oliver55

Champ apparent des oculaires pour les porteurs de lunettes

Recommended Posts

Je suis myope et porteur de lunettes de vue.

Je peux bien sûr enlever mes lunettes pour observer à l'oculaire.Cela ne me dérange pas.

 

Je me suis rendu compte (ou c'est peut-être une impression) que le champ apparent des oculaires est un peu moins important quand je porte mes lunettes que sans.

 

Cela sert-il donc à quelque chose que j'investisse un jour dans des oculaires à champ large (65 degrés et plus) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)
Il y a 10 heures, oliver55 a dit :

Je me suis rendu compte (ou c'est peut-être une impression) que le champ apparent des oculaires est un peu moins important quand je porte mes lunettes que sans.

 

Cela sert-il donc à quelque chose que j'investisse un jour dans des oculaires à champ large (65 degrés et plus) ?

 

Cela dépend du dégagement (que certains appellent "relief", mais c'est un anglicisme). Au plus il est important, au plus on peut profiter du champ, même avec des lunettes. Pour bien faire, il faut avoir 20 mm de dégagement, là ça commence à être confortable. C'est le cas par exemple des TV Delos ou Pentax XW, parmi d'autres modèles. A contrario, j'ai connu des Ethos (il y a un moment et je ne me souviens plus desquels) qui étaient annoncés pour minimum 100° de champ mais qui étaient en pratique de véritables trous de serrure avec un champ étroit si l'on ne collait pas l'oeil à l'oculaire. Je n'avais pas trouvé l'expérience franchement plaisante.

 

Donc oui, ça sert à quelque chose que tu investisses dans des oculaires à champ large parce que c'est toujours chouette. Mais juste pense bien à vérifier le dégagement avant, choisis-le autour de 20 mm.

Edited by PerrouriefhCedric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ce qui est important c'est le "relief d'oeil" (ou LER en anglais), il faut au minimum 15mm, certains préconisent 18mm pour être

au minimum confortable. Les oculaires haut de gamme, nouvelle génération sont à 20mm.

 

Ayant des yeux qui sont fatigués, c'est devenu un critère de choix pour l'achat de mes oculaires. Il faut qu'ils aient 20mm de relief d'oeil et réglables.

C'est pour cela que je ne prends pas les naglers ou les vixen SSW qui sont très bien. Je privilégie les Delos, Delite, Morpheus et Pentax.

 

J'ai un delite 62° avec 20mm de relief d'oeil, il est vraiment confortable. Le placement d'oeil a été plus facile que sur le Delos.

J'ai aussi un ES 14mm/82°, le champ est super mais le placement d'oeil moins facile pour moi.

 

Ci-dessous, je te joints mon fichier de calcul et de comparaisons entre les oculaires. Si  ca peux t'aider

 

 

Kaelig_Astro_calcul_verA.xls

Edited by kaelig
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oliver55,

1) Le champ apparent d'un oculaire est une donnée propre à chaque oculaire. Il ne dépend pas de celui qui regarde dedans. Ce champ est défini par la dimension du diaphragme de champ, relativement à la distance focale de l'oculaire, et limite volontairement le champ à une valeur acceptable pour ne pas introduire trop de distorsions optiques.

2) Pour être visible dans sa totalité, la pupille de l'œil doit être positionnée au niveau du cercle oculaire, image de l'objectif donnée par l'oculaire. Si l'œil est trop en arrière, c'est le cercle oculaire qui diaphragmera le champ, à l'instar d'un véritable écran percé, placé devant l'œil. D'où la nécessité d'optimiser le recul de l'œil pour faire coïncider cercle oculaire et pupille de l'œil. 

3) Mais, attention, le relief d'œil n'est pas une valeur fixe de construction et dépend partiellement du contexte d'utilisation de l'oculaire, en particulier de la focale de l'objectif auquel il est couplé.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le cercle oculaire ou cercle de Ramsden dépend de la chaîne optique complète, oeil compris et ça dépend également de l'éclairement ou plus précisément de la différence de pupille entre celle de l'oeil et celle en sortie de l'oculaire.

