Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

C'est une cible de choix pour franchir ce cap symbolique (simple hasard ou c'était voulu ? :)).

Respects en tout cas pour ce tableau bien rempli (sans tricher puisque j'en connais qui compte les périodiques plusieurs fois...) et cette belle persévérance,

Oui çà mérite sans conteste un bilan complet à partager !

Je pensais naîvement que les comètes de m1 = 15-16 seraient à portée d'un T560, quelle magnitude limite tu as à l'oeil nu ?

En route vers les 400 maintenant !

Bonnes observations.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour COM423,
il ne faut pas mélanger les mag stellaires avec les mag du ciel profond ou comètaires (tiens ça me fait penser que j'ai écris un article là-dessus dans le n°103 de mars-avril 2020 d'Astrosurf).

En visuel, si avec un T 560 on tutoye normalement mag 17 en stellaire sous mon ciel de plaine, l'expérience montre que c'est bien difficile après 15-15,5 en cométaire; sans parler de l'aspect condensé ou pas du tout qui joue bcp.
Il y a tellement de paramètres pour affirmer une valeur limite que c'est très variable (lire article).
Pour ce qui est de la limite à l'oeil nu, si j'ai atteint mag 7,5 au max, c'était sous un très bon ciel de montagne quand j'étais plus jeune... Je suis loin de là maintenant chez moi...:(

Pour le choix ou le hasard de la 300 ème, c'est la chance puisque depuis 2 mois j'ai essayé sans succès de voir des comètes très faibles.
Ca se fêterait bien mais y a personne sensible à cela dans mon entourage....:(

Pour les 400, dans 10 ans si tout va bien..................

Edited by Alexandre Renou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vivement le 10 juillet que je puisse en profiter aussi :)

Plus que 3 jours à attendre ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @Alexandre Renou

Ta description correspond bien à ce que j'ai observé, c'est la couleur orangée qui m'a le plus intrigué

d'habitude on a plus l'habitude du vert

très bien vue dans les jumelles Pentax 12x50 dès 3h45HL à moins de 3° de hauteur

et dans ma lunette Televue Genesis SDF ( 102/540) avec Panoptic 27 ( 20x )  et Nagler 16 ( 33x )

Dommage que ciel soit si lumineux, Juin et la Lune c'est pas top pour observer ces objets diffus

Perdue vers 5h dans les lueurs de l'aube

 

un bon moment

Compustar

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Félicitations pour cet anniversaire hors du commun! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vue également, facile à l’œil nu bien en dessous de Capella. Nous avons utilisé les jumelles "Yeux de hibou" et 15X45 Is ainsi qu'un Dobson 300 avec un ethos 21 (par la fenêtre de l'étage, l'horizon nord ouest étant barré par quelques arbres depuis le sol). Observation de 4:45 TL à 5:30 TL

Ce n'était pas des conditions idéales, mais ça nous a permis de la détailler un peu dans les lueurs de l'aube.

Si le noyau est quasi stellaire, la turbu l'étalait un peu. La coma semblait allongée transversalement avec une queue longue et brillante aux jumelles. Au télescope, elle était double avec un assombrissement net entre les deux, et une légère dissymétrie en longueur sinon en brillance.

Sa couleur inhabituelle pourrait-elle être due à l'absorption atmosphérique et aux premières lueurs du levant, l'horizon présentant un joli liseré orangé dégradé?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour à tous les cométeux !

Pour fêter ma 300ème comète observée visuellement, en voici la photo, modestement prise ce matin avec un bridge Lumix.
Le belle a été mesurée avec des jumelles J 43x10 à mag m1 = +1,5 environ, avec une coma très dense (dc = 7 à 8), et une queue un peu courbée, bien contrastée malgré le jour naissant, longue d'environ 3,5°. Elle était visible aussi à l'oeil nu assez facilement. Coma un peu jaune avec une queue double au départ dans une lunette L 90x45.
Moi aussi j'ai pensé que la couleur jaune (inhabituelle) était du à l'horizon, mais après une seconde observation, j'en suis moins sûr.
Profitez en vite !

