Meade45

Observatoire et biodiversité

Recommended Posts

Bonjour!

  Normalement quand on aime regarder le ciel, on aime la nature et quand on aime la nature, on aime les animaux... quels qu'ils soient !

 

Cela dit, comment concilier ce postulat avec les désagréments que les insectes et autres araignées font, dans les structures extérieures?

Dans mon observatoire que je cherche à conserver propre, il faut remettre constamment l'ouvrage sur le métier pour empêcher l'apparition de toiles ou autre tâches disgracieuses.

Ainsi des araignées ont pris l'habitude de se loger entre les ampoules rouges et blanches au dessus de la table de travail  et s'oublient régulièrement. Pas top pour ce qu'il y a dessous.

 

La solution "Barrages aux insectes" sont forme de spray si elle est efficace n'en est pas moins désagréable et radicale pour les insectes. Tous sont concernés de l'araignée à la blatte en passant par les cloportes et autres bestioles à pattes.

De plus elle n'est pas repoussante et les animaux sont surpris et meurent sur le sol. De nouveaux arrivent et cela ne me satisfait pas et souhaiterait trouver un vrai remède de grand-mère qui refoule ces insectes.

On parle des feuilles de tomates fraîches mais je ne me vois pas remplacer régulièrement cet accessoire en plein hiver !

Alors possesseurs d'abris extérieurs, comme vous y prenez-vous pour garder votre local propre sans procéder à une destruction d'animaux qui en somme ne recherchent qu'un abri ?

Merci pour vos idées.

Guy

 

  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Le problème de vouloir se débarrasser des araignées, c'est d'avoir une invasion d'insectes pas forcément plus agréables, car l'araignée est un redoutable prédateur. Ceci dit, elles n'aiment pas la lavande. Tu peux te faire quelques sachets de fleurs séchées à disposer là où tu veux les éviter. Elles ne raffolent pas non plus de certains bois comme le cèdre ou le châtaigner. A voir si c'est assez efficace.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Une réflexion qui vaut ce qu'elle vaut: dans la maison ou je vis depuis 3 ans, nous avions chaque été (d'avril à fin aout) des invasions de fourmis de toutes sortes: toute petites se ruant sur la nourriture dans les armoires, ou très grandes avec des ailes, faisant des fourmi-party improvisés dans les recoins des pièces. Du fait que nous sommes anti-insecticides, nous avions pris le pli de mettre en boites scellées tout ce qui pouvait les attirer, ça a bien sûr réduit leur présence mais pas totalement. Ce qui a pratiquement supprimé leur présence à l'intérieur, c'est d'avoir laissé le jardin non tondu à 80%, avec juste des chemins "tondus" pour circuler dans les zones laissées libres de pousser. Ca permet d'éviter de se prendre des volées de tiques, etc...

 

Pour les insectes et autres araignées l'effet se fait rapidement sentir (enfin il faut quelques semaines quand même) pour les raisons suivantes (enfin c'est ma déduction toute personnelle)

 

* nourriture à foison dans le jardin

* possibilité de faire des nids un peu partout dans les parties du jardin que je laisse tranquilles --> j'ai par exemple une dizaine de fourmilières dans le jardin, alors qu'avant il n'y en avait pratiquement pas, ce qui indique qu'il y avait une pression énorme sur elles et autres animaux à cause de l'entretient excessif du jardin

* fraicheur permanente dans les hautes herbes (parfois 10 degrés de différence), même quand le soleil cogne dur --> confort total pour les bestioles :) 

 

 

==> pas d'installation de ces bestioles dans des endroits en "dur," vu qu'elle n'en ont plus besoin.

 

En prime, le jardin est plus frais même pour nous, le vent désèche moins le potager vu que la couche limite est relevée de 30 ou 40cm, et puis c'est joli, on a eu énormément de fleurs et plantes qu'on avait jamais vues avant :D 

Autre effet bénéfique si tu fais du solaire: bcp moins de turbulence diurne car la chauffe des herbes est nettement plus lente.

