• 0
mllcoucoumll

Avis matériel débutant

Question

Bonjour,

 

Depuis pas mal de temps l'astronomie m'intéresse et, le passage de la comète Neowise a relancé cette intérêt ainsi que l'Astrophoto (Je suis photographe amateur mais diurne :))

 

Donc voila, j'ai envie de sauter le pas et d'investir dans un petit télescope. Après avoir glané pas mal d'info sur le net, j'ai bien compris que comme pour la photo, les prix peuvent vite grimper et que la pulsion d'achat du toujours plus, toujours plus gros peut comme en photo devenir maladif pour certain.

 

Me servant de mon expérience photo, j'ai comme l'impression qu'il vaut mieux (sauf à en avoir le budget) se contenter de moins gros, moins polyvalent mais avoir quelque chose de plus limité mais peut être plus qualitatif dans ce qu'il sait faire ( un 50mn 1.8 meilleurs qualitativement à 50mn  qu'un 24-70 2.8 qui lui même sera bien meilleurs qu'un 18-300 ).

 

Après pas mal de recherche, j'ai trouvé ce modèle Perl Arietis Maksutov-Cassegrain 90/1250 EQ1 qui en plus n'ai pas encombrant (ça a son importance)

 

https://www.astronome.fr/produit-medctp12-telescope-perl-arietis-maksutov-cassegrain-90-1250-eq1-Prix-249-euro-id-1499.html

 

Ce serait essentiellement pour faire du lunaire (+photos), du planétaire et observer de très loin l'espace plus profond. Je dit très loin car pour faire BIEN en ce domaine, ce c'est pas dans mon budget et trop volumineux.

 

j'ai aussi vue ça :

 

https://www.astronome.fr/produit-medc32042-telescope-celestron-astromaster-newton-114-1000-Prix-269-euro-id-2504.html

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/debutants/newton-114-900-sur-eq1-motorise-en-ad_detail

 

Mais je suis pas certains d'avoir un meilleur qualité prix ou en tout cas moins de netteté pour la lune et le planétaire et un gain de puissance pas si grand que ça ( si j'ai tout compris mais c'est pas certains non plus)

 

Apparemment, petit diamètre et grand tube = on voit moins loin mais ce qu'on voit de près c'est net...

 

Donc avant de passer commande, je demande conseil. A savoir si c'est du matériel fiable et de qualité correcte pour le prix et si certains on mieux dans la même gamme de prix.

 

D'avance merci

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

43 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonsoir Mllcou...

 

Bon, tu as dû remarquer qu'entre le 114/1000 et le 114/900 il y a une sacré différence de morphologie ! Tout ça pour 100 mm de focale ?

 

Le 114/1000 est bourré de plastoque, surtout la Barlow intégrée dans le PO… Donc mon "conseil", le 114/900... Mais je n'ai jamais utilisé l'un des deux ;)

 

Bonne soirée,

Franck

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0

Bonjour et bienvenu,

Ton expérience photo ne te servira guère ... L'astrophoto, c'est tout autre chose.

La Lune retient ton intérêt : c'est une bonne démarche. Effectivement, un matériel sera plus favorable à un type d'observation ; le matériel qui sait tout faire ne le fait pas forcément très bien. Et la Lune ce n'est pas trop onéreux, c'est récurent, c'est facile, c'est ...

Sauf si le budget est vraiment serré, je me dirigerai vers d'autres instruments ... Mais voilà, quel budget comptes tu consacrer à cette passion naissante (je devine 300 euros voire plus)  ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour et, merci de vos réponse.

 

Franck-77,  Concernant le 114/900, justement est ce que c'est pas trop beau ?? 177 euro avec une monture motorisée......Alors que le Pearl est lui 70 euro plus chères avec le même type de monture mais non motorisé et le tout pour des caractéristique D/F plus ou moins équivalentes ??

 

ndesprez, je sais que la photo n'est pas de l'astrophoto mais l'avantage c'est que les notions, ouvertures, temps de pose, post traitement ( je ne shoot qu'en RAW) ne me sont pas étrangère ( reste tout de même pas mal de spécificité à acquérir mais l'astrophoto n'est pas mon objectif 1er). 

