Sign in to follow this  
frank-astro

En attendant Mars, Saturne et Jupiter

Recommended Posts

Bonsoir,

Je patiente gentillement en attendant que Mars se pointe. Pour passer le temps, je traite mes images de Jupiter et Saturne.

Images prises au C9 + barlow x2 + ADC + ASI224MC.

Je galère avec ces deux planètes car vraiment trop basses...

 

50302144593_e9b5b21a60_b.jpgSat_215343_l7_ap199 by Frank TYRLIK, sur Flickr

 

50306409647_730ac72545_c.jpgJup_215105_l7_ap210 by Frank TYRLIK, sur Flickr

 

Bonne soirée,

Frank

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

 bonjour et bravo frank ! :)

 pas faciles les deux gazeuses  , mais tu t'en sors bien ! :)

polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

De bonnes images Frank malgré leur faible hauteur :)

Et avec la tempête jupitérienne ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour et bravo frank ! De belles images :)

 

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Frank, très jolis résultats. Ça passe plutôt bien l'IR742 + RGB, cela donne un très joli aspect !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Bill46
      La nouvelle saison des phénomènes mutuels (phémus) des satellites de Jupiter est ouverte. Cette période revient tous les 6 ans, autour de l'équinoxe de Jupiter (le 2 mai en 2021), c'est-à-dire lorsque le Soleil est dans le plan équatorial jovien. Pendant plusieurs semaines, vus depuis la Terre les satellites galiléens vont s'occulter et s'éclipser mutuellement : ce sont en général des phénomènes courts qui ne durent pas plus de quelques minutes pendant lesquels on peut observer des chutes de magnitudes de ces satellites. L'enregistrement de cette baisse de flux (courbe photométrique) couplé à une datation précise (début et fin, durée du phénomène) permet au final d'obtenir des positions relatives des satellites impliqués supérieures à des mesures purement astrométriques, mais aussi parfois de fournir des indications de la nature des sols passant de l'ombre à la lumière (ex. volcans de Io).
       

       
      La visibilité d'un phénomène dépend évidemment du lieu d'observation. Pour connaître la liste des phénomènes observables depuis votre site d'observation, consultez le site de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) :
       
      http://nsdb.imcce.fr/multisat/nsszph517he.htm
       
      La table ci‑dessous donne les dates et conditions des phénomènes visibles à Paris (et aussi en France) :
       

       
       
       
      Un exemple de projection de l'ombre de Io sur Ganymède le 12 février 2015 enregistrée avec un C14 (William Pellissard) :
       

       

      Exemples de courbes photométriques enregistrées en 2015 illustrant la variation de luminosité lors d'une éclipse (centrale ou rasante) ou d'une occultation d'un satellite galiléen par un autre :
       

       
      Extrait de : The PHEMU15 catalogue and astrometric results of the Jupiter’s Galilean satellite mutual occultation and eclipse observations made in 2014–2015, MNRAS 474,4730–4739 (2018)
       
    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous,
       
      concernant la prochaine campagne des phémus des satellites de Jupiter , on se pose la question de faire  des mesures avec un filtre. Notamment pour les satellites internes afin d'éteindre le rayonnement de la planète afin d'avoir un meilleur contraste sur le satellite en question certains ont déjà utilisé un filtre Méthane . Cependant , si le CH4 éteint plus Jupiter , ça coupe beaucoup aussi le flux du satellite. Sachant que les satellites comme Almalthée ou Thébé sont très sombres (albédo très faible) , se pose la question plutôt de prendre un filtre IR . Deux questions se posent , est ce pertinent de prendre un filtre IR et si oui lequel (Ir pro planet 742 ou 807) .
       
      Bonne soirée
      Arnaud Leroy
    • By nico 06
      salut a tous, j'avais totalement oublié de poster ce petit compte rendu de mes observations.
       
