Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut Serge, jolie observation bien approfondie. Le dessin est subtil et détaillé comme à ton habitude, quel rendu !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Serge,

De superbes dessins de ces grands champs nébuleux, bravo :)

Et même avec les zaigrettes sur les zétoiles brillantes ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Serge !

 

Un grand bravo pour avoir dessiné la zone de NGC 6188, pour l'avoir déjà observé c'est d'une richesse dissuadante, il fallait oser ce lancer ! Et puis la nébuleuse n'est pas hyper contrastée, il faut du temps pour clairement la saisir.

 

NGC 3581 c'est plus facile, comme tu l'as dit, c'est contrasté et plus petit. Je suis d'accord avec toi, elle mérite d'être plus connue. Une comme çà dans notre hémisphère serait un incontournable de nos soirées ! Dans son coin de ciel austral riche de mille trésors elle est presque anonyme ...

 

En tout cas tout est magnifique, un régal pour les yeux

Edited by laurent13
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Serge, bonjour à Tous,

 

Le "drôle d'objet très contrasté" c'est NGC 6164 -6165, une belle NP bi-lobée, déjà visible au T280.

Et NGC 3581 est la partie la plus visible d'une grande nébulosité, NGC 3582, qui la coiffe comme un chapeau.

Magnifiques tes dessins, mais dommage que l'OIII t'empêche de voir le rouge du H alpha.

 

 

NGC 6164 65  T280 vs T508.jpg

NGC 3582 region  T508  BL 2012 06 17.jpg

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand merci à tous les amis !

 

Ah Laurent, si tu savais comme ton bouquin est littéralement essoré chaque nuit d'observation !!!!! IL y a toujours une part de ton œuvre dans mes gribouillages d'ici, et je m'en repais tel un goulu sachant que bientôt, je quitterais le caillou.

Ami Bertrand, je me doutais bien que tu allais apporter cette précision utile sur ce joli "bidule" que je n'ai pas su identifier. Le rouge, j'aurai pu le mettre pour une vision H-beta (car quand il y a H beta, il y a forcément profusion de H alpha bien cramoisi). Mais l'information était très générale, très floue, rien qu'une grande nuée molle, en tout cas rien a voir avec ces contours tourmentés, voire filamenteux que le OIII et l'UHC-S mettaient en superbe évidence, apportant du détail à outrance (notamment sur les diverses parties de 3581, ici dans des poils, là dans des sortes de cirrus, au milieu comme de petits cumulus), caractéristiques qui me font Ô combien frémir de plaisir. Le H beta ne montre pas ça, mais il est vrai que j'aurai pu y mettre cette couche en colorisation rien que pour apporter un peu de rouge de façon générale, alors qu'il m'est invisible en vision directe à l'oculaire sur ces 2 objets.

Cher Alain, j'aime à savoir que mes zaigrettes te zizillent !!!!

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que c'est beau...Le premier est vraiment incroyable et donne envie direct d'aller observer !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/07/2020 à 01:05, serge vieillard a dit :

il est vrai que j'aurai pu y mettre cette couche en colorisation rien que pour apporter un peu de rouge de façon générale, alors qu'il m'est invisible en vision directe à l'oculaire sur ces 2 objets.

 

Le même, avec du H alpha, mais sans les poils !

 

 

NGC 6188 93  T508  BL 2012 06 14.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

pas de commentaire particulier sur NGC3581 car pas observée (comme dit Serge elle est dans l'ombre de LA nébuleuse de la Carène sur laquelle j'ai passé l'essentiel du temps imparti à cette constellation) si ce n'est l'esthétisme du dessin.

Par contre j'ai parcouru celle de l'Autel, sans en faire de dessin car cela aurait nécessité une nuit entière -voire bien plus- alors que mon temps était compté sous le ciel austral. J'ai le souvenir d'une nébuleuse immense et complexe, pas évidente en-dehors du pourtour du chenal sombre, alors chapeau pour la ténacité à analyser en détail ce champ. En plus le résultat est très beau, la quantité d'étoiles y est aussi pour quelque-chose.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By FRessouche
      Entre la brume et les nuages hier soir.  50 D défiltré, 200 mm (Canon série L), sur monture Star Adventurer.
       
      La belle North America et le pélican : beaucoup  de chance avec la fenêtre météo qui s'est maintenue pendant les 200 poses de 60 sec à 800 iso,  avec un filtre EOSclip UHC.
       
      Traitement des images avec Siril (4 h pour les 200 images, tellement mon ordi commence à être à la peine), puis cosmétique Paint.net et Fitswork4 pour finir.
       