Quand je dis dépend de l'oeil, c'est dans deux cas différents : oeil émmétrope ou pas, et aussi sa distance de focalisation de repos.

3 paramètres donc...

1) différence de pupille, très important quand lumière forte  : Lune/Mars (opposition) en particulier, plus que planétaire  Jupiter/Saturne

image.png.5910682b6f1b8560f47d9e32b9175a54.png

2) Dépendance : luminosité/couleur.

cônes (lune / planète -> 550 - 600)

batônnets (ciel profond -> 500 - 555)

Sans repères, de nuit, l'oeil accommode par défaut vers 1m (entre 0,5m et 2m)

De jour, l'oeil accomode sur la couleur la plus rouge pour commencer puis sur ce qui attire le plus son intérêt pour ensuite se mettre dans une position de repos  (50cm) si l'intérêt intellectuel (l'attention) baisse.

short-range-blue-accomodation.JPG.6e7fca235107bb7ea39b9f2f22d77d28.JPGimmobile-point.png.f74f82709f9bc6d0f2e675958a029ad5.png

3) oeil non émmétrope sans correction (myope/hypermétrope) : la position de l'oculaire change pour donner la puissance dioptrique positive (outfocus si hypermetrope) ou négative (infocus si myope) ad hoc.

Dans ce cas le diamètre de la lentille d'oeil fait office de diaphragme, surtout pour les hypermétropes et les porteurs de lunette.

Avec lunette de correction : un relief calculé pour 22-23mm règle en général tous les cas physiologiques.

Les myopes sont les moins favorisés (sortie divergentes, non //)

 

Oculaires à grande lentille : Delos, Morpheus...

 

Conclusion ; la conception des oculaires dépend de multiples facteurs. (et même le f/D d'utilisation)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas d'accord avec toi, sur la définition du cercle oculaire :

Le cercle oculaire est une grandeur très simple qui ne dépend en aucune façon de l'œil, et encore moins de l'éclairement, de la focalisation... 

C'est une grandeur purement géométrique, définie par les bases les plus élémentaires de l'Optique.

En effet, le cercle oculaire n'est autre que l'image de l'objectif donnée par l'oculaire. Peut importe ce qui gravite autour (œil...lumière...couleur...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La valeur déterminée par le dynamètre de Ramsden est constante, son application à l'observation visuelle est incomplète.

 

Et elle est incomplète, tellement incomplète tout simplement parce que Jesse Ramsden n'avait que des oculaires extrêment simple à son époque.

Maintenant libre à toi d'expliquer comment il est possible d'observer à travers un Clavé plössl de 3mm de focale, alors que le relief est de 2.1mm moins la distance de la lentille à la surface de la cellule oculaire.

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon explication suffit comme réponse à notre ami oliver 55,  sans rentrer pour cela dans des considérations de fonctionnement "limite" avec certains oculaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, kaelig a dit :

 

Ce qui est important c'est le "relief d'oeil" (ou LER en anglais)

 

 

 

Bonjour:

 

Comment pieta on mesurer  15, 18 ou 20 mmm?

J'airais penser qu'il faut se mettre où c'est le plus comfortable et qui pourrait être une de ces dimensions?

 

"Relief" je comprend, prononcé "rilif" mais je ne connais pas "LER?"

Le moins d'épaisseur de verre sera le mieux.Intéressant sujet-merci.

