astrocg

OVNI de Night Vision

Recommended Posts

aux nuits du causse noir, un commercial est passé afin de proposer d'observer avec ces oculaires d'un nouveau type

quelqu'un a t il eu l'occasion et si oui quelles impressions?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

bon après visionnage des tarifs, je dirais qu'il faut être astronomiquement motivé

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, astrocg a dit :

bon après visionnage des tarifs, je dirais qu'il faut être astronomiquement motivé

ce n'est pas si cher que ça pour ce que c'est je trouve. Si quelqu'un  a le contact du représentant qui était aux nuits ça m'intéresse car je n'arrive pas à m'en faire prêter un. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, jldauvergne a dit :

Ce n'est pas si cher que ça pour ce que c'est je trouve  car je n'arrive pas à m'en faire prêter un. 

xD

La personne qui fabrique ça est un membre ( Joko ) de Webastro  où il intervenait sur le sujet du visuel assisté. 

Edited by Great gig in the sky

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Great gig in the sky a dit :

La personne qui fabrique ça est un membre ( Joko ) de Webastro  où il intervenait sur le sujet du visuel assisté. 

Je le connais, mais ce n'est pas lui qui fabrique ça. Il a revendu ce matériel là à une époque, mais je ne sais pas si il le fait encore car il est plus sur les intensificateurs maintenant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, astrocg a dit :

 

aux nuits du causse noir, un commercial est passé afin de proposer d'observer avec ces oculaires d'un nouveau type

quelqu'un a t il eu l'occasion et si oui quelles impressions?

 


 

salut !

 

j y étais et j’ai pu rencontrer Joko (dans le noir) le concepteur de ces oculaires.

en fait j’ai surtout pu mettre l’œil derrière un OVNI au foyer d’un 400mm

et aussi une bino OVNIsée derrière un 500

 

C’est très difficile de retranscrire la sensation... l’idéal est vraiment d’essayer pour se faire sa propre idée. 

 

bon déjà la première fois c’est une grosse gifle. Surtout que je ne m’y attendais pas du tout, je pensais mettre les yeux dans une bino classique.

je ne me souviens plus quel grognement j ai sorti, mais c’est sorti

 

On était sur la nébuleuse du croissant, on pouvait voir (pas distinguer, ni deviner) autant de détails qu’on peut voir en section astrophoto, mais c’est bel et bien du visuel. Ce n’est pas non plus du visuel assisté comme on l’entend (avec un capteur et un ecran) c’est vraiment un oculaire, et ce qu’on voit est instantané.

 

bref c’est vraiment très très impressionnant

 

le seul inconvénient que j’ai pu lui trouver est ça rend l image moins piquée qu’avec un oculaire classique. Et l’image est plus « granuleuse » dsl c’est le seul terme qui me vient. En fait il y’a un système de gain que l’on règle, c’est ce qui va amplifier l’image, mais aussi ajouter du bruit.

 

apres il y’a la couleur à dominante verte ou bleue, perso ça ne m’a pas du tout dérangé

 

on peut aussi utiliser cet oculaire derrière un objectif grand angle, et se balader dans la Voie lactée, ç est aussi très impressionnant, et ça lui donne une polyvalence. 

 

je ne saurais dire si c’est mieux ou moins bien que le visuel classique. Disons que c’est différent ou complémentaire. D’autant plus qu il y avait le 560 de Jean Michel (Dobbleu) à côté, également sur le croissant, ce qui m’a permis de comparer.

 

pour résumer : 
 

En visuel classique on a accès a très peu de détails, mais la finesse et le piqué sont au rendez vous, le fond de ciel est d’un noir pure, avec une sensation d immersion dans le cosmos.


Avec loculaire amplifié, on perd cette sensation, mais on en prend plein la vue, tous les détails sont révélés. 

 

Pour le prix effectivement c’est un budget, mais il faut le mettre en face de la techno qu’il y’a derrière.

Le jour où j’investis dans un dob et le visuel, il est fort probable que je mette cette soluce dans le panier, quit à sacrifier un peu de diametre... 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jldauvergne a dit :

Je le connais, mais ce n'est pas lui qui fabrique ça. Il a revendu ce matériel là à une époque, mais je ne sais pas si il le fait encore car il est plus sur les intensificateurs maintenant. 

+1 pour la fabrication.

