Sign in to follow this  
Bertrand13

Les nebuleuses sombres de l'Ecu

Recommended Posts

Bonjour à Toutes et à Tous,

 

En dépit des retenues de Yann  Pothier sur ma réputation :ph34r:, je vous propose une comparaison d'objet observés aux jumelles de 40 mm versus une lunette de 80.

Il s'agit des nébuleuses sombres de Barnard situées dans le nuage de l'Ecu de Sobieski.

 

Bien qu'elles soient peu imagées, et encore moins observées, elles représentent la plus forte concentration du catalogue de Barnard: près de 35 nébuleuses dans un diamètre de 5° !

Ils faut les observer avec un grand champ pour les faire ressortir sur le background étoilé: mes J40x8 donnent un champ de 7°, et la L80x14 un champ de 5°. De plus, ce genre d'observation à le grand avantage d'être insensible à la turbulence compte tenu des faibles grossissements: à réserver pour les nuits ventées !

 

Voici les dessins que j'en ai faits, l'un il y a bien longtemps, l'autre pendant la dernière lune.

Rapport d'observation détaillé ici: 

http://www.deepsky-drawings.com/b-111-region-j40-vs-l80/dsdlang/fr

 

Bon ciel à Tous

Bertrand

http://www.deepsky-drawings.com/

Scutum cloud J40x8.jpg

Scutum cloud L80x14.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe l'ami !

Ha, les nébuleuses obscures, que voilà un sujet passionnant.

Elles demandent avant tout une transparence de malade (cf la lsu célèbre, le Dada), mais souvent la préparation de champs préétoilés au risque d'y passer un temps colossal sur ces objets généralement étendus à très étendus. Tien, il y a quelques jours  juste avant le retour de la Lune, je me suis esbaudi sur la Triple Cave au T600, truc qui mérite assurément un grand dessin - mais il me faut un champ préétoilé....... Fô que j'y pense......

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Bertrand13 a dit :

En dépit des retenues de Yann  Pothier sur ma réputation :ph34r:,

C'est de mal en pis, Bertrand, tu t'enfonces... :D

 

Sinon, formidable DAAO, qui mériterait une explication détaillée de ta procédure pour la sélection logicielle des différentes strates des nuages obscurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, yapo a dit :

une explication détaillée de ta procédure pour la sélection logicielle des différentes strates des nuages obscurs.

 

 

La méthode:

Il n'y a rien de nouveau: c'est la méthode des isophotes.

Elle est décrite en détails ici: http://www.deepsky-drawings.com/moyensmoyens/techniques-de-dessin/dsdlang/fr

 

Le croquis in situ:

 

Aql - Sct cloud large DSS.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bertrand,

 

très beau, le rendu est très réussi ! Voilà un sujet (les nebs obscures) que je néglige, j'ai prévu d'y remédier un peu cet été.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/07/2020 à 14:28, Bertrand13 a dit :

La méthode:

Il n'y a rien de nouveau: c'est la méthode des isophotes.

Elle est décrite en détails ici: http://www.deepsky-drawings.com/moyensmoyens/techniques-de-dessin/dsdlang/fr

Je me doutais bien que les isophotes étaient derrière le croquis original, mais c'est plutôt ta technique de sélection sur le DAAO qui m'intéresse, parce que tu obtiens un aspect presque filamentaire qui est remarquable. Pas de contour flou sur l'outil sélection ? Lasso polygonal ou traçage manuel des zones de sélection ? Ce genre de détail technico-informatique en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une super idée, et surtout un rendu magnifique pour la vue à la L80 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, yapo a dit :

Je me doutais bien que les isophotes étaient derrière le croquis original, mais c'est plutôt ta technique de sélection sur le DAAO qui m'intéresse, parce que tu obtiens un aspect presque filamentaire qui est remarquable. Pas de contour flou sur l'outil sélection ? Lasso polygonal ou traçage manuel des zones de sélection ? Ce genre de détail technico-informatique en fait.

 

Je ne comprends pas bien ce que tu me demandes, mais le mieux c'est que je te donnes TOUS les stades de la réalisation de l'image.

Sachant que les numéros 1 à 6 du croquis in situ correspondent aux 6 niveaux du catalogues de Lynd's Dark Nebulae. Et aussi que toutes les limites sont réalisées au lasso polygonal.

