Optrolight

Venus, grosse annonce à venir!

Recommended Posts

Il y a 19 heures, dg2 a dit :

Êtes-vous sûr de tout cela ??

Bah ! on dit sensiblement la même chose avec des mots et des approches différentes.xD

 

Petit rappel du propos qui nous interpelle.

Posté(e) samedi à 19:24

  Le 19/09/2020 à 16:48, Superfulgur a dit :

Aurait il l'impression de "flotter" dans l'atmosphère hyper dense ? Ses mouvements seraient-ils ralentis comme si il se baladait dans de l'eau ?

Ou pas du tout ? 

 

suite de mon fil précédent

 

Pour être sur Venus , il faut être quand même engoncé dans un scaphandre résistant à la température 460°C et à la pression locale 9e6 Pa donc épais et lourd .

Donc à moins d'avoir fait des progrès considérables dans la mobilité propre du scaphandre sans être gênés aux entournures ,la résistance offerte par le milieu extérieur sera un petit plus si je puis dire. :-)

 

La température critique du CO2 est 31.3 °C et 73.8 bar.(7.38e6 Pa).

 

Donc le CO2 est en état supercritique vu les conditions sur Venus et la viscosité DYNAMIQUE du CO2 supercritique est entre 10 et 30 microPa.S.

Liquides ( 200 à 3000).

Il a une  viscosité proche de celle d’un gaz, une densité faible pour un liquide (65 kg/m3).

 

Concentration du CO2 : 96.5 %

Concentration du N2 : 3.5 %

sur Vénus

 

Le mélange CO2 et N2 ont  une viscosité dynamique de gaz .

Donc inférieur à celle d'un liquide et de loin .

 

La réponse  à Surperfulgur était sous entendu sans scaphandre , simplement une expérience de pensée pour l'instant.:-)

 

Dans un liquide la résistance à la progression est due à sa viscosité DYNAMIQUE  ,mais pour le cas qui nous concerne la résistance à la progression sur Vénus serait plus faible vu que ce sont des gaz même fortement comprimés dans un  "liquide supercritique " de faible densité  .

 

Mais plus on va vite plus le frottement est important comme sur terre .

 

Je pense que la progression sur le sol  vénusien serait plus approprié si on naviguait dans un véhicule adapté à ces conditions extrêmes (P et T).

 

Et penser à une sortie extra véhiculaire humaine est inadaptée comme sortir en scaphandre dans la fosse " Marianne". Questions de technologie ?

 

Un automate "filoguidé mécanique" peut être utilisé pour faire des interventions extérieures.

 

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 17/09/2020 à 20:21, BobMarsian a dit :

Problème :  la Venus Flagship Mission (VFM) est estimée à 3.7 G$  (Perseverance : 2.7 G$ ) !
A noter que l'Orbiter (muni du radar SAR) est prévu pour opérer durant 6,5 ans, l'Aerobot ---> 60 jours et le Lander ---> 7 heures en surface + 60 jours en sus pour le bloc météo dont l'électronique est prévue pour fonctionner à température ambiante (LLISSE) !

 

LLISSE =  "Long-Lived In-Situ Solar System Explorer"

https://www.lpi.usra.edu/vexag/meetings/archive/vexag_14/presentations/27-Kremic-Long-Lived Venus Station.pdf

 

En attendant (lancement 2026) et nettement moins cher (~ 500 M$), la mission DAVINCI+ (Deep Atmosphere Venus Investigation of Noble gases, Chemistry, and Imaging Plus ---> survol/atterrisseur/orbiteur) reste encore dans la course pour la sélection Discovery d'avril prochain, en concurrence avec une autre mission vénusienne : VERITAS (orbiteur / SAR) et deux autres vers Triton et Io.
https://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2020/pdf/2599.pdf

 

De son côté, l'ESA prévoit aussi un orbiteur + SAR avec EnVision (Cosmic Vision M5, sélection 2021, lancement 2032).
Sans oublier l'ambitieuse Venera-D (orbiter(s)/landers/ballon, Russie *) repoussée vers la fin de la décennie et un orbiteur indien Shukrayaan-1 (lancement 2023 **) ...

 

*   http://www.iki.rssi.ru/events/2019/Venera-DPhaseIIFinalReport.pdf

** https://www.itsarticle.com/shukrayaan-1-mission-to-venus-all-you-need-to-know/

 

Selon les déclarations de son fondateur & président Peter Beck, la société privée américano-néo-zélandaise Rocket Lab devrait être la première à s'élancer vers Vénus dès 2023 avec son petit lanceur Electron (14 lancements dont 2 échecs) + un module Photon qui larguera une sonde (~ 37 kg !) destinée à plonger directement dans l'atmosphère vénusienne pour analyser sa composition. Le Photon survolera Vénus en recueillant au passage photos et mesures.

