Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour ! 

En bon amateur d'astro, j'envisage de passer, d'ici quelques temps ( probablement quelques années ) à du matériel un peu plus... lourd.

Je pensais me tourner vers un TS optics 305/1220 ( https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-ts-optics-n-305-1220-photon-ota/p,63053 ), et, ayant un peu de temps à tuer, je me suis amusé à rechercher un petit peu les montures qui pourraient me convenir.

 

 

SAUF QUE.

Bah j'avais moyennement calculé que le machin va doucement sur ses 20 kilos.

Alors autant moi, 20 kilos, physiquement, ça ne me fait pas peur du tout, autant la monture, elle, a intérêt à supporter les 22 kilos du bidule ( bon je ne compte pas les 800 grammes de mon EOS 500D dedans, en partant du principe que si la monture en supporte 22, elle ne va pas s'écrouler à 22,8 ).

J'ai honnêtement moyennement envie de voir un télescope de 300mm à 800 balles s'éclater au sol.

 

Et c'est là tout mon problème: au dessus de 15 kilos, impossible de trouver une monture qui ne soit pas équipée d'un joli petit GoTo ( ce qui est très bien, en passant, mais fait exploser le budget pour une fonctionnalité dont je crois pouvoir me passer ).

 

Et le GoTo, justement, c'est, dans le cas d'une Skywatcher EQ5, ça rajoute 400€ au prix final.

Bon, comme Skywatcher fournit une EQ5 avec et sans GoTo, je me suis stupidement dis "allez, il faudrait trouver la même, mais en EQ6, qui supporte 20kg".

Ha ha.

Ha ha ha.

*snif*

Je ne vais pas trop rentrer dans les détails, mais, visiblement, il est impossible de trouver une monture pouvant supporter 20kg sans GoTo, et j'aimerais savoir si il en existe, où s'il existe des solutions pour utiliser la bestiole.

J'ai de très sérieux doutes quant à la capacité de mon EQ3-2 d'encaisser 20kg ( sachant qu'elle a 5kg de contrepoids + 5 du télescope, donc qu'il faut rajouter 35kg en comprenant le 300mm )😂

Merci à vous, et bon ciel ! 

Kevin

 

Edited by Big Universe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 16 minutes, Big Universe a dit :

J'ai de très sérieux doutes quant à la capacité de mon EQ3-2 d'encaisser 20kg ( sachant qu'elle a 5kg de contrepoids + 5 du télescope, donc qu'il faut rajouter 35kg en comprenant le 300mm )😂

bjr

 

tu as raison ! une EQ6 à déjà du mal avec 20kg ... alors la gamme plusieurs fois en dessous ...

 

désolé , mais pour ce type de tube aussi lourd , tu n'as que les montures équatoriales GOTO qui tiendront la charge.

 

ce vendeur (plus sérieux qu'astromachin) t'indique les poids max https://www.teleskop-express.de/shop/index.php/language/en/cat/c20_Montierungen-----parallaktisch.html/page/2

c'est déjà une base pour t'aider à réfléchir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

merci du lien ! Mais je trouve assez dommage de ne pas trouver de versions sans GoTo, dont on peut se passer avec assez de pratique et de patience

Comment faisait-on il y à 10 où 15 ans O.o ?

Edited by Big Universe

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, c'est probable !

 

Maintenant, en voyant le prix, c'est probablement un peu trop pour moi..

où lors je me rabat sur un SW 250/1200 ( 12kg ), qui me permet de me rabattre sur un modèle de monture plus léger, comme l'EQ-5 de Bresser qui peut supporter 13kg ( bon la marge est fine, mais.... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne sais pas si axis-instruments en fait encore, mais ça vide le porte-monnaie.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet,

G11 d’occasion.

Mais même comme cela, la plupart ont le Gemini.

Losmandy ne vend plus de montures neuves sans goto.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A une époque il existait l'EQ6 et l'EQ6 (pro) Goto ... je ne sais pas si la première existe (sans goto donc) toujours. Mais bon, je ne ferait pas une fixette sur le GOTO. Oui tu payera une fonctionnalité que tu n'utilisera pas ... au début. Mais à la longue, le Goto te sera bien utile pour pointer des objets trop faibles pour être visibles.

