• 0
Sign in to follow this  
WillouDelWillouu

Premier instrument | A la recherche de conseils avisés

Question

Bonjour à tous, 
 

Habitant à Paris pour mes études, le confinement m'a permis de rentrer chez moi, à la campagne, et de me rendre compte qu'une fois la nuit tombée, le ciel était si beau, à croire que j'avais oublié cette sensation d'émerveillement et de vertige que ça procure . Je me suis donc investi dans l'apprentissage du ciel (constellations, planètes,...) mais désormais, j'aimerais passer au niveau supérieur.

Comme beaucoup de néophytes, j'ai lu beaucoup de sujets sur des forums et maintenant, certes, je sais comment un télescope fonctionne (techniquement) mais le trop grand nombre de choix et d'avis différents rendent mon choix compliqué.
---
En ce qui concerne mes critères:

Que veux-tu observer ? :
J'ai pour objectif initial d'observer du planétaire et quelques objets du ciel profond. Je n'ai pas envie d'aller plus vite que la musique, je souhaite prendre mon temps.

 

Vas-tu te déplacer régulièrement ? :
Totalement. Même si je peux observer depuis chez moi, je trouve que se déplacer dans la nature pour observer le ciel permet une meilleure expérience. Je vais donc privilégier une monture AZ ou EQ à un Dobson.

 

Souhaites-tu faire de l'astrophotographie ? :
C'est un projet mais lointain. Pour le moment, comme je l'ai dit précédemment, j'ai envie de prendre mon temps pour éviter toute frustration. Donc oui, l'astrophotographie est un domaine qui me fascine tout autant, mais je vais être réaliste et attendre d'avoir un travail pour nourrir ce projet. 

 

Et le budget dans tout ça ? :
Entre 400 et 500 euros avec la possibilité de monter un peu plus si besoin.

---
J'ai quelques idées d'instruments, qui je pense, répondent à mes critères:

Télescope Sky-Watcher 150/750 sur EQ3-2 Black Diamond

Télescope Sky-Watcher Mak 127/1500 sur EQ3-2 --> C'est celui sur lequel je serais le plus susceptible de partir pour le moment

Télescope Maksutov Bresser MC 100/1400 Messier EXOS-1

Voilà, je suis à la recherche de réponses, de conseils et/ou de suggestions par rapport à tout ça. Je tiens à préciser que je vais profiter de la nuit des étoiles pour jeter un œil aux télescopes et lunettes et poser là aussi des questions sur place. Mais je souhaiterais d'abord dégrossir tout ça ici, et avoir vos avis.

Voilà, voilà. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire ce petit pavé, et si j'ai bien compris: Bon ciel à tous :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

6 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

salut.
Tu as déjà fait quelques choix .... mais croire qu'un dobson est plus encombrant qu'un telescope sur monture EQ est un peu une erreur ;)

la monture c'est aussi mise en station, contre poids, trepied etc etc... face à un dobson le gain de place n'est pas si évident,c'est a prendre en compte!

Le mak 127 est très bien ...le 150/750 aussi , mais face à un dob 200/1200 tu en auras beaucoup plus dans le dobson que dans le mak ou le 150 ;)

bref à mon humble avis, j'opterais plus pour le 200/1200 histoire de profiter à fond du diametre, de maitriser un peu la collimation ( pas vraiment utile avec le mak, ça ne bouge quasi pas) de bien te reperer dans le ciel et une fois "l'apprentissage" passé , il sera temps d'envisager la suite .

Tu as une très bonne idée avant de lancer tes achats de faire un tour à la nuit des étoiles ou de rejoindre un club ! tu pourras voir differents instruments et mieux orienté ton choix!

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

  Salut Will et bienvenue !!!

 

 

Sur l'encombrement , même avis que Xavier , si tu as une voiture , un dob 200 ou 250 rentre sans problème dans une petite voiture , le tube sur la banquette arrière , la monture dans le coffre , et hop !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 25 minutes, Hoth a dit :

Sur l'encombrement , même avis que Xavier , si tu as une voiture , un dob 200 ou 250 rentre sans problème dans une petite voiture , le tube sur la banquette arrière , la monture dans le coffre , et hop !

Vrai !

Mais si t'as pas de voiture ou pas de banquette arrière et que la facilité de transport devient une priorité, il te faut une monture azimutale sur laquelle je mettrais le Mak127/1540. C'est exactement ce que j'ai car je suis une astrams pédestre nomade.

 

Pour ce qui est de l'astrophoto, rien dans les liens que tu as proposés te permettra d'en faire. Pour l'astrophoto, il te faut une monture de meilleure qualité.

