "bouger", il faut jouer principalement sur l'araignée.

Edited by yapo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Le support du miroir avec ses vis se trouve à gauche sur la photo.

Le miroir secondaire est plus en bas.

img_2047.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sturydon> Il faudrait que tu éloignes un peu le tube collimateur (a priori Cheshire réticulé) pour avoir une vue sur le bord/tour complet du miroir secondaire (j'ai l'impression que là on ne voit que le bord supérieur droit, le reste étant hors du champ délimité par l'extrémité interne de ton tube collimateur), à moins que ce ne soit ton appareil photo qui oblige à t'éloigner trop de l'oeilleton. En fait, ça veut dire qu'il faut voir (un peu) l'intérieur du tube de ton télescope "autour" de ton secondaire dans le porte-oculaire.

Edited by yapo

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai ajouté un tube allonge supplémentaire pour reculer le cheshire.

img_2048.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup si u veux parfaire le réglage du secondaire (ce qui revient à bien centrer ton champ de pleine lumière), il faut que tu le décales vers la gauche (l'avant du tube instrumental) et que tu le remontes vers le haut, mais pas de beaucoup dans les deux cas.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement. Mais quand je touche légèrement les vis du miroir secondaire pour centrer le laser sur la pastille du primaire, après quelques observations et réglages de celui-ci, le miroir secondaire retombe vers le bas

:/

 

J'ai remarqué quand je centre le miroir secondaire, il a toujours tendance à aller vers le bas (comme sur la photo), pourtant, je fais toujours ce réglage le PO vers le plafond.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour s'affranchir du jeu du laser dans le PO, tu peux envisager le laser + barlow, mais il faut pourvoir voir la cible en papier à mettre au bout de la barlow

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now