pierrot1674

assurer transport pour aluminure

Recommended Posts

bonjour,

je compte envoyer mon miroi en france pour aluminure

je cherche comment assurer cet envoi ad valorem

les transporteurs me demande une facture pour justifier de la valeur je n'en ai pas car c'est moimeme qui ait fabriqué ce mirroir

qui est deja dans cette problematique

merci pour votre aide

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

moi je n'avais assuré que le prix du brut pour la poste (un 200mm). Choix difficile quand on à des heures de travail sur une optique ;  maintenant je passe par UPS pour les envois délicats c'est plus cher mais je suis rassuré (psychologiquement). @lyl qui bosse dans le domaine pourrait peut être te guider.

Pour emballer carton frite et la boite en bois au centre roulée dans un papier bulle et quelques feuille de kraft froissées.

Edited by Raphael_OD

Share this post


Link to post
Share on other sites

un miroir est un bloc de verre épais et compact

bien emballé c'est "incassable"

sinon aucun instrument venant de chine n'arriverait entier

pas de psychose malgré tout

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est curieux comme close, çà exclue d'office la majorité des objets acquis d'occasion, ainsi que les antiquités.

 

A moins que tu puisses établir ta propre facture?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais par contre il faut soigner l'emballage pour éviter que des éléments abrasifs viennent frotter la surface.

Et dans les transports on peut avoir des vibrations répétitives...

Share this post


Link to post
Share on other sites

le probleme n'est pas sur les degats pendant le transport mais sur la perte du colis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Si tu dois exercer ton assurance, tu dois justifier de la valeur que tu as assurée. Même si tu as payé une assurance pour couvrir un montant de 1000€ et que ton colis se perd, si tu n'as pas de facture ou de justification de paiement, tu ne toucheras rien. Perso, j'utilise la livraison entre particuliers (bring4u ou cocolis), ça marche bien et c'est fiable. Tu peux donner tes directives à la personne qui va faire la livraison et contrairement à Fedex ou autres qui n'en ont rien à carrer des étiquettes fragiles...

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'ils veulent absolument une facture, que cela ne tienne, tu leur en donnes une! Tu demande à quelqu'un de te faire une facture signée et datée, comme s'il t'avait vendu le miroir, avec le prix que tu estimes juste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a deux poids deux mesures : je doute que le Louvre dispose de la facture de la Joconde :D:D . C'est pas juste !

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ndesprez a dit :

je doute que le Louvre dispose de la facture de la Joconde

ils cherchent d'abord si c'est un homme ou une femme, et ensuite ils verront pour la facture ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Un conseil, et c'est du vécu, bien vérifier la solidité de la caisse en bois !!  La mienne s'est cassée pendant le transport, elle n'était pas assez solide . L'inertie des 17 kg de verre à eu raison du ctp de 10 mm !

Pas de casse, mais le miroir avait bougé sur les cales  d'où traces en bordure de celui-ci...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Autre phénomène vécu:

Parfois le miroir est maintenu en position dans sa boite avec des cales en bois fixées avec des vis. Malheureusement  il arrive que le transporteur manipule les colis avec... dynamisme.

Dans ce cas j'ai déjà vu des cales casser sous l'effort. Alors le miroir tape dans une vis et cela se termine pas une écaille aussi grande que la main.

 

 

Casse.jpeg

  • Confused 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rendons hommage aux pro : il me semble que SKYVISION utilise des cales en matière synthétique (Nylon, polyéthylène ou autre ; je ne connais pas la matière exacte). Si d'aventure vous rencontrez ce problème je veux bien vous usiner à façon de telles cales en polyéthylène, gracieusement bien sûr (hors matière première).

;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Vu le poids je dirais caisse plutôt que carton avec polystyrène expansé ou PE réticulé. si 250mm ou plus

Certains PE sont plus mous et non abrasifs.

Quand j'avais reçu mon 150f5 de chez Agena, c'était ce principe avec en sus un capot carton à intérieur plastifié pour protéger la face aluminée.

Comme on le vois : double emballage carton avec films grosses bulles au fond et latéral.

wrap2.jpg

capot carton plastifié à droite.