 

Si tu as accès à une voiture qui a une banquette arrière, pourquoi serais-tu mieux avec le Dob200 qu'avec le Mak127 ? Parce que tu veux observer le ciel profond. Or, l'observation du ciel profond demande un diamètre de 200 mm et plus. Tu peux observer le ciel profond avec un diamètre inférieur mais plus tu diminues ton diamètre, plus tu diminues le nombre d'objets que tu pourras observer. Avec le Mak127, tu as accès à un bon nombre d'objets du ciel profond. Mais il y en a aussi un bon nombre qui ne te sera pas accessible. Par contre, en planétaire, c'est vraiment très bien. J'en suis ravie.

 

Autre élément en considérer : tu dis vouloir, dans un avenir lointain, ou du moins pas proche, faire de l'astrophoto. Alors, avec le Mak127, tu serais mieux équipé. Tu n'aurais qu'à changer de monture et tu garderais le tube. Et en attendant de changer de monture, tu pourrais photographier la lune. Elle serait très belle. Tu pourrais aussi photographier les planètes mais il ne faudrait pas t'attendre à un excellent résultat. 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, WillouDelWillouu a dit :

Je vais donc privilégier une monture AZ ou EQ à un Dobson.

 

Il y a 2 heures, WillouDelWillouu a dit :

Même si je peux observer depuis chez moi, je trouve que se déplacer dans la nature pour observer le ciel permet une meilleure expérience.

 

D'accord avec Xav et Hoth , si tu veux faire du planétaire et un peu de ciel profond le dobson est plus pratique à trimbaler, facile à mettre en place et permet une observation super intuitive.

Nickel pour les planètes et le ciel profond.

En plus pour le prix tu peux bénéficier d'une optique confortable de 200.

 

Ne pas supprimer l'option dobson trop vite, elle est très intéressante vu ton cahier des charges :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Un grand merci pour vos retours 🙏

 

Si j'ai mis le dobson de côté, c'est surtout que j'ai cette image du gros tube imposant pas facilement transportable (à tort du coup). Je vais reconsidérer mes idées à partir de vos suggestions et préparer mes (nombreuses) questions pour le week-end du 8 août 😉 (je ferais un p'tit post pour vous faire un retour). 

 

Encore merci pour la rapidité et la qualité de vos réponses 🙏

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Looney2
      Parallèlement au très populaire ASIair (Pro ou pas), je découvre le projet "open"  AstroBerry à base de Raspberry Pi, donc la même base que la version ASI. On ne voit pas beaucoup d'utilisateurs pour le moment alors que la fiche descriptive est alléchante avec la prise en charge de beaucoup d'applications et l'avantage d'un système Open Source qui englobe plusieurs périphériques sans se concentrer sur les produits d'une marque précise (comme le ASI qui ne fonctionne qu'avec les caméras ASI). Je vois qu'il faut quand même avoir quelques compétences et connaissances (notamment avec Linux) pour s'en sortir mais... Y'a t-il ici des utilisateurs ? Qui s'y intéresse ?
       
      https://www.astroberry.io/
       
       
    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde 
       
      J'ai reçu une ASI462MC ce matin , comme ici c'est la mousson jusqu'au
      printemps , j'ai voulu voir cette histoire de couleurs sur cette
      nouvelle caméra .
       
      Caméra en place , Firecapture ne la reconnait pas ,SharpCap  oui dès le branchement
      donc pour FireCapture
      ==> passage Mise à Jour des Drivers ZWO ASI
      https://astronomy-imaging-camera.com/software-drivers
      v3.0.0.11  Released 9/21/2020
      ou directement sur :  https://astronomy-imaging-camera.com/software/ZWO_ASI_Cameras_driver_Setup_V3.0.0.11.exe
       
      ==> puis Mise à jour du logiciel FireCapture  ( http://www.firecapture.de/  )
       
      et tout rentre dans l'ordre .

      Coté sensibilité , le 462MC parait beaucoup plus sensible que la 224MC.
       
      Coté couleurs , difficile de retrouver sur la 462MC les couleurs réelles de
      l'environnement qui correspondent bien par contre à celles de la 224MC ,
      les paramètres R et B réglés pour y approcher sont complètement différents
      de ceux de la 224MC . On dirait qu'il y a du Vert qui se balade.
      [ Tests en Lumière naturelle  ]
       
      Bon , en attendant de lui montrer les étoiles , si vous voyez d'autres
      tests "en intérieur" disez le moi à moi même.....
       

