Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour ! 

En bon amateur d'astro, j'envisage de passer, d'ici quelques temps ( probablement quelques années ) à du matériel un peu plus... lourd.

Je pensais me tourner vers un TS optics 305/1220 ( https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-ts-optics-n-305-1220-photon-ota/p,63053 ), et, ayant un peu de temps à tuer, je me suis amusé à rechercher un petit peu les montures qui pourraient me convenir.

 

 

SAUF QUE.

Bah j'avais moyennement calculé que le machin va doucement sur ses 20 kilos.

Alors autant moi, 20 kilos, physiquement, ça ne me fait pas peur du tout, autant la monture, elle, a intérêt à supporter les 22 kilos du bidule ( bon je ne compte pas les 800 grammes de mon EOS 500D dedans, en partant du principe que si la monture en supporte 22, elle ne va pas s'écrouler à 22,8 ).

J'ai honnêtement moyennement envie de voir un télescope de 300mm à 800 balles s'éclater au sol.

 

Et c'est là tout mon problème: au dessus de 15 kilos, impossible de trouver une monture qui ne soit pas équipée d'un joli petit GoTo ( ce qui est très bien, en passant, mais fait exploser le budget pour une fonctionnalité dont je crois pouvoir me passer ).

 

Et le GoTo, justement, c'est, dans le cas d'une Skywatcher EQ5, ça rajoute 400€ au prix final.

Bon, comme Skywatcher fournit une EQ5 avec et sans GoTo, je me suis stupidement dis "allez, il faudrait trouver la même, mais en EQ6, qui supporte 20kg".

Ha ha.

Ha ha ha.

*snif*

Je ne vais pas trop rentrer dans les détails, mais, visiblement, il est impossible de trouver une monture pouvant supporter 20kg sans GoTo, et j'aimerais savoir si il en existe, où s'il existe des solutions pour utiliser la bestiole.

J'ai de très sérieux doutes quant à la capacité de mon EQ3-2 d'encaisser 20kg ( sachant qu'elle a 5kg de contrepoids + 5 du télescope, donc qu'il faut rajouter 35kg en comprenant le 300mm )😂

Merci à vous, et bon ciel ! 

Kevin

 

Edited by Big Universe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 16 minutes, Big Universe a dit :

J'ai de très sérieux doutes quant à la capacité de mon EQ3-2 d'encaisser 20kg ( sachant qu'elle a 5kg de contrepoids + 5 du télescope, donc qu'il faut rajouter 35kg en comprenant le 300mm )😂

bjr

 

tu as raison ! une EQ6 à déjà du mal avec 20kg ... alors la gamme plusieurs fois en dessous ...

 

désolé , mais pour ce type de tube aussi lourd , tu n'as que les montures équatoriales GOTO qui tiendront la charge.

 

ce vendeur (plus sérieux qu'astromachin) t'indique les poids max https://www.teleskop-express.de/shop/index.php/language/en/cat/c20_Montierungen-----parallaktisch.html/page/2

c'est déjà une base pour t'aider à réfléchir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

merci du lien ! Mais je trouve assez dommage de ne pas trouver de versions sans GoTo, dont on peut se passer avec assez de pratique et de patience

Comment faisait-on il y à 10 où 15 ans O.o ?

Edited by Big Universe

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, c'est probable !

 

Maintenant, en voyant le prix, c'est probablement un peu trop pour moi..

où lors je me rabat sur un SW 250/1200 ( 12kg ), qui me permet de me rabattre sur un modèle de monture plus léger, comme l'EQ-5 de Bresser qui peut supporter 13kg ( bon la marge est fine, mais.... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne sais pas si axis-instruments en fait encore, mais ça vide le porte-monnaie.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet,

G11 d’occasion.

Mais même comme cela, la plupart ont le Gemini.

Losmandy ne vend plus de montures neuves sans goto.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A une époque il existait l'EQ6 et l'EQ6 (pro) Goto ... je ne sais pas si la première existe (sans goto donc) toujours. Mais bon, je ne ferait pas une fixette sur le GOTO. Oui tu payera une fonctionnalité que tu n'utilisera pas ... au début. Mais à la longue, le Goto te sera bien utile pour pointer des objets trop faibles pour être visibles.