 

https://www.americaspace.com/2020/09/18/life-on-venus-how-rocket-lab-breakthrough-initiatives-nasa-plan-to-find-out/

https://www.rocketlabusa.com/satellites/

https://twitter.com/RocketLab/status/1305591219700068352

https://twitter.com/Peter_J_Beck/status/1290790904907751424

 

Illustration d'un Photon en route vers la Lune pour envoyer début 2021 sur une orbite du type halo (idem pour la future station Lunar Gateway) un petit satellite (25 kg) de la NASA : CAPSTONE (Cislunar Autonomous Positioning System Technology Operations and Navigation Experiment) :

photon_capstone.jpg

https://www.rocketlabusa.com/lunar/

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

:( snif snif snif...

 

"...Les volcans actifs sur Vénus sont-ils la source des oligo-éléments de phosphine trouvés au-dessus des nuages de notre planète sœur? Une nouvelle étude de Truong & Lunine de Cornell suggère que cela pourrait bien l'être !!..."

 

 

 

 

t1.JPG

t2.JPG

Edited by jackbauer
  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les bras m'en tombent  , ce n'est plus la Venus de Milo  mais la Venus qu'a  pris l'eau :(

  • Like 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, barnabé a dit :

ce n'est plus la Venus de Milo 

mais plutôt  le vélo de minusxD

  • Like 2
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/10/2020 à 16:16, muller a dit :

Apres la phosphine, la glycine !

Et moi j'ai détecté le pipi de la grand-mère de l'auteur de l'article dans les nuages de Vénus... :P!

Faut pas déconner quand même... cet article a été fait par des étudiants qui n'y connaissent rien à la radio astronomie, la physique moléculaire et la physisque des atmosphères planétaires.

Dans le domaine de longueur d'onde indiqué il devrait y avoir au moins 8 autres raies de la glycine I d'intensité comparable (> 50% de celle invoquée, dont une qui tombe à la fréquence annoncé pour CH3CH2CN...)

Et à côté de ça il ne savent pas ce qu'ils écrivent, la fréqence est erronée (361.879 GHz) dans le corps de l'article, l'autre raie annoncée à 259869 MHz n'est pas à la vitesse 0 et très étroite... et ne parlons pas des intensités des raies ou rapport S/N (16.7 annoncés et 160 dans l'intensité du signal donné)... et si les spectres se rapportent au continuum de Vénus (retiré mais pourquoi le niveau n'est pas à 0 ?)... avec des absorption de près de 50%, c'est qu'il y a plutôt plus de glycine que de CO2 dans l'atmosphère de Vénus xD...

Ils ont du chopper des parasites ou synthetiseur d'oscilateur locaux dans leur spectres...

Ne parlons pas de la figure 2 qui montrent qu'à certaines altitudes (comme 85km pour la Glycine) le rapport de mélange prend 2 valeurs simultanées!

 

Par contre va bientôt sortir une lettre à A&A qui dit déjà que la détection de la glycine phosphine est douteuse avec des observations qui montrent une non détection plus basse.

 

Nicolas

Edited by biver
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis bien d'accord que ca devient du grand n'importe quoi. Mais l'article n'est encore que "juste soumis" a Science.

 

Bonne ou mauvaise pub pour ALMA ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, muller a dit :

Bonne ou mauvaise pub pour ALMA ?

Alma est un observatoire, le traitement et les conclusions dans les articles scientifique n'impactent en rien un observatoire je pense.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/10/2020 à 16:16, muller a dit :

Apres la phosphine, la glycine !

J'ignorais qu'une planète aussi aride pouvait être aussi fleurie :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 2
  • Love 1
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

:D... enfin j'ai dit étudiants sans du tout savoir... mais ça a vraiment l'air d'être des erreurs de nouveaux venus...

Edited by biver
  • Like 2
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super les nouveaux  Venus ..!ce sera plus difficile  à  placer pour Mars par exemple 

Mais comme dirait Brassens  le temps ne fait rien à  l'affaire  quand ou est C.n on est C.n  donc c'est  peut être  être  des vieux  , mais pas très doués,  ça  doit bien exister aussi dans ce metierxD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, biver a dit :

enfin j'ai dit étudiants sans du tout savoir... mais ça a vriament l'air d'être des erreurs de nouveaux venus...

  

T'inquiète pas, les rewiewers sont pas contents, ces étudiants vont remettre vite fait leur calcul avant qu'on les rembarre !

 

 

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au final, les auteurs s'en fichent d'avoir publié une merde, ils ont réussi un hold-up : publier dans Nature Astronomy

Quand l'emballage l'emporte sur la qualité.