Il doit adapter une intensificateur GEN3 au visuel astro simplement. J'ai des contacts avec une société pour une version photo GEN2+, mais le matériel manquerait de fiabilité, et aurait un vieillissement inadéquat. Le distributeur me l'a déconseillé.

On doit pouvoir faire mettre au point une version photo en GEN3.

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Great gig in the sky a dit :

C'est curieux car il semble bien que ce soit lui dont il s'agit dans cette affaire !

mais oui, autant pour moi, je confonds avec un autre produit : https://www.sionyx.com/

Pour les intensifs, je suis déjà en contact avec Jonathan (Joko)

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Great gig in the sky a dit :

La personne qui fabrique ça est un membre ( Joko ) de Webastro  où il intervenait sur le sujet du visuel assisté. 

 

je croyais qu'il s'était reconverti dans le tennis ? O.o

 

J'aimerais bien voir là-dedans,il indique qu'il sera aux RCE :)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Je suis bien le fabriquant, l'OVNI-M est un oculaire de 26mm de focale  qui s'utilise au foyer, en afocal, ou tenu à la main. On peux donc y associer barlow, réducteur de focale, ou y visser un filtre, comme un oculaire classique. Il est le seul oculaire de vision nocturne au monde développé pour l'astronomie, et est destiné à l'observation visuelle.

Il y a 5 heures, astrocg a dit :

aux nuits du causse noir, un commercial est passé afin de proposer d'observer avec ces oculaires d'un nouveau type

quelqu'un a t il eu l'occasion et si oui quelles impressions?

j'étais présent lors des NCN  avec l'OVNI-M et il y avait également un client @manu33 avec une version binoculaire. Car Je travaille actuellement sur cette version binoculaire, il s'agissait de la V1. La V2 est en cours de test et la version finale devrait être disponible fin 2020, début 2021.

 

Il y a 2 heures, jldauvergne a dit :

mais oui, autant pour moi, je confonds avec un autre produit : https://www.sionyx.com/

Pour les intensifs, je suis déjà en contact avec Jonathan (Joko)

exact, il y a eu confusion avec la SiOnyx. Rien à voir en terme de technologie ni d'utilisation mais j'ai testé et modifié en 2018 la SiOnyx pour être utilisée un télescope. D'autres ont pris la relève depuis, dont @landesgnocq en France, et quelques américains qui l'utilisent aussi pour l'astro.

 

Il y a 4 heures, Great gig in the sky a dit :

xD

La personne qui fabrique ça est un membre ( Joko ) de Webastro  où il intervenait sur le sujet du visuel assisté. 

Oui, c'est bien moi, Joko sur webastro, astrosurf, cloudynights, et facebook : https://www.facebook.com/jkobs

Il y a 3 heures, Malik a dit :

bref c’est vraiment très très impressionnant

 

le seul inconvénient que j’ai pu lui trouver est ça rend l image moins piquée qu’avec un oculaire classique. Et l’image est plus « granuleuse » dsl c’est le seul terme qui me vient. En fait il y’a un système de gain que l’on règle, c’est ce qui va amplifier l’image, mais aussi ajouter du bruit.

 

apres il y’a la couleur à dominante verte ou bleue, perso ça ne m’a pas du tout dérangé

 

on peut aussi utiliser cet oculaire derrière un objectif grand angle, et se balader dans la Voie lactée, ç est aussi très impressionnant, et ça lui donne une polyvalence. 

 

je ne saurais dire si c’est mieux ou moins bien que le visuel classique. Disons que c’est différent ou complémentaire. D’autant plus qu il y avait le 560 de Jean Michel (Dobbleu) à côté, également sur le croissant, ce qui m’a permis de comparer.

 

pour résumer : 
 

En visuel classique on a accès a très peu de détails, mais la finesse et le piqué sont au rendez vous, le fond de ciel est d’un noir pure, avec une sensation d immersion dans le cosmos.


Avec loculaire amplifié, on perd cette sensation, mais on en prend plein la vue, tous les détails sont révélés. 

Lors des NCN tu as observé dans une version binoculaire la V1 dont je parlais juste avant. Bientôt j'officialiserai une version binoculaire qui est encore au stade du développement. Actuellement je ne commercialise officiellement que l''OVNI-M. A noter que la scintillation est principalement présente lors de l'utilisation d'un filtre h-alpha. C'est pourquoi l'OVNI-M est équipé du réglage manuel du gain qui permet de limiter/supprimer la scintillation lors de la filtration. La bino que tu as utilisé n'avait pas cette fonction, la version finale devrait en être équipé. Donc le contrôle manuel du gain n'ajoute pas de scintillation, c'est le contraire.