Après en visuel, une EQ6 portera un Newton de 300 mm, en photo ce sera plus dur, et descendre vers un 250 mm est "raisonnable" en tout cas pour la monture. Donc je pense que pour ton usage (qui me semble plus photographique CP que visuel je me trompe ?), plutôt que de prendre la plus grosse des petites montures (EQ6) oriente toi vers la plus petite des grosses (G11) pour un 300 ou repasse au 250mm qui, en photo, en montrera autant que le 300 dans 99% des cas pour du CP (sans doute même plus car "plus facile" même).

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ta démarche, il y a un point important qui manque: Quel budget pour ta monture ?

 

Si tu nous dit quelque chose du genre 800€ (comme le prix de ton tube 305/1220), tu peux toujours rêver.

Ce newton fait 1170mm de long. Il faut quand même quelque chose qui puisse gérer un tel porte à faux.

Surtout que tu parles d'APN donc astrophoto. Tu te focalises sur le GOTO, mais pour un tel tube, il faut une monture sérieuse, là ton projet parait bancal.

 

En astrophoto, surtout avec des gros/longs diamètres, l'important c'est: la monture, la monture, la monture.

Avec un tel tube, il te faut quelque chose comme une EQ8. Avec une G11, cela me parait très compliqué.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Justement, je n'ai pas encore d'idée de budget, j'aimerais en déterminer un.

Même si dans l'idéal, j'aimerais éviter de dépasser les 2000€

Edited by Big Universe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seule solution pour se contenter d'une monture type eq6 avec ton tube ,  avoir un tube allégé et te cantonner aux poses tres courtes, en te protégeant du vent (mais tu risques d'user très vite ta monture)

Si tu veux faire de l'astrophoto plus classique avec poses plus longues , effectivement,  il te faut une eq8 ou équivalent 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/08/2020 à 16:50, Big Universe a dit :

J'ai honnêtement moyennement envie de voir un télescope de 300mm à 800 balles s'éclater au sol.

 

Ce tube est équipé d'un PO inutilisable en photo. Je le connais bien pour l'avoir viré. Il n'y a pas de bons tube à 700 ou 800 euros mécaniquement parlant...

Voir mon fil sur le retrofit d'un 250 à 700 E.

 

bonne recherche

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie le commentaire de Gribol. En CP (ce n'est pas forcément vrai pour d'autres disciplines astro photo) le point majeur, celui qui fera que tu obtienne de bonnes images ou pas, ce n'est pas l'instrument (très partiellement), pas trop la caméra (à part si tu part sur une bouse), mais la monture. Avec une bonne monture, tu a un bon suivi. Avec une bonne monture tu a aussi une bonne réponse aux commandes d'autoguidage (les montures qui s'en passent ne sont pas dans un budget de 2000€, mais plutôt de 10k€).

L'optique n'est pas si importante pour atteindre une résolution de l'ordre de la seconde d'arc (souvent beaucoup plus) ... c'est le quotidien d'un newton de 120mm. Par contre, avoir un champ assez plan pour ton capteur sera important. D'où l'émergence de formules assez spécifiques (de type RC) mais dont l'obstruction monumentale (autour de 50%) les rendent incongrues pour faire autre chose ... mais on s'en fout, c'est pas la résolution qui est le principal argument là.

 

Donc en premier : la monture. Cela te défini une sorte d'enveloppe de masse dans laquelle tu devra insérer un tube imageur, une caméra et un système d'autoguidage. Attention, si un tube est plus long qu'un autre, fait comme s'il était plus lourd.

Et attention, l'addition grimpe vite quand tu aura mis/changé : le crayford, la lunette d'autoguidage, les divers colliers, la roue à filtre (peut être), le correcteur de champ (certainement) ... 