Chaque étape constitue un calque, qui s'empile sur les précédents, lesquels sont conservés jusqu'à la fin.

 

1) calques des niveaux de sombre, O1 à O6

2) réalisation du fond étoilé

3) miction des calques précédents: j'agis sur la luminosité et/ou le contraste de chacun des calques pour aboutir à un champ plus ou sombre, et je conserve chaque résultat.

4) je choisis parmi tous les résultats ci dessus, celui qui me semble le plus fidèle à ma perception, et je finalise avec les cartouches.

 

Plus de précisions je peux pas, à moins de m'enfoncer :ph34r:

Amitiés

Bertrand

 

star field 3600x2640 neb1.jpg

star field 3600x2640 stars1.jpg

star field 3600x2640 neb2.jpg

star field 3600x2640 neb & stars.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parfait, j'ai le renseignement que je souhaite. Je cherche à comprendre l'origine de cet aspect "parchementé", toile d'araignée, irrégulier en fait de ton DAAO et je pensais que les limites adoucies de chaque isophote devaient rendre un aspect plus lisse et artificiel sur le résultat final. C'est sans doute -aussi- la compression jpg qui "granularise" un peu les plages du fond stellaire et donne cet aspect. Mais comme Fred, j'ai fait trop peu de nébuleuses sombres pour avoir parfaitement expérimenté en DAAO.

Donc, encore bravo, disciple ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Ce week-end j'ai pu tester mon nouveau boîtier l'asiair plus et mes nouvelles caméras achetées il y a bientôt 2 ans Les caméras, pas le boîtier
       
      Vendredi soir, tout s'est bien passé. Voici mes images de tests de ce superbe boîtier. J'ai quand même mis plus d'une heure pour le faire fonctionner
       
      Le réglage des caméras a été assez rapide. Le plus chiant a été le Polar Align. Après plusieurs essais infructueux je me suis rendu compte qu'il fallait synchroniser la monture.... Après cette découverte (lol) le PA s'est fait les doigts dans le nez. Un vrai régal.
       
      Pour les tests, les réglages du matériel ont été les même pour toutes les images :
       
      Matériel : C9 sur AZ-EQ6 Pro avec boîtier asiair plus et gestion en eqmod
      Caméra asi 120 mm mini monochrome sur une lunette TS 80/235 pour le guidage
      Caméra asi 1600 mc refroidie à -10° avec le réducteur Célestron (f/6,3) pour les photos
      Dark  : 8 x 300s
      Flats : 21 x 60ms
      Offsets : 17 x 1ms
       
      Et go sur un objet bien brillant pour le premier test, l'amas de l'été, M13 (5 x 300s) :
       

       
      Puis je me suis amusé avec IC5146, la nébuleuse du cocon (18 x 300s). Je ne suis pas très doué pour le traitement informatique mais je trouve qu'elle est pas mal bruitée. Il faudrait peut-être que je passe la 1600 MC à -20° ; à tester A moins que l'un de vous ait un tuto ou veuille bien me donner un coup de main pour le traitement Photoshop
       

       
      Et pour terminer la galaxie NGC5905 (25 x 300s). Mais pourquoi elle ressort bleue C'est assez incroyable qu'aucune des trois images n'aient le même fdc alors que c'est shooté la même nuit.
       

       
      En tout cas, j'ai passé la nuit sur mon smartphone pour voir arriver les photos sur l'application ASI Air. J'étais comme un gosse qui venait d'avoir son cadeau de Noël.
       
      Bon pour un premier test je suis plutôt content. Même si j'aurais pu mieux équilibrer le télescope.
       

       

       
      Par contre, le lendemain soir, impossible de refaire un PA avec l'asi air alors qu'aucun réglage n'avait bougé. Dès que je pointais un objet, ça partait dans les choux ; j'en parle dans ce fil :
       
       
      Vos commentaires et votre aide sont la bienvenue
       
      Bon ciel à toutes et tous.
       
      Xavs
       
       
    • By AstronoSeb
      Bonsoir,  j'ai récidivé avec le Rasa 8 pour vous presenter cette seconde lumiere cette fois sur NGC 6888.
       
      777 poses de 10s = 2h de pose environ.
      Cette fois en autoguidage pour faire du dithering et supprimer l'effet de trame observé sur la premiere lumiere.
      Filtre IDAS NBZ UHS
      E6R-Pro
      Altair 294C
       
      le tout sous ciel polué de la banlieu de Geneve.
       