Ah oui, un bénéfice supplémentaire c'est que tu réduit considérablement le temps passé à entretenir! Je passe maintenant la faux de temps en temps pour récupérer les hautes herbes et en faire du foin, mais c'est une fois tout les deux mois, ça prend pas bcp de temps, et ça entretient la forme :D 

 

Je dirais que le seul inconvénient est que la nuit ça vole et pique sévère, c'est bestioles-land en fait (moustiques, sauterelles, perce-oreilles, blattes, ...). C'est assez logique car tu restaures une biodiversité assez importante, d'autant plus importante que les abords sont parfois tellement entretenus ou cultivés que ce genre de parcelle fait office d'île au milieu d'un océan sans vie. Mais avec un peu citronelle plus de soucis de prélèvement de sang par les moustiques, tigres ou pas d'ailleurs :D

 

Donc bref si j'étais toi je tenterais ça, avec une zone tondue aux abords immédiat de l'observatoire pour ton confort personnel. Il faudra peut-être un peu de temps (une saison) pour que les bestioles se réinstallent dans la zone "nature", et surtout chasser mécaniquement les pensionnaires actuels.

 

 

Edited by AlSvartr
  • Like 5
  • Love 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

La lavande de Maicé, je prends note.  Je note aussi que chez AlSvartr, la biodiversité règne. les coupes à la faux me rappelle mon enfance dans le verger de mon Père. 

Je n'ai que 1000m de terrain en grande partie occupé par une  ex pelouse-prairie jaunie et un fond de jardin que mes arbres fruitiers ont transformé en désert. L'herbe n'y pousse plus et je compte y greffer du lierre en couvre sol. C'est efficace pour la fraicheur et l'habitat. 

Je retiens aussi la balayette pour le côté mécanique du nettoyage !:D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, AlSvartr a dit :

nous avions chaque été (d'avril à fin août) des invasions de fourmis de toutes sortes

 

Le remède naturel pour repousser et éliminer les fourmis c'est la maïzena (fécule de maïs).

Tu mets un peu de maïzena sur leur passage.Tu en seras débarrassé.

Cela ne pollue pas l'environnement ni empoisonne les autres animaux du jardin.C'est du naturel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Meade45 a dit :

Je retiens aussi la balayette pour le côté mécanique du nettoyage !:D

J'ai ça aussi :) mais pas dans mon abri astro ;)

Par contre je passe le plumeau sur mes instruments et je laisse les bestioles faire leur vie ;)

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'ai passé un pacte avec une belle grosse araignée : je t'offre logis et couvert ; tu me débarrasses du reste. L'envers d'une tôle en appui contre le mur lui sert de logement. Elle s'appelle Georgette !

  • Like 6
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, j'étais phobique des araignées, mais comme je ne supporte pas les piqûres d'insectes (je fais des réactions allergiques très fréquemment) j'ai appris à vivre avec elles. La cohabitation est bénéfiques pour tous. J'ai juste un lit en châtaignier pour éviter de les trouver dans mes draps. Mais dans les coins de fenêtre ou au ras du plafond, elles chassent mes ennemis. Pour les fourmis, nous mettons des petites tampons d'ouate imbibés de vinaigre d'alcool sur leur chemin... Elles n'aiment pas du tout et ne rentrent plus dans la maison. Mais c'est sûr que ne pas laisser de nourriture à leur portée est indispensable. Tout en boites et bocaux hermétiques, on évite fourmis, mites alimentaires et souris.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup,  les présentations sont faites avec Mme saltique arlequin. Je lui ai donné un cahier des charges pour faire propre.

Je retiens ainsi que moins un jardin est pollué, plus il attire les araignées, friandes de biodiversité. Quant à l 'intérieur, ces petites bêtes sauront les nettoyer des mouches, moustiques ou autres cafards et blattes. Une bonne affaire !