Après en visuel, une EQ6 portera un Newton de 300 mm, en photo ce sera plus dur, et descendre vers un 250 mm est "raisonnable" en tout cas pour la monture. Donc je pense que pour ton usage (qui me semble plus photographique CP que visuel je me trompe ?), plutôt que de prendre la plus grosse des petites montures (EQ6) oriente toi vers la plus petite des grosses (G11) pour un 300 ou repasse au 250mm qui, en photo, en montrera autant que le 300 dans 99% des cas pour du CP (sans doute même plus car "plus facile" même).

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ta démarche, il y a un point important qui manque: Quel budget pour ta monture ?

 

Si tu nous dit quelque chose du genre 800€ (comme le prix de ton tube 305/1220), tu peux toujours rêver.

Ce newton fait 1170mm de long. Il faut quand même quelque chose qui puisse gérer un tel porte à faux.

Surtout que tu parles d'APN donc astrophoto. Tu te focalises sur le GOTO, mais pour un tel tube, il faut une monture sérieuse, là ton projet parait bancal.

 

En astrophoto, surtout avec des gros/longs diamètres, l'important c'est: la monture, la monture, la monture.

Avec un tel tube, il te faut quelque chose comme une EQ8. Avec une G11, cela me parait très compliqué.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Justement, je n'ai pas encore d'idée de budget, j'aimerais en déterminer un.

Même si dans l'idéal, j'aimerais éviter de dépasser les 2000€

Edited by Big Universe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seule solution pour se contenter d'une monture type eq6 avec ton tube ,  avoir un tube allégé et te cantonner aux poses tres courtes, en te protégeant du vent (mais tu risques d'user très vite ta monture)

Si tu veux faire de l'astrophoto plus classique avec poses plus longues , effectivement,  il te faut une eq8 ou équivalent 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/08/2020 à 16:50, Big Universe a dit :

J'ai honnêtement moyennement envie de voir un télescope de 300mm à 800 balles s'éclater au sol.

 

Ce tube est équipé d'un PO inutilisable en photo. Je le connais bien pour l'avoir viré. Il n'y a pas de bons tube à 700 ou 800 euros mécaniquement parlant...

Voir mon fil sur le retrofit d'un 250 à 700 E.

 

bonne recherche

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie le commentaire de Gribol. En CP (ce n'est pas forcément vrai pour d'autres disciplines astro photo) le point majeur, celui qui fera que tu obtienne de bonnes images ou pas, ce n'est pas l'instrument (très partiellement), pas trop la caméra (à part si tu part sur une bouse), mais la monture. Avec une bonne monture, tu a un bon suivi. Avec une bonne monture tu a aussi une bonne réponse aux commandes d'autoguidage (les montures qui s'en passent ne sont pas dans un budget de 2000€, mais plutôt de 10k€).

L'optique n'est pas si importante pour atteindre une résolution de l'ordre de la seconde d'arc (souvent beaucoup plus) ... c'est le quotidien d'un newton de 120mm. Par contre, avoir un champ assez plan pour ton capteur sera important. D'où l'émergence de formules assez spécifiques (de type RC) mais dont l'obstruction monumentale (autour de 50%) les rendent incongrues pour faire autre chose ... mais on s'en fout, c'est pas la résolution qui est le principal argument là.

 

Donc en premier : la monture. Cela te défini une sorte d'enveloppe de masse dans laquelle tu devra insérer un tube imageur, une caméra et un système d'autoguidage. Attention, si un tube est plus long qu'un autre, fait comme s'il était plus lourd.

Et attention, l'addition grimpe vite quand tu aura mis/changé : le crayford, la lunette d'autoguidage, les divers colliers, la roue à filtre (peut être), le correcteur de champ (certainement) ... 

Cela risque d'être très décourageant de partir sur un tube de 300 qui (pourrait) être porté par une monture mais une fois tout en place, de se rendre compte que 95% des captures à 20" sont bonnes à jeter malgré l'autoguidage.