 

Concernant mon budget il est entre 200 et 300 euro ( j'ai d'autre priorités) d'ou mon intérêt pour le PEARL qui compile le tarif et l'encombrement (ça compte aussi).

 

Question ? dans ces tarifs, que me conseillez vous de mieux ou , est ce que tout court c'est plutôt bof bof entre 200 et 300 euro et il vaut mieux passer son chemin ?

 

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 22 minutes, mllcoucoumll a dit :

avec une monture motorisée

une EQ1 je sais pas si on peut vraiment appeler ça une monture..... ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

Soyons franc, l'astrophoto à 300€, ça n'existe pas ;). Pour débuter dans ce domaine, peut-être vaut-il mieux s'inscrire dans un club, dont le montant de la cotisation sera sûrement inférieur à 300€ ;), et qui te permettra d'accéder à du matériel de qualité pour faire de l'astrophoto. Par exemple dans le club que je préside dans les Hautes-Pyrénées, pour 75€ de cotisation annuelle, tu as accès à un T300 motorisé sous coupole avec caméra QHY8L et système d'autoguidage..

 

Sinon, pour débuter avec un budget de 300€, en général on oriente les gens vers un Dobson, qui est un instrument génial pour découvrir le ciel en visuel. Son maniement est instinctif et très pratique. En occasion, il doit être possible de trouver un 200 mm dans ce budget. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour. :)

 

 

il y a 24 minutes, mllcoucoumll a dit :

Alors que le Pearl est lui 70 euro plus chères avec le même type de monture mais non motorisé et le tout pour des caractéristique D/F plus ou moins équivalentes ??

 

Le tube seul d'un Mak 90/1250 est aux environs de 160 € ( Que soit un "Pearl" ou un "Sky-Watcher", c'est du pareil au même ).

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/telescopes/maksutov-cassegrain/telescope-sky-watcher-maksutov-90mm_detail

 

Les tubes des Newton 114/900 ou 114/1000 doivent revenir bien moins chers à fabriquer.

 

Ceci devant certainement expliquer cela. ;)

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, en tant que photographe, tu sais que plus la focale est longue plus il faut que ton pied photo soit stable ou tes temps de pose courts si tu opères sans pied. Et bien en astro aussi. Ce n'est donc pas le télescope qui va compter mais bien la monture qui va le soutenir. Pour moi, la EQ1 n'est pas utilisable en photo surtout avec un télescope qui peut avoir du porte à faux.
Je n'ai pas consulté tes liens mais le 114/1000 (court) sera forcément moins bon que le 114/900 (miroir sphérique trop ouvert et barlow plastique intégrée, j'en ai vu un une fois, plus jamais!!

image.png.87f5df2701e77d582e140d06243e09ad.pngLà je dois dire que le marketing est top :D Cela signifie que même si c'est une marque française, ils se contentent de rebadger un produit chinois que tu peux trouver sous d'autres marques, quelquefois moins cher!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

Juste un rappel, le but 1er n'est pas l'Astrophoto mais l'observation. 

 

après je suis conscient que comme dans beaucoup de domaine, le budget est une chose important et j'imagine que comme dans beaucoup de domaine on en veut toujours plus et c'est donc de plus en plus chère.

 

La question est donc de savoir si avec le matériel que je vous ai proposé (ou autre dans la même gamme de prix) on peut observer des choses inintéressantes en lunaire ou planétaire (l'astrophoto n'étant pas du tout une priorité à ce jour) ou s'il faut tout court passer son chemin. Si je fais un parallèle avec la photo (domaine que je maîtrise un peu en tant qu'amateur) j'ai vu des personnes sortir de très belles  photos (dans de bonnes conditions de lumières) avec des 3100 et un 18-55 d'occasion.

 

Sinon, le problème du  Dobson c'est tout de même l'encombrement bien que ce genre de matériel semble de taille raisonnable

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/debutants/télescope-dobson-mini-bresser-130mm_detail

 

A voir et écouter vos conseils.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour faire court, l'astrophoto  et le visuel ne réclament pas le même type de matériel (on ne fait pas de rallye avec un fourgon et inversement, on ne fait pas du transport de marchandises dans un cabriolet).