      En attendant vos remarques avisées et conseils quand a cette seconde tentative.
       

       
    • By Vlaams59
      Bonjour à tous,
       
      Une petite session hier soir avec enfin une belle nuit sans passages nuageux.J'ai tout sorti la heq5+canon1200d astrodon et samyang 135mm et l'eq6 avec la 80ed.
      Double setup à gérer c'était une première mais ça permet de bosser plusieurs objets sur une même nuit.
      J'ai tenté ce bel amas entouré d'une nébuleuse  dans la constellation du Petit Renard car cet objet m’intriguait.Je l'avais fait vite fait au 200/1000 il mériterait que j'y retourne longuement avec ce setup.A voir si la météo le permet... et aussi le boulot.
      Setup:Skywatcher 80ed+correcteur,eq6pro,Zwo 294mc pro+filtre idas lps p3,guidage 224mc.Traitement Pixinsight.
       
      Ngc 6820 et Ngc 6823 37x240" bin 2x2 gain 120,capteur -10dg:

       
      La version Ab: https://astrob.in/5669om/0/
       
      Et un petit bonus M103 imagé en fin de  nuit 17x240":

       
      Bon ciel!
    • By AstroNOTE-Guillaume
      Bonjour à tous,
      Enfin 2 soirées consécutives pour faire de l'imagerie !! C'est pas un luxe dans ses temps de courtes nuit surtout quand on veut faire du SHO!
       
      Bon la 1ère nuit fut bonne la collim à bien tenu (faire de jour bien plus facile avec le systeme FARPOINT) avec quelques passage de nuages sans gravité ... Bon j'ai rien jeter car j'ai pas forcément beaucoup de poses donc ça me paraissait plutôt correct quand même.
      La 2nd le matos était resté dehors et je suis sorti à 23h pour lancer l'affaire et je me suis décidé à revérifier la colim .... j'aurai pas du elle était surement bonne mais à trifouiller je l'ai mise en vrac et de nuit pas facile ! Je l'ai reprise 3x en cours car ça n'allait pas trop trop et j'ai abandonné à presque 1h du matin me contentant de ce que j'avais MDR!! 
       
      Donc étoiles un peu déformer surtout dans les coins j'ai pas mal cropé
       
      Pour l'image:
      OOUK AG10" 
      Monture CEM70 
      Caméra MORAVIAN C3-26000-PRO
      Filtre SHO 6nm ASTRONOMIK CCD
       
      Ha: 26x 600s (4h20)
      OIII: 12x 600s (2h)
      SII: 10x 600s (1h40)

      La Full: https://www.astrobin.com/uz3lhn/
       
       

    • By Superfulgur
      L'histoire de PN G75.5+1.7, la nébuleuse de la Bulle de savon, est étonnante : cette magnifique nébuleuse, pourtant située dans une des régions du ciel les plus photographiées, en plein Cygne, non loin de Gamma Cygni et de la nébuleuse du Croissant, n'a été découverte qu'en... 2008, par l'astronome amateur Dave Jurasevich !
       
      L'été dernier, entre deux suivis d'alertes Gaia, avec un ciel comme ci comme ça, je lui ai mis une heure de luminance, avec le 1 mètre Omicron C2PU à F/3.17 et la caméra QHY600, en pensant (bêtement) la faire exploser.
       
      Rien. Absolument rien. Rien. Des étoiles de 23 eme magnitude, mais la nébuleuse : rien. Mais alors rien. Rien de rien.
       
      Du coup, après fortes rations de fraises Tagada (mais aussi de tests PCR à la Chinoise, j'avoue, hélas), David a accepté d'installer un filtre O III et un filtre nachalfa dans la roue à filtres.
       
      Bref, ce mois de juin, rebelotte. Mais en O III, elle a fait moins sa maligne, du coup... épi en H alpha, aussi, épi un peu de R, et voilà !!!!

       
      C'est @jeffbax qui s'est collé au traitement, il a fait un misque de toutes les données, il viendra lui-même et en personne vous espiquer.
       
      Bref, enjoy !

       
       
       
      (Nan, en vrai, c'est juste pour vous faire patienter en attendant le truc énormidéfinitif qu'on va bientôt vous révéler...)

       
      S
       

  • Upcoming Events