Il y a 3 heures, Anton et Mila a dit :

Il doit adapter une intensificateur GEN3 au visuel astro simplement. J'ai des contacts avec une société pour une version photo GEN2+, mais le matériel manquerait de fiabilité, et aurait un vieillissement inadéquat. Le distributeur me l'a déconseillé.

On doit pouvoir faire mettre au point une version photo en GEN3.

Il n'existe aucune version photo, je ne sais pas d'ou vient cette information qui est erronée. Un tube intensificateur est destiné à du visuel, il ne prend aucune photo. Si on veux faire des photos, il faut y associer une caméra, smartphone comme avec un oculaire classique. Mais je ne conseil à personne de l'utiliser pour de la photo, je me répète mais c'est totalement destiné à du visuel. En terme de fiabilité, c'est utilisé par les militaires dans des conditions extrêmes, leurs vies est en jeu, c'est la toute 1ère fois que je lis que ce n'est pas fiable. Désolé mais c'est du grand n'importe quoi qui t'a été raconté. Un vieillissement inadéquat? Là aussi c'est du jamais vu, lu. Les armées du monde entier dépensent plusieurs dizaines de millions chaque année dans des tubes intensificateurs. Le GEN2 date des années 60/70, la GEN2+ est une évolution. Certains GEN2+ peuvent rivaliser avec les moins bons GEN3. Toutefois il n'existe pas 2 tubes identiques, et la plupart des GEN3 sont peu performants pour l'astro. Cela peux se comparer à un miroir de télescope, pour un même diamètre (un 400mm par exemple) il existe du GSO industriel ou des miroirs d'artisans aux performances très nettement supérieures. Les tubes sont fournis avec des bulletins de contrôle avec une dizaine de mesures. Certaines valeurs étant plus importantes que d'autres, en astro nous n'avons pas les mêmes besoins que les militaires. Il m'a fallu près de 2 ans pour développer l'OVNI-M et obtenir les autorisations du gouvernement pour le commercialiser. Je dispose également de permis d'export et suis soumis à des restrictions (par exemple je peux le vendre dans un cadre civil uniquement pour un usage scientifique dont l'astronomie. J'ai également développé une version pour la défense et sécurité des états mais je ne pourrais pas en dire plus)

Il y a 2 heures, Thierry Legault a dit :

J'aimerais bien voir là-dedans,il indique qu'il sera aux RCE :)

J'ai fait une conférence aux RCE en 2018, et j'en ferais 2 cette année le 13 novembre à 15h et le 14 à 10h30. 

Edited by joko
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter également qu'il y a eu des articles dans Astronomy Now et Sky at Night. Et il y a de nombreux utilisateurs de l'OVNI-M à travers le monde, certains ont publié sur Cloudynights, Facebook : https://www.facebook.com/groups/560810581015455/ et aussi quelques utilisateurs en France :

Voici un CROA/dessin qu'il a réalisé avec son T760.

CROA.jpg.2d0765537a693a5687c6f3c06a541269.jpg

 

 

Edited by joko

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Joko,

 

Il y a 3 heures, joko a dit :

Il n'existe aucune version photo, je ne sais pas d'ou vient cette information qui est erronée

Je ne tiens pas à polémiquer avec vous, mais l'information est disponible ici:

 

NPZ MPN8KM : http://rus.telescopes.ru/product.html?cat=4&prod=22

 

"The MPN-8KM modular night viewer is designed for direct observation as well as for operation with photo or video cameras in night illumination conditions. The built-in IR illuminator ensures observation in full darkness. Optional adapters kit allows to connect the viewers with various photo or video cameras."

 

Le dispositif s'adapte sur les téléscopes TAL au coulant 31.75mm. Il est encore commercialisé pour moins de 1000€, mais pas fiable à l'usage. C'est ce que m'a confirmé le distributeur russe. Me concernant, je ne suis pas intéressé par le visuel, mais par la photo. Je n'ai pas fait suite pour savoir si ils étaient prêt à développer une version GEN3. 