Pour la photo, la monture est primordiale, après tu empiles les poses pour faire sortir les nébulosités. En visuel, c'est le diamètre qui compte, sinon, c'est sombre et peu détaillé.

Tu cherches un instrument visuel sans encombrement excessif, le SC pourrait être un bon compromis mais il lui faut une monture et pour 300€, c'est la quadrature du cercle!

J'aime les dobson (je les trouve intuitifs à manipuler), mais le 130 rikiki devra être posé sur quelque chose sous peine de devoir observer à 4 pattes.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

va dans un club astro, tu verras le pourquoi et le comment des choses, et après tu pourras acheter en connaissance de cause. tu auras une idée de ce que tu peux faire et voir.

si tu as 300€ de trop, pense aux autres 

Si non, le matériel d'occasion

Cordialement

Louis

  

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour ma part, je n'ai jamais été fan des montures à poser sur une table. En général la table n'est pas stable, le pied du télescope glisse sur la table, et on ne trouve jamais une position confortable pour observer... et en plus il faut une table, ce qui est plus encombrant que le télescope lui-même ;)...

 

Un Dobson, n'est pas si encombrant que cela. Un tube de focale 1200 tient largement sur la baquette arrière d'une voiture. On peut le transporter dans une Twingo sans problème

Personnellement, avec un budget de 300€ pour débuter en observation visuelle,  j'achèterai plutôt ça (en occasion pour avoir le diamètre maximum possible ;)) :

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/telescopes/dobson/télescope-dobson-sky-watcher-skyliner-150-1200_detail

 

Dans tous les cas, avant un achat éventuel, n"hésite pas à aller dans un club pour te rendre compte par toi même et demander des conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 23/07/2020 à 22:31, mllcoucoumll a dit :

Ce serait essentiellement pour faire du lunaire (+photos), du planétaire ....

 

Dans ce cas, perso, un mak 90/1250 serait pas mal pour plusieurs raisons :

 

1°) Focale assez élevée :  en visuel, cela évite de devoir utiliser des oculaires de faible focale ( moins sympas à utiliser que ceux avec une focale plus élevée) ... et pour de la photo, une barlow "x2" devrait déjà donner des résultats sympas en planétaire.

 

2°) Facilité d'utilisation ( le porte oculaire étant dans l'axe optique ).

 

3°) Encombrement réduit en longueur  ( le tube risquera moins de "taper" sur l'un des pieds de la monture ).

 

4°) La sortie vissante du porte oculaire permet d'y fixer facilement un APN ou une caméra.

 

Un côté qui semble négatif ( à confirmer/infimer ) : la collimation n'est ( à priori ) pas réglable pour ce diamètre de Mak ... mais si elle est correcte, elle ne devrait pas bouger.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, fljb67 a dit :

Un côté qui semble négatif ( à confirmer/infimer ) : la collimation n'est ( à priori ) pas réglable pour ce diamètre de Mak ... mais si elle est correcte, elle ne devrait pas bouger.

 

Je n'ai jamais eu besoin de collimater mon Mak127/1540. 

:)

 

 

Il y a 12 heures, mllcoucoumll a dit :

Concernant mon budget il est entre 200 et 300 euro ( j'ai d'autre priorités) 

Bonjour mllcoucoumll :)

Mon conseil est de ne rien acheter.

 

Le 2020-07-23 à 16:31, mllcoucoumll a dit :

 

Après pas mal de recherche, j'ai trouvé ce modèle Perl Arietis Maksutov-Cassegrain 90/1250 EQ1 qui en plus n'ai pas encombrant 

 

EQ1. J'ai bien peur que tu regrettes d'avoir mis ton argent dans cette monture.

 

Il y a 9 heures, mllcoucoumll a dit :

Sinon, le problème du  Dobson c'est tout de même l'encombrement

Tu ne veux pas de Dobson.

 

 

Bon, comment dire ? L'astrophoto, tu oublies ça. Il te reste l'observation et tu es intéressé par le planétaire. De 200 à 300 euros pour une monture, un tube et des oculaires. Est-ce possible ? Oui. Est-ce que je te le conseille ? Non.

 

Tu pourrais acheter un Meade Infinity 90/600. Il te faudra acheter des oculaires car ceux fournis avec ce Meade sont inutilisables.

