Optrolight

Venus, grosse annonce à venir!

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

 

OK.. Faut envoyer une mission habitée..

À mon avis faut vite envoyer Thomas Pesquet capturer les bébêtes dans l'atmosphère vénusienne (avec un filet à papillon). 

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, vaufrègesI3 a dit :

À mon avis faut vite envoyer Thomas Pesquet capturer les bébêtes dans l'atmosphère vénusienne (avec un filet à papillon). 

 

Pas forcément, mais une mission de ballon + atterrisseur, voire rover, par exemple, avec les techniques d'imagerie actuelles serait fabuleuse. On sait faire depuis 40 ans, mais les caméras sont 1000 x plus performantes dans le visible et l'infrarouge. Un survol en ballon de Vénus, plus un robot au sol, donc, ce serait, enfin, à mon avis, plus intéressant que la sonde Machin (je me souviens même pu son nom), qui tente depuis un an de pénétrer de 5 cm dans le sol martien, quand on nous l'avait vendu à 5 mètres de profondeur.

Vive Vénus ! 

  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'annonce d'hier n'est pas tombée dans l'oreille d'un borgne :

 


https://breakthroughinitiatives.org/news/31


San Francisco - 15 septembre 2020 -


 Breakthrough Initiatives, les programmes de sciences spatiales à financement privé fondés par l'investisseur scientifique et technologique et philanthrope Yuri Milner, financent une étude de recherche sur la possibilité d'une vie primitive dans les nuages de Vénus. L'étude s'inspire de la découverte, annoncée hier, de la phosphine gazeuse, considérée comme une biosignature potentielle, dans l'atmosphère de la planète.

L'équipe scientifique qui entreprendra la recherche comprendra des physiciens, des astronomes, des astrobiologistes, des chimistes et des ingénieurs de classe mondiale, dirigée par le Dr Sara Seager, professeur de sciences planétaires, de physique et d'ingénierie aérospatiale au Massachusetts Institute of Technology. Le groupe étudiera le cas scientifique de la vie et analysera les défis techniques d'une mission exploratoire au cas où de telles preuves s'avéreraient convaincantes.

 

 

C'est Breakthrough Initiatives qui est déjà à l'origine du projet de mini-sondes propulsés par laser vers Alpha du Centaure. Doivent se dire que Vénus est quand même un peu plus près...

  • Like 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Superfulgur a dit :

voire rover

 

On saurait fabriquer un engin qui tiendrait plus de 5 minutes dans cet enfer ? (température/pression...)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/14/2020 à 03:53, biver a dit :

l'équipe a des précédent d'annonce de détection qui se sont révélées irréalistes (10x plus de CO sur pluton que détecté par la suite avec ALMA)

 

Nicolas, tu as le lien sous la main (en supposant que c'est publié) pour cette histoire de CO sur Pluton? J'ai fait une petite recherche rapide et pas trouvé mais ça m’intéresse.

Merci !

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Kaptain a dit :

On saurait fabriquer un engin qui tiendrait plus de 5 minutes dans cet enfer ? (température/pression...)

 

Bonne question, mon Capitaine, à laquelle je répondrai : ça fait 40 ans qu'on balance les mêmes sondes sur Mars, planète hyper accueillante pour les sondes, comme en témoigne leur longévité... Tu crois pas que ce serait sacrément plus intéressant, comme challenge technique, de faire rouler une sonde dans "l'océan atmosphérique" vénusien porté à 450 °, et battu par des pluies d'hydroxichloroquine ? 

 

Les sondes vénusiennes russes, il y a 40 ans, et avec leur technologie de bourrins, ont tenu un peu plus d'une heure, des atterrisseurs qui tiendraient, disons, 24 h ou 48 h ce serait fabuleux. Autant, enfin je trouve, qu'une sonde martienne qui photographie et gratte des cailloux pendant 5 ans.

