Sign in to follow this  
Bertrand13

Les nebuleuses sombres de l'Ecu

Recommended Posts

Bonjour à Toutes et à Tous,

 

En dépit des retenues de Yann  Pothier sur ma réputation :ph34r:, je vous propose une comparaison d'objet observés aux jumelles de 40 mm versus une lunette de 80.

Il s'agit des nébuleuses sombres de Barnard situées dans le nuage de l'Ecu de Sobieski.

 

Bien qu'elles soient peu imagées, et encore moins observées, elles représentent la plus forte concentration du catalogue de Barnard: près de 35 nébuleuses dans un diamètre de 5° !

Ils faut les observer avec un grand champ pour les faire ressortir sur le background étoilé: mes J40x8 donnent un champ de 7°, et la L80x14 un champ de 5°. De plus, ce genre d'observation à le grand avantage d'être insensible à la turbulence compte tenu des faibles grossissements: à réserver pour les nuits ventées !

 

Voici les dessins que j'en ai faits, l'un il y a bien longtemps, l'autre pendant la dernière lune.

Rapport d'observation détaillé ici: 

http://www.deepsky-drawings.com/b-111-region-j40-vs-l80/dsdlang/fr

 

Bon ciel à Tous

Bertrand

http://www.deepsky-drawings.com/

Scutum cloud J40x8.jpg

Scutum cloud L80x14.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe l'ami !

Ha, les nébuleuses obscures, que voilà un sujet passionnant.

Elles demandent avant tout une transparence de malade (cf la lsu célèbre, le Dada), mais souvent la préparation de champs préétoilés au risque d'y passer un temps colossal sur ces objets généralement étendus à très étendus. Tien, il y a quelques jours  juste avant le retour de la Lune, je me suis esbaudi sur la Triple Cave au T600, truc qui mérite assurément un grand dessin - mais il me faut un champ préétoilé....... Fô que j'y pense......

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Bertrand13 a dit :

En dépit des retenues de Yann  Pothier sur ma réputation :ph34r:,

C'est de mal en pis, Bertrand, tu t'enfonces... :D

 

Sinon, formidable DAAO, qui mériterait une explication détaillée de ta procédure pour la sélection logicielle des différentes strates des nuages obscurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, yapo a dit :

une explication détaillée de ta procédure pour la sélection logicielle des différentes strates des nuages obscurs.

 

 

La méthode:

Il n'y a rien de nouveau: c'est la méthode des isophotes.

Elle est décrite en détails ici: http://www.deepsky-drawings.com/moyensmoyens/techniques-de-dessin/dsdlang/fr

 

Le croquis in situ:

 

Aql - Sct cloud large DSS.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bertrand,

 

très beau, le rendu est très réussi ! Voilà un sujet (les nebs obscures) que je néglige, j'ai prévu d'y remédier un peu cet été.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/07/2020 à 14:28, Bertrand13 a dit :

La méthode:

Il n'y a rien de nouveau: c'est la méthode des isophotes.

Elle est décrite en détails ici: http://www.deepsky-drawings.com/moyensmoyens/techniques-de-dessin/dsdlang/fr

Je me doutais bien que les isophotes étaient derrière le croquis original, mais c'est plutôt ta technique de sélection sur le DAAO qui m'intéresse, parce que tu obtiens un aspect presque filamentaire qui est remarquable. Pas de contour flou sur l'outil sélection ? Lasso polygonal ou traçage manuel des zones de sélection ? Ce genre de détail technico-informatique en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une super idée, et surtout un rendu magnifique pour la vue à la L80 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, yapo a dit :

Je me doutais bien que les isophotes étaient derrière le croquis original, mais c'est plutôt ta technique de sélection sur le DAAO qui m'intéresse, parce que tu obtiens un aspect presque filamentaire qui est remarquable. Pas de contour flou sur l'outil sélection ? Lasso polygonal ou traçage manuel des zones de sélection ? Ce genre de détail technico-informatique en fait.

 

Je ne comprends pas bien ce que tu me demandes, mais le mieux c'est que je te donnes TOUS les stades de la réalisation de l'image.

