Sign in to follow this  
BobSaintClar

Astrophoto avec Pentax

Recommended Posts

Bonjour chez vous,

 

Je vous propose deux nouvelles images enregistrées avec le boîtier Pentax K1, toujours en mode Astrotracer.

Je commence à vraiment bien cerner l'intérêt, les possibilités et les limites de cette fonction. J'entends bien qu'elle n'intéresse pas grand-monde, peu de gens étant équipé en Pentax, mais des aficionados résistent encore ;)

 

L'intérêt, c'est évidemment de pouvoir imager en poses longues sans monture équatoriale. Je rêve d'un monde de la photo où d'autres constructeurs adoptent l'Astrotracer (imaginez ça sur les Sony A7S ou A7III), puisque techniquement, ça ne fait qu'adapter la mobilité du capteur (mobilité utilisée pour amortir les vibrations, je ne vous apprends rien) à un usage bien précis.

 

Les possibilités sont liées à la qualité du suivi : excellent à focales courtes et normales (fish-eye - 50mm), bon avec un petit télé (135-200), correct avec un télé moyen (300mm : on commence à deviner une dérive), faible à partir de 500mm de focale (la dérive est bien visible, il faut s'employer sérieusement pour l'amoindrir en post-traitement). En clair, c'est parfait pour des prises de vue assez larges, du grand-angle au 300.

 

Les limites sont liées à l'amplitude du mouvement autorisée pour le capteur : avec un 35mm, pas de problème pour poser deux minutes. Mais avec un 300, par exemple, on ne dépasse guère les 15 sec (sauf à viser près du pôle céleste). Logiquement, plus on monte en focale, plus la pose unitaire est courte.

 

Assez de blabla, voici les deux images : d'abord, une vue très large de la voie lactée, sous un ciel plutôt correct.

J'ai combiné trois poses de 1 minute chaque, pour limiter le déplacement de l'avant-plan (il a quand même bougé, ça se voit).

Pentax K1 + Samyang 8mm à F5,6

 

voielactee.thumb.jpg.01298bc65c22283cf3c75bb831a1a173.jpg

 

Pour l'anecdote, les astrams japonais ayant l'habitude d'officier dans la pollution lumineuse la plus crasse, l'endroit où j'étais est considéré comme un "super spot" et attire tous les passionnés de la région. D'ailleurs, la plupart des hôtels du secteur en parlent dans leurs brochures publicitaires. Comme les nuages bien éclairés par en-dessous le suggèrent, c'est une affirmation des plus discutable...

 

La seconde image, très classique, se passe d'introduction.

C'est pris au télé Pentax645 300mmED, boîtier K1 (vous aviez compris), 23 minutes de pose par séries de 15 secondes à 1600ISO

 

andromede.thumb.jpg.d624be0359c18cec319878c1b95864e0.jpg

 

 

J'ai été très gêné par les nuages que vous voyez sur l'image précédente (ils se sont étendus un peu partout), m'interrompant à plusieurs reprises lorsque les brutes s'affadissaient. En sus, j'ai remarqué en fin de séance que le filtre frontal de l'objectif était embué ! Bref, à refaire sous un bon ciel (un vrai) !

Edited by BobSaintClar
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Sympas ces images !

Pour ma part, j'ai commencé l'imagerie astro en argentique avec deux Pentax que j'ai toujours, invendables à un prix correct, autant les garder, ce sont le Pentax K1000 et le SuperM, un des premiers à proposer un affichage digital.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beaux clichés Bob :)

J'adore cette galaxie que j'ai le plaisir de découvrir, merci ;)

C'est super ces APN . . . bon c'est vrai que Pentax au Japon c'est pas cher xD

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Me suis gourré, en fait j'ai commencé avec le Zénith ! Le premier réflexe ( russe ) abordable pour les étudiants fauchés de l'époque !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, BobSaintClar a dit :

Lol... pareil ! xD

Itou !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Également un fervent défenseur du K1,

Je vous propose ma modeste M31 faite lors des NCN en juillet.

10 poses de 30s avec une FLT 132 sur G11 et bien entendu mon K1

C'est ma première vraie astrophoto avec empilage et tout et tout alors, soyez indulgents.

 

Pierre

 

 

SAVE_20200722_211505.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, cosmopepito a dit :

C'est ma première vraie astrophoto avec empilage et tout et tout alors, soyez indulgents.

Ahahah, si tu voyais ma première astrophoto... l'adjectif "indulgent" te semblerait soudain moins galvaudé xD

Celle-ci est superbe, ne manque sans doute qu'un peu de signal pour aller chercher les extensions de la belle (en revanche, l'absence de couleurs m'intrigue). On voit aussi l'apport d'une vraie monture par rapport à l'Astrotracer ;), qui ne peut pas lutter contre une G11

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Rag83
      Bonjour,
       
      J'ai une question à propos d'un problème potentiel que j'ai remarqué il y a quelque temps avec mon matériel (Celestron Edge HD 8" + renvoi coudé prisme d'Amici 2").
       