  

(Mode Blague à moitié On, bien sûr)

Edited by Superfulgur
  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain. Ça fait vraiment techno rurale soviétique des années 50, mais ça marchait ! Et Super a raison, on ne s'intéresse pas assez à cette planète, totalement délaissée au profit des autres. Les technos d'aujourd'hui permettraient sans doute d'en faire plus.

 

V_Venera11.jpg.8be927a5b1a121f1cb55b03e86354ad7.jpg

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les précédents de J. Greaves: CO dans Pluton (voir la figure 3 à quoi peut ressembler un spectre avant de "faire sortir" la raie voulue...)

 

L'article de Greaves qui annonce CO/N2 = 0.005 (0.5%):

https://ui.adsabs.harvard.edu/link_gateway/2011MNRAS.414L..36G/EPRINT_PDF

 

 

Pour l'article de la "vraie" détection de CO dans pluton (qui désavoue celle de Greaves en début de page 4), avec une abondance de 500ppm, soit 0.05%:

https://ui.adsabs.harvard.edu/link_gateway/2017Icar..286..289L/EPRINT_PDF

 

Nicolas

 

  • Like 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

:) 

Qui a dit que BepiColombo ne servait à rien ??

 

 

https://www.forbes.com/sites/jonathanocallaghan/2020/09/16/in-a-complete-fluke-a-european-spacecraft-is-about-to-fly-past-venus--and-could-look-for-signs-of-life/#ae88c3226815

 

 

"...par chance, une mission conjointe comprenant deux engins spatiaux - l'un de l'Agence spatiale européenne (ESA) et l'autre de l'agence spatiale japonaise (JAXA) - est sur le point de survoler Vénus, ce qui pourrait nous le dire à coup sûr.

BepiColombo, lancé en 2018, est sur le point d'entrer en orbite autour de Mercure , la planète la plus intérieure du système solaire. Mais pour y parvenir, il prévoit d'utiliser deux survols de Vénus pour se ralentir, l'un le 15 octobre 2020 et l'autre le 10 août 2021.
Les équipes qui dirigent le vaisseau spatial avaient déjà prévu d' observer Vénus pendant le survol . Mais maintenant, sur la base de cette détection de phosphine à partir de télescopes sur Terre, ils prévoient maintenant d'utiliser ces deux survols pour rechercher de la phosphine à l'aide d'un instrument sur le vaisseau spatial.

«Nous pourrions peut-être détecter la phosphine», déclare Johannes Benkhoff de l'ESA, scientifique du projet BepiColombo. «Mais nous ne savons pas si notre instrument est suffisamment sensible.»

L'instrument du côté européen de la mission, appelé MERTIS (MErcury Radiometer and Thermal Infrared Spectrometer), est conçu pour étudier la composition de la surface de Mercure. Cependant, l'équipe pense pouvoir également l'utiliser pour étudier la composition atmosphérique de Vénus lors des deux survols.

Lors de ce premier survol, le vaisseau spatial ne se rapprochera pas de plus de 10 000 kilomètres de Vénus. C'est très loin, mais potentiellement encore assez proche pour effectuer une détection.
«Il y a en fait quelque chose dans la gamme spectrale de MERTIS», déclare Jörn Helbert du Centre aérospatial allemand, co-responsable de l'instrument MERTIS. «Nous voyons donc maintenant si notre sensibilité est assez bonne pour faire des observations.»
Comme ce premier survol n'est que dans quelques semaines, la campagne d'observation du vaisseau spatial est déjà gravée dans le marbre, ce qui réduit la chance d'une découverte. Plus prometteur est le deuxième survol l'année prochaine, qui donnera non seulement plus de temps à l'équipe pour se préparer, mais aussi à seulement 550 kilomètres de Vénus.

«[Lors du premier survol], nous devons être très, très chanceux», déclare Helbert. «Sur le second, il suffit d'avoir beaucoup de chance. Mais c'est vraiment à la limite de ce que nous pouvons faire.