Et puis je retiens aussi que les araignées de maison que l'on trouve dans notre pays fuient les endroits trop confinés, trop chauds ou trop humides. Si elles s'installent chez nous, c'est donc signe que nos maisons sont des  lieux de vie plutôt sain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/08/2020 à 20:39, ndesprez a dit :

Perso, j'ai passé un pacte avec une belle grosse araignée : je t'offre logis et couvert ; tu me débarrasses du reste. L'envers d'une tôle en appui contre le mur lui sert de logement. Elle s'appelle Georgette !

Moi elle s'appelle Magalie , elle loge dans la sortie du fourreau électrique d'alimentation de l'observatoire, elle est très grosse, bien velue, mais terriblement efficace , donc je me l'aime très fort.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/08/2020 à 15:09, AlSvartr a dit :

surtout chasser mécaniquement les pensionnaires actuels

 

absolument,  j'ai un persuadeur pour çà. il sert habituellement pour persuader les pièces mécaniques, mais ça persuade bien les insectes aussi.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je constate avec amusement que nous sommes tous peu ou prou sur la même longueur d'onde :D

Chez moi - tropique oblige - la compagnie ne manque jamais, plus ou moins désirable, plus ou moins dérangeante, mais on apprend à vivre avec en bonne intelligence dès lors qu'on a compris qu'il s'agit de respecter des équilibres naturels.

Les bestioles ont les mêmes besoins que nous : s'abriter, se nourrir, se reproduire.

La première chose à éviter c'est donc de laisser traîner bouffe ou détritus, évidemment.

Quand je dis laisser traîner, c'est pas même plus de quelques minutes quand on cuisine ou après un repas : les fourmis sont d'une promptitude et d'un opportunisme qui laissent pantois, et à leur suite toute une faune extraordinaire, encore bien moins fréquentable !

Hygiène générale, nettoyages fréquents et méticuleux des espaces qu'on souhaite préserver des escouades toujours embusquées dans les recoins les plus obscurs et difficiles d'accès : les bestioles n'aiment pas être dérangées, donc elles s'installent partout où elles ne le sont pas ; c'est de leurs planques qu'il faut les déloger, inlassablement, si on ne veut pas être envahi.

Ensuite, bien que plutôt arachnophobe depuis quelques rencontres indonésiennes peu recommandables, je m'efforce de cohabiter pacifiquement avec les représentants locaux : aucun n'est dangereux et les araignées sont devenues mes alliées sinon mes copines, et même les petits scorpions rodriguais, qui ne piquent les humains que par réflexe de défense si on ne les a pas vus, car nous ne sommes pas des proies pour eux.

Par contre ils font une orgie de tous les autres insectes plus ou moins peu ragoûtants, c'est bien plus efficace et ciblé que les pires des poisons chimiques :)

Pour les insectes volants, rien de plus radical qu'une équipe de travailleurs acrobatiques : je veux parler des geckos, dits margouillats en langage vernaculaire, dont l'immobilité trompeuse rend inimaginable la fulgurance des attaques ! (j'ai toujours tenté de les imiter en escalade, mais eux ne tombent jamais ! xD)

Le nettoyage d'un coup d'éponge chaque matin des quelques traces de leurs orgies nocturnes, est un faible tribut à payer pour leur service anti-moustique, je trouve :D

Voilà pour l'intérieur, essentiellement.

Cette acceptation de partager pacifiquement mon espace personnel avec quelques alliés précieux dont la présence me gêne peu, ainsi qu'une bonne vieille moustiquaire pour la nuit, suffisent à mon bonheur sans avoir à exterminer tout ce qui bouge dans mon voisinage immédiat.

J'ai quand même une bombe insecticide en cas de menace sérieuse : il existe une mouche jaune (sorte de guêpe-frelon) avec laquelle il est inutile de négocier si elle décide de vous attaquer tandis qu'elle se sent prise au piège d'un espace clos, mais je n'en fais usage que de façon rarissime.