      Quand j'observe Jupiter, j'ai une trainée lumineuse de chaque côté de la planète qui va jusqu'au bord de l'oculaire, et ceci quelque soit l'oculaire utilisé. Il y a aussi comme un rayon lumineux qui bouge en même temps que je bouge mon oeil, un peu comme quand on oriente un capteur photo en direction du soleil ou presque (je ne sais pas comment s'appelle ce phénomène en photo).
       
      J'ai posé la question à un technicien d'une boutique, il me dit d'essayer de peaufiner le noircissage de toutes les pièces de la chaine et/ou de traquer les fuites de lumière.
       
      Mais je ne vois pas comment faire ce genre de choses.
       
      Mon matériel n'a jamais subi de choc ou de mauvais traitement à ma connaissance et ce problème me perturbe.
       
      Pouvez-vous me donner votre avis sur la question ?
       
      Merci
       
       
    • By Jean-Christophe Dalouzy
      Bonjour à tous,
       
      Grâce aux instruments de l'association SADR, quelques membres de l'observatoire de Rouen ont la possibilité d'avoir accès aux merveilles de l'hémisphère sud. Pour cela, nous utilisons une lunette de 127 mm installée dans le désert d'Atacama à 2 pas du Cerro Tolo et d'autres fermes à télescopes qui pullulent dans la région.
      Nous observons depuis le mois de Juillet à raison de quelques nuits par mois (2 ou 3 tout au plus) et avons déjà acquis plus d'images que ce que nous pouvons faire de chez nous en un an ! Les conditions météo de l'hiver là bas n'ont pas toujours été très bonne, mais depuis quelques semaines, cela s'améliore très nettement.
       
      Je vous propose donc une petite sélection de quelques grands classiques difficilement observables voire inobservables depuis nos latitudes.
       
      NGC5139 - Omega du Centaure
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(30*60s) R(10*60s) V(10*60s) B(10*60s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC253
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(47*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(7*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC300
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(56*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(12*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC55
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(58*300s) R(13*300s) V(12*300s) B(17*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
       
      La suite dans quelques semaines.
       
      Jean-Christophe
       
       
       
       
    • By Orion27
      Photo du Soleil le 31 juillet 2022 à Vernon, Photo prise au foyer de mon télescope Sky Watcher 150/750 avec mon APN Nikon D3200, filtre solaire ASTROZAP. ISO 100 pour une vitesse d'obturation de 1/160 seconde. Traitement GIMP, puis photofiltre 7.
    • By Big Universe
      Bonjour ! Comme le montre le titre, j'ai actuellement une petite galère.
       
      Hier, après avoir du ressouder un fil qui s'était barré de mon moteur de suivi  ( ce n'est pas lié au problème, le flou ne vient pas de cet axe ) et nettoyé le capteur de mon bon vieil EOS 500D ( j'ai utilisé le spray en quantités modestes et les espèces de cotons-tiges carrés pour capteurs d'un kit bien noté sur Amazon à 25€ ), je me suis dis que pour la cinquième, j'allais tenter la la galaxie du triangle ( fun fact pas très utile, c'est cinq photos loupées: mauvaise map, problèmes de monture, carte mémoire qui décède trop vite.. ).
       
      Bon je sors le bahtinov, et là, je constate des aigrettes très épaisse, pas aussi découpées que d'habitude.
      J'ai constaté que les étoiles semblent rallongées, mais pas dans l'axe d’ascension droite ( donc, je peux exclure le moteur réparé ).
       
      J'ai un peu cherché, checké ma collimation, mais ça reste flou.
       
      Je crois pouvoir néanmoins affirmer que le capteur n'est pas responsable: j'ai tourné l'appareil, le sens de la rallonge n'a pas suivi l'appareil, donc j'oserais assez décemment exclure le capteur et le kit de nettoyage.
       
      J'ai un peu farfouillé, et j'ai remarqué que la bague entre l'appareil et le porte-oculaire avait un petit jeu, et je l'ai re-serrée. C'était pas énorme, mais mon appareil n'était plus tout  à fait aligné avec le secondaire.
       
      Ma collimation, elle, est tout à fait décente ( pas parfaite, mais j'ai déjà fais de belles photos avec bien, bien pire, croyez-moi ^^ ). La MAP aussi, surtout que j'en ai essayé plusieurs.
       
      Enfin, je n'accuserais pas non plus l'autre moteur de ma monture ( une EQ3-2 et un Skywatcher 150/750 au passage ) puisque le problème reste le même avec des temps d'exposition très courts ( de l'ordre du 1/1000s ).
       
      S.O.S..
       
      Je dois dire que si ça me semble fait, c'est la seule explication possible, sachant que je ne peux malheureusement pas savoir si ça a résolu le problème... Quelqu'un ici a déjà vu ça ? Où à des pistes ? Je suis paumé:


  • Upcoming Events