astropat01

Comète du moment depuis le Luberon

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe image Pat  !! Bravo c'est vraiment chouette

on devine une queue rectiligne à l'avant des queues principales 

 

Amitiés

 

Bernard_B

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe cette comète au milieu des étoiles :)

Y a un sagouin qui est passé dans le champ ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sebastien, Ville est sans doute exagéré, mais village est plus le terme, il s'agit de Blauvac.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Alaing, un satellite sans doute, sur d'autres images j'ai eu l'ISS qui faisait un passage dans le coin...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique comète sur ce ciel piqué d'étoiles Pat !

C'est lumineux, bien composé et bien traité, bravo !

 

:) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, astropat01 a dit :

sur d'autres images j'ai eu l'ISS qui faisait un passage dans le coin...

Ben y voulaient photographier la comète aussi ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super :) Même TL n'a pas fait un transit comète/ISS :)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Valère, j'ai comme l'impression que j'ai eu un ciel exceptionnel quand je vois les images des copains.. ;) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe, on sent bien la transparence du ciel, la queue est plus étendue que sur la plupart des images

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, on a eu du bol hier matin (je suis 50km plus à l'est).

Aujourd'hui, aucune comparaison, ciel laiteux, mais j'ai pu faire la composition que je voulais...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonjour,
       
      La comète C/2022 E3 (ZTF) déroule le catalogue Messier : après être passée visiter M56 fin juin, elle fera un coucou à la belle nébuleuse la Lyre, M57, en ce début de mois de juillet
      Le passage le plus serré est pour lundi 04 juillet au soir (32') mais les deux astres restent assez proches du 02 au 06 juillet.
       
      Pour M58, je n'ai pas encore regardé
       
      Bonnes observations à tous !
    • By Dominique A

       
      Petite animation sans prétention composée de 18 poses brutes de 3 minutes chacune.

      Acquisition avec Newton 200/800 et caméra ZWO 1600 pro.
       
      A noter qu'une image sur 3 est striée par un passage de satellite ...
    • By Bungert
      Bonsoir,
       
      En Lorraine la nuit dernière offre un ciel "gentil" entre les nuées diffuses.
      Là une image de cette comète.
      Daniel Skywatcher officie en même temps quelques kilomètres plus à l'Est.
      Merci Daniel pour l'empilement des 50 brutes à 6 ou 8 secondes de pose faite au T300 Marcon.
      Il est enfin équipé d'un bon correcteur de coma, mais je n'enserre pas le filtre CLS afin de garder après traitement l'éventuel vert de la chevelure.
      La comète est décentrée pour aussi enregistrer l'amas ouvert.
       
      Bon ciel;
      f.
       
      Ah oui... petit cadeau noctulescent à l'aube.
       
      Champ complet au Canon R

       

       

       

       

    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La comète C/2022 E3 (ZTF) a été découverte récemment, le 02 mars 2022 à la magnitude 17.2.
      Elle ne passe au périhélie que 12 janvier prochain (à 1.1 ua du Soleil) et elle passera très près de la Terre (périgée à 0.3 ua) dans les semaines qui suivent.
      Elle pourrait alors atteindre la magnitude 5 ou 6, et en plus ses conditions d'observation seront excellentes en février 2023

      ©Seiichi Yoshida : http://www.aerith.net/comet/catalog/2022E3/2022E3.html
       
      Elle était quasi-stellaire il y a quelques mois encore, la queue a commencé à apparaître en mai et je la trouve déjà plutôt photogénique en ce mois de juin, je vous laisse en juger :

       
      Elle est dans un champ très dense d'étoiles, j'ai guetté les rares nuits où elle avait le bon goût de passer enfin dans un coin de ciel qui ne soit pas saturé d'étoiles, ce qui était le cas ce 01 juin au matin.
       
      Pas d'objet de ciel profond spécialement intéressant dans le champ de cette nuit-là, mais juste pour le plaisir je vous mets quand même la full :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

      La comète est juste sous la grosse étoile jaune brillante au centre
       
      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 01 juin 2022 de 01h09 à 02h34 utc
      Température  -15°C et Gain 120
      Traitement Siril 1.0.2, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage natif  : 1,25"/pixel
       
      C'est donc une comète qui devrait s'avérer intéressante à suivre
       
      Bonne nuit.
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      La comète C/2021 O3 (ICARE Panstarrs) a été découverte le 26 juillet 2021 quasiment à la magnitude 20 mais on s'est vite aperçu qu'elle passerait très près du Soleil, le 21 avril 2022, à 0,29 ua seulement, soit plus près que l'orbite de Mercure !
      Elle avait donc le potentiel de devenir une comète brillante et a suscité l'espoir de flirter avec la magnitude 4 ou 5 vers la fin avril 2022.
       
      Toutefois, compte-tenu de sa magnitude absolue (mag à 1ua de la Terre et du Soleil) révélant un astre de taille modeste, on se doutait qu'à trop flirter avec le Soleil, elle risquait de se consumer entièrement...
      On utilise la limite de Bortle (si intéressé, voir ici : https://earthsky.org/astronomy-essentials/bortle-survival-limit-for-comets/  in english) et C/2021 O3 se classait sous cette limite...
       
      Peu après son périhélie, la comète était très basse et difficilement tentable mais clairement pas détectable à la magnitude espérée. Puis, début mai, quand son élongation a un peu augmenté, ses restes ont pu être imagés : elle n'a pas survécu, mais il reste un nuage de débris, d'ailleurs décalé de la position attendue.
       
      J'ai pu l'imager pour ma part le 17 mai au soir, première nuit où la lune autorisait une courtee séance d'imagerie crépusculaire sans qu'elle n'illumine le ciel :

      ( 2"/pixel )
       
      Cette image travaillée sous Gimp la révèle au mieux, mais elle est un peu trompeuse sur l'aspect fantomatique des restes de la comète, voici le crop Siril du compositage somme en visu Auto-ajustement (100%, 1,25"/pixel):

       
      La mesure de magnitude d'un astre aussi diffus et étendu n'est pas aisée, d'autant qu'elle se baladait dans un champ assez riche et qu'en augmentant la fenêtre de mesure, on intègre fatalement des étoiles...
      La coma mesure a minima 2,2' de diamètre, même si elle n'est facilement visible que sur 0,8' seulement :

      ( Canal Vert )
      En prenant une ouverture de 120 pixels, on trouve une magnitude globale m1=12.7
       
      Pas sûr qu'il reste vraiment un noyau, mais la magnitude du centre des débris, pour un rayon de 6", donne : m2 = 18.2
       
      Si le champ complet vous tente, voici la full ( Clic droit/ Ouvrir Nouvel onglet ou Nouvelle Fenêtre ) :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      143 poses de 30s, Gain 120, bin1x1 à -15°C : temps d'intégration de 01h 11min 30s
      Traitement Siril 1.0.2, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      Le plus amusant dans l'histoire, c'est que je la trouve plus photogénique maintenant qu'avant son périhélie, où elle était assez brillante mais d'aspect stellaire
      Bon ciel à vous.
  • Upcoming Events