 

Bon ciel, 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Personnellement, les oculaires à grand dégagement me sont d'un total inconfort sauf cas de bonnette parfaitement calculée. Comment maintenir son œil dans l'axe à 20mm sans appui? Du coup, ombres volantes garanties, kidney bean, bref pour moi inutilisable. Si je gardais mes lunettes, je pourrais appuyer le verre contre la bonnette mais le risque de rayer mes verres et la certitude d'y avoir un dépôt de crasse me fait bannir cette solution. Donc je privilégie les oculaires avec bonnette qu'on peut appuyer sur son arcade sourcilière pour garder la lentille toujours à bonne distance avec l’œil parfaitement centré et là, je peux observer sans effort donc avoir plus de chance de repérer des détails. 

La théorie ne peut tenir lieu d'expérience et moi je privilégie les reliefs de 12 à 15mm max, à toi de voir quel oculaire te convient. C'est certain que les oculaires avec un dégagement < 10 mm sont inconfortables dans toutes les circonstances. Les bonnettes rétractables  sont idéales (si tu veux utiliser tes lunettes, tu la replies, sinon, tu la laisses déployée et tu t'appuies dessus)

Edited by Maïcé
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, roul a dit :

"Relief" je comprend, prononcé "rilif" mais je ne connais pas "LER?"

 

LER = Long Eye Relief, oculaires garantissant justement aux porteurs de lunettes qu'ils pourront observer avec. Ça signifie que l’œil n'a pas besoin de se coller à la lentille de l'oculaire, qu'il peut reculer ("long relief") pour observer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit oubli dans la liste précédente : cela affecte les oculaires de longue focale

bfl : mesure au dynamètre -> bfl0 dans un instrument de référence.

Pour Télévue, c'est vérifié dans leur instrument étalon un réfracteur petzval d'environ qui va de f/4 à f15 et qui fait une centaine de mm de diamètre et environ 60cm de focale. (c'est court, donc ). C'est, il me semble le bfl qui est indiqué.

 

Sur une apo de 480mm de diamètre, Explore Scientific m'avait vendu un oculaire de 30mm 70° avec.

Le relief montait donc de : 30x30/480 soit ~1.9mm, ce qui réduit le champ si la lentille près de l'oeil est trop petite.

 

Idem pour un oculaire planétaire sur une 80/1000 : (f/D=N=12.5)

Avec un 6mm ORTHO Scopetech, la pupille de sortie n'est plus en adéquation avec l'oeil : ~.5mm contre 2mm pour l'oeil.

Avec la formule de Dmitri Maksutov, le relief augmente d'environ 1.8mm, le rendant utilisable (difficile quand même) car le diamètre des lentilles en sortie est suffisant pour ne pas masquer l'arrêt de champ (field stop).

 

Je passe les considérations de couleur, de différence à l'oeil normal et de "distance d'accomodation" suivant les couleurs.

-> Elles jouent en particulier sur les oculaires "grands champs" qui ont un comportement notablement différent en terrestre et en astronomie.

 

image.png.9d15ceded5bc94d48af9b60bd8fc64a1.png

 

Donc je reviens sur un critère secondaire qui est couramment cité sur Cloudy Nigths par quelques habitués lors de la sortie d'un nouveau modèle : la mesure du diamètre de la lentille de sortie, confrontée au relief théorique indiqué par le constructeur. On évalue alors le demi-angle maximum pour vérifier la marge d'angle que cette dernière procure.

 

rayon lentille / relief constructeur = tan ( AFOVmax / 2 )

 

Compte tenu des variations possibles de relief pour différentes raisons, un bon 10% sur le rayon est nécessaire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gloups, toutes ces considérations théoriques avec calculs savants à l'appui n'aident pas au choix d'un oculaire. Et j'en resterai sur l'expérience. Soit il est confortable et je le prendrai soit il peut avoir toutes les qualités mais impossible de placer son œil sans gymnastique et nuque rigide et je n'en voudrai pas. Et mis à part pour les astigmates, je ne vois pas l'intérêt de garder ses lunettes pour observer. Porteurs de lunettes, si vous le pouvez, optez pour les lentilles de contact, au moins durant les observations, c'est ce que j'ai fait avec bonheur pendant une quinzaine d'années, la presbytie m'ayant rattrapée ça ne m'est hélas plus possible (je n'arrive plus à les voir pour les poser et les déposer)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis bien d'accord avec toi là-dessus, les retours utilisateurs sont importants.