IMG_20170915_193327.thumb.jpg.e8e3d4c19aef23b56e098b877b3b9c83.jpgIMG_20170915_193238b.jpg.8fd9b3ee50dd3a9a89e985482781f34f.jpg

-----------------------

Il y a 4 heures, PETIT OURS a dit :

un bois de fil et non un bois de bout ;) 

Me voilà plus cultivée.

Q : quand il y a beaucoup de smileys c'est une blague ?

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très important de ne pas perdre le fil...

c'est valable pour le béton armé, le bois, et plein d'autres choses.

Pour en revenir au...fil, bien dissocier le support du miroir (boite en contre plaqué avec des supports latéraux en polymère ou autre...) de l'emballage à proprement dit, qui doit encaisser les chocs et les chutes. Carton et plastique à bulles ou à chips, as you want!

 

En LTFH, largage très faible hauteur, depuis Transall C160, Hercules C130 et désormais Atlas  A400M, on distingue bien les 2. On fait une coque sur le matériel sensible, et on emballe le tout dans du carton nervuré nid d'abeille qui absorbe l'impact au sol...

Les transporteurs peuvent être considérés comme des aéronefs militaires...O.o

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lyl a dit :

-----------------------

Il y a 7 heures, PETIT OURS a dit :

un bois de fil et non un bois de bout ;) 

mon message était destiné à Mr Alain BADOCHE.

il est facile de comprendre que dans un sens le bois résistera mieux que dans l'autre. 

Il y a 2 heures, lyl a dit :

Q : quand il y a beaucoup de smileys c'est une blague ?

non, c'est juste que j'essaie de na pas être désagréable .

Sinon des pros utilisent aussi d'autres solutions qui vont bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

👍

Grillé par Lyl et Seb, j'avais préparé cette réponse qui confirme en tous points, mais qui n'est pas partie faute de réseau.

Je l'envoie quand même ce soir histoire d'enfoncer le clou (pas dans le miroir le clou ! xD) ou plutôt serrer la vis.

Le plus simple, le plus léger et le plus sûr :

Boîte en CTP bien solide, collée/vissée, renforcée aux angles par l'intérieur et/ou l'extérieur (adapter l'épaisseur du CTP au poids du miroir et à la taille de la boîte).

Il faut que ce contenant assure une protection mécanique capable d'encaisser un choc violent ou une charge importante sans se déformer jusqu'à menacer son précieux contenu, ni se défoncer sous poinçonnage, ni se disloquer à cause d'un assemblage trop fragile.

Plutôt qu'un classique couvercle, prévoir plutôt de simplement visser le panneau supérieur pour fermer la boîte : de toute façon les scanners peuvent en vérifier le contenu sans avoir besoin de l'ouvrir, et en cas de contrôle renforcé les douanes ont de quoi visser/dévisser.

Là-dedans, on ajuste une forme en styrofoam ou autre polystyrène extrudé de densité moyenne, dans laquelle on découpe l'empreinte exacte du miroir, sans jeu, ni latéral, ni dans le sens de l'épaisseur, en prévoyant une bonne épaisseur de protection dessus, dessous, et tout autour, proportionnelle à la masse du miroir à protéger là aussi.

Cependant, il est recommandé de laisser largement évidées les faces avant & arrière, qui pourraient sinon transmettre un effort depuis les faces externes de la boîte, directement au miroir. Donc on soutient le miroir dessus/dessous par une couronne, offrant un appui assez large pour bien le sécuriser, mais surtout pas sur toute sa surface pour ne pas le faire casser si la boîte venait à fléchir sur ses faces les plus larges (toujours possible si elle se retrouve à plat sous un gros chargement par exemple).

Le P.E. peut être collé directement au CTP côté boîte et même côté couvercle, l'assemblage final n'en sera que plus résistant.

Enfin, nettoyer le miroir avant de l'expédier, afin d'éviter toute abrasion dûe à des particules qui pourraient se balader durant le transport, l'emballer dans du film étirable alimentaire (qui ne touche pas la surface optique une fois tendu), puis recouvrir cette face encore vulnérable par un disque de carton fort ou de CTP mince bien plan, sur lequel personnellement j'appose un nouvel avertissement en français et en anglais: "FRAGILE : Surface optique, ne pas toucher le miroir avec les doigts SVP" en cas d'ouverture en douane.