 

ici le message du distributeur:

1. Old year of release. At that time, IITS had the worst image quality. In addition, the quality of the resulting image decreases over time. This is a feature of any devices with IIT.

 

Je n'ai pas pour habitude de raconter n'importe quoi, ou d'inventer quoi que se soit. A bon entendeur, salut.

 

Bonne soirée,

 

ClaudeS
 

 

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/08/2020 à 20:16, Anton et Mila a dit :

Je n'ai pas pour habitude de raconter n'importe quoi, ou d'inventer quoi que se soit. A bon entendeur, salut.

Je n'ai pas dit que vous racontiez n'importe quoi mais que ce qui vous a été dit n'est pas la réalité. Il n'existe aucun tube intensificateur dédié à la photo. Ce qui signifie qu'il n'existe pas de version photo GEN2+ ni a adapté une version GEN3 photo. D'ailleurs il est écrit  "is designed for direct observation as well as for operation with photo or video cameras", cela signifie que l'on peux y ajouter un appareil photo ou une caméra à l'arrière....comme avec n'importe quel oculaire que ce soit un intensificateur ou non.  C'est un vieux tube fait pour du visuel, utilisé par l'armée Russe datant probablement des années 70. La technologie en terme de performances et de durée de vie à bien augmenté depuis. C'est une technologie en constante évolution et il n'y a aucune comparaison possible entre les tubes actuels et ceux vieux de 50ans. Sur le lien que vous avez mentionné, les performances qui sont citées sont catastrophiques. Cela n'a rien à voir non plus avec la vrai GEN2+ (désolé mais c'est la réalité, ces perfs sont à peine meilleures que certains GEN1)

 

Je ne recommanderai à personne d'utiliser un oculaire de vision nocturne pour de la photo, ce n'est pas du tout fait pour. Toutes les photos/vidéos  que vous verrez sur internet sont moins bonnes que la vision directement à l'oculaire. Y compris celles que je publie de temps en temps sur mon mur facebook (j'utilise un smartphone pour prendre des photos mais ce serait pareil avec un appareil photo).

 

La GEN2 a une durée de vie d'environ 1000 heures contre 10000 heures minimum pour la GEN3 ce qui représente 3 heures chaque nuit pendant 10 ans.

Après 10000 heures le tube continue de fonctionner mais peu perdre un peu en intensité. Voici une vidéo explicative :

 

Pour l'OVNI-M nous développons uniquement des tubes GEN3 thinfilm qui sont les plus performants au monde, ils sont fabriqués à la commande avec des performances optimisés pour l'astronomie.

 

 

Edited by joko
Orthographe
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Joko

 

Je te remercie pour ces précisions. Je me suis intéressé à un autre dispositif de type GEN III pour photographie. Hé oui, encore un, même si le dispositif russe était plus polyvalent. Je vais te transmettre le lien en message privé pour que tu puisses me donner ton avis. Concernant les modèles russes, je me doutais un peu du manque de fiabilité et de la vétusté du matériel, étant fourni avec un boitier argentique de marque ZENITH. Je n'ai pas donné suite même si la somme demandée pouvait me tenter pour des essais avec une camera NB de type ASI ZWO 290MM à 2.9µm.

 

Bonne soirée,

 

ClaudeS

Edited by Anton et Mila
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous,

 

Le modèle Binoculaire présent au NCN était bien le mien :) , fabriqué et distribuer par Jonathan !!

Pratiquant la photo et visuel, l'OVNI n'est pas destiné au monde de la photo mais permet si on le souhaite "immortaliser" l'instant.

Je rajouterai que la vision dans ma Binoculaire est vraiment fantastique, le meilleur test étant que plusieurs personne ne se sont rendu qu’après compte qu'il y avait quelques chose de d’inhabituelle dans la vision du dobson, portant (pour le moment...) il s'agit dune version a phosphore vert donc peu commun, mais preuve en est, on s'y habitue très vite ;)

Ma prochaine Bino en cours de fabrication sera en Phosphore Banc,  plus "proche" d'une vision classique mais avec la claque de redécouvrir les objets ! 

J’espère vous faire partager mon Dobson de 500mm et sa Bino OVNI phosphore blanc. 

 

Manu

Edited by manu33
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surtout, est ce que le bouzin fonctionne sur un evescope?? ^_^

 

Blague à part : Beau projet Jonathan! ça à l'air super chouette d'y voir comme un hibou...