J'ai eu aussi des mauvaises surprises à vouloir utiliser des oculaires de longue focale prévu pour instrument modernes (70cm à 1m) de focale sur réfracteurs/réflecteurs "long" (focale et ouverture f/D)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos réponses détaillées.:)

J'en prends bonne note et y vois maintenant plus clair.

 

Ce n'est pas pour maintenant mais les oculaires Vixen LVW 65° me font de l'oeil.Beaucoup de compte-rendus les donnent comme de trés bons oculaires sur télescopes Newton.Il va falloir les trouver en occases depuis l'arrêt de leur commercialisation.

 

Mais seront-ils aussi bons sur ma lunette achromatique Celestron 120/1000 mm?  

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

bonjour

existe-t-il des oculaires aux alentours de 6 mm de focale avec un dégagement supérieur à 10 mm ?

(à utiliser sur des lunettes 102/1350 et 80/1200) 

Edited by tournevase

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/07/2020 à 11:22, lyl a dit :

Je suis bien d'accord avec toi là-dessus, les retours utilisateurs sont importants.

Et non, les retours d'utilisateurs ne valent pas expérience personnelle. Un oculaire ça s'essaye dans un club, une star party sous peine d'être déçu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, tournevase a dit :

existe-t-il des oculaires aux alentours de 6 mm de focale avec un dégagement supérieur à 10 mm ?

(à utiliser sur des lunettes 102/1350 et 80/1200) 

 

Oui cela existe mais c'est assez élevé en grossissement un oculaire de focale 6 mm pour tes lunettes.

Un oculaire de focale 8 mm te servira beaucoup plus souvent.

En 6 mm de focale, cela sera uniquement les belles nuits trés stables niveau turbulence.

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/oculaires-grand-champ/oculaires-grand-champ-skywatcher-wa-66_detail

 

https://www.astroshop.de/fr/oculaires/meade-valise-pour-oculaires-hd-60-series-5000/p,23733#tab_bar_1_select

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/oculaires-grand-champ/oculaire-celestron-x-cel-2,3mm-60_detail

 

https://www.inova-ccd.com/pro/catalog/product_info.php?cPath=44_24_27_34&products_id=109&osCsid=5827a3208b48f634fc74f4a7e3b6ec09

 

Les trois derniers oculaires sont assez longs donc à toi de voir si cela passe sur tes lunettes.

 

Il y a 2 heures, Maïcé a dit :

Et non, les retours d'utilisateurs ne valent pas expérience personnelle. Un oculaire ça s'essaye dans un club, une star party sous peine d'être déçu.

 

Bien sûr mais l'avis des copains astro est toujours d'un grand intérêt.;)

Sinon à quoi servirait ce forum?:/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Maïcé a dit :

Et non, les retours d'utilisateurs ne valent pas expérience personnelle. Un oculaire ça s'essaye dans un club, une star party sous peine d'être déçu.

Lol

Un retour utilisateur c'est bien une expérience personnelle, que ce soit en club ou pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah non, l'expérience personnelle, elle est personnelle, je n'ai pas la faculté de me mettre dans la peau des autres pour voir par leurs yeux. Et je  connais des gens qui font fi du confort pour une meilleure "transmission" sur le papier. Moi, je me fous des données techniques, nombre de lentilles, coloration, du moment que le peux observer sans fatigue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr qu'il ne faut pas s'en tenir tout le temps aux retours d'expériences... Par exemple, j'ai entendu plusieurs fois des commentaires pas vraiment élogieux sur les oculaires grand champ à grand dégagement (voir ci-dessus) comme les Delos alors qu'à titre personnel je les trouve au contraire super agréables à utiliser, bien plus que la plupart des autres formules. Donc en effet, l'appréciation peut tellement varier d'une personne à l'autre qu'il vaut mieux se fier surtout à sa propre expérience ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/07/2020 à 00:35, oliver55 a dit :

oculaires Vixen LVW 65°

 

En effet, ils sont très bons et très agréables, j'ai le 5mm dont j'apprécie le confort.