 

P3090042-43-44-45-copiebweb.jpg

Edited by Alexandre Renou
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Félicitation Alexandre pour tes 300 comètes en visuel, c'est une performance pas banale !

De mon côté NEOWISE est ma 90ème, j'ai encore du chemin ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci beaucoup pour tes encouragements, dont une partie que je te redonne pour te motiver pour ta première centaine !B|

Allez en cadeau, une autre un 1/4 d'heure plus tard

P3090051-52-53-54-copiebweb.jpg.c616b14746a2aa8c79108cb80a891acf.jpg

Edited by Alexandre Renou
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec les noctiluques dans le fond, ça le fait !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, laurent13 said:

De mon côté NEOWISE est ma 90ème, j'ai encore du chemin

La première centaine approche, courage et bravo pour cette collection déjà bien honorable !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Allez, c'est la fête, on remet cela !

Pris avec le même matériel le même matin avec ce plan plus large. On voit sur le zoom un peu des 2 queues associées partant du noyau, chose que l'on voyait très bien à la L 90x45.
PS : bien vu Yann avec les noctulescents.

 

P3090070-71-72-73-74-copie+.jpg

Edited by Alexandre Renou
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fred,
mais toi aussi à travers les dessins de fou que tu fais du ciel profond avec ta vision et ta vue d'expert, tu n'es pas "banal" ! ;)
Au plaisir de se voir un jour, enfin une nuit, à l'oculaire de nos bolides.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Alexandre,

 

Elles sont franchement pas mal tes photos prises au bridge, ce n'est pas simple de faire de l'astro avec ce type d'appareil qui bruitent facilement ! Avec les nuages noctiluques en plus, c'est sympa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

300 comètes ! Belle performance :).

Tout comme Charles Messier, on va pouvoir te surnommer le "furet des comètes" ;).

 

J'ai observé la comète Neowise à l'oeil nu ce matin, depuis le sommet du Pic du Midi vers 4h30 TL. Elle est vraiment superbe. On l'a voit très bien malgré la présence de la Lune. Il y a longtemps que je n'avais pas vu une aussi belle comète. Je pense que c'est la plus brillante visible en France depuis 17/P Holmes en 2007.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

#Laurent : Merci bcp. Avec un bridge, il faut tout paramétrer en manuel et utiliser le RAW en plus.

 

#Yves :  Merci. A l'époque de Messier, il n'y avait pas toutes les informations pour n'en rater (presque) aucune et contrairement à Messier je n' en cherche pas, surtout à notre époque où les télescopes automatisés ratissent tout le ciel jusqu'à des magnitudes élevées.
Il n'y a plus aucune chance (ou presque) pour qu'un amateur en découvrir une.

J'ai fait quelques rares essais de recherche il y a 20-30 ans mais il faut passer bcp trop de temps à un tel projet.
C'est ainsi qu'en 1990, j'ai fait 2 photos dans le Scorpion avec sur chacune un objet diffus qui se déplaçait (de mag 11 très approximative) avec une petite queue. L'info a été relayée par un expert amateur français de comètes de l'époque, mais sans résultat. Le problème a été que le film (argentique bien sûr) a été développé bien trop tard et l'inconnue est partie dans une direction impossible à définir avec 2 seules positions (il en faut 3 pour établir une première orbite).:(

 

Parmi les comètes majeures, visbles à l'oeil nu depuis Holmes en 2007, il y a eu :

- C/2011 L4 Pan STARRS à mag +1 en mars 2013 dans le couchant, :):)

- C/2014 Q2 Lovejoy à mag 4,2 en janvier 2015, :)

- 46 P/Wirtanen à mag 4,6 en decembre 2018, :)

... sans oublier quelques mois plus tôt que Holmes (au maxi  en octobre 2007), la comète C/2006 P1 Mc Naught en janvier 2007 dont j'ai estimé la magnitude à -1,5 !!! :P.... (magnitude comparée avec Vénus)... dont l'élongation n'était que de 11° à ce moment de l'observation. La queue était visible sur fond de ciel très clair (Soleil à 5° sous l'horizon seulement). Cette comète historique a été certainement l'une des plus belles sur 100 ans...pour l'hémisphère austral....