       
      Bernard_Bayle
    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      La méthode de déconvolution explicitée maintes fois par CPI-Z  sur le forum et implémenté par Lucien dans son logiciel Astrosurface,
      est très intriguante je trouve .
      J'ai quelques images PSF mais qui ont été bricolées, augmentation de la taille , luminosité contraste etc... afin de mieux révéler les défauts

      images de ce type là Inutilisables dans Déconvolution Wiener d'Astrosurface . :


      J'image comme le dit CPI-Z qu'il faut stacker comme pour un roddier un maximum d'images avec le train optique utilisé pour l'imagerie
      planétaire sans aucune retouche  ??
      Bon il doit bien y avoir une méthode connue 
       
      Après un début de mousson , puis du vent du nord sur mon site pas moyen de réaliser des PSF ....ni d'imagerie planétaire d'ailleurs.
      J'ai malgré tout voulu tester cette méthode de déconvolution alors j'ai  utilisé des Psf de CPI-Z et de J-L.D .
       
      Ce que je trouve bizarre c'est que ces PSF sont loin de mon S-C C11 et que malgré tout, suivant leur choix cela semble un peu fonctionner,
      ce dont je suis très surpris .
       
      Cette manip bizarroïde avec Astro Surface :
      - Avec Déconvolution-Wiener puis un peu de R.Lucy
      - Avec Wavelets déconvolution
       
      Sur Mars , il semble y avoir une amélioration


      Sur Saturne & Jupiter , c'est moins probant

       


      Alors que penser de tout ça ? bien sur ret-tester avec des PSF de son setup.
      affaire à suivre .....si vous avez des idées ...

      Bernard_Bayle
    • By petitprost
      Bonjour ,
      En cherchant des scripts pour CS6 je suis tombé sur celui-ci qui me parait intéressant et en plus c'est un freeware
      Merci à l'auteur
      http://www.sanivar.com/uweastrotools.htm
    • By Michel Deconinck
       
      Bonjour à tous
       
      Le Dr Mariko Kimura (RIKEN, Japon) demande de l'aide pour obtenir des estimations photométriques V et Rc de la variable cataclysmique SS Cyg en vue d'appuyer une étude au sujet de la période orbitale des deux astres.

      Le Dr Kimura écrit: «Le flux de rayons X de SS Cyg est maintenant en augmentation et 10 fois plus grand que d'habitude. Cet objet est plus brillant en rayons X qu’il a été au cours de ces 25 dernières années. Le niveau minimum de la luminosité visuelle augmente également. Je considère que cette augmentation de la ligne de base optique peut être causée par l'irradiation aux rayons X du disque d'accrétion externe et / ou de l'étoile secondaire. Dans ce cas, on pourrait voir la composante d'irradiation de l'étoile secondaire devenir dominante dans la lumière orbitale.  Je voudrais confirmer cette hypothèse par photométrie optique filtrée intensive pendant l'état de repos.
      J'ai essayé de dériver le profil orbital à partir des données prises par les observateurs de l'AAVSO au cours de la dernière année, mais les données n'étaient pas suffisantes. Plus d'observations sont nécessaires et la photométrie en bande V ou en bande R est préférable."

      Plusieurs observations V et Rc CCD et PEP par nuit sont demandées à partir de maintenant. Les observations visuelles (pas plus d'une par nuit pour cette campagne) sont les bienvenues. La campagne se poursuivra jusqu'à ce que le flux de rayons X du SS Cyg soit revenu aux niveaux habituels. La fin de la campagne sera annoncée dans ce forum AstroSurf côté cooperation pro-am,  inscrivez vous-y pour être tenu informé.

      Comme le Dr Kimura l'a mentionné, SS Cyg a également eu un comportement atypique dans l'optique au cours des derniers mois. Les observations de la base de données internationale de l'AAVSO indiquent que SS Cyg était à une magnitude visuelle de 10,8 le 13 septembre 2020, 28120 UT, alors que SS Cyg a une plage V de 7,7 à 12,4.



      Coordonnées (J2000): R.A. 21 42 42,79 déc. +43 35 09,9 (à partir de l'entrée VSX pour SS Cyg)
       
      Ce 18 septembre vers minuit TU j’ai estimé visuellement sa magnitude à 10.7.

      Je vous soumets ci-dessous une carte avec des étoiles de comparaison pour SS Cyg
      Veuillez rapporter toutes les observations à la base de données internationale de l'AAVSO en utilisant le nom SS CYG.

      Cet avis d'alerte provient de l’AAVSO, il a été initialement préparé par Elizabeth O. Waagen.
       
      - Campagnes et rapports d'observation: https://www.aavso.org/ss-cyg-campaign
      - Variables cataclysmiques: https://www.aavso.org/ss-cyg-campaign-01
       
      Si vous voulez plus d’info n’hésitez pas à me contacter directement.
       
      Je vous souhaite un ciel sans nuages ni virus 
       
      Michel Deconinck



  • Upcoming Events