 

de plus tu en trouves toujours quelques uns en vente neuf comme le 17mm ou le 3,5mm : https://www.promo-optique.com/fr/oculaire-vixen/1764-oculaire-vixen-lvw-super-wide-17-mm

 

j'ai aussi le 10mm et le 20mm en Vixen LV qui sont aussi avec un ER de 20mm mais avec un champ de 45° !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/07/2020 à 23:21, FRANKASTRO64 a dit :

En effet, ils sont très bons et très agréables, j'ai le 5mm dont j'apprécie le confort.

 

de plus tu en trouves toujours quelques uns en vente neuf comme le 17mm ou le 3,5mm : https://www.promo-optique.com/fr/oculaire-vixen/1764-oculaire-vixen-lvw-super-wide-17-mm

 

Merci pour ton retour d'expérience.

Ils semblent ne pas être trés connus sur le forum.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Fournaise
      Bonjour,
       
      Sur le site de Explore Scientific, on peut lire que "les oculaires de la gamme 82° sont homofocaux les uns par rapport aux autres"
       
      Hors je viens juste d’acquérir  un ES 4,7 mm 82° et un ES 14 mm 82°, en espérant pour voir les interchanger sans avoir à refaire la mise au point... Mais pas vraiment. il faut quand même ajuster la mise au point. pas de beaucoup, mais il faut le faire obligatoirement.
      ( J'ai un dobson ultra-light ES en 12')
       
      Est ce que un de mes oculaires ( que j'ai acheté d'ocase) a un probléme?
      Est ce que c'est normal? Au quel cas on devrais dire qu'ils sont "presque" homofocaux?
       
      Ou puise je trouver un article qui explique ce genre de chose? Comment savoir si tel ou tel oculaire vas demander une plus grande courses pour la mise au point?
       
      Par exemple, si je me fend d'un ES 20mm 100° --> Serais -je "presque" homofocal avec la gamme 82°???
       
      Merci d'avance!
      Bon ciel à vous :-)
    • By neostouve
      Bonjour , j'ai depuis peu un Flextube 355/1600 de chez Sky-watcher , et je l'ai équipé de 2 Baader ClickLock , 1 en 2" vers 2" puis l'autre en réducteur 2" vers 1,25" .
       
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/bagues-adaptatrices/bague-de-reduction-clicklock-50-8-31-75-mm_detail
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/systeme-de-blocage-clicklock-baader24011_detail

       
      Le Skywatcher étant fileté en M54X1mm (et non en M54x0.75mm)
       
      Mais de ce fait , je ne peut plus utilisé les 2 tubes de rallonge a vis qui sont fournit avec le télescope . C'est justement pour enlever ces saletés de vis qui abiment les oculaires que j'ai craqué pour passé sur ce système clicklock a serrage annulaire .
      Je trouve pas de tube de rallonge en mâle femelle M54x1 .... c'est déprimant .
      J'ai pensé a rallonger mes oculaires avec une bague de 30mm en m48 , mais c'est vraiment une solution merdique , car il faut des bagues pour tout les oculaires , ou alors s'amuser a la démonter a chaque changement d'oculaire .
       