En planétaire j'ai eu la même problématique : mettre un C11 (12kg) sur une CG5. Ca passe, le suivi fonctionne et j'ai même fait beaucoup de mes meilleures images. MAIS, dès qu'il y a plus de 2 ou 3 km/h de vent, le tube (pourtant très court) se met à osciller et la monture est bien incapable de l'amortir. Avec une EQ6 c'est beaucoup beaucoup mieux. Mais là encore certains utilisent la même monture pour y mettre un C14 (22kg) ... ca passe (ils l'ont fait) mais est-ce "confortable" sur le long terme ?

 

Même si je ne suis pas un spécialiste du CP, pour un budget de 2000€, une EQ6 (en occasion sinon le budget explose) et un tube de 200mm (neuf) et quelques accessoires doivent être un très bon ensemble, et le plus important, un ensemble cohérent.

 

 

Marc

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 

Je crois en effet que je vais revoir mes ambitions un peu à la baisse, et qu'effectivement, un Skywatcher 250/1200 sur son EQ6 fera mieux l'affaire.

où alors j'attend bien plus longtemps et je vois un peu mon budget ( de toute façon, rien ne presse j'ai déjà un joli 150/750 qui me convient déjà très bien ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après tu sais, avoir plus de focale, c'est surtout pour imager des cibles plus petites.

Le diamètre supplémentaire offre un rapport F/D qui ne joue finalement que sur l'exposition, et une résolution qui, de toute façon, sera lissée par ladite exposition.

Maintenant, avec des poses courtes, tu peux (si ton ciel te le permet) descendre sous la seconde d'arc (résolution déjà atteinte par un instrument de 120mm). Au quotidien, avec des expositions de plusieurs secondes, cela n'arrive jamais (ou exceptionnellement sur de très bons sites). Avec ton 150mm ce sera déjà dans ses cordes. Il y a un fil où l'on cherche à imager un mirage gravitationnel de 2 ou 3" d'arc : c'est de la blague en planétaire et accessible avec un mak 127 ou une 80ED comme qui rigole, mais en CP, au vu des expositions engagées, c'est TRES difficile. Il faut une nuit sans turbulence (bon chez moi c'est arrivé ... 0 fois en 12 mois).

Un 150, bien collimaté, entouré de bons accessoires (un bon autoguidage et un (très) bon PO) te change la vie.

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le 10/09/2020 à 07:57, patry a dit :

Après tu sais, avoir plus de focale, c'est surtout pour imager des cibles plus petites.

Le diamètre supplémentaire offre un rapport F/D qui ne joue finalement que sur l'exposition, et une résolution qui, de toute façon, sera lissée par ladite exposition.

Maintenant, avec des poses courtes, tu peux (si ton ciel te le permet) descendre sous la seconde d'arc (résolution déjà atteinte par un instrument de 120mm). Au quotidien, avec des expositions de plusieurs secondes, cela n'arrive jamais (ou exceptionnellement sur de très bons sites). Avec ton 150mm ce sera déjà dans ses cordes. Il y a un fil où l'on cherche à imager un mirage gravitationnel de 2 ou 3" d'arc : c'est de la blague en planétaire et accessible avec un mak 127 ou une 80ED comme qui rigole, mais en CP, au vu des expositions engagées, c'est TRES difficile. Il faut une nuit sans turbulence (bon chez moi c'est arrivé ... 0 fois en 12 mois).

Un 150, bien collimaté, entouré de bons accessoires (un bon autoguidage et un (très) bon PO) te change la vie.

 

Marc

 

Ce n'est pas faux ! De toute façon, rien ne presse et autant déjà bien maîtriser le jouet avant d'envisager un autre !

Par contre je ne sis pas certain de savoir ce qu'est un PO ( en tout cas l'abrégé ne me dis rien )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Porte Oculaire.

En réalité c’est plutôt le dispositif de mise au point (focuser en anglais).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By vador59
      Salut à toutes et à tous !
       
      Cela faisait quelque temps que ça me turlupinait... mais la météo ne s'y prêtait pas vraiment ces derniers temps.
       
      Il ne s'agit pas de réaliser une énième expérience avec une petite lentille de récupération, genre binocles de belle-maman et petite loupe comme oculaire.
       
