Kaptain

Un trou noir né trop tôt ?

Recommended Posts

Posted (edited)

Trop gros pour être né si tôt après le Big Bang...

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/quasar-existence-ce-trou-noir-monstrueux-si-tot-apres-big-bang-defie-astronomes-81709/

 

Citation

D'après les chercheurs, un trou noir ayant vu le jour il y a 13 milliards d'années pour atteindre ces proportions massives aujourd'hui aurait débuté avec une masse initiale équivalant à 10.000 fois celle de notre Soleil, soit bien plus que pour un trou noir né de l'effondrement d'une étoile. Or nous ignorons comment l'Univers aurait pu produire un trou noir si imposant aussi tôt dans son histoire.

 

Edited by Kaptain
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

C'est un marronnier de la physique extragalactique : des trous noirs trop gros, trop jeunes, ce qui signifie que

  1. soit on évalue mal leur masse
  2. il existe un processus permettant de former des "graines" très massives
  3. il existe un processus leur permettant de grossir très rapidement.

Les points 1 et 3 sont possiblement en rapport : d'ordinaire, on considère que l'accrétion est modulée par la limite d'Eddington, qui dit que le flux de masse (et donc la luminosité) est proportionnel à la masse du trou noir, ce qui fait que celle-ci croît au plus vite exponentiellement, avec une constante de temps de 40 millions d'années.

 

Une accrétion super Eddington aurait le double avantage de :

  • permettre au tour noir de grossir plus vite
  • expliquer qu'on surévalue la masse du trou noir en supposant à tort qu'il accrète à un rythme plus lent.

De mon point de vue (distant), l'hypothèse 1 + 3 l'emporte sur la 2 dans la littérature actuelle.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de votre réponse dg2. Je m'aperçois que cette info, dont j'ignorais qu'elle était un marronnier, résonne avec une vieille impression totalement subjective de ma part, celle de penser que plus on regarde loin dans le temps, plus ça a l'air d'être la même chose... Je veux dire, plus on constate des événements qui ont à peine eu le temps de se produire depuis le Big Bang. Galaxies très (trop ?) jeunes, étoiles très (trop?) vite formées, événements tous survenus un peu trop "tôt" dans l'Histoire de l'Univers...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou alors ... une idée  complètement  idiote (je suis un spécialiste) un univers qui n'était  en un seul point mais déjà  très vaste, un big bang simultané  à  plein d'endroits  et donc pas d'inflation par la suite

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'explique  mon idée  complètement  idiote...

Aujourd'hui  on constate que dans les amas locaux de galaxies c'est  la gravitation qui est  prépondérante donc ces galaxies se rapprochent

D'ici plusieurs milliards d'années chaque amas local se sera transformé en un seul et unique troi noir.

L'un  de ces trous noir ayant atteint une taille critique, par un  phénomène de rebondissements se désagrégera brutalement pour redevenir le fluide initial  c'est  un big bang local, en même  temps une informations genre de celle qui renseigne les particules intriquées (quasi instantanée) informe les autres amasqui se désagrègent à leur tour 

Là  où  se trouvait un amas local se crée un super amas 

Il y a donc de la matière dans tout l'univers, l'inflation n'est  plus utile  donc des galaxies et des trous noirs peuvent exister dès l'origine sans limite de taille. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, barnabé a dit :

J'explique  mon idée  complètement  idiote...

 

Bien  d'accord !

 

Il y a 6 heures, barnabé a dit :

D'ici plusieurs milliards d'années chaque amas local se sera transformé en un seul et unique troi noir.

 

Ah oui et comment ?

Quand deux galaxies entrent en collision il est clair qu'il y a très peu de collisions d'étoiles.

Bref, idée complètement farfelue...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut laisser du temps au temps..

Dans chaque galaxie petit à petit les étoiles se transforment en trou noir qui par la gravitation se regroupent en un seul trou noir,puis toutes les galaxies de l'amas  local fusionnent en un seul trou noir ,c'est  vrai l'idée et peut-être  un peu farfelue mais l'est  elle plus ou moins que l'inflation ...? Qui elle ne laisse pas de temps au temps pour remplir un espace farfelu 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'inflation est une solution des équations de la relativité (en supposant la pression strictement positive et la densité nulle, je crois). Ça n'a rien de farfelu.