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-meade-ac-90-600-infinity-az/p,45380

 

Avec l'achat des oculaires, tu dépasserait déjà ton budget d'au moins 100 euros. Mais tu regretterais de l'avoir acheté principalement à cause de la monture qui a une vis sans fin dont la fin arrive trop vite.

 

Une coche au-dessus et tu dépasseras de 100 euros ton montant maximum sans compter les oculaires:

https://www.astroshop.de/fr/telescope-celestron-ac-102-660-omni-xlt-az/p,51475

De mémoire, l'oculaire fourni avec cette lunette était utilisable. Il t'en faudrait deux autres. Ce que je n'aime pas de cette monture c'est que les poignées deviennent loussent rapidement et il faut les visser avec la clef fournie. Ça prend quelques secondes.

 

En ajoutant les oculaires, t'es au moins 200 euros au-dessus de ton budget.

 

Et ta monture est azimutale.

 

Mon conseil est qu'il te faut économiser. Et t'inscrire dans un club.

 

:)

 

 

Edited by MCJC

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Si j'ai bien compris, l'astro restera, au moins dans un premier temps long, une occupation et non une passion. Et le budget de 300 euros devra te permettre à terme de tutoyer la photo. Pas facile mais possible car tu es raisonnable si comme tu le soulignes tu te concentres sur la Lune. 

Je te propose une bonne lunette d'initiation (par exemple https://www.stelvision.com/astro/boutique/stelescope-70/ ) complétée par un excellent guide lunaire (oui, oui : excellent :D ) : http://heully.eklablog.com/

Te voilà parti pour deux ou trois ans d'exploration à vil prix. Quand tu le souhaiteras, tu pourras acquérir un imageur simple (occaze possible) pour saisir les paysages lunaires qui ne nécessitent pas de suivi précis et bénéficient d'une luminosité favorable. Bien sûr ce ne seront pas des chefs-d'oeuvre mais à ce prix la modestie prévaut ;) 

Et le principal, l'émerveillement, sera à ta portée ! Enfin, on peut rêver, ébaudi par tant de beauté, une nouvelle passion pointe alors son nez ...

Norma

Edited by ndesprez

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 4 heures, ndesprez a dit :

te propose une bonne lunette d'initiation (par exemple https://www.stelvision.com/astro/boutique/stelescope-70/ 

La monture me semble être avec vis sans fin. Donc je ne recommande pas car la fin arrive trop vite. Les oculaires me semblent comparables à ceux du Meade Infinity 90 que j'ai qualifiés d'inutilisables.

 

Ça me semble être inférieur en qualité au Meade Infinity 90 ...

 

Sincèrement, je pense que t'es mieux d'économiser pour acheter quelque chose que tu ne regretteras pas. 

 

200 euros de plus que ton budget maximum de 300 euros et t'auras envie de sortir ton tube.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bien sûr, il parait que, cela ressemble à ... M'enfin, pour moins de 200 euros, veux-tu une Taka ? Cet instrument fait l'objet d'un cahier des charges conçu par un Français reconnu en recherche d'un rapport qualité/prix adapté aux débutants. Que dire ? Ben non, je préfère me taire o.O

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 15 minutes, ndesprez a dit :

M'enfin, pour moins de 200 euros, veux-tu une Taka ?

Pour 200 euros, monture, tube et oculaires ... Plutôt que de gaspiller son argent, vaut mieux l'économiser.

Sans avoir une Taka, on peut espérer en un matériel qui ne restera pas dans le placard.

 

En comparant avec le Meade Infinity 90/600, je compare avec ce que je connais. Je recommande le tube pour un débutant mais pas la monture ni les oculaires.

 

Je reviens avec une photo de mon Meade Infinity 90 pour expliquer le problème avec la vis sans fin.

 

 

Me revoilà avec les photos

IMG_20200725_064449.thumb.jpg.237cdbafa6422b332152ef237e0422c9.jpg

IMG_20200725_064214.thumb.jpg.b0255d7fb7966ba22d3c650c7f388514.jpgIMG_20200725_064159.thumb.jpg.97b638ac134b60e16d966e272abd630d.jpg

 

vois-tu, c'est mon Meade Infinity 90. Comme tu peux le voir, les deux poignées (mouvements verticaux et horizontaux) ne sont pas identiques. Pourquoi ? Parce que j'ai brisé l'une des deux poignées et j'ai dû la faire réparer. Pourquoi je l'ai brisée ? Parce que la fin de la vis sans fin arrive vite.