      Le matos, c'est ça !
       
      Lentille simple plan convexe 120mm de diamètre et.... 5000 mm de focale (oui, vous avez bien lu: 5 mètres de focale ! )
       
      La manip', c'est ça !
       
      l'idée est donc d'observer l'image volante d'un astre, sans l'aide d'aucun oculaire, simplement en plaçant son oeil en avant du point focal.
       
      Et ça marche, du tonnerre même ! Première cible, vers 19h légales: la Lune. La lentille est simplement posée sur un support (un poteau de basket pour être précis), vaguement orientée en direction de l'astre sélène, donc avec des conditions d'alignement qui sont loin d'être optimales. Je n'ai pas diaphragmé, juste pour avoir une idée de la qualité de l'image brute. J'observe l'image de l'oeil gauche puis de l'oeil droit. Les deux sont atteints de myopie et présentent donc des focales différentes. La luminosité de la Lune permet un pointage très simple... et quel choc ! L'image est splendide, juste déformée sur les bords (aberration sphérique ou défaut d'alignement ?), mais le grossissement est démentiel. A la louche, je dirais que l'oeil droit grossit autour de 50x et le droit autour de 80x. Le trio Theophile-Catherine-Cyrille est magnifique; Mare Crisium et Mare Marginalis superbes. Les cratères sont nets avec des ombres bien noires, en dépit de l'absence de diaphragme quelconque entre la lentille et mon oeil. Vraiment très étrange comme sensation, encore plus intuitif que d'observer avec un télescope aérien de type Huygens.
       
      Deuxième cible: Jupiter. Bien que très brillante, attraper l'image aérienne s'avère beaucoup plus difficile. Il faut y aller doucement, reculer pas à pas. Je finis par obtenir une première image défocalisée: l'aberration chromatique est visible mais difficile de dire si, là aussi, il s'agit de l'effet de la lentille ou d'un défaut d'alignement des optiques. On recommence, l'image est fuyante mais en deux minutes j'obtiens une image du disque jovien. C'est petit avec l'oeil gauche, plus confortable avec l'oeil droit. Le disque est bien visible mais sans détails. Je n'ai pas remarqué les satellites.
       
      Troisième cible: Saturne. Elle s'attrape beaucoup plus facilement que Jupiter paradoxalement. Image un peu jaunâtre mais très plaisante. L'anneau est visible sans aucune difficulté. Par manque de stabilité (je suis quasiment couché au sol, dans une position assez inconfortable), je ne peux pas affirmer que je distingue la division de Cassini.
       
      Dernier test: Mars ! Sans surprise, de l'oeil gauche, je ne fais que deviner le disque saumon de la planète rouge. Par contre de l'oeil droit, je suis surpris de distinguer une tache sombre bien nette: Solis Lacus ! Là encore, l'inconfort de ma position m'empêche de prolonger l'observation.
       
      En tout cas, la démonstration est faite que ça fonctionne! SI des curieux sont intéressés...
       
      Bons cieux à tous
       
    • By Bungert
      Bonjour à tous,
       
      Que vaut  le  Baader Turbo Film pour l'utiliser comme fermeture d'un  Newton ?
      Je l' ai essayé en imagerie planétaire avec un T300 Newton-Cassegrain  : je ne vois pas de différence entre les images de Mars faites avec ou sans.
      Mais avec un  ciel voilé, et une forte turbulence  la faible qualité des  images  obtenues ne permettent pas de conclure.
       
       
      Est ce que certains d'entre  vous ont essayé cette solution de "lame" de fermeture?
      Dans ce cas qu'en pensez vous ?
       