 

Il y a 7 heures, barnabé a dit :

L'un  de ces trous noir ayant atteint une taille critique, par un  phénomène de rebondissements se désagrégera brutalement

C'est possible ?

 

Il y a 7 heures, barnabé a dit :

pour redevenir le fluide initial

Le quoi ??? Jamais entendu d'un truc pareil.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'inflation c'est  juste la théorie de la parole d'honneur et ça n'a  pas de sens physique surtout si comme le prévoit la RG on ne peut pas aller plus vite que la lumière. 

Le rebond  d'un trou noir je ne l'ai  pas inventé  cest  l'œuvre des tenants de la théorie des cordes et c'est  d'ailleurs les  mêmes qui génèrent un big bang à partir d'un trou noir 

Je parle de fluide pour le résultat de ce big bang le mot n'est  pas le bon.. disons matiere initiale 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 16 heures, barnabé a dit :

Dans chaque galaxie petit à petit les étoiles se transforment en trou noir qui par la gravitation se regroupent en un seul trou noir,

 

Quelques remarques :

1 - comme indiqué plus haut, la collision de galaxies n'entraine pas de collision d'étoiles, donc les étoiles gardent leur masse initiale.

2 - la proportion des étoiles suffisamment massives pour donner naissance à un trou noir stellaire est très faible, de mémoire, dans la notre c'est de l'ordre de 2% à 3% (à confirmer).

3 - Imaginons 2 trous noirs stellaires proches de quelques al, ça prendra des milliards d'années avant leur fusion, si fusion il y a...

 

 

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand toutes les étoiles d'une  galaxie auront épuisé  leur énergie il ne restera plus que des corps inertes qui du fait de la gravitation finiront par se regrouper en un vaste corps noir, lequel va se regroupera avec tous mes autres corps noirs des autres galaxies de l'amas  local

Bien sûr tout ça  va prendre des milliards d'années  voire des milliards de milliards mais à  la fin il y aura de nouveaux big bang 

Je dis que l'univers  n'a  pas commencé il y a  13.7 milliard d'années, c'est  un cycle

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, barnabé a dit :

c'est  un cycle

 ça c'est l'hypothèse du "Big Crunch". Mais pour l'instant ce qu'on constate c'est une expansion accélérée de l'univers : toutes les galaxies s'éloignent les unes des autres de plus en plus vite... Pas de Big Bang à l'envers en prévision !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand toutes les étoiles d'une  galaxie auront épuisé  leur énergie il ne restera plus que des corps inertes qui du fait de la gravitation finiront par se regrouper en un vaste corps noir, lequel va se regroupera avec tous mes autres corps noirs des autres galaxies de l'amas  local

Bien sûr tout ça  va prendre des milliards d'années  voire des milliards de milliards mais à  la fin il y aura de nouveaux big bang 

Je dis que l'univers  n'a  pas commencé il y a  13.7 milliard d'années, c'est  un cycle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que j'ai  fait une fausse manip et j'ai  renvoyé  mon ancien texte, je n'ai  pas l'habitude 

Oui je dis que l'univers est en expansion mais du fait da la gravitation les  galaxies des amas locaux se rapprochent et c'est  de ces galaxie dont je parle ci ci-dessus et c'est  elles que vont pouvoir faire des big bang locaux dans un univers en expansion, big  bang qui relanceront la mécanique  de l'expansion 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au delà des convictions (écologiques ou autres) du monsieur auxquelles on adhère ou pas, j'ai trouvé cette vidéo de Barrau intéressante sur ce sujet : 

 

 

Par contre je ne sais pas comment interpréter/concilier cette théorie de rebond à l'origine avec le modèle d'expansion sans fin dans lequel on semble se trouver. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est  un peu pareil et complètement différent 

En effet ce monsieur  utilise l'expansion  pour arriver à  un rebond alors que j'utilise un rebond  pour me passer de le  l'expansion.

Cette expansion il pense qu'elle  n'est  pas  certaine mais probable et moi je pense qu'elle  défie le bon sens...!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now