Si une détection peut être faite, elle fournirait une vérification indépendante de la présence de phosphine dans l'atmosphère de Vénus. Et pour les futures missions prévoyant de visiter la planète, qui, parallèlement à la mission de Rocket Lab, comprend des vaisseaux spatiaux potentiels de la NASA, de l'Inde, de la Russie et de l'Europe, cela pourrait être une information vitale.

Même si le premier survol ne parvient pas à détecter la phosphine, l'équipe prévoit d'utiliser les leçons apprises pour réviser ses observations pour le deuxième survol. Et il se pourrait bien que cette mission, dans une heureuse coïncidence, puisse contribuer à une découverte scientifique majeure avant même qu'elle n'atteigne son objectif..."

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Lopez_Alain a dit :

Un coup de pub pour avoir de l'argent, classique .

 

Si tout se passe comme prévu, une ou des équipes "martiennes" vont annoncer bientôt des émissions de méthane sur Mars laissant à penser qu'en l'absence d'autres explications physico chimiques et modulo une possible défaillance d'un détecteur et/ou d'un récepteur, et/ou de la détection d'un faux positif, Curiosity, ou Machin (l'autre sonde que je me souviens pu le nom, celle qui essaie de creuser le sol martien depuis des mois, que n'importe quel pecno limougeot aurait dit "march'ra jamais, vot' truc",  bref, que la Nasa a bel et bien, cette fois-ci, trouvé de la vie sur Mars.

 

Stay tuned.

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lopez_Alain a dit :

Un coup de pub pour avoir de l'argent, classique

 

C'est bien possible ...

Dites moi si je me trompe :

Je commence à comprendre ce qu'est un "marqueur".

Mais au vu des exemples de graphes distillés par George Black est-ce que si on détectait la présence de silice près d'une grande masse d'eau sur une exoplanète on pourrait imaginer la possibilité d'un complexe de thalassothérapie ?

 

 

Pardon pour le léger brouillage de signal :ph34r:;) 

  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/09/2020 à 19:46, Superfulgur a dit :

Pas forcément, mais une mission de ballon + atterrisseur, voire rover, par exemple, avec les techniques d'imagerie actuelles serait fabuleuse. On sait faire depuis 40 ans, mais les caméras sont 1000 x plus performantes dans le visible et l'infrarouge. Un survol en ballon de Vénus, plus un robot au sol, donc, ce serait, enfin, à mon avis, plus intéressant que la sonde ...

 

Ben voilà la mission vénusienne presque parfaite (hors rover et retour d'échantillons) proposée dans le cadre du prochain Planetary Science and Astrobiology Decadal Survey 2023-2032 (NASA/NSF) :

 

Venus-Flagship-Mission-Decadal-Study_2020-08-08_1.png.a75f4140ac706aa080803e01de672c80.png

Venus-Flagship-Mission-Decadal-Study_2020-08-08_2.png.e1d833fd9c7f5b93dfa391100bc54c40.png

https://www.lpi.usra.edu/vexag/reports/Venus-Flagship-Mission_FINAL.pdf

 

Problème :  la Venus Flagship Mission (VFM) est estimée à 3.7 G$  (Perseverance : 2.7 G$ ) !
A noter que l'Orbiter (muni du radar SAR) est prévu pour opérer durant 6,5 ans, l'Aerobot ---> 60 jours et le Lander ---> 7 heures en surface + 60 jours en sus pour le bloc météo dont l'électronique est prévue pour fonctionner à température ambiante (LLISSE) !

 

LLISSE =  "Long-Lived In-Situ Solar System Explorer"

https://www.lpi.usra.edu/vexag/meetings/archive/vexag_14/presentations/27-Kremic-Long-Lived Venus Station.pdf

 

En attendant (lancement 2026) et nettement moins cher (~ 500 M$), la mission DAVINCI+ (Deep Atmosphere Venus Investigation of Noble gases, Chemistry, and Imaging Plus ---> survol/atterrisseur/orbiteur) reste encore dans la course pour la sélection Discovery d'avril prochain, en concurrence avec une autre mission vénusienne : VERITAS (orbiteur / SAR) et deux autres vers Triton et Io.
https://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2020/pdf/2599.pdf

 

De son côté, l'ESA prévoit aussi un orbiteur + SAR avec EnVision (Cosmic Vision M5, sélection 2021, lancement 2032).
Sans oublier l'ambitieuse Venera-D (orbiter(s)/landers/ballon, Russie *) repoussée vers la fin de la décennie et un orbiteur indien Shukrayaan-1 (lancement 2023 **) ...