 

Tu veux voir Jupiter. Tu vises donc Jupiter. Tu utilises les vis sans fin pour voir Jupiter. Dès que tu la vois, tu es au bout de ta vis sans fin. Elle sort de ton oculaire et tu ne peux plus la suivre car tu es au bout de ta vis dans fin. 

 

C'est ce qu'il m'est arrivé. J'ai tourné la poignée alors que j'étais au bout et voilà qu'elle s'est brisée.

 

Donc la monture, je ne la recommande pas. Ni celle-là ni aucune autre avec une petite vis sans fin. Et les oculaires, je ne les recommande pas non plus. 

Le tube, je le recommande pour un débutant. Mais je recommande encore plus d'économiser.

 

Edited by MCJC
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, 

 

Personnellement je te conseillerais d'investir dans une paire de 20x80 et un bon trépied manfrotto.

Avec les 20x80 la lune est magnifique, tu peux voir pas mal d'objets célestes 

Par exemple dimanche dernier je me suis déplacée pour voir la comète, j'ai installé la monture et l'apn pour faire quelques images et pendant ce temps j'ai vu aux jumelles :

 

-M8,
- M20
- M17
- M4 et Antarès (chouette duo)
- M55
- M11
- M51
- M81 et M82
- M31
- cascade de Kemble
- Cr 399
- Jupiter et Saturne
- M13
- NGC 7789 

 

... et j'en oublie. 

 

Bref, je me suis régalée. 

 

Tes jumelles ne prennent pas de place, tu peux les garder toute la vie même si tu ne poursuis pas en astronomie.

Le trépied te sert aussi pour faire de la photo généraliste puisque tu as déjà une expérience photo (peut-être es-tu déjà équipé) . 

 

Donc mon conseil : des 20x80 :) 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 14 minutes, Penn a dit :

Donc mon conseil : des 20x80 :) 

Oui. +++

J'avais des 15X70 de Célestron. Je les ai beaucoup appréciées.

Les 20X80 sont encore mieux.

 

Les planètes, faut oublier mais le ciel profond, tu vas adorer.

 

N'achète pas de matos que tu vas laisser dans ton placard. 

 

P.S. quand je dis qu'il faut oublier les planètes, je parle des 15X70. Les 20X80, je ne les ai jamais essayées.

 

Edited by MCJC
P.S.
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 25/07/2020 à 03:06, MCJC a dit :

Je n'ai jamais eu besoin de collimater mon Mak127/1540. 

:)

 

 

Pareillement. :)

 

... mais "des fois que," c'est au moins faisable , ce qui à priori ne l'est pas avec un Mak 90. ( ou alors, faudrait tout démonter niveau miroir primaire --> à confirmer /infirmer ).

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 4 heures, MCJC a dit :

P.S. quand je dis qu'il faut oublier les planètes, je parle des 15X70. Les 20X80, je ne les ai jamais essayées.

 

C'est sûr que dans des 20x80 on ne va pas voir la division de cassini dans les anneaux de Saturne xD , on ne voit qu'une tache un peu ovale.

Par contre Jupiter était très belle avec sa petite famille, les satellites étaient bien visibles. 

 

L'avantage aussi des jumelles 20x80 ce sont les couleurs.

Par exemple le duo Antarès et M4 était frappant par le contraste entre l'orangé pétant d'Antarès et le blanc et doré lumineux de M4, c'était un ensemble scotchant. 

Sans parler d'Albiréo qui est encore plus belle aux jumelles, le fait d'avoir les deux étoiles rapprochées met en valeur le contraste entre le bleu profond et le doré, c'est trop beau :x . 

 

L' autre avantage des 20x80 c'est que tu apprends très vite ton ciel.

On peut randonner facilement de constellations en constellations, on finit par bien connaitre les objets et à y aller instinctivement.

Après quand on passe au dobson dans un viseur c'est bien plus facile de les cueillir. 