Sachant que les numéros 1 à 6 du croquis in situ correspondent aux 6 niveaux du catalogues de Lynd's Dark Nebulae. Et aussi que toutes les limites sont réalisées au lasso polygonal.

Chaque étape constitue un calque, qui s'empile sur les précédents, lesquels sont conservés jusqu'à la fin.

 

1) calques des niveaux de sombre, O1 à O6

2) réalisation du fond étoilé

3) miction des calques précédents: j'agis sur la luminosité et/ou le contraste de chacun des calques pour aboutir à un champ plus ou sombre, et je conserve chaque résultat.

4) je choisis parmi tous les résultats ci dessus, celui qui me semble le plus fidèle à ma perception, et je finalise avec les cartouches.

 

Plus de précisions je peux pas, à moins de m'enfoncer :ph34r:

Amitiés

Bertrand

 

star field 3600x2640 neb1.jpg

star field 3600x2640 stars1.jpg

star field 3600x2640 neb2.jpg

star field 3600x2640 neb & stars.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parfait, j'ai le renseignement que je souhaite. Je cherche à comprendre l'origine de cet aspect "parchementé", toile d'araignée, irrégulier en fait de ton DAAO et je pensais que les limites adoucies de chaque isophote devaient rendre un aspect plus lisse et artificiel sur le résultat final. C'est sans doute -aussi- la compression jpg qui "granularise" un peu les plages du fond stellaire et donne cet aspect. Mais comme Fred, j'ai fait trop peu de nébuleuses sombres pour avoir parfaitement expérimenté en DAAO.

Donc, encore bravo, disciple ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
      Objet : PK 204-8.1 ( Abell 13 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 204-8.1
       
       
      Magnitude: 16.00
      Luminosité de surface : ?
      Dimension: 132.0 x132.0 "
       
       
      Localisation : au sud - ouest de alpha d'Orion.
       

       
       
      - Monture : Takahashi EM10.
      - Optique de base : Mak Skywatcher 127/1500 + barlow Takahashi "x2" ( focale effective avec le montage ~ 2400 mm )
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 80% ; temps de pose unitaire : 1 s 
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 8 ; Bin 2 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire de 200 s
       
      - Empilement avec Daks + Flats : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswok ( pour le gradian ).
       
       
      -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Date : 06/03/2021
       
      - Seeing  : Très moyen
       
      - Transparence du ciel : moyenne.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      1°) Une brute plein champ  ( 27.48' x  18.72' ) :
       

       
       
      2°) Plein champ ( 27.48' x  18.72' ) après empilement de ( seulement ) 25 prises de 200 s  ( Total : 1 h 23 min 20 s  ) avec Darks + Flats  + post traitement :
       

       
      Il y a clairement une étoile "balaise" pas loin. 
       
       
      3°) Crop :
       

       
      Il manque clairement plus de poses ... avec un meilleur seeing.
       
       
       
      PS : résultat de la fois d'avant avec la Lune à 96% ( assez loin quand même ) :
       
      ... où on peut voir :
       

       
      Le résultat me semble un peu meilleur quand même, surtout niveau "signal", malgré le "bruit" supérieur du au manque de poses. ( 25 vs 58 ).
       
    • By Lonelystar78
      Bonjour à tous,
      Oui, Oui je sais,  l'image est bruitée, je n'ai pas encore résolu le problème de dithering, mais j'y travaille dur 
       
      Je souhaitais quand même essayer d'imager avant qu'il ne soit trop tard en saison cet objet qui finalement est double (source Wikipédia)  :
      La nature des objets NGC 2174 et NGC 2175 fait l'objet d'un débat. Plusieurs références consultées, presque toutes même, attribuent NGC 2174 à la nébuleuse et NGC 2175 à l’amas ouvert, mais historiquement ce serait une erreur selon le professeur Seligman. Selon ses recherches, il est certain que la description de NGC 2174 donnée par Stephan et rapportée dans le catalogue NGC par Dreyer ainsi que la position enregistrée par Stephan de cet objet correspond à un groupe d’étoiles situé dans la partie nord-ouest d’une nébulosité environnante. NGC 2174 serait donc l’amas ouvert de la nébuleuse NGC 2175.
       
