Fyrea

Quelle batterie pour alimenter sa monture ?

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 1 heure, bandido a dit :

Je mettrais naturellement un fusible en sortie d'une batterie de ce type.

Le fusible se trouve sur (dans précisément )  la prise mâle du câble de l'alimentation des moteurs ou de la raquette (Skysensor).

Edited by JPP 78

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/09/2020 à 07:40, bandido a dit :

Je mettrais naturellement un fusible en sortie d'une batterie de ce type.

 

Dans la plupart des prises allume-cigare mâle, il y a un fusible intégré.

Bien vérifier ce point effectivement.

 

Le 04/09/2020 à 08:56, kaelig a dit :

Moi j'ai opté pour cela (compact, 1,2Kg, elle a une prise secteur au cas où):

Booster Batterie - 2500A Peak 24000mAh Portable Jump Starter Démarrage de Voiture (Jusqu’à All Gas ou 8.0L Gazole) Alimentation Eléctrique pour Voiture avec 100W AC Outlet-12V UL Certifié Lamp LED

 

Même remarque que plus haut.

1.2kg en plomb pour 24Ah sous 12V c'est impossible, on est sur 9-10kg environ.

1.2kg en Lithium-Ion pour 24Ah sous 12V c'est impossible également, on est plus proche des 2.5kg.

 

Là encore méfiez-vous bien de ce qui est annoncé, et méfiez-vous encore plus quand les chiffres annoncés le sont en milliampères heure et pas en Ampères heure.

Quand on annonce 24.000 mAh ça cache un loup, et ce loup c'est que ce n'est tout simplement pas sous 12V mais sous 3.7V.

Donc 24x3.7 = 88.8W et 88.8/12 = 7.4 Ah et c'est cohérent avec son poids.

Donc tu as là une batterie de 7.4Ah pour 100 euros. En plomb elle t'aurait coûté 20 euros, certes pour 3kg au lieu de 1.2 (voir le post de @lyl plus haut) :)

Je te souhaite de réussir à tenir la nuit complète avec ça.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Batterie gel pour moto en ce qui me concerne. 8Ah sous 12 V, pas besoin de plus pour alimenter les moteurs de ma monture.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Colmic a dit :

Donc 24x3.7 = 88.8W et 88.8/12 = 7.4 Ah et c'est cohérent avec son poids.

d'autant plus quelle est annoncée pour 100w. un petit calcul: 100/12 = 8.3 A  . belle arnaque!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je me suis aperçu en parlant avec les astrams en général, que tout le monde avait déjà vu ou entendu parler des secteurs lisses mais que peu de personnes sont au fait de son fonctionnement. Bien sûr, c'est un peu anachronique, à l'heure des montures direct-drive, le premier étant apparu, si j'en crois Jean Texereau à la page 226 de "La construction du télescope d'amateur", vers 1908! Néanmoins, cela reste étonnamment une bonne alternative d'entrainement précis dès lors qu'on monte un peu en diamètre et qu'il faut une monture costaude pour supporter l'engin. Avec l'imagerie électronique et la mécatronique, le principal inconvénient du secteur lisse, qui est de devoir interrompre les poses pour le rembobinage, disparaît. Il n'en reste pas moins qu'il faut savoir pointer à l'aide d'un chercheur, car le goto n'est pas une option!
      Voici donc un gif réduit et un lien vers la mp4. Un peu plus de détails techniques ici et surtout le lien vers "la bible" ci-dessus.
      Nathanaël
       
                    la vidéo.mp4
       
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      C'est à la limite de la section astrophoto, mais comme il y a des étoiles sur le time lapse...
      Je me suis aperçu en parlant avec les astrams en général, que tout le monde avait déjà vu ou entendu parler des secteurs lisses mais que peu de personnes sont au fait de son fonctionnement. Bien sûr, c'est un peu anachronique, à l'heure des montures direct-drive, le premier étant apparu, si j'en crois Jean Texereau à la page 226 de "La construction du télescope d'amateur", vers 1908! Néanmoins, cela reste étonnamment une bonne alternative d'entrainement précis dès lors qu'on monte un peu en diamètre et qu'il faut une monture costaude pour supporter l'engin. Avec l'imagerie électronique et la mécatronique, le principal inconvénient du secteur lisse, qui est de devoir interrompre les poses pour le rembobinage, disparaît. Il n'en reste pas moins qu'il faut savoir pointer à l'aide d'un chercheur, car le goto n'est pas une option!
      Voici donc un gif réduit et un lien vers la mp4. Un peu plus de détails techniques ici et surtout le lien vers "la bible" ci-dessus.
      Nathanaël
       
                    la vidéo.mp4
       
       
    • By mamout84
      Bonjour, venant d'un Dobson 200mm, si je prenais un Nexstar 8SE, aurais-je une meilleure qualité d'image avec le même oculaire et la focale ne serait-elle pas une gêne pour l'observation du ciel profond ?
      Merci d'avance pour les réponses.
    • By mamout84
      Bonjour à tous, celà vaut-il le coup de passer d'un Dobson 200 à un Dobson 254 (potentiellement avec raquette le localisation), sans aller plus grand (encombrement, poids à déplacer) ?
      Pourrais-je voir un peu plus de détails sur certains objets ?
      Merci d'avance pour les réponses.
       
       
       
       
    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      J'ai récupéré un Celestron CPC800 GPS XLT qui n'a pas été utilisé pendant plusieurs années (je pense).
      J'ai cette erreur "Pas de réponse 16" ou "Pas de réponse17" de manière intermittente, avec pour symptômes un fonctionnement un peu erratique des moteurs. En déplacement rapide, ils continuent parfois de tourner alors qu'on a lâché le bouton de la raquette ou à l'inverse répondent bizarrement. Le suivi sidéral est assuré et on entend les moteurs tourner doucement mais il semble imparfait (légère dérive de l'objet dans l'oculaire). Les symptômes vont et viennent et ne sont pas constants, idem pour les messages d'erreur.
       
      J'ai été creuser un peu sur cette erreur, à priori assez fréquente, mais qui peut avoir de nombreuses causes...
      J'ai testé avec une seconde raquette, ou en utilisant un autre port de la monture, l'erreur persiste et ces deux causes potentielles sont donc exclues. Restent les moteurs ou les encodeurs. J'ai bon?
      Dans le cas d'une monture plus sous garantie, quelles sont les options envisageables? Par "envisageables", j'entends celles qui ne coûtent pas plus cher que la valeur du scope...  ) 
       
      Merci d'avance!
      Romain
  • Upcoming Events