PerrouriefhCedric

Disparition d'une étoile : une "observation sans précédent" ?

Recommended Posts

https://www.numerama.com/sciences/634134-un-mystere-cosmique-une-etoile-massive-a-disparu-du-ciel-sans-laisser-de-traces.html

 

Une étoile située dans la galaxie naine de Kinman a étrangement disparu du ciel.[...]L’étoile a pu survivre, devenant une étoile de moindre luminosité, peut-être masquée partiellement par la poussière qui l’entoure. Il serait aussi possible que l’étoile se soit effondrée pour créer un trou noir, sans produire de supernova brillante. Dans ce cas, ce serait une observation sans précédent

 

Un lien vers la publication de l'ESO : https://www.eso.org/public/archives/releases/sciencepapers/eso2010/eso2010a.pdf

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Relire L'étoile de Pandore de Peter F. Hamilton.

Une sphère de Dyson, à tous les coups...

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a déjà eu un exemple d'étoile disparue entre 2007 et 2015 dans NGC 6946. Apparemment ici, l'étoile "progénitrice" n'est pas la même (supergéante rouge pour NGC 6946 et variable lumineuse bleue ici).

 

Pour rappel ,dans NGC 6946, cela avait donné ça :

 

PIA21467.jpg

 

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, dg2 a dit :

Pour rappel ,dans NGC 6946, cela avait donné ça :

 

Ben oui, dans ce cas, c'était pestaculaire et intéressant,  on voyait l'étoile, et paf, on la voyait plus, mais dans le cas de l'étoile disparue de l'ESO, en fait, l'étoile disparue, personne ne l'a jamais vue, puisqu'elle était invisible, c'était juste une raie dans un spectre, donc bof, perso, je verserai pas une larme sur elle…………..

  

 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Kirth a dit :

apété?

 

Il y a 14 heures, Kirth a dit :

Une sphère de Dyson, à tous les coups...

 

Un coup d'aspirateur Dyson, et hop ! disparue avec la poussière :o

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dans la série disparition :ph34r:, en déc. 2019, étaient parus les résultats d'une étude comparative avec des clichés des années 50 : "Vanishing & Appearing Sources during a Century of Observations" (VASCO), portant en particulier sur les étoiles de la Voie Lactée n'apparaissant plus sur les clichés récents.
La disparition totale d'étoile, par exemple sans trace d'explosion du type supernova, peut être considérée comme un "phénomène impossible" pouvant être attibué soit à un nouveau phénomène astrophysique ou à une activité intelligente non humaine (ETI, sphère de Dyson, ...).
Un premier résultat indique que sur l'examen de 15 % des 150 000 candidats, une centaine d'objets (spectralement de couleur rouge) dits "transients" ont été reconnus pour avoir de brefs et puissants sursauts d'éclat ("flares") d'amplitudes allant jusqu'à environ 8-9 magnitudes, au moins ...

 

"Short-lived light sources discovered in the sky"
EurekAlert!  -  Université de Stockholm, 12 déc. 2019 :
https://www.eurekalert.org/pub_releases/2019-12/su-sls121219.php

 

 

Le titre & le résumé du papier paru le même jour dans The Astronomical Journal est quelque peu différent :

 

"The Vanishing and Appearing Sources during a Century of Observations Project. I. USNO Objects Missing in Modern Sky Surveys and Follow-up Observations of a "Missing Star""
Beatriz Villarroel (Stockholm University, Instituto de Astrofísica de Canarias) et al.
https://iopscience.iop.org/article/10.3847/1538-3881/ab570f

 

Traduction de l'abstract :

"Dans cet article, nous rapportons l'état actuel d'un nouveau programme de recherche. Le principal objectif du projet «Sources de disparition et d'apparition au cours d'un siècle d'observations» est de rechercher des sources de disparition et d'apparition à l'aide des données provenant des "surveys" existants pour trouver des exemples d'objets astrophysiques "transients" exceptionnels. Les implications de la découverte de tels objets s'étendent des champs d'astrophysique traditionnels aux recherches plus exotiques de preuves de civilisations technologiquement avancées. Dans ce premier article, nous présentons de nouvelles observations plus approfondies du candidat provisoire découvert par Villarroel et al. en 2016. Nous effectuons ensuite les premières recherches d'objets disparaissant dans le ciel, en comparant 600 millions d'objets de l'US Naval Observatory Catalogue (USNO) B1.0 de magnitude limite ~ 20–21 avec la récente publication de données Pan-STARRS -1 (DR1) de magnitude limite ~ 23,4. Nous trouvons environ 150 000 candidats préliminaires qui n'ont aucun homologue Pan-STARRS dans un rayon de 30". Nous montrons que ces objets sont davantage rouges et possèdent des mouvements propres plus importants que les objets USNO typiques. Nous examinons visuellement les images d'un sous-ensemble d'environ 24 000 candidats, remplaçant l'étude de 2016 par un échantillon 10 fois plus grand. Nous trouvons environ 100 sources ponctuelles visibles dans une seule époque de la bande rouge de l'USNO, ce qui peut être intéressant pour la recherche de puissants sursauts de naines de type spectral M, de supernovae à décalage vers le rouge élevé ou d'autres catégories d'objets "transients" rouges non identifiés."

 

219536_web.jpg

Crédit : Villarroel et al. (2019)

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça fout les chtons...j'aimerai  voir la taille de la baguette magique ! :o

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now