 

*   http://www.iki.rssi.ru/events/2019/Venera-DPhaseIIFinalReport.pdf

** https://www.itsarticle.com/shukrayaan-1-mission-to-venus-all-you-need-to-know/

Edited by BobMarsian
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Superfulgur a dit :

Si tout se passe comme prévu, une ou des équipes "martiennes" vont annoncer bientôt des émissions de méthane sur Mars laissant à penser qu'en l'absence d'autres explications physico chimiques et modulo une possible défaillance d'un détecteur et/ou d'un récepteur, et/ou de la détection d'un faux positif, Curiosity, ou Machin (l'autre sonde que je me souviens pu le nom, celle qui essaie de creuser le sol martien depuis des mois, que n'importe quel pecno limougeot aurait dit "march'ra jamais, vot' truc",  bref, que la Nasa a bel et bien, cette fois-ci, trouvé de la vie sur Mars.

 

Stay tuned.

 

 

"pecno limougeot" toi même o.OxD-_- !!!!.. Heu.. et pecno de vénusien :P!!!!!!!!.. 

 

Patience.. 

Depuis quelques semaines, sur le fil de Curiosity, j'ai tenté de distiller quelques messages subliminaux...

Il s'est passé quelque chose là haut, et on aura peut-être du grain à moudre dans quelques mois... mais chuuuut...

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la réflexion, il est curieux de constater que les russes ne foutent plus rien en exploration spatiale depuis un bon moment, pourquoi à votre avis ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas exactement vrai. Ils sont avec nous, dans la galère européenne...

Screenshot_20200917_231114.jpg.fd7596c2378e696731a14f9c6ab194ea.jpg

 

Edited by PlanetTracker
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/09/2020 à 21:31, Superfulgur a dit :

Mode Blague à moitié On, bien sûr)

J'arrive plus à savoir si c'est de l'humour. Une fois comme ça ok mais cracher sur les missions martiennes à chaque intervention... :P

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, vaufrègesI3 a dit :

Patience.. 

Depuis quelques semaines, sur le fil de Curiosity, j'ai tenté de distiller quelques messages subliminaux...

Il s'est passé quelque chose là haut, et on aura peut-être du grain à moudre dans quelques mois... mais chuuuut...

 

 Un extraterrestre frappe à la porte d'un habitant d'une ville .
  "Bonjour je suis un extraterrestre et je viens de mars"
  " Mais oui bien sur ! vos papiers ! "

 

"j'ai eu un doute de quelque chose d’ineffable, suivi de la terreur de la nouveauté, de l' incompréhensible effaçant brutalement tous mes paradigmes,faisant plier mon âme  rebelle  pour la cliver vers l’éclatante  vérité de la réalité de l'existence de la vie."

 

Cordialement

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Kaptain a dit :

A la réflexion, il est curieux de constater que les russes ne foutent plus rien en exploration spatiale depuis un bon moment, pourquoi à votre avis ?

 

Parce qu'ils n'ont plus de fric et que leurs compétences technologiques ont pris du plomb dans l'aile ?