Et il n'y a des objets que je n'aime qu'aux jumelles, comme la cascade de Kemble qu'on voit quasiment dans son ensemble ou le cintre, ce sont de très beaux astérismes.

 

Bref, on n'est jamais déçu par l'achat d'une paire de 20x80 et ça rentre dans ton budget si comme photographe diurne tu as déjà un trépied  :) .    

 

Edited by Penn

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Coucou,

 

Bon, comme je m'en doutais. Quand on commence à poser des questions, on a des réponses et hélas comme souvent des réponses assez différentes :D.

 

Par contre, quelque chose de constant dans les réponses c'est qu'il faut un peut plus de budget même si pour 300 euro on commence à avoir des choses intéressantes. (mais la, c'est un soucis de place qui risque de déranger madame :x Et oui, entre le matériel photo et le matériel informatique la maison n'est pas extensible.)

 

L'idée qui me séduit est la paire de jumelle. ça permettrait de faire mes premières armes et si j'accroche bien, faire de la place :P pour ranger du matériel plus volumineux.

 

J'ai trouvé ça : 

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/jumelles/jumelles-ts-20x80-triplet-apo-2684_detail

 

Mon trépied photo est un peu léger pour ce genre de matériel (je fais essentiellement du paysage et de la photo de rue donc jamais eu la nécessité d’acquérir un bon trépied) mais je sais ou m'en procurer un pour un prêt de longue durée.

 

Sinon, j'ai comme l'impression que nos amis Chinois on pris du retard avec le covid19, tous les magasins en ligne sont en rupture sur la majorité de leur catalogue.....

 

En attente de vous lire concernant mon choix de Jumelle. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 13 heures, mllcoucoumll a dit :

L'idée qui me séduit est la paire de jumelle.

 

Madame sera ravie ça ne prend quasiment pas de place xD .

 

Le site pierro-astro est sérieux et cette paire de jumelles me semblent très bien (elle ressemble beaucoup à la mienne en fait).

Par contre il mentionne l'utilisation à main levée ... ça passe 5 minutes mais pas plus, il faut vraiment un trépied. 

 

:) 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 54 minutes, Penn a dit :

faut vraiment un trépied. 

En effet. Pour l'astro, même avec les 15X70, il faut un trépied.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

ma petite expérience : mes premières observations se sont faites dans un mak90 sur un trepied photo à 30€, je vous dis pas la galère :D (arrête de respirer, ça bouge! )

mais j'ai quand même pu observer la lune, saturne et jupiter...

ensuite j'ai posé ce mak90 sur une eq1 et j'ai fais mes premiers essais photo sur m101, bon elle était dans le champ, c'est déjà pas mal :D

 

mes premières "vraies" photo ont été faites avec ce même mak90 sur eq3.2

 

tout ça pour dire qu'un petit mak90, pour l'observation planétaire / lunaire, voire pourquoi pas mettre un pieds dans la photo  peut être pas mal dut tout sans demander un budget énorme, en tout cas dans un premier temps.

 

mais les jumelles ça doit être très sympa aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By yann35
      Mon projet muri petit à petit...
      Je suis à la recherche un petit instrument de qualité plus nomade en complément de mon Mewlon 210 mm,
      Une Apo de 80 mm, c'est limité par rapport au diamètre puis pas vraiment de différence avec la Swarovski ATS 80.
      J'ai pensé à la TS 90/600 Photoline qui me parait pas mal, mais en nomade je ne sais pas si le triplet est une bonne solution.
      Puis-je me suis dit pourquoi pas un Maksutov de qualité, les commentaires ont l'air très bons il est compact et avec un diamètre de 150 mm (équivalent diamètre 100 apo), ça me laisse plus de possibilité. 
      Qu'est-ce que vous pensez de celui-ci : iOptron telescope MC 150/1800 OTA  ?
      Ou peut être un autre modèle que je n'aurai pas vu...
      Voilà, j'en suis là....
    • By Anton et Mila
      Je vois du nouveau de l’extrême est de la future Europe pour la photo, et photo astro pourquoi pas!
      https://photorumors.com/2021/02/04/new-rubinar-lenses-announced-from-the-russian-lzos-factory/
      Avez-vous des images faites avec l'un des anciens modèles?
    • By FroggySeven
      Je n'arrive pas à comprendre le schéma. Comment peut-on séparer l'image en deux en utilisant un prisme comme deux miroirs très rapprochés, alors que le faisceau ne semble pas collimaté à l'infini à ce niveau.
      Ou alors, si, il est bien collimaté à l'infini ?
      C'est moi qui comprend mal le schéma ?
       