Cela risque d'être très décourageant de partir sur un tube de 300 qui (pourrait) être porté par une monture mais une fois tout en place, de se rendre compte que 95% des captures à 20" sont bonnes à jeter malgré l'autoguidage.

En planétaire j'ai eu la même problématique : mettre un C11 (12kg) sur une CG5. Ca passe, le suivi fonctionne et j'ai même fait beaucoup de mes meilleures images. MAIS, dès qu'il y a plus de 2 ou 3 km/h de vent, le tube (pourtant très court) se met à osciller et la monture est bien incapable de l'amortir. Avec une EQ6 c'est beaucoup beaucoup mieux. Mais là encore certains utilisent la même monture pour y mettre un C14 (22kg) ... ca passe (ils l'ont fait) mais est-ce "confortable" sur le long terme ?

 

Même si je ne suis pas un spécialiste du CP, pour un budget de 2000€, une EQ6 (en occasion sinon le budget explose) et un tube de 200mm (neuf) et quelques accessoires doivent être un très bon ensemble, et le plus important, un ensemble cohérent.

 

 

Marc

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 

Je crois en effet que je vais revoir mes ambitions un peu à la baisse, et qu'effectivement, un Skywatcher 250/1200 sur son EQ6 fera mieux l'affaire.

où alors j'attend bien plus longtemps et je vois un peu mon budget ( de toute façon, rien ne presse j'ai déjà un joli 150/750 qui me convient déjà très bien ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après tu sais, avoir plus de focale, c'est surtout pour imager des cibles plus petites.

Le diamètre supplémentaire offre un rapport F/D qui ne joue finalement que sur l'exposition, et une résolution qui, de toute façon, sera lissée par ladite exposition.

Maintenant, avec des poses courtes, tu peux (si ton ciel te le permet) descendre sous la seconde d'arc (résolution déjà atteinte par un instrument de 120mm). Au quotidien, avec des expositions de plusieurs secondes, cela n'arrive jamais (ou exceptionnellement sur de très bons sites). Avec ton 150mm ce sera déjà dans ses cordes. Il y a un fil où l'on cherche à imager un mirage gravitationnel de 2 ou 3" d'arc : c'est de la blague en planétaire et accessible avec un mak 127 ou une 80ED comme qui rigole, mais en CP, au vu des expositions engagées, c'est TRES difficile. Il faut une nuit sans turbulence (bon chez moi c'est arrivé ... 0 fois en 12 mois).

Un 150, bien collimaté, entouré de bons accessoires (un bon autoguidage et un (très) bon PO) te change la vie.

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le 10/09/2020 à 07:57, patry a dit :

Après tu sais, avoir plus de focale, c'est surtout pour imager des cibles plus petites.

Le diamètre supplémentaire offre un rapport F/D qui ne joue finalement que sur l'exposition, et une résolution qui, de toute façon, sera lissée par ladite exposition.

Maintenant, avec des poses courtes, tu peux (si ton ciel te le permet) descendre sous la seconde d'arc (résolution déjà atteinte par un instrument de 120mm). Au quotidien, avec des expositions de plusieurs secondes, cela n'arrive jamais (ou exceptionnellement sur de très bons sites). Avec ton 150mm ce sera déjà dans ses cordes. Il y a un fil où l'on cherche à imager un mirage gravitationnel de 2 ou 3" d'arc : c'est de la blague en planétaire et accessible avec un mak 127 ou une 80ED comme qui rigole, mais en CP, au vu des expositions engagées, c'est TRES difficile. Il faut une nuit sans turbulence (bon chez moi c'est arrivé ... 0 fois en 12 mois).

Un 150, bien collimaté, entouré de bons accessoires (un bon autoguidage et un (très) bon PO) te change la vie.

 

Marc

 

Ce n'est pas faux ! De toute façon, rien ne presse et autant déjà bien maîtriser le jouet avant d'envisager un autre !

Par contre je ne sis pas certain de savoir ce qu'est un PO ( en tout cas l'abrégé ne me dis rien )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Porte Oculaire.

