Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour

C'est plus beau et réaliste qu'une photo ! Bravo

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Serge, c'est magnifique :)

Doit pas être évident à dessiner des trucs comme ça ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec quel instrument as-tu observé? Je ne l'ai jamais vue aussi détaillée mais ça mérite de retourner y faire un tour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Serge,

assez bluffant l'effet d'avant-plan de la neb obscure. J'imagine le travail avec des calques, que tu affectionnes tant :)

Aurais-tu gardé celui du dessin au crayon ? A titre perso, en regardant ce résultat final j'ai du mal à séparer le travail numérique de celui à la mimine.

Sur le fond, comme le dit Maïcé ton post incite à aller y regarder de plus près pour débusquer autre-chose que le "C" évident.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Serge,

Merci du partage de cet objet souvent oublié bine de très intéressant.
L'effet à l'oculaire est très bien rendu avec de nombreux détails.


astronomicalement
José

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

 

merci à tous !

oui, très bel objet, remarquable selon la qualité du ciel, comme pour toutes les nébuleuses obscures.

Maicé, L'observation est faite au T600, mai ça avait à peu près le même aspect avec le redoutable bino de l'ami Xavier (2x360) et l'effet "relief" qu'il procure.

Fred, tu as raison, avec le travail en post production, on a du mal à saisir le travail à l'oculaire. Comme dit, l'ajout est juste le champ étoilé qui à lui seul donne toute sa profondeur, tant à l'observation elle même qu'au dessin (et le nettoyage des traits de crayon superflus). Mais pour répondre plus clairement, rien ne vaut le brut que voici :

 

P1140776-b.jpg.e901caebb5c4ae7a2aefc7964231397e.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By serge vieillard
      Yo !
      on profite jusqu'au bout.
      Le 20 septembre à la Foa au T600, les conditions sont toutes aussi prometteuses que la veille (voir post dédié), ce qui permet encore de belles observations de galaxies avant d'attaquer quelques nébuleuses diffuses. NGC6221 dans l'Autel, facilement détectable mais demandant d'aller à la pèche aux détails par taches successives pour affirmer une structure spirale complexe.
       

       
      Un peu plus discret dans sa structure, NGC7205 dans le Toucan, où j'ai aimé détecter cette petite mèche échevelée témoignant le départ d'un bras.
       


      Voilà une drôlerie, IC5328 (Phe). Une pâle et petite elliptique assez banale, mais en y prêtant attention, quelques glimpses permettent de poser le très léger rehaut lumineux d'une petite galaxie posée juste à la périphérie (IC5228A).
       

       
      après avoir ratissé bien des galaxies australes, je consacre cette nuit à l'observation de nébuleuses diffuses nichées dans le Petit Nuage de Magellan. Ces objets complexes demandent de passer bien plus de temps à l'oculaire et à la planche à dessin.
      De prime abord, NGC346 évoque davantage une galaxie spirale, comme NGC6188 ou Henize 119. Un filtre interférentiel lève immédiatement le doute quant à sa vraie nature et invite à faire une colorisation. Mais même sans cet artifice, elle affirme une teinte verdâtre à l'oculaire. C'est un objet complexe, légèrement échevelé qui mérite d'y consacrer du temps.
       


      Pus simple, NGC371 se révèle comme un disque verdâtre légèrement irrégulier, accompagné d'une autre tachouillette plus petite. Elles aussi réagissent bien aux filtres ce qui permet une colorisation. Au regard de la densité d'étoiles, beaucoup ont été ajoutées après coup en post-production.
       

       
      et voilà pour cette nuit. Il en reste une, l'ultime, dédiée à Mars (à venir)
    • By encelade18
      Bonjour à tous,
       
      Voici la nébuleuse du Cocon (C19, IC5146) située dans la constellation du Cygne.
      Cette nébuleuse en émission est distante de 3 300 années-lumière et a un diamètre de 15 années-lumière.
       