      Si c'est bon, cela serait une solution élégante pour atténuer la turbulence dans le tube (surtout en mode Cassegrain) après la mise en température.
      L' épaisseur du film est "garantie" à 1/20 de micron.
      https://www.baader-planetarium.com/en/solar-observation/astrosolar-viewers-and-film/turbofilm-127-x-51-cm-nd-01.html
       
      Bon ciel.
      Francesco
       

    • By Looney2
      Parallèlement au très populaire ASIair (Pro ou pas), je découvre le projet "open"  AstroBerry à base de Raspberry Pi, donc la même base que la version ASI. On ne voit pas beaucoup d'utilisateurs pour le moment alors que la fiche descriptive est alléchante avec la prise en charge de beaucoup d'applications et l'avantage d'un système Open Source qui englobe plusieurs périphériques sans se concentrer sur les produits d'une marque précise (comme le ASI qui ne fonctionne qu'avec les caméras ASI). Je vois qu'il faut quand même avoir quelques compétences et connaissances (notamment avec Linux) pour s'en sortir mais... Y'a t-il ici des utilisateurs ? Qui s'y intéresse ?
       
      https://www.astroberry.io/
       
       
    • By Bungert
      Bonjour à tous,
       
      Ah, difficile d'imager Mars en Lorraine.
      Le ciel est généralement couvert depuis le début du mois et les rares fenêtres sont peu propices.
      Néanmoins Daniel est venu avec ses caméras ASI 120, lundi soir le 19,  pour capturer Mars avec le Marcon 300 en mode Newton.
      Puis Yves nous a rejoint, aussi pour voir Mars à l'oculaire.
      Vers 23h, il fallait attraper la planète entre les nuages vers 1h du matin c'était plus dégagé mais toujours voilé.
      Alors nous ne savons toujours pas ce que vaut le vieux télescope pour la photographie planétaire.
      Et ce que vaut  le  Baader Turbo Film pour l'utiliser comme fermeture d'un  Newton.
      Nous ne voyons pas de différence entres les images de Mars faites avec ou sans. Mais avec le ciel voilé, la forte turbulence puis la buée,  les faibles images  obtenues ne permettent pas de conclure.
      En visuel cependant, vers 3h, l'image était bien détaillée, aussi bien au Florsch-Bachi de 254 qu'au Marcon 300.
       
      Est ce que certains de vous ont essayé cette solution de "lame" de fermeture?
       
      Si c'est bon, cela serait une solution élégante pour atténuer la turbulence dans le tube (surtout en mode Cassegrain) après la mise en température.
      L' épaisseur du film est "garantie" à 1/20 de micron.
      Nous joignons des images bien que "faibles".
       
      Bon ciel (souhaité !)
      Daniel, Yves et Francesco
       
       
      Marcon T300 N + Barlow F = 3800 mm.
      Mars vers 23h30 puis vers 2h, avec une animation par Daniel, les NB sont faites avec un filtre IR610.
      Phobos et Deimos autour de 23h TU 19 octobre. Poses de 4 secondes avec un APN. A ISO1600 : étoiles, Déimos visible, Phobos noyé. A ISO 400 : Phobos et Déimos visibles (23h08 TU).
      C'est peu contrasté et "pâteux" à cause du voile nuageux.
      Comme pour M42 mais c'est "bon" pour la couleur des étoiles, toujours cette rouge (bas-milieu).
      Puis beau lever du jour.
       
       

       
       
       
       
       











    • By Meade45
       Bonjour à toutes et tous,
       
      D'un côté, on dit toujours que le mieux est l'ennemi du bien et de l'autre que les détails font la perfection et que la perfection n'est pas un détail.
      Partant de là, je suis le derrière entre 2 chaises et je ne sais pas à quel moment, il est bon de se satisfaire du résultat.
       
      Dans l'optique d'enfin réaliser mon rêve et faire de la photo, j'ai acquis ces derniers temps, une CEM60 ainsi qu'un C8Edge.
      Avançant étape par étape, l'ensemble est sur un pilier sosu abri, la mise en station effectuée correcte mais pas suffisante je crains  pour espérer quelques prises à plus de 60s sans autoguidage.
      Ma focale à 2000 voir 1430 avec le réducteur va certainement compliquer la chose mais cela était dans mon cahier des charges.
      J'ai donc utilisé PHD2 Drift Alignment qui est somme toute sympa mais instable quand on s'approche du but . Bref on ne sais pas quand s'arrêter.
       
      Aussi, à la vue de la situation ci-dessous, y a t-il encore à gratter où dois-je m'en satisfaire ?
      Merci pour vos avis à venir.
      Guy

  • Upcoming Events