      Question subsidiaire : ça fonctionne toujours comme cela les binos;
      avec un prisme qui "coupe" le faisceau image ?
       
      D'avance merci pour votre aide
       
       

    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      je souhaite remplacer mon miroir secondaire sur mon tube Geoptik Formula 25. A première vue celui en place est collé . Quelle type de colle pour le nouveau serait il judicieux d'utiliser pour fixer le nouveau ??
       
      D'avance merci
      Arnaud
    • By CPI-Z
      Convertir une image front-d'onde en PSF est peut-être un sujet qui peut intéresser certains.
      WinRoddier, DFTFringe, Aberrator ... donne directement la PSF en fonction d'un front-d'onde donné. Mais comment cette PSF est construite ?
       
      Vous avez certainement déjà vu ce post où l'on voit l'influence de l'obstruction sur la tache de diffraction (PSF)
      http://www.astrosurf.com/viladrich/astro/instrument/sensitivity/spider-diffraction.htm
       
      En fin de page de ce lien vous trouverez la phrase :
      "The previous images were calculated with Iris software using the formula" : PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2
      Autrement dit, le module au carré de la transformée de Fourier de l'image de la pupille donne la PSF, c'est utiliser pour retrouver l'impact des obstructions des miroirs secondaires, araignée ...
       
      Alors j'ai fais le test avec IRIS (<fftd) et effectivement cela fonctionne

       
      J'ai voulu utiliser la même méthode pour un front déformé et comme WinRoddier permet de faire des simulations je suis parti d'une coma pure car la PSF est bien déformée (voir la capture d'écran WinRoddier plus loin).
      En utilisant la transformation de Fourier d'IRIS en appliquant directement la commande  <fftd sur l'image front-d'onde ci-dessous, voici ce que j'obtiens

      On est très loin du résultat escompté produit par WinRoddier et l'image ne ressemble pas à celle d'une coma.
      Je peux donc dire que dans ces conditions avec IRIS la formule PSF = [ Module FFT (Aperture) ]^2   ne fonctionne pas pour un front-d'onde déformé , sait à dire lorsque tous les points de la surface d'onde ne sont pas en phase, comme au travers d'une optique imparfaite ou via les turbulences atmosphériques ...
      La notion de phase ou de différence de marche optique manque dans cette application FFT directe de l'image.
       
      Dans la littérature j'ai trouvé des formules comme celles-ci

       
      ainsi que des tableaux comme cela qui résume les transformation

       
      Ayant fait plusieurs essais sans résultat et ne sortant pas de sup-optique pour interpréter ces formules j'étais bloqué.
      J'ai alors contacté plusieurs personnes dont l'observatoire de Nice et celui de Paris.
      Nice m'a renvoyé vers 2 astro-amateurs réputés, mais au final le résultat n'était pas au RDV.
      L'observatoire de Paris m'a répondu en la personne de Monsieur Anthony Boccaletti qui avec patience et courtoisie m'a bien aidé. Je ne peux donc que le remercié une nouvelle fois ici.
       
      En fait quand on sait c'est relativement simple.
      Voici l'exemple, j'ai choisie un front déformé de coma pure car la PSF résultat est bien dissymétrique comme dans le cas général des tavelures mais en plus simple.
      WinRoddier permet de faire des simulations

      L'image du front d'une coma pure sera toujours la même, ce qui change sera l'amplitude de la déformée, son PTV, ici il est de 848 nm pour la longueur d'onde de 490nm et le terme Z8(3,-1) est de 150nm
      848 / 490 = 1.73 donc le PTV exprimé en rapport d'onde est de 1.73
      La différence de marche optique (ddm) entre le point le plus en avance et le point le plus en retard est de 1.73 onde
      Voici l'image front-d'onde :  
      Avec IRIS on peut soustraire la constante correspondant au fond de l'image, le fond devient 0 (zéro), ainsi les pixels positifs on une ddm en avance de marche et les pixels négatifs sont en retard de marche.
      donc le ddm d'un pixel de l'image par la règle de trois est :  
      ddm = valeur pixel * 1.73 / 251
      La phase s'écrit    phi = valeur pixel * 2 * pi * 1.73 / 251
      L'image phi est alors proportionnelle à l'image ddm et celle de départ.
       