En réalité c’est plutôt le dispositif de mise au point (focuser en anglais).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je sais que ce sujet a déjà été abordé et j'ai bien sûr auparavant  fouiné sur le forum et au-delà.
      J'ai eu un Newton comme premier instrument (76/700) il y a fort longtemps à une époque où je ne savais même pas ce qu'était une collimation.
      Puis je suis passé sur des Schmidt-Cassegrain et j'ai fini par franchir le pas, non  sans appréhension et au bout de longues années. Pas si compliqué finalement sur ce type d'instrument, où on intervient juste sur les 3 vis du secondaire et une simple clef Allen suffit !
       
      Si je pense avoir compris les principes de la collimation des Newton, la mise en pratique me semble nettement plus complexe.
      Désolé de mes questions qui paraîtront sans doute naîves pour ceux qui maîtrisent le sujet, mais en matière de collimation de Newton je suis donc un débutant complet...
       
      J'ai du mal à comprendre deux choses :
       
      1/ Dans quel ordre on doit faire les règlages :
      d'abord le primaire ? d'abord le secondaire ? un va-et-vient entre les deux ?  
      2/ Et je suis complètement perdu dans le choix des outils de collimation, il y en a tellement...
      Est_ce juste une affaire de goût personnel, ou bien sont-ils vraiment complémentaires et il les faut tous ?
      Je pense en pratique à ces accesoires :
      collimateur concentrique (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-concentrique-coulant-50,80mm_detail) collimateur laser (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-laser-hotech-1,25-sca-avec-centrage-parfait-faisceau-en-croix_detail) collimateur Chesshire (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-cheshire-pour-télescope-newton-sky-watcher_detail) et je ne vais  pas jusqu'aux des étoiles artificielles plus dédiées je suppose à la collimation pour la HR planétaire (?)
       
      S'équiper de tous ces accessoires représente un budget conséquent, je cherche donc à comprendre l'intérêt de chacun, mais j'ai du mal.
       
      Un grand merci d'avance à ceux qui maîtrisent le sujet s'ils peuvent m'aider en termes simples à éclaircir tout çà.
      Bon ciel à tous,
    • By COM423
      Bonjour,
      J'ai pas mal de projets en tête pour un second setup qui sera dédié imagerie du ciel profond, avec un tube conséquent mais transportable, et de focale pas trop longue pour s'adapter aux petits pixels des caméras CMOS (ayant jusqu'à présent l'habitude de travailler avec un C11 à F/6.3 et une CCD avec des gros pixels de 9 microns).
      Pour la monture, mon choix s'est arrêté sur une skywatcher AZ-EQ6-pro Goto.
      Hésitant à perdre trop en diamètre par rapport au C11 (28 cm) j'aurais tendance à partir sur le SW de 250 mm de diamètre, mais a priori le SW de 200 mm serait plus conseillé pour cette monture, pour un suivi moins cahotique et un autoguidage plus performant...
       
      Je serais donc très intéressé d'un retour terrain si certains ont tenté déjà l'aventure PHOTO avec un Newton de 250 mm sur AZ-EQ6 ?
      Il existe en F5 (1,20 m de long) et en F4 (1 m de long) : est-ce que çà passerait du coup sur le F4 avec moins de flexions ?
       