 

Edited by Alexandre Renou
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà la 300ème + 1 de plus ce soir avec C/2019 U6 LEMMON. :):)

 

Observée ce soir à 22h10 TU au ras des pâquerettes  (hauteur +6°) comme la belle NEOWISE, mais LEMMON est bien plus faible avec une mag m1 mesurée à 9,5 (S)... autant dire qu'elle est bien plus faible et un T 250x80 n'était de trop pour la voir (Il n'y avait rien à la L 90) .

Le filtre swan band C2 est efficace (ce qui m'a permit de vérifier que c'était bien elle tellement elle était peu évidente à l'oculaire...). Autre mesure sur cette comète, dia 2' d'arc environ et dc 2 (donc bien peu contrastée et sur le fond de ciel pas totalement noir + la très hauteur sur l'horizon, ça n'arrange pas les choses).

 

Avec LEMMON, je passe au-delà des 300 comètes observées visuellement. Sympa. :P

 

J'en ai profité aussi pour revoir C/2017 T2 toujours au T 250x80 à 22h50 tu : mesurée à m1 = 11,2 (B), dia 1,5' d'arc environ et dc  3. Elle a bien faiblit depuis ce printemps.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Allez Alexandre, je pouvais pas m'empêcher de la faire, celle-là !

Rémi

 

PS : je t'ai envoyé un mail pour éventuellement passer te voir début août, tu l'as reçu ?

 

 

Edit : photo retirée. Désolé Alexandre, je ne pensais pas te gêner.

 

Edited by Remi13
photo indésirable

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles de la dernière du soir, pas NEOWISE car maintenant cette comète brillante est aussi visible le soir, mais C/2019 U6 LEMMON :

Observée le 13 au soir à 22h10 TU, mag m1 estimée à 8,5 à 9 (S), mesure imprécise car la comète était fort basse à l'Ouest, d'autant plus que le ciel était loin d'être excellent dans ce secteur où quelques voiles de cirrus lointains sont passé mais sans conséquence. Mais elle a été tout mieux vue que le 10 au soir avec le même instrument (voir message plus haut 300ème +1). Dia estimé à 2' d'arc et dc 2 (donc toujours bien peu contrastée).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a vu Neowise le 11 juillet vers 4h30 depuis le sommet du Mt Ventoux, la queue tenait les 7° de champ de mes jumelles Trinovid 8x42

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

7° de longueur !!!

Je ne suis pas étonné car depuis chez moi qui suis en plaine, très loin du Ventoux, sa queue mesurait 4° et il est facile de penser qu'elle était plus grande sous un ciel bien plus limpide en montagne.
Mon record est la queue de Hyakutake en 1996, vue longue de 42° !!! Mémorable mais NEOWISE est très sympa aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien ça me fait plaisir de lire ça, parce que oui j'ai vu une nuit à 3h du mat la queue de Hyakutake qui traversait la moitié du ciel, au club ils me disent, mais non c'est pas possible, tes souvenirs exagèrent.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
       
      6 dessins : 9162 à 9167.
       
      Après 2 mois de confinement et d'astro-balcon dû à la pandémie de Covid 19, nous sommes enfin autorisés à dépasser la limite d'un kilomètre autour de chez nous.
      Et le site des ballots de foin reste dans la limite des 100kms désormais autorisés. Ca met un peu de baume au coeur après avoir dû annuler le séjour en Touraine prévu dans 3 jours car bien au delà de cette limite.
       