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui moi  j'adorais cette époque les ruscos et les ricains qui se tiraient  la bourre partout dans l'espace et puis à la fin c'est  les ricains qu'ont  gagné  pendant que Anquetil et Poulidor se  tiraient la bourre sur les routes de France  et à  la fin c'était toujours  Anquetil qui gagnait, mais faut dire qu'il  se chargeait lourd...!:D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By polo0258
      bonjour à tous et à toutes !
       un peu de retard pour jupiter , animation avec la sortie de ganymède !
       Vénus est très basse et seul un tiers du télescope la voit pour l(instant , j'ai bien tenté avec l'uv shuler de lucien , mais le temps de pose de 150ms
       m'a fait renoncer !
       et mars avec une barlowx1.6 pour voir !
       CFF 300  f/d de 20  asi 462c
       
       le 7 février avec la sortie de ganymède :
       

       
       Vénus le 8 février à 17h07tu :
       

       
       
       
       
      avec barlow x1.6 antares  17h40tu :
       

       
       bon ciel !
       polo
       
       
       
       
       
    • By deep impact
      Bonsoir à tous,
       
      Faute d'observer la comète dont je ne la voit pas malgré le ciel assez clair...on trouve des alternatives heureusement.
      Un ciel très agréable avec de superbes dégradés de couleur le soir...un régal surtout dans le Nord.
       
      Au Lumix et sur trépied, quelques clichés de la belle Vénus qui se couche sur ces magnifiques couleurs.
      Plusieurs cadrage et en Raw pour obtenir ces clichés dont je me les suis bien cailler.
       
       

       
       
       
       
       




       
      Bonne nuit à tous.
      Thierry,
    • By hamilton
      Actif en photographie nomade d'avril 2019 jusqu'à 2022, je ressors un peu certaines archives de mes vagabondages ( dont certaines partagées un temps en petit comité dans les groupes d'accès restreint ).
      Cette période correspond à quelques turbulences contre lesquelles mes petites incursions prétendument créatives, sélènes et célestes, auront été finalement un remède de premier ordre....😌
       
      Tant que tout ça ne dort pas en fichier ou sur " ma " chaine 🎥✍🎬👍, au rang des souvenirs, d'un " one shot " fugace , ça reste vivant !
       
      nb: " On passe la première partie de sa vie à forger, sans le savoir, d'innombrables  souvenirs, et la dernière, à tenter de ranger ces souvenirs, à ne plus savoir qu'en faire, dans le grand musée de notre nostalgie " ( anonyme bourguignon 😉)
       
       
       
       
       
    • By santacana
      C'est l'altitude à laquelle volait l'A320 qui me ramenait hier soir d'un séjour égyptien.
      A travers le hublot, s'offrait une belle mer de nuages avec la Lune et Vénus qui complétait magnifiquement le dégradé crépusculaire.
      Pas top de faire des images à travers un épais hublot bien sale, mais faut faire avec. Le résultat est malgré tout correct.
      Canon EOS 6D Mark II + zoom Sigma 24-70 f/2,8 calé à 70 mm.
      En astro, il n'est pas toujours nécessaire de poser d'interminables heures pour capturer une jolie scène, heureusement !
      A+
       
      Gilles

    • By hamilton
      Il s'appelait Thierry, un de ces " hussards de la République " qui s'engageait sans compter auprès des gosses, contribuant à leur ouverture d'esprit, au-delà du programme officiel, en passant par une exigence de base,  la rigueur, indispensable pour leur permettre d'accéder ensuite aux plaisirs du Savoir, Savoir qu'il savait rendre attrayant.
       
      Pour cela il était respecté de tous, écoliers et parents.
       
      Parents auxquels il rappelait à l'occasion, qu'une classe dite " de neige " sur une semaine pleine était plutôt source d'âpres négociations préalables pour lui, de responsabilités supplémentaires, de séparation d'avec ses proches ,  l'occasion d'offrir aux galoupiots une expérience hors de la famille dans un cadre inhabituel ( les chouineurs du départ sont souvent ceux qui se sont le plus éclatés ensuite ! 😪🥳) plutôt que l'occasion de se bronzer et faire du ski dans le Jura !
       
       
       
      En ce 8 juin 2004 j'avais pris une RTT afin d'observer en matinée le transit de Vénus ( la planète😁) avec les copains au pied de l'observatoire du club, à une vingtaine de kilomètres de chez moi ( quelle aventure ! ).
       