 

Raphaël

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La logique d'oculaire électronique me plaît énormément, c'est pour ça que j'ai choisi un eVscope par rapport à un Stellina.

Sur l'eVscope il y a un oculaire qui te permet de conserver cette sensation (artificielle) d'observer comme dans un telescope classique. Mais effectivement, comme le disait @Malik, l'image peut être un peu granuleuse (car capteur et écran oled), mais je pense que ça vient surtout du traitement de l'image. Maintenant le principe de l'eVscope n'est pas du tout le même que l'OVNI. D'ailleurs avec l'eVscope les couleurs des images ne sont dénaturées.

L'inconvénient c'est que tu ne peux pas brancher l'oculaire de l'eVscope sur n'importe quel telescope, ce qui aurait été génial, mais sans doute moins intéressant pour Unistellar. L'eVscope c'est du tout en un, avec un telescope de 115mm. On peut déjà faire pas mal de chose avec.

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/08/2020 à 14:26, gagarine a dit :

Mais effectivement, comme le disait @Malik, l'image peut être un peu granuleuse (car capteur et écran oled), mais je pense que ça vient surtout du traitement de l'image. Maintenant le principe de l'eVscope n'est pas du tout le même que l'OVNI. D'ailleurs avec l'eVscope les couleurs des images ne sont dénaturées.

Je comprends parfaitement le plaisir d'observer à l'oculaire, personnellement je ne pratique que l'observation visuelle.

 

Vous faites erreur,  pas d'écran oled ni de traitement d'image avec l'OVNI-M ce n'est pas de la "photo à l'oculaire" comme avec l'eVscope ni une technologie digital.

 

Nouvelle erreur, avec l'OVNI-M les couleurs ne sont pas non plus dénaturées comme vous l'expliquez. La couleur est neutre est naturelle, comme avec un oculaire tradtitionnel.

 

Et pour terminer, le phénomène de granulation que vous mentionnez avec l'eVscope n'est pas visible avec l''OVNI-M sauf pour les nébuleuses diffuses lors de l'utilisation d'un filtre à bande passante inférieure ou égale à 12nm, il se réduit voir s'élimine totalement avec le contrôle manuel du gain.

 

Ce n'est pas la 1ère fois que vous intervenez pour donner de fausses informations au sujet de l'OVNI-M sans jamais avoir testé cet oculaire et tout en essayant de mettre en avant l'eVscope. 

Merci d'être respectueux et au plaisir de vous faire observer.

Edited by joko
correction faute de frappe et ajout d'informations

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, je ne passe pas souvent par ici, désolé, mais juste quelques lignes pour vous décrire mes impressions sur l’Ovni M.

Donc lors des NCN j´ai pu rencontrer Joko et la nuit venue observer dans son révolutionnaire oculaire, quelle claque, déjà la vision hors telescope est bluffante,  on se rends bien compte de l’héritage militaire... Ensuite dans le télescope les nébuleuses ressortent très détaillées les galaxies et leurs bras spiraux comme sur les photos...  Du coup j’ai envoyé tous mes amis et famille présent pour lorgner dans l’Ovni M.

Les étoiles scintillent plus qu’en vision normale mais c’est compréhensible et pas vraiment gênant, comme je le lui est dis directement, pour moi c’est l’avenir des oculaires qui est en jeu, comme les Stellina ou autre, les oculaires amplifiés seront forcément présent dans le futur. J’ai même été  à deux doigts de lui en acheter un !

Bon ciel à tous. Denis

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/12/2020 à 15:07, Le Den a dit :

pour moi c’est l’avenir des oculaires qui est en jeu, comme les Stellina ou autre, les oculaires amplifiés seront forcément présent dans le futur. J’ai même été  à deux doigts de lui en acheter un !

Merci Denis, tu as déjà investi il y a quelques semaines dans un gros télescope et les finances sont rarement illimitées. :)

Au plaisir de tester OVNI-M et OVNI-B dans ton nouveau Dob lors des prochaines Nuits du Causse Noir ou avant si l'occasion se présente.