      Donc, le beau temps étant revenu, Jcb et moi n'hésitons pas et fonçons sur notre site habituel ce soir.
      Il est déjà là avec ses enfants à mon arrivée.
      Je suis prêt à 23h15 alors que la nuit n'est pas encore totale, le solstice d'été est dans un mois et les nuits astro commencent tardivement.
       
      J'observe des galaxies du Lion dans de bien meilleures conditions que sur mon balcon, où la magnitude 12 était pénible à atteindre avec mon télescope, contre 14 ici.
       
      Observation 9162 : NGC3526.
      Dessinée à 150x, elle n'est pas facile, allongée, diffuse, vue en vision indirecte 50% à 75% du temps (VI2 à 3).

       
      Des aboiements de chiens au nord troublent le silence de la nuit.
      L'ISS passe à 23h55 dans la quiétude retrouvée.
       
      Observation 9163 : NGC3601.
      A 109x, elle affiche son centre ponctuel, sa forme ronde, condensée, vue tout le temps mais qu'en vision décalée, petite.

       
      Il fait frisquet, on est en période des Saints de Glace, je mets le pull.
       
      Ma cible suivante est une galaxie de la Vierge, un Messier figurez-vous, je n'observe pas que de la tachouille!
       
      Observation 9164 : M59.
      Assez brillante, elle est condensée, diffuse à 150x.

       
      J'ai mis les gants.
      Fatigué à 1h, je vais siester une quarantaine de minutes.
       
      Restant dans le registre galactique, je pointe au retour des galaxies de la Grande Ourse autour de M101.
       
      Observation 9165 : NGC5473.
      75x, 109x. Elle est facile, considérablement faible, condensée.

       
      La turbulence faible magnifie les images.
       
      Observation 9166 : NGC5485/86.
      109x. NGC5485 est évidente, considérablement faible, condensée, tandis que NGC5986 se devine en vision décalée, 100% du temps.

       
      Jupiter et Saturne sont à 4° de hauteur au sud-est, et symbolisent l'appel de l'été dans les constellations du Sagittaire et Capricorne.
       
      Observation 9167 : NGC5422.
      109x. Cette dernière galaxie de la nuit m'apparaît petite, allongée, contrastée et considérablement faible.

       
      A 3h, je repique du nez, 20 minutes après Jcb, et je dors 1h.
      Puis l'aube arrivant, je remballe et redors 4h. Ca me fera des réserves pour enchaîner des nuits d'astro pendant ces vacances.
       
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Bon devant la quantité incroyable de superbes images que vous avez tous pris de cette comète, voici ma petite image prise hier au soir vers 23h00. Il y a que 5 brutes de 60s à 1600 iso avec mon Nikon D610 & la TSA 120 : 
       

    • By COM423
      Après les photos d'ambiance et plutôt en grand champ (ou sur pied fixe) quelques images plus détaillées de C/2020 F3 (Neowise) quand elle n'était encore visible que (trop !) peu de temps le matin.
      Ce qui marque au premier coup d'oeil, c'est la couleur orangée et bien sûr la zone centrale sombre (fausse ombre) dénuée de poussières dans l'axe central :

      (08 juillet 2020, 51 poses de 05s à 800 ASA au C5 à F/5 + EOS 600D)
      mais en poussant les contrastes, on voit apparaître la queue de sodium (rouge) :

       
      Confirmation le lendemain cette fois au téléobjectif de 300 mm :

      (09 juillet 2020 : 30 poses de 15s à 800 ASA au Zuiko 300 mm à F/4.5 + EOS600D)
      Entre la large queue de poussières (jaune) et la queue de plasma (rouge), on devine faiblement la queue de gaz (plasma), d'où le titre de ce post !
       
      Un essai la même nuit avec un Nikon P900 et son super-zoom optique (2000 mm) auquel tenait mon fiston et prise entièrement par lui :

      (15 poses de 4s en // sur le C5)
      Le résultat est sympa, dommage qu'il n'y ait pas de Raw sur cet APN ce serait encore mieux.
       