      J'avais donc chargé ma longue et encombrante lulu dans le coffre de la bagnole pour participer à cette star-planète party  mais...à hauteur de l'école primaire, je ne sais pourquoi, si ce n'est ma flamme plus brûlante à l'époque pour l'Astronomie, j'ai décidé que c'était dommage de ne pas faire profiter les petits voyous du groupe scolaire de cet événement rare: Vénus en étoile noire qui passe devant le Soleil ! 🙄👆😲🌑🌞
       
      Après échange avec le directeur de l'école en question quant à la sécurité garantie aux gosses pour l'observation du Soleil, filtré avec un dispositif idoine , déjà expérimenté donc validé, il n'y eut pas besoin de beaucoup tergiverser : l'observation en question revêtait un  intérêt pour les pirates , observation que les enseignants pourraient ensuite relayer dans leurs classes respectives.
      *Et pis le parent d'élève en question était un gars bien, qui ne se livrait pas à des pratiques contre nature avec certains diptères tant que tout se passait bien à l'école , laissant les gens de l'Art d'enseigner, enseigner, travailler , même si son gosse était assurément parmi tous les autres , le plus  sensible,  le plus doué, le plus beau, etc....tous les parents savent ça ! 😉
       
      Thierry ( qui deviendra ensuite directeur d'un regroupement d'écoles sur la commune, plus pour rendre service conformément à ses engagements personnels que par vocation, car il aimait la Classe par dessus tout )  a assuré le petit reportage photo de ce moment qui fut , et le terme n'est pas galvaudé , un moment de pur Bonheur, rien que de voir tous ces gamins s'égayer ( mais avec discipline 😌) autour de la lunette, y compris ceux et celles à qui je rappelais d'ouvrir l'oeil et le bon ( c'est vrai qu'avec cette longue lulu, quand on est pas bien dans l'axe, on voit " rien ").
       
      C'est mon plus beau souvenir d'astronome amateur, de par l'événement observé certes,  mais surtout par ce contexte improvisé qui a rendu  le partage de mon minuscule savoir de passionné tout simplement ...joyeux !
       
      Thierry, Monsieur..., vient de nous quitter à l'âge canonique de 57 ans.
      Et dire que ça nous fait bien de la peine ( notamment mon petit mec d'1 mètre 84 à présent et qui est sur la photo souvenir ) c'est peu dire.
      J'ai encore le CD qu'il m'avait remis avec les photos "Photos Vénus-école Monsieur X 😔" ), un bien précieux, un moment qui existe encore dans un autre espace-temps.
       
      De plus en plus j'ai la conviction que lorsque l'on quitte ce monde, on passe simplement d'un songe à l'autre...
       
       
       
       
      Thierry, de dos tout à gauche de la photo, vérifie qu'il n'a perdu aucun gamin dans la bataille ...

       
       
       
       
      On applaudit les enfants, c'est un spectacle rare ! 

       
       
       
      y'en a bien un qui a l'air catastrophé ou impatient ou " qu'est-ce que c'est que cette galère " ???
      ( ma gestuelle est étrange, faut toujours que j'en rajoute ! 🤨😠)
       

       
       
      Quand je serai plus vieux et plus riche, j'aurai un télescope avec un miroir grand comme ça ! ( encore un chapeau d'avalé ! 🥺)

       
       
      Thierry est juste derrière moi sur la droite de la photo, en compagnie d'une collègue... 

       
       
       
      Photo à la volée avec le ch'ti appareil numérique de Thierry...

       
      Quel souvenir !...

      Oui, c'est bien Vénus là, l'étoile du soir ou du matin, grain de beauté en transit sur le roi soleil ..
       
      " Pourquoi qu'elle brille pas ?...Pourquoi qu'elle cache pas le Soleil comme quand  la Lune elle passe devant, comme  vous disez M'Sieur ... une écipsse ... comme elle aussi grosse que la Terre que vous disez... ??" 
       

       
      @Thierry, et d'autres hussards de l'ombre
       
       
      Amitiés
       
  • Upcoming Events