Edited by joko
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CPI-Z
      ZEISS à fait des oculaires géants pour professionnels.
      Il semble que ce soit des Huygens modifiés à surface asphérique car les H classiques ou un champ réduit de l'ordre de 40°.
      Avez-vous des informations sur cette conception et des infos sur leur qualité ?
      https://astromart.com/classifieds/astromart-classifieds/eyepieces/show/giant-zeiss-eyepieces-for-proffesionell-use
       
    • By JACQUES DE LOC
      bonjour a tous 
       
      je suis un débutant dans l'astronomie planétaires ce que j ai choisi pour le moment et ce quel l ont ma conseiller aussi 
      une chose que je ne comprend pas du tout est le pourquoi , ce que je vois dans l oculaire net et bien visible après la collimation de mon télescope
      et apres je branche ma camera pour voir la lune jusque la tout va bien les images sont pas trop mal mais quand je vais vers une Etoile je ne vois même pas l Etoile a l écran sur le pc 
      pouvez vous me donner un conseil a fin que je puisse avancer 
      merci d avance 
      cordialement    
      jacques de LOC
    • By olivufu
      Bonjour à tous,
      Je vous fais part d'un petit face à face SSW - XW  (fait avec mes modestes compétences) si cela peut, ou pas d'ailleurs, rendre service à certains(es) qui souhaiteraient un retour à leur sujet.
      Pour moi, aucun du 10mm SSW vs 10mm XW n’a pu être mis en défaut.
       
       
      5h sur ciel dégagé, bon seeing + 1h en diurne
      C6 et C9 à f10.
      Pupille de sortie : 1mm
      Cibles : lune, trapèze M42 + nébuleuse, NGC2362, M105, NGC3389, NGC 884, algieba, M40, mars, M35 + diurne : arbres
       
       
      En version courte : 83 degrés immersif avec un placement d’œil délicat VS 70 degrés plus resserré avec un placement d’œil plus facile. Le reste, c’est aussi bon dans les deux.
       
       
      En version plus détaillée :
       
       
      SSW : Le 10mm est très compact. Je ne détaille pas l’aspect esthétique, mais il est très plaisant, et tient bien en main malgré sa taille contenue. À côté du XW, il est tout petit (2/3 du XW en hauteur, et 3/4 en largeur). Sa bonnette est l’élément essentiel dans ce test puisque c’est à travers elle que tout peut se jouer (ou non) concernant le placement de l’œil et le plaisir de regarder à travers cet oculaire.
      Elle se déplie totalement via un mouvement de rotation sur un peu plus de 90 degrés. Mécaniquement, aucun jeu. C’est parfaitement fluide et lorsque l’œil s’appuie dessus, rien ne bouge.
       
       
      XW est beaucoup plus imposant et plus lourd. Il donne l’impression de sortir d’une autre époque face au SSW. Sa bonnette est démultipliée et il faut bon nombre de tour pour atteindre les 20mm de dégagement. Elle est très précise certes, mais c’est long, c’est long de la tourner;) Mécaniquement, c’est identique, parfaitement fluide et fiable (sur 6 heures d’essai seulement bien entendu).
       
       
      SSW : Le placement de l’œil est délicat. C’est là que tout peut, peut-être, se jouer sur le choix de l’un ou de l’autre.
      Bonnette rentrée à fond tout d’abord : c’est quasiment le seul moyen que j’ai trouvé pour avoir tout le champs avec un contour net. Mais on en profite pas forcément pleinement, car il faut promener l’œil pour regarder l’extrême périphérie. Si l’œil est bien placé, dans l’axe, aucun souci de haricot noir. En revanche, si on se désaxe un peu, il est possible de le voir. Idem en cherchant à se promener sur l’extrême périphérie. Ceci est probablement lié à la pupille de sortie de 1mm seulement sur mes instruments, car j’ai trouvé la ballade un peu plus facile (et le placement dans l’axe aussi) sur le 14mm, qui offre une pupille de 1,4mm.
      Toujours bonnette rentrée, on peut poser l’œil sur la bonnette. J’aime poser l’œil, c’est probablement très subjectif. On est ainsi en pleine immersion dans ce SSW 10. Mais attention encore une fois, l’œil doit être bien placé. On peut aussi décoller l’œil, on perd en champs, mais le centre est toujours très visible et propre. En éloignant l’œil, on récupère hélas notre environnement physique (si vous avez de la PL autour de vous, elle risque de se voir. Dans le noir complet, cela ne m’a pas du tout gêné). En diurne, en revanche, c’est plus notable puisque l’environnement nous saute à l’œil si on le recule trop (pareil si on ouvre le deuxième œil hein). Mais la bonnette se déplie, et se déplie vite et bien d’ailleurs, ne l’oubliez pas. Il m’a fallu environ 20-25 degrés de rotation de bonette pour faire disparaître le haricot sur un œil un peu désaxé.
      En résumé, soit on colle l’œil avec un plein champs très agréable et net (bien que la périphérie ne soit accessible qu’en vision périphérique seulement), mais attention alors au placement de l’œil, et à ne pas trop le ballader au risque de voir un haricot.
      Soit on éloigne l’œil (avec ou sans l’aide de la bonnette, selon votre préférence à aimer appuyer l’œil ou non, et selon votre environnement) mais au risque de réduire assez vite le champs, et le contour net. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime voir le cercle périphérique du champs bien net. C’est aussi et surement très subjectif.
       