      La queue de sodium était bien détectable les 8 et 9 juillet au matin.
      Je ne l'ai plus le 11 juillet mais ce matin-là j'ai eu beaucoup de nuages et c'est peut-être juste pour çà que je ne la détecte déjà plus.
       
      Le 14 juillet, en revanche, dans des conditions correctes, je ne la vois plus non plus : ce fut donc vraisemblablement une queue assez éphémère.
      La comète n'en est pas moins belle :

      (la comète se lève sur la colline, 3 poses de 15s à 400 ASA au C5 à F/5 + EOS600D)
      Un compositage plus long révèle, en poussant les seuils, l'évasement très net de la queue de poussières :

      (14 juillet 2020, 52 poses de 05s à 800 ASA au C5 à F5 + EOS600D)
       
      Au téléobjectif, les images révèlent le développement de la queue de plasma qui prend de l'ampleur :
       

      (14 juillet 2020 : 7 poses de 30s à 800 ASA avec l'Olympus-Zuiko 300 mm à F/4.5 + EOS300D)
       
      confirmée avec le télé 135 mm à F/4 :

      (6 poses de 15s à 400 ASA au 300D)
      malheureusement par ciel déjà très éclairci, pas facile de voir les streamers de plasma bleu sur un fond de ciel bleuissant...
       
      Heureusement, il deviendra possible ensuite de la suivre plus longtemps et dans un ciel plus sombre, le soir
       
    • By COM423
      Salut à tous les astrams,
      Bon pour le scoop c'est bien sû raté, j'ai près de deux mois de retard mais ce n'était pas le but.
      Le temps passe très vite et 2 mois c'est le délai qu'il m'a fallu pour trouver le temps de traiter (et apprendre au passage à me servir de Siril) toutes les images des séances d'observation de la comète C/2020 F3 (Neowise) quand elle n'était encore véritablement visible que le matin seulement. Je n'ai pas encore traité les séances du soir, ce sera pour plus tard.
       
      Je partage donc ici les premiers résultats pour ceux qui sont intéressés.
       
      * Première observation pour moi le mercredi 08 juillet 2020 à l'aurore, j'espérais en fait, au départ, juste la voir au moins une fois car je n'avais un créneau que de quelques jours à peine pour l'observer depuis ma terrasse avant qu'elle ne me nargue continuellement ensuite, dans sa course de remontée vers  le ciel du soir, en  s'obstinant à se cacher sous mon horizon local (j'ai des obstacles au Nord et une colline à l'Ouest...).
      Alerté par les premiers retours d'observateurs, je commençais bien sûr à envisager de poursuivre les observations en nomade par la suite et un tel spectacle m'en a bien sûr immédiatement convaincu :
      Neowise003_2020F3_28mmVenus_300D_05s_montage.tif
      (compositage de 9 poses de 05s à 800 ASA avec un vieil EOS300D et (encore plus vieux) Zuiko Olympus 28 mm ouvert à 2.8 pour cette première photo).
       
      Comme tous ceux qui ont eu la chance de l'observer à ce moment-là, j'ai été surpris par 3 choses :
      1/ la couleur orangée très marquée de la tête,
      2/ la fausse ombre au milieu de la queue,
      3/ et le spectacle magique à l'oeil nu, avec une tête étincelante et un départ de queue parfaitement visible (sur 2° environ) même dans le ciel bleuissant de l'aurore.
       