      Je suis très content du résultat final de North America (surtout au vu des conditions météo moyennes dans la nuit de jeudi à vendredi)... J'avoue être également extrêmement content de la Star Adventurer, cette petite monture nomade légère, rapide à mettre en place, a une qualité de suivi assez étonnante (poses de 60 sec également faisables avec une petite lunette de 72 mm), j'attends avec impatience de pouvoir l'essayer ailleurs que dans mon jardin...

    • By Matthieu Conjat
      Salut à tous,
      Une fois n'est pas coutume, je vous propose une image, il s'agit de PK 217+14.1 (ou Abell 24), une grande nébuleuse planétaire dans le Petit chien.
      Elle fait environ 4' de diamètre, et est assez brillante, même si elle ne brille essentiellement qu'en Halpha.
      J'aurais bien fait plus de poses, mais la météo est pourrie sur la Côte d'Azur depuis 10 jours, et ça pourrait durer (c'est surtout le soir que le ciel se couvre, c'est curieux )
      La turbulence n'était pas exceptionnelle, mais comme je n'ai rien d'autre à traiter, je la poste quand même...
      C'est pris au 400 de l'Observatoire de Nice (télescope Schaumasse), ouvert à f/5, avec une QSI583WS (filtres Astrodon)
      Luminance 2625" (~35x 75"),
      Halpha 3x300"
      R,V 3000" (~12x250")
      B 1500" (~6x250")
      Soyez indulgent, ça fait longtemps que je n'ai pas fait d'imagerie, et ça manque clairement de temps de pose...
      L'image est à 40% de sa taille originale, car le bruit est trop fort et l'échantillonnage n'est pas idéal (et le télescope décollimaté)

      Matthieu
    • By phenix
      salut tout le monde
      voilou 2 images de cette semaine
      m17 a la toa 150 camera qhy 268 couleur 17 mn   
      ic1396 au t280 camera asi 071 couleur 10 mn      
      les 2 réalisées au nouveau Mexique
      bon weekend et bon ciel
      serge

       
       

    • By CptNautilus

       
      Il s'agit d'une mosaïque de trois images capturées avec une station Stellina depuis mon balcon Bortle 5. Chacune des images a une durée d'exposition totale entre 2 et 3 heures (à coup d'images unitaires de 10 secondes).
      Empilement: DSS
      Développement: SiriL
      Mosaïque et cosmétique : Affinity Photo
    • By LucaR
      On ne présent plus la planète Mars, d'après le Dieu de la guerre, dont les seuls habitants sont des robots venus de Terre dont un qui a récemment fait parler de lui lors de son arrivée spéctaculaire!
       
      Ces temps-ci elle croisait devant l'amas ouvert des Pléïades, aussi nommées les sept soeurs - un groupe de jeunes étoiles nées ensemble et qui naviguent les unes à côté des autres à 450 années lumières de nous, au grès des courant gravitationnels autour de la Galaxie. Elles traversent en ce moment (c'est à dire depuis quelques centaines de milliers d'années!) un nuage de gaz et de poussières qu'elles éclairent de milles feux!
       
      EDIT 17/04/2021 : nouvelle version avec un peu moins de 2h de pose supplémentaire (je l'avais re-shooté quelques jours après le premier traitement, pour chopper plus d'IFN) et un traitement différent.
       

       
      Version précédente pour comparer: 
       

       
       
      C'est une image composite, assemblage sous photoshop de plusieurs images prises avec le même imageur Canon 650D non défiltré mais des optiques et conditions différentes:
       
      - 314x60s à l'objectif Samyang 135mm sur ma toute nouvelle Star Adventurer pour l'image d'ensemble, prise sur deux nuits donc il a fallu effacer une copie de Mars sur la brute d'empilement  (j'ai choisi de conserver celle en position du 05/03)
       
      - J'ai essayé de décramer Mars avec des séries de poses très courtes, 1s et 1 centième. Bon le résultat est moyen mais c'est déjà mieux que les deux grosses patates bizarres pleines d'artéfact produit par Siril sur la brute d'empilement de la première photo!
       
      - Enfin j'ai ajouté 2h d'intégration de M45 seule prise à la lunette APO triplet 102 f/5 sur AZEQ6 pour la décramer également et lui donner plus de piqué et de couleurs
       
      Ciel Bortle 4, prises de vues avec Ekos/Kstar sur Stellarmate, traitement Siril et Photoshop.
  • Upcoming Events