       
      XW : Le placement de l’œil est au global plus facile.
      Bonnette rentrée à fond tout d’abord : à l’inverse du SSW, c’est impossible de voir le disque du plein champs avec un contour net si on colle l’œil au 10mm. Je n’ai vu qu’un tout petit disque de lumière de 25 ou 30 degrès maximum. Disque que l’on peut promener dans le champs de lumière si on le souhaite pour tout voir. Mais quel intérêt ? je n’en ai pas trouvé. Pour en profiter pleinement, bonnette toujours rentrée on est d’accord,  il m’a fallu éloigner mon œil d’environ 12-14mm (avec les inconvénients de l’environnement autour, surtout en diurne). L’œil en revanche se place un peu plus facilement dans l’axe. J’ai moins ressenti le souci du haricot noir. En revanche, si on se désaxe un peu, il est possible de le voir aussi. Encore une fois, 1mm seulement de pupille de sortie dans mes tests.
      En résumé, si on aime poser l’œil, c’est rapé avec la bonnette rentrée.
       
       
      Mais si on la sort, et qu’on dévisse longtemps, longtemps (mais une fois que c’est fait, à priori c’est fait) alors tout prend son sens, et on peut profiter du plein champs, avec contour net, et en posant l’œil sur l’oculaire. Donc plus de souci d’environnement. En revanche, l’aspect trou de serrure est alors plus marqué. On comprends bien qu’on a un œil dans un oculaire. C’est différent dans le SSW, mais plus pénible de bien garder l’œil au bon endroit, et dans l’axe.
       
       
      J’ai pris autant de plaisir à avoir l’œil (droit me concernant) dans l’un et dans l’autre. Placer correctement mon œil et profiter du large champs du SSW n’est pas un souci. Mais il s’agit d’un gros investissement, que je souhaite durable, et j’imagine que dans le cadre d’un rassemblement d’ami, ou familiale, il sera nettement plus facile de faire aimer regarder dans le pentax. Mais si c’est que pour moi (car à la maison, la petite est trop petite, et madame n’est pas trop astro (en hiver, c’est plus que compréhensible)…alors les deux me plaisent.
       
       
      Dès lors, j’hésite toujours : 83 degrés immersif avec un placement d’œil délicat VS 70 degrés plus resserré avec un placement d’œil facile.
       
       
      Le XW permet de rester concentré davantage (je trouve) car le champs est un peu plus réduit. On est peinard, l’œil posé sur la bonnette (bien sortie quand même). On voit bien tout le champs, et le cercle périphérique est net. C’est un gros pépère, et nous aussi quand on regarde dedans. Mais on a un effet plus resserré qui nous rappelle bien que c’est un oculaire. On sent l’image légèrement plus éloignée de nous. Il sera en revanche facilement prêtable à tout le monde (enfant, lunetteux), c’est certain.
       
       
      Le SSW est plus complexe, plus délicat. Mais offre plus de champs. Et reste facile pour qui aime regarder dans des oculaires….mais c’est moins évident pour tout le monde, sauf à sortir la bonnette, et alors là oui. Mais le champs se réduit.
       
       
      Je me dis alors que la qualité optique va faire la différence…..
       