      Elle est si brillante qu'un petit compositage de poses courtes, sur pied fixe, au Téléobjectif 300 mm F/4.5 se révèle déjà bien intéressant (encore 9 poses de 05s) :
      Neowise004_pp_800ASA_p18deg_C2020F3_Tele300mm_300D_05s_stacked_amelioree.tif
       
      * Seconde séance dès le lendemain, jeudi 09 juillet, c'est frustrant de disposer de si peu de temps d'observation :
      - quand le ciel est encore sombre, elle est trop basse sur l'horizon
      - et dès que sa hauteur devient intéressante, le ciel s'éclaircit déjà !
      Mais, le spectacle vaut la peine de se lever tôt tant elle est resplendissante juste avant le lever du Soleil :
      Neowise009_pp_200ASA_p17deg_C2020F3_300D_Obj50mm_05s_00001_amelio.tif
      (2 poses de 05s à 200 ASA au 300D+Zuiko 50 mm ouvert à 2.8)
       
      J'ai du coup guetté chaque nuit de la semaine et me suis même levé plusieurs fois en vain, juste au cas où...
       
      * Troisième observation le samedi 11 juillet, dans des conditions moyennes avec des passages nuageux au  moment le plus propice aux d'observations. J'espérais tenter de mieux voir la queue, du coup c'est raté. Juste pour le souvenir, voici une pose unique de 30s à 1600 ASA au 300D+Zuiko 200 mm à F4 :

      J'aurais tant aimé avoir plus de poses, maudits nuages !
       
      * Quatrième session matinale le mardi 14 juillet, la comète s'est décalée vers le nord et n'est déjà plus visible de ma terrase. J'improvise un site d'observation tout proche ,car la comète n'est observable que peu de temps et çà ne vaut pas le coup de partir trop loin du coup.
      Arrivée en avance sur site, puis je la cherche avec de plus en plus d'impatience à partir de 02h25 utc quand mon attention est attirée par une sorte de "cirrus vertical" au ras d'une petite colline plus à gauche de l'endroit attendu et je comprends alors que je me suis trompé dans les repérages faits de jour pour estimer l'endroit où elle se lèverait.
      La dernière fois que j'ai vu la queue d'une comète se lever, c'était 23 ans plus tôt avec Hale-Bopp.
      Oui aucun doute, C/2020 F3 est bien elle aussi un grande comète :
      Neowise019_r_pp_1600ASA_p14deg_EOS300D_lever_queue_Tele300mm_30s_stacked_amelio.tif
      (2 poses de 30s à 1600 ASA, 300D+Zuiko 300 mm)
      et quelques minutes plus tard, la tête apparaît :
      Neowise020_r_pp_800ASA_p14deg_lever_queue_Tele300mm_30s_stacked.tif
      (3 poses de 30s à 800 ASA, 300D+Zuiko 300 mm)
       
      La comète semble (déjà) un peu moins brillante que la semaine précédente, mais on la voit encore superbement alors que le ciel bleuit et c'est un spectacle hyptonisant :
      Neowise023_pp_400ASA_p14deg_C2020F3_voitures_50mm_montage.tif
      (8 poses de 5s à 400 ASA, 300D+Zuiko 50 mm)
       
      Neowise025_pp_C2020F3_oliviers_cadrage2_montage.tif
      (6 poses de 05s à 400 ASA, 300D+Zuiko 50 mm)
       
      Elle commence à faiblir mais va devenir observable plus longuement et par ciel plus sombre à condition d'avoir un horizon NW puis W bien dégagé, le spectacle ne fait donc que commencer.
       
      A suivre...
    • By titou84
      Bonjour
      retour de vacances et reprise des traitements d'une petite soirée à Maubuisson pour tenter Neowise le 29 juillet.
      Elle a beaucoup diminuné et la lune est très gênante. Malgré cela, je suis content de l'avoir eue.
       
      Setup léger 
      - trépied Gitzo antédiluvien
      - Astrotrac
      - Takahashi Sky90 et son réducteur indispensable
      - Sony A7 (version Bio, pas S, pas Astrodon mais qui marche pas mal)
       
      Prise de vue 6 poses de 30s à 3200iso, dark et offset avant que la belle ne fuie derrière les arbres. Prétraitement SIRIL et niveaus sous GIMP.
       
      Antoine

  • Upcoming Events