Ensuite insérer le miroir ainsi protégé dans son logement, sans oublier de prévoir un moyen de l'extraire facilement à l'arrivée sans être obligé de charcuter l'emballage - moi je l'entoure de 2 anneaux de sangles cousues d'escalade, croisées, en veillant à les positionner bien à plat). On peut sinon prévoir 2 découpes à 180* dans la mousse pour le saisir.

Il n'y a plus qu'à recouvrir avec la plaque de PE supérieure, éventuellement solidaire du couvercle, à visser au contact par dessus.

Si vraiment on est un dingue et un maniaque comme moi, on trouve (ou on fabrique) un carton solide de taille un peu plus large pour y glisser cette boîte, enveloppée soigneusement dans du bullpack d'épaisseur adéquate pour qu'elle ne s'y balade pas, et le tour est joué !

Avec les imports d'écrans plats de grandes tailles qui traversent les océans à présent, il est facile de récupérer des emballages qui vont bien et de les adapter à cet usage 😉

Il ne faut pas compter sur les étiquettes "Fragile, Haut, Bas" et autres avertissements pour espérer qu'on prendra soin du colis : il sera dans tous les cas manipulé sans la moindre précaution ni traitement de faveur, éventuellement par des robots (ce qui n'est pas forcément pire). Cela n'exclut pas de coller les étiquettes quand même, ne serait-ce que pour éviter que le colis soit ouvert à l'envers, ou faire valoir à l'assurance, en cas de problème, qu'on a pris toutes les précautions indispensables à son niveau.

Je recommande aussi de faire des photos de chaque étape de l'emballage, au cas où on serait amené à faire jouer la responsabilité du transporteur.

Voili-voilu.

Perso j'habite Rodrigues : j'ai fait voyager ainsi sans le moindre problème les pièces optiques les plus fragiles, télescopes entiers, montures, miroirs seuls, depuis la métropole et la Réunion.

Edited by Alain MOREAU
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remercie Petit Ours pour l'information.

Malheureusement je ne peux constater les dégâts que quand je reçois les miroirs. Ce n'est pas moi qui réalise l'emballage de départ.

Par contre je n'hésiterai pas à mentionner cet aspect technique lorsque l'on me demandera comment emballer les miroirs.

Pour reprendre ce que vient de dire Alain MOREAU avec justesse: Ne comptez pas sur les étiquettes " Fragile " et autres. Elles peuvent même âtre contre-productives dans certains cas.... de malveillance.

Sébastien LEBOUC a raison: les transporteurs sont parfois .... vigoureux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus judicieux que j'ai vu jusqu'à maintenant , c'est lorsque j'ai reçu mon 450 Zerodur des US ( 17 kg) , un colis carton de grande taille , avec à l'interieur une multitude d'épaisseurs de cartons en épaisseur et sur la largeur , un genre de mille feuille en carton :), c'était rigide à l'extérieur tout en étant souple à l'intérieur 

 

Le 25/07/2020 à 11:12, ndesprez a dit :

Il y a deux poids deux mesures : je doute que le Louvre dispose de la facture de la Joconde :D:D . C'est pas juste !

 

 

Si mes sources sont bonnes je crois que la Joconde est estimée à 2 Milliards d'€ 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour a tous

pour ce qui est de l'assurance (bonjour ndeprez), j'ai trouvé un assurreur mais il prends 250 euros min de frais de facturation , il evaluent la valeur par un expert, pour la joconde ca ne fais pas trop cher, mais pour mon mirroir ca double presque le prix de l'aluminure !!!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je t'envoi des photos de la caisse que F.Grière a fabriqué pour l'envoi de mon miroir si cela peut te servir. Redis moi si tu as besoin de mesure. Le miroir a voyagé de Mirrosphère vers Sud Dobson sans aucun souci.

20200803_125217.jpg

20200803_125235.jpg

20200803_125240.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now