      Un grand merci d'avance pour vos partages d'expérience.
      Bon ciel à tous,
    • By SAUTIER Sylvain
      Bonjour,
      J'ai récemment fait l'acquisition de la base équatoriale EQ6 WEDGE (https://www.eq6wedge.com/) pour remplacer l'embase d'origine de ma N-EQ6 SW (suite foirage du pas de vis réglage de l'altitude ...).
      Malheureusement le dispositif est complètement inopérant une fois monté. La première chose que je constate est un backlash important dans la vis sans fin du système de réglage de l'altitude: le backslash se manifeste lorsque je change de sens de réglage vers le haut ou vers el bas. Autre remarque: la pièce métallique jaune qui enserre cette la vis sans fin bouge, elle ne semble pas parfaitement solidaire de la plaque support de la base (elle était déjà montée sur la plaque latérale de la Wedge dans le carton). Voici une vidéo pour montrer tout ça: 
      Du coup, voici ce qui se passe lors de mes tentatives de mise en station: Le déplacement de l'étoile polaire en altitude est saccadé, difficilement prévisible. Dès que je change de sens de mouvement d'altitude, l'étoile polaire se déplace d'environ une graduation de viseur vers la gauche ou vers la droite. Et lorsque malgré cela je parvient à faire une MES, alors je resserre les vis de serrage des 2 côtés de la Wedge pour "bloquer" la monture comme indiqué dans le mode d'emploi: je constate alors que l'étoile polaire s'est déplacée d'environ une graduation sur la cible. Donc cette manipulation requise dérègle ma MES.
      J'ai essayé de faire la MES à pleine charge, puis sans contrepoids, puis à vide. Dans tous les cas, je constate les même disfonctionnements.
      Remarque: j'ai tenté de serrer cette vis à l'arrière de la plaque latérale de la base (voir image ci-dessous) et qui me semblait être celle permettant de maintenir le du système de réglage d'altitudes solidaire de la base, mais sans succès. On m'a dit par ailleurs qu'elle était probablement montée avec du frein filet et que pour la débloquer il faudrait prolonger la clé Allen  par un tube pour démultiplier la force ... mais si cette vis est bloquée par le fabriquant, ce n'est peut être pas pour rien. J'ai un peu peur de faire une bêtise et de perdre la garantie en faisant cela.

       
      Si il en a parmi vous qui ont cette pièce pour leur monture NEQ6, avez vous eu les même problèmes? Si oui avez-vous pu faire quelque chose pour rendre le système opérant?
      Merci par avance pour votre aide.
      Sylvain
    • By Jamededij
      Bonjour a tous,
      Il y a quelques temps je me suis lancé dans la collimation de mon C9 Evolution.
      au début tout se passait plutôt bien puis petit a petit en observant les empilages réalises pendant une séance , j'ai observé un drôle de défaut reliant l'ombre du secondaire au bord supérieur des anneaux.
      Puis j'ai remarqué que ce défaut avait son inverse en bas mais qui se présente différemment , plus sombre , plus évasé  (plus diffus aussi ?).
      Après quelques recherches , j'ai pensé a une veine de chaleur émanant du baffle interne qui dissiperais soit sa chaleur , soit celle du primaire ! 
      Mais le lendemain , pareil , même défaut et ce malgré une mise en température de 4 heures !
      Je ne suis resté dé-focalisé que d'un tiers ( extra et intra ) car la turbu m’empêchais de tater a la phase 2 de la colim selon Thierry L. , pape es collimation et astrophoto lol !
      Ce défaut apparais dans la verticale de l'instrument et ne bouge pas pendant une rotation de l'oculaire.
      Sur une compo Photoshop on peut voir que j'ai placé les anneaux aux 4 coins du capteur et au centre ; on voit le defaut mais pour le reste ..... la turbu et l'empilage des séquences ( a l'arrache) font qu'a part le défaut , le reste n'est pas très parlant.
      Je suis donc perplexe voir inquiet  car je me met a penser a un décentrement de l'ensemble Lame de shmidt / secondaire , ou autre connerie ....
      J'en appel donc aux  grands manitous de la collimation sur les cassegrains ( ou autre d'ailleurs) , pour avoir des avis , des pistes de recherche , des méthodes pour identifier le problème !
      Bref , a l'aide ! lol






    • By Jean-Marc_M
      Bonjour,
      J'utilise une ZWO ASI 183 MM-Pro sur un Newton 200/800 et très prochainement sur une lunette de 80, un triplet.
      Savez-vous quels filtres Astrodon LRGB sont adaptés pour moi entre les deux séries I et E ? Je ne comprends rien aux explications du site
      https://astrodon.com/products/astrodon-lrgb-gen2-i-series-tru-balance-filters/
      https://astrodon.com/products/astrodon-lrgb-gen2-e-series-tru-balance-filters/
       
      Merci !
       
       
       
       
  • Upcoming Events