      L'image pupille est simplement remplie de 1 dans la pupille et de 0 hors de la pupille :  
       
      Iris permet de transformer une image en tableau avec la commande < export_asc [nom] qui produit le fichier nom.asc
      Il s'ouvre avec l'éditeur de texte et se rentre facilement dans un outil type tableur excel
      Il y a 3 colonnes, les 2 coordonnées des pixels et sa valeur,  (x , y, valeur), on peut ainsi faire les calculs nécessaires et recréer l'image résultat. La commande < import_asc [nom] dans IRIS
      Ainsi l'image phi est la même que l'image d'entrée (proportionnelle), sauf qu'au lieu d'avoir un PTV en pixel de 251, le nouveau PTV en pixel va de -5.43 à +5.43 pour cet exemple
       
      La formule de la littérature peut s'écrire    PSF = | FFT ( A*exp( i phi)) |²   ou A est la fonction pupille. Le | |² correspond au module de la FFT au carré ce qui confirme la formule de départ lorsque le front est plan (phi = 0), sans ddm
      Mais qu'en est-il du exp( i phi)
      i c'est le nombre complexe imaginaire tel que i² = -1
      et exp( i phi) = cos(phi) + i*sin(phi)
      Dans le tableur il suffit de calculer en fonction de la valeur de la colonne phi, une colonne cos(phi) et une autre sin(phi). toutes les valeurs seront alors comprises entre -1 et 1
      Et comme les valeurs pixels ne peuvent être que des nombre entier il faut les multiplier par une constante par exemple 30000 pour remplir la plage d'IRIS 16 bits (32767 max)
      On peut ainsi créer les images cos(phi) et sin(phi)
      cos(phi)              et sin(phi)
      cos(phi)_30000.fit   et   sin(phi)_30000.fit
       
      Détail qui a son importante :
      sin(0) = 0 donc le fond reste à zéro
      cos(0) = 1 donc tous les points du fond qui étaient à zéro passent à 1. Et  multiplier par 30000 ils passent à 30000. Il faut alors multiplier cette image cos par l’image pupille (constituée de pixels 0 et 1), multiplier par 0 pour retrouver le fond à zéro, le reste est multiplier par 1 pour que l’image cos reste inchangées dans la zone pupille.
       
      Je fait simplement remarquer ici qu’une FFT est indépendante de l’intensité des pixels dans la mesure où les 2 images de même format sont proportionnelle en intensité.
      Mais que faire de ces 2 images ? On en cherche qu'une la PSF !
      De plus le module d'une FFT donne toujours une image symétrique alors qu'une PSF dans le cas général pour un front non plan est dissymétrique (exemple la PSF de la coma pure)
      Il reste que la solution de faire une FFT-1 la fonction inverse de la FFT qui à partir de 2 images l'une réel ou de fréquence, l'autre imaginaire ou de phase, donne une image résultat unique.
      Il est précisé également que le fond à zéro doit être agrandi au minimum à un format couvrant 2 fois le diamètre de la pupille (< padding dans IRIS)
      Et il faut que les images soit centrer pour une FFT-1   (fonction ffti dans IRIS)
       
      Au final voici ce que l'on obtient avec les 2 images au 2048 x 2048 :
       
      Capture d'écran dans ImageJ :

       
      On retrouve donc bien la PSF recherchée .
       
      En fait la formule de départ dans la littérature pour des novices comme moi aurait pu s'écrire
      L'image PSF est la transformée de Fourier inverse mise au carré, du couple d'images ( A*cos(phi) , sin(phi)) où phi est la phase en chaque point de l'image front-d'onde et A l'image pupille (0,1)         PSF = [ FFT-1[ A*cos(phi) , sin(phi)] ]²
       
      CPI-Z
       
       
  • Upcoming Events