       
      Et boom, rien, mais alors rien. Si je chipote un peu, avec mes maigres compétences et après 1 heure au moins passée uniquement sur la lune (autant se péter directement la pupille dès le début), je repère peut-être un contraste de 5% meilleur sur le pentax. Et encore…… Pour le reste, rien, j’ai pourtant cherché. Mon objectif n’était pas tant d’observer, mais de les différencier pour en choisir un. Rien. Les aberrations éventuellement repérables autours de la lune, identiques. La courbure ? quasi identique. Les étoiles défocalisées sont identiques à 65 degrès en périphérie sur les deux. Si on va au bout sur le 83 degrès du SSW, évidemment cela s’empire un peu, mais disons que ces 13 degrès de plus ne sont là que pour l’immersion globale. Il ne faut pas vraiment espérer les exploiter à 100% du potentiel qu’offrent les 50 degrés centraux. Avec le réducteur .63, aucune différence non plus. Alors j’ai peut-être tué ma meilleure nuit à tester, car c’était bien hier. Mais bon j’ai quand même fait 5 heures sur le ciel
       
       
      Les amas, ou autre discrètes galaxies ne m’ont pas non plus permis de trouver un delta notable entre les deux. Rien.
       
       
      Côté mécanique, rien, c’est super des deux côtés.
       
       
      Mon bilan global ?
       
       
      Comme c’est un 10mm sur un SCT, il me permettrait de faire du planétaire, des amas, des galaxies éventuellement (je connais encore peu), des splits de doubles, des nébuleuses planétaires ou autres nébuleuses pas trop grandes. M42 était superbe hier dans les deux !
      C’est le 1XD, donc optimum à priori, à la condition que je puisse le sortir régulièrement sur nos ciels.
      Donc est-ce que j’ai besoin de 83 degrés ? non clairement. Mais le SSW est plus petit, plus léger, assez fun, et surtout moins cher. Alors j’hésite encore…… et je n’ai pas trouvé la moindre réponse à mon hésitation.
       
       
      Planétaire : avantage de 1% au pentax car j’y resterais peut-être plus concentré dans ce pépère….et disons qu’il ait plus de contraste (vous vous souvenez ? les 5% hyper subjectifs de mon œil de débutant)
      Amas : avantage au SSW pour le champs
      Lune : Le SSW donne plus de champs, le XW donne plus de confort pour une longue session de cratères. Match nul
      Les doubles : match nul
      Le prix : le SSW
      La compaticité (ou à défaut un moindre déséquilibre sur un instrument équilibré) : le SSW
      Le relief d’œil et le placement : le XW est plus facile, mais quand on prends en main le SSW, c’est kifkif (mais pas pour toutes les personnes qui mettront leur œil dedans).
       
       
      Alors là je me suis dis : tiens j’ai le SSW 14, sont-ils parafocaux ? ben non loupé. J’ai du retoucher assez largement la MAP. Et merde…
       
       
      Seconde sortie :
      Un seul objectif : tester QUE le confort, et uniquement le confort. Point.
       
      Victoire de XW.
      J'ai tout tenté pour préférer SSW, moins cher et plus compact, mais XW est plus confort sur mon oeil.
       
      Je me suis même offert le luxe d'un dernier test : la barlow.
      Ils n'ont pas bronché la moindre seconde.
       
      J'ai halluciné sur la lune (sans ND). Par contre derrière, j'ai dansé la java avec ma pupille droite de 2mm, et ma pupille gauche de 6mm 😂
       
      Merci d’avoir lu
      olivier
    • By yapo
      Salut,
      je voulais comparer mes vieux filtres coulant 31.75 à des nouveaux en 50.8mm sur mon Dobson avec un porte-filtre interne. Le PO est en coulant 50.8 et les oculaires un peu des deux. A 83x (coulant 50), j’ai du vignettage avec un vieil OIII en 31.7 et à 271x (coulant 31.7), j’ai un affaiblissement général par rapport à un récent OIII.
       
      Est ce l’évolution optique normale ou alors il y a aussi un affaiblissement général de l’image à faible G que je n’ai pas remarqué ? Ou bien l’ancienneté du filtre est-elle à considérer ? 
      merci d’avance de vos lumières (mes notions d’optique sont limitées à des considérations pratiques...) !
    • By belier1762
      Bonjour,
      Je vais acheté un chercheur  droit genre  8 x 50 , sortie 1,25 et non redressé, mais ....
      Quelqu'un pourrait il me dire si l'emploi d'un renvoi coudé à 45° (prisme ou miroir je sais pas  ?) , es ce que  la vision dans l'oculaire est redressée sur les deux axes ..... merci
      Marc
  • Upcoming Events