J'ai par ailleurs la chance de vivre dans un endroit extraordinairement préservé en terme d'environnement naturel et de biodiversité : les oiseaux font un boulot fantastique là dehors, les sauvages comme les domestiques, en régulant idéalement tout ce petit monde (et me fournissant accessoirement les meilleurs œufs qui soient :D)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

dits margouillats en langage vernaculaire

Ah les margouillats :) y en a dans toutes les maisons quand je vais dans la famille à Tahiti ;)

C'est rigolo car tu les vois pas la journée et ils sortent de partout le soir quand les moustiques arrivent ;)

margouillat.jpg.c2274aa4bdc85776e817972067ce187f.jpg

Redoutables :) efficacité garantie :)

Dommage qu'on ait pas ça chez nous  ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ALAING a dit :

Dommage qu'on ait pas ça chez nous  ;)

Y a pas de nonos non plus :D 

Question plus "scientifique" : qu'elle est l'espérance de vie d'une araignée (version gros calibre) ? Je soupçonne Georgette, qui devrait avoir 10 ans, d'avoir sous loué ... Mes salutations à Magalie.

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Guy,

 

Si cela peut aider, mais n'en profites pas pour faire un lieu de prière clandestin....

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mosquée_bleue

"Sur les lustres, des œufs d'autruche étaient destinés à éviter les toiles d'araignées dans la mosquée en repoussant les araignées"

Je m'en suis souvenue d'un séjour en Turquie et une visite d'une mosquée.

 

ClaudeS

.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ndesprez a dit :

Question plus "scientifique" : qu'elle est l'espérance de vie d'une araignée (version gros calibre)

:)

ça dépends du calibre et de l'espèce ! un jour un zozo m'en a apporté une  (mygale) qu'il avait depuis plus de 15 ans.

il parait que dans la nature certaines pourraient vivre plus de 20 ans.

Conditionnel qui n'est pas très scientifique, mais je ne sais pas s'il y a eu des études précises sur le sujet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, ndesprez a dit :

Y a pas de nonos non plus :D 

Ah ces p... de nonos ! ! ! Oui heureusement qu'on a pas ça chez nous :)

Mais c'est surtout aux Marquises, qu'est-ce que j'ai pu déguster !

Heureusement le remède pousse tout seul dans la nature ( citrons verts ) ;)

AG

Edited by ALAING

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, marco polo a dit :

je ne sais pas s'il y a eu des études précises sur le sujet

Il semble que oui, et même en milieu naturel, avec l'âge record de cette femelle décédée à 43 ans dans l'outback australien : 

https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/28/la-plus-vieille-araignee-du-monde-est-morte-mais-on-vous-deconseille-son-secret-de-longevite_a_23422638/

L'article original : 

https://www.abc.net.au/news/2018-04-28/worlds-oldest-spider-dies-aged-43-in-western-australia/9707422

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 27 minutes, Alain MOREAU a dit :

Il semble que oui,

Merci Alain, je ne connaissais pas ce record... allez je chipote, c'est plus une observation qu'une étude.

Je parierai bien le record sur des araignées cavernicoles. Ces milieux modifient les rythmes circadiens, cf Axolotl et Rat taupe nu (pas muské ;-))... mais bon pour l'observation du ciel en spéléo ce n'est pas commode

Edited by marco polo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, marco polo a dit :

Je parierai bien le record sur des araignées cavernicoles.

Tu ne crois pas si bien dire, car je suis allé les débusquer jusqu'à Java et Bornéo ! 🙂

Depuis 79, membre d'un groupe de recherches spéléologiques (l'ARSIP) qui explore, étudie et publie ses travaux. Nous avons découvert notamment des pseudoscorpions cavernicoles jusqu'à de grandes profondeurs dans les Pyrénées (-1000 et plus), dans des milieux à basse température (2 à 4°C) et pauvres en nutriments, qui impliquent un métabolisme lent et laissent supposer une relative longévité malgré la petite taille des spécimens.