      Canon100D défiltré
      ES 480/80
      90 x 60 s @ 800 iso
      15D/50O/15F
      Pas d'autoguidage ni de dithering
      APT Siril PS

       
      Bon ciel
      Patrick
       
    • By serge vieillard
      Yo !!!!
       
      en ces temps de couvre-feux et de disette obserationnatoires,
      je m’aperçois que certains dessins n'avaient jamais été numérisés. Aussi, je ressors des cartons, ou plutôt des classeurs, ce M42 d'une autre époque.
      C'est un voyage en Mauritanie en 2005, à Chinguetti, l'une des 7 villes saintes, endroit improbable se faisant inexorablement engloutir par les sables du Sahara, destination aujourd'hui des plus compromises.
      De superbes souvenirs en tout cas et l'une des premières grandes virées aventureuse de mon T250, attestant la fiabilité et la pertinence du concept.
      Dans ce coin perdu, c’est l'un des plus beaux ciels que je n'ai jamais vu.
      Je consacre la première nuit à ce dessin, qui en fin de compte ne restera  qu'à l'état d'esquisse perdu dans mes classeurs, estimant que le cadrage et la mise en place des formes étaient perfectibles. Le voici (enfin) numérisé :
       

       
      cette première approche me permettra de mieux appréhender le dessin définitif, déjà publié jadis ici.
      Pour éviter les redites, je vous invite à voir la suite mon site, c'est vers le bas de page au millésime 2005 :
      http://www.astrosurf.com/magnitude78/serge/nebuleuses.html
       
    • By Philippoïde
      Bonjour,
       
      La journée était bien ensoleillée. J'ai bidouillé un peu le spectrohéliographe et pris quelques images monochromatique dont celle-ci en CaII K3.
       

       
      Puis la nuit est arrivée et j'ai remplacé le SHG par le petit Newton. La transparence était plutot bonne mais la turbu sensible.
      Au programme, le Hibou et M108 qui sont habituellement noyées dans les lumières footesques.
      Ayant affaire à une nebuleuse a émission (principalement Ha, Hb et OIII) le filtre CLS me semblait approprié pour limiter la pollution lumineuse de la ville.
      Advienne que pourra pour M108...
      TN192 F/D:5,   Filtre CLS  et EOS 1100D  -  image reduite à 50%
       

       
      et enfin, une petite vue rapprochée de M44, cette fois sans filtre
       

       
      c'est tout pour le 07/03 !
      Glob
       
       
       
       
       
       
    • By LucaR
      On ne présent plus la planète Mars, d'après le Dieu de la guerre, dont les seuls habitants sont des robots venus de Terre dont un qui a récemment fait parler de lui lors de son arrivée spéctaculaire!
       
      Ces temps-ci elle croisait devant l'amas ouvert des Pléïades, aussi nommées les sept soeurs - un groupe de jeunes étoiles nées ensemble et qui naviguent les unes à côté des autres à 450 années lumières de nous, au grès des courant gravitationnels autour de la Galaxie. Elles traversent en ce moment (c'est à dire depuis quelques centaines de milliers d'années!) un nuage de gaz et de poussières qu'elles éclairent de milles feux!
       

       
       
      C'est une image composite, assemblage sous photoshop de plusieurs images prises avec le même imageur Canon 650D non défiltré mais des optiques et conditions différentes:
       
      - 216x60s à l'objectif Samyang 135mm sur ma toute nouvelle Star Adventurer pour l'image d'ensemble, prise sur deux nuits donc il a fallu effacer une copie de Mars sur la brute d'empilement  (j'ai choisi de conserver celle en position du 05/03)
       
      - J'ai essayé de décramer Mars avec des séries de poses très courtes, 1s et 1 centième. Bon le résultat est moyen mais c'est déjà mieux que les deux grosses patates bizarres pleines d'artéfact produit par Siril sur la brute d'empilement de la première photo!
       
      - Enfin j'ai ajouté 2h d'intégration de M45 seule prise à la lunette APO triplet 102 f/5 sur AZEQ6 pour la décramer également et lui donner plus de piqué et de couleurs
       
      Ciel Bortle 4, prises de vues avec Ekos/Kstar sur Stellarmate, traitement Siril et Photoshop.
  • Upcoming Events