      La méteo n'étant pas bonne du tout, mes observations ont toutes étés faites  en vitesse rapide entre deux nuages et avant leur disparition derrière la colline. De plus la faible hauteur ne facilitait pas la turbulence, mais j'ai pu quand meme avoir des legers détails sur les deux planetes à certains moments. C'est pour cela que sur mes dessins les bandes de jupiter sont mieux marquées sur certains. Les anneaux de saturnes étaient quand à eux visible à chaque fois, meme si c'etait par intermitence.
       
      J'ai donc pris une feuille simple, crayon HB, et j'ai placé vite fait les disques avec leur positions, l'inclinaison, les satellites de jupiter car je voulais au mieux les placer correctement, par contre je n'ai pas eu le temps de m'attarder sur titan ou sur les étoiles alentours. De plus le ciel était vraiment clair.
      Une fois les jours passés, j'ai refais au propre et j'ai scanné. Je sais que ce n'est pas du brut ( si vous voulez j'ai gardé l original au crayon ) mais j'ai voulu mettre un fond de ciel afin de rendre compte de la luminosité qu'il y avait à ce moment là. 
      J'ai fais comme j'ai pu, donc c'est approximatif.
       
      Tout ceci, au T 130 , avec essai de repérage aux jumelles le plus tot possible pour deja placer au mieux le telescope.
       
      Apres le  18 aucune observation possible....dommage, mais j'ai quand meme eu les deux planètes dans l'oculaire à 105 fois le 18.....
       
      a bientot.
       

    • By STEF N
      En 2021, une série d’éclipses et d’occultations va se produire parmi les satellites galiléens de Jupiter (phémus) ..
      L’observation de ces phénomènes peut fournir des données de grand intérêt.
      Pour en savoir plus sur ces phénomènes et comment participer à la campagne d'observation 2021,  nous proposons d'assister à un atelier  en Web conf avec les spécialistes du sujet.

      Programme et inscription sur proam-gemini.fr
    • By jfleouf
      Salut les amis,
       
      Après leur rapproché spectaculaire en Décembre 2020, Jupiter et Saturne s'éloignent doucement mais surement l'une de l'autre. Petit retour en image sur l'événement de la fin 2020:
       
      Votre serviteur en pleine observation.

       
      Et la vue rapprochée (bon, c'est pas du Legault mais ça me fait un souvenir):

       
      Il est pas mal l'horizon depuis ma maison
       
      La grande conjonction est passée, mais le spectacle n'est pas terminé pour autant. Si Saturne est maintenant noyée dans les lueurs du crépuscule (peut-être encore visible sous un ciel très pur, impossible depuis chez moi...) c'est au tour de Mercure d'entrer dans la danse. Il faut viser juste pour profiter du spectacle juste après le coucher du soleil, et bien sur avoir un horizon Ouest / Sud-Ouest bien dégagé. Et là, même mon bon horizon de la maison n'est pas suffisant. Je fais donc quelques minutes de voiture pour aller au bord d'un lac dans une réserve naturelle à deux pas de la maison (au moins je sais que cette zone ne verra pas d'augmentation de la pollution lumineuse dans un avenir proche !)
       
      J'ai attaqué le 12 Janvier avec l'espoir secret de voir Saturne, mais j'ai du me contenter de Mercure et Jupiter.
       
      Mercure bien visible, Jupiter un peu faiblarde.

       
      Les deux belles un peu plus visibles sur celle-ci:

       
       
      Le 13 Janvier mon objectif était d'attraper le trèèèès fin croissant de Lune en dessous des deux planètes. Raté. Il aurait fallu des conditions atmosphériques parfaites. La moindre bande de nuages sur l'horizon et je pouvais dire adieux à la Lune. J'ai quand même eu droit à un joli coucher de soleil:

       
       
       
      Et finalement ce soir (14 janvier), un croissant de Lune bien plus facile à capter et toujours les deux planètes.
       

       
      Version annotée:

       
      Et version la tête en bas

       
      Toutes les images en pleine résolution accessibles dans cette galerie de mon site : https://www.jfgout.com/Misc-Astronomy-Events/Conjunctions/
       
      Bon ciel !
       
      jf
       
      EDIT: Correction de la petite boulette relevée par @PhVDB
  • Upcoming Events