      J'avais déjà lu un sujet la dessus , je dois pas être le seul , mais impossible de remettre la main dessus .
      Le problème est vraiment lié a skywatcher et ce pas de vis en 1mm
       
      Merci a vous d'avoir lu jusqu'ici
    • By gklm
      J'ai tenté une recherche sur astrosurf avec ce thème, mais je ne parviens jamais à d'autre réponse que "aucun sujet ne correspond à votre recherche".
      Je me tourne donc vers la communauté pour vos avis : que conseilleriez-vous comme gamme d'oculaires pour un Newton SW 200/1000 dans un budget contraint de 150€ ?
      Je voudrais de la polyvalence dans la gamme entre du ciel profond et du planétaire/lunaire.
      Merci par avance !
    • By Ellazanne
      Bonsoir humain & non humain, arthropode ou ptéropode,
       
      De mon grenier j'ai un ensemble d'oculaires et filtres plus ou moins frais mais tous du coulant 24.5. Soit ! Mais voila je suis bien en peine de les reconnaître, il me semble que certain sont des perl royal et d'autre de perl pe... je ne sais pas trop en faite.
      Quelqu'un pourrait il m'apporter son expertise afin d'y voir plus clair, m'aider a 'les reconnaître' ,peu être même avoir une idée de leurs valeurs? 
       
      Et, ce n'est pas tout, j'ai ici, visible à gauche sur la photo, un piti-moteur spécialement conçu pour les Perls 114 ou 115/900, mais voila je suis la aussi bien en peine de savoir si il est possible de le remettre en route, sachant qu'il se branche apparemment sur du 220 v (j'ai un doute.) mais vu la 'fiche" qui se trouve au bout du câble électrique elle n'est de toute évidence plus adapté aux prises murales du 21 siècle. Dilemme....
      Une idée sur la marche a suivre?


    • By sypack
      Bonjour à tous,
      J'ai fais quelque recherche / lecture sur le forum mais je n'ai pas exactement trouver la réponse que je cherchais.

      Mon fils de 6 ans adore tout ce qui concerne le ciel, l'Univers, les planètes, les étoiles. Il en sait plus que moi :-) . je lui lis des encyclopédie sur l'espace, il a regardé tous les "c'est pas sorcier" sur le sujet, il a des planètes en décoration dans sa chambre, et il a un planétarium pour s'endormir.
      Son rêve pour son anniversaire est de recevoir un telescope pour observer de plus près les planètes et les étoiles.

      Moi qui n'y connais rien, j'ai commencé mes recherches sur le web afin de me documenter au mieux sur ce qui pourrait le convenir et ne pas lui mettre entre les mains quelque chose d'infâme qui risque de le dégouter de son intérêt.

      D'après mes recherches, nous ne sommes pas dans de bonnes conditions du tout pour profiter de cette passion.
      J'ai donc essayé de lui faire comprendre que l'achat d'un telescope risque de lui apporter plus de frustrations que de satisfactions.
      En effet habitant en Belgique où la nuit tombe tard en été et qu'en hiver il ne fait pas vraiment des températures à mettre le nez dehors, et en plus où le ciel est souvent couvert, les périodes idéales d'observations seront assez minimes pour un enfant de cet âge.
      De plus nous sommes dans une zone où la pollution lumineuse est quand même importante. Nous avons une terrasse qui donne sur l'ouest, où on voit la grande ourse mais pas l'étoile polaire (caché par d'autre maison)
      En bref, c'est pas vraiment les conditions de rêve.
      Il a assez bien compris mon désarroi mais il insiste quand même avec des étoiles pleins les yeux pour avoir un telescope. 

      Après réflexion je me dis que si le telescope est "facilement"  transportable, on pourrait se faire des petites sorties dans des coins plus adaptés en fin de soirée certain week-end, ou l'emmener avec nous quand on va en vacances dans des endroits plus sympa.

      J'ai donc besoin de conseils auprès de votre communauté d'astronomes plus avertis sur ce qui serait idéale comme monture/telescope/optique pour qu'il puisse en profiter un maximum et sans le dégouter par trop de frustration.
      Au niveau budget, je souhaiterais ne pas dépasser les 500 euros tout matériel compris.
       
      Merci d'avance pour vos retours,
       
      Cédric et Adrien.
       
  • Upcoming Events