      Edit : Une deuxième version avec le cœur moins poussé :

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100.
      40 images de 5min, tri de 39 images retenues (soit 3h15min de pose).
      Nuit du 21 au 22 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1903 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Explore Scientific UHC.
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 39 images (98% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières.
      - Réduction du bruit chromatique.
      - Réglage des tons foncés / tons clairs.
      - Réduction du bruit par médiane.
      - Filtre passe-haut.
      - Masque de fusion : contraste.
      - Saturation.
      - Ajustement des niveaux. Correction gamma.
      - Logiciels : Siril, CS2
       
      * Lieu :
      - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)
       
      Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/IC5146.html
    • By Los_Calvos
      Toujours issue de la période des tests de mise au point donc non totalement aboutie nous vous présentons une partie d’une grande nébuleuse :
       
      IC 2177 – La tête de la Mouette
      IC 2177 (ou SH2-296 ou Gum1) est une région de nébulosités au bord des constellations de la Licorne et du Grand Chien, c’est une zone HII presque circulaire centrée sur une étoile Be HD 53367. Elle se situe environ à 3800 années-lumière de la Terre dans le bras d’Orion, la même partie du bras spiralé de la Voie Lactée où nous nous trouvons.
       
      L’appellation Nébuleuse de la mouette est souvent donnée par les astronomes amateurs, mais elle concerne plutôt toute la région et ses alentours avec les amas ouverts NGC 2335 et 2343 et la nébuleuse par réflexion NGC 2327.
       
      Full et détails sur Astrobin : https://astrob.in/full/w9l75u/0/
       
       
      ·          FaceBook : https://www.facebook.com/Los-Calvos-Observatory-383526525524141
      ·          Instagram : https://www.instagram.com/loscalvos.elsauce/
      ·          Website :https://loscalvos-astrophotography.com/


    • By LucaR
      Pour ma cinquième photo je n'ai pas choisi le plus facile 🙂 Voici la nébuleuse dite du fantôme IC63 et IC59, proche de Navi qui forme la pointe du W de Cassiopée - c'est la grosse étoile sur la photo, une des plus brillante de notre ciel!  Pas facile à imager: sa faible luminosité est mangée par l'éclat de Navi et perdue dans un champs d'étoile, je ne voyais absolument RIEN sur chaque brute de 3 minutes à ISO1600 !! Elle ne s'est révélée qu'au stacking. Un vrai fantôme en somme 🙂 
       
      Je pense qu'avec beaucoup plus de photos encore on pourrait la rendre splendide. Je prévois donc de futures nouvelles sessions sur cette nébuleuse pour compléter sur plusieurs nuits, quand la météo le permettra!
       
      Comme d'hab je suis preneur de conseils pour m'améliorer 🙂
       
      EXIFS: 67x180s = environs 3h20 d'intégration, ISO1600, DOFs, empilement Siril et traitement photoshop.
      Matériel: APO 102/714 triplet - Réducteur Riccardi x0.75 - focuser Baader SteelDrive - APN Canon 650D non défiltré + un filtre CLS antipollution basique - Monture AZEQ6 - Guidage chercheur 9x50 webcam SPC9000NC

    • By alstro
       
      BOnsoir,
       
      Situé à environ 10 000AL dans Céphée, j'ai pensé pouvoir faire quelques clichés  de sa majesté le Lion sans prendre trop de risque. Ce n'est pas une véritable astro car dénuée d'étoiles et de couleurs. Un simple crop que je vous propose, un portrait NB qui m'a bien plu au fil du traitement .
       
      J'y reviendrai sûrement plus tard pour la couleur  quand je maîtriserai parfaitement ASIAR Pro.
      Le détail :
      Lunette TS 81/352  sur AZEQ6GT _ OAG avec ASI290mm et .........ASIAIR Pro
      ASI183mm et Roue EFW ZWO_ filtres Astronomik
      Base 300s _ gain 200_ -15°C
      12 x H
      13 x OIII
      soit environ 2 heures en H_HOO_
      dithering_ retournement au méridien.
      Siril_ PS_starless
      A bientôt ......peut être pour une petite Mars , on peut faire maintenant des vidéos avec la dernière version 1.5 de ASIAIR Pro et en plus avec les tutos de @jldauvergne, ( grand merci au passage ) ça va être d'une simplicité,
       
      Plus sérieusement , bon ciel
      Alain
       

       
       
  • Upcoming Events