C'est ainsi que je me suis retrouvé dans les années 80 sous la jungle indonésienne à explorer des mondes inconnus grouillant d'une faune non répertoriée, tout à fait fascinante (et dangereuse). 

Toutefois, dans les deux cas, impossible à étudier scientifiquement in vivo & in situ (du fait des conditions extrêmes d'exploration) et donc à étudier tout court.

Là pour le coup, effectivement, on ne peut parler que d'observations ponctuelles, bien que quelques spécimens aient pu être prélevés à chaque fois pour faire l'objet d'études ultérieures en laboratoire.

Nous ne savons toujours pas grand chose de ces espèces à ce stade, même 40 ans après.

Dans le cas des spécimens australiens, il en va tout autrement : l'auteure de l'étude qui a découvert puis suivi sur plus de 43 ans cette femelle est (était, car décédée l'an dernier) une chercheuse de renom spécialisée dans l'étude des araignées.

Elle et son équipe l'ont étudiée (parmi beaucoup d'autres) dans son milieu naturel durant tout ce temps ! 

On parle bien là de travaux scientifiques de longue haleine et non de simples observations ponctuelles, comme en témoigne la liste de ses publications :

https://www.researchgate.net/scientific-contributions/77793056-Barbara-York-Main

Et la publication concernant cette vieille grand-mère de 43 ans :

https://www.researchgate.net/publication/324624963_The_longest-lived_spider_Mygalomorphs_dig_deep_and_persevere

Bon, mille excuses, on s'éloigne du sujet ! xD

Edited by Alain MOREAU
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis ébaudi par les vies multiples d'Alain. Cette prose féconde m'a plongé dans une lecture prenante qui m'a emmené jusqu'à parcourir l'histoire des Iles Rodrigues.

Daniel, Pholcus phalangioides et ses congénères n'ont plus de secret pour moi et j'envisage dorénavant de demander la permission d'entrer à ces dames, chaque fois que je viendrais faire une observation.

 

 

 

 

 

 

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben pour moi pareil, pas mal de bestioles squattent mon observatoire mais je m'en accommode au mieux ;) ... Chaque année, des guêpes nichent même à l'intérieur de la porte avec comme entrés le trou de serrure ! ben l'autre jour, pour la première fois une d'entre-elle m'a piquée au poignet ! :( elle a eu tort, j'ai rompu le pacte et j'ai sprayé le nid, il y a des limites quand-même à ne pas dépasser non mais! o.O... Les insectes se réfugient le plus en hiver, avec parfois des réunions étonnantes comme ces coccinelles diverses ...

 

5f3fd70d4dc66_IMG_7377_modifi-1.thumb.jpg.cdf83c6fa57287253bb5d508686d8846.jpg

 

Concernant les araignées, pas sûr que les lavandes les éloignent tant que ça, j'ai de grosses toiles dans tous mes pieds de lavandes ... peut-être des araignées suisses qui ne le savent pas ? ;) ...

 

5f3fd71a5e3a4_IMG_5953-Copie.thumb.JPG.e7a329880d16282412bc60f74182929a.JPG

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Impressionnant ces coccinelles. Comme tout le monde, je laisse les animaux partager mon habitat. Et les araignées me servent de modèle pour la photographie....

Au pire, si l'une est trop envahissante .... j'essaie de la mettre dans la cave.

Je ne coupe plus l'herbe de mon (petit) jardin. Et ce fait, je vois pas mal d'insectes butiner et de rampants également.

Certains voisins coupent tout à ras ..... c'est d'une tristesse.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bien jolie collection de coccinelles Pierre-Alain :)

Si tu pouvais me faire un petit paquet cadeau, je trouve qu'elles se font de plus en plus rares par chez nous :(

Et . . . pas que les coccinelles !

Bonne soirée,

AG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now