 

phd040504s.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour une autre annonce de l'article de Thérèse Encrenaz et collègues:

https://www.observatoiredeparis.psl.eu/phosphine-sur-venus-absence.html

https://arxiv.org/abs/2010.07817

 

Peut-être que les indiens après l'article de J.Greaves se sont dit on va voir si Science accepte une énormité encore plus flagrante (réponse à la BD ci-dessus)

 

Quant au méthanethiol ou encore methyl mercaptan, CH3SH, ça serait moins surprenant, car détecté dans la comète 67P, Titan (?) et envisagé dans d'autres planètes.. je ne sais pas pour Vénus, mais pour une atmosphère dans laquelle on a des espèces soufrées pourquoi pas...

 

Nicolas

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, biver a dit :

Quant au méthanethiol ou encore methyl mercaptan, CH3SH, ça serait moins surprenant

 

Je sais ;) C'était juste une joke, la méthanethiol étant aussi présent dans les flatulences humaines ! ;)

 

il y a 33 minutes, biver a dit :

Pour une autre annonce de l'article de Thérèse Encrenaz et collègues:

https://www.observatoiredeparis.psl.eu/phosphine-sur-venus-absence.html

https://arxiv.org/abs/2010.07817

 

Je note que leur article est publié dans Astronomy & Astrophysics, certes une très bonne revue. Mais pour le principe, on note que le facteur d'impact est de 5,6 alors que celui de Nature Astronomy est de 10,5.

Il y a quelques années, on avait fait une liste avec des collègues d'articles à annonces tonitruantes dans des revues prestigieuses (Nature, Science, etc...), lesquelles annonces furent démenties par d'autres auteurs, mais systématiquement dans des revues moins cotées... 

Un de mes anciens collègues maintenant en retraite disait : "Au-delà de deux chiffres, le facteur d'impact ne veut plus rien dire...".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/14/2020 à 06:39, Optrolight a dit :

Pour suivre la conférence de préss ...

 

Bonsoir:

 

Merci Optrolight et Jack pour vos vidéos "Mother Nature" ne cesse de nous surprendre, de surprises, des questions, etc.

Fascinant pour le moins dire.

 

Bon ciel,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un premier (un autre est en préparation) article soumis sur la réanalyse des données ALMA de la "phosphine":

https://arxiv.org/abs/2010.09761

Conclusion: en ajustant le bruit avec un polynôme de degré 12 et sélectionnant les données qu'on veut, il est facile de faire apparaitre une belle raie n'importe où (y compris en émission => abondance négative de phosphine xD)

Nicolas

  • Like 2
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après Vénus, Titan ! :)

 

https://www.nasa.gov/feature/goddard/2020/nasa-scientists-discover-a-weird-molecule-in-titan-s-atmosphere

 

Des scientifiques de la NASA découvrent une molécule `` étrange '' dans l'atmosphère de Titan


Les scientifiques de la NASA ont identifié une molécule dans l'atmosphère de Titan qui n'a jamais été détectée dans aucune autre atmosphère. En fait, de nombreux chimistes en ont probablement à peine entendu parler ou savent le prononcer: cyclopropénylidène, ou C 3 H 2 . Les scientifiques affirment que cette simple molécule à base de carbone pourrait être un précurseur de composés plus complexes qui pourraient former ou nourrir une éventuelle vie sur Titan.
Les chercheurs ont découvert le C 3 H 2 en utilisant un observatoire de radiotélescope dans le nord du Chili, connu sous le nom de Atacama Large Millimeter / submillimeter Array (ALMA). Ils ont remarqué C 3 H 2 , qui est fait de carbone et d'hydrogène, tout en passant au crible un spectre de signatures lumineuses uniques collectées par le télescope; ceux-ci ont révélé la composition chimique de l'atmosphère de Titan par l'énergie émise ou absorbée par ses molécules.
(...)
Le cyclopropénylidène est la seule autre molécule «cyclique» ou en boucle fermée en plus du benzène à avoir été trouvée dans l'atmosphère de Titan jusqu'à présent. Bien que le C 3 H 2 ne soit pas connu pour être utilisé dans les réactions biologiques modernes, les molécules en boucle fermée comme celle-ci sont importantes car elles forment les anneaux de squelette des nucléobases de l'ADN, la structure chimique complexe qui porte le code génétique de la vie, et l'ARN, un autre composé essentiel pour les fonctions de la vie. «Leur nature cyclique ouvre cette branche supplémentaire de la chimie qui vous permet de construire ces molécules biologiquement importantes», a déclaré Alexander Thelen , un astrobiologiste de Goddard qui a travaillé avec Nixon pour trouver C 3 H 2 .

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fantastique.

Vie est devenu le nouveau mot-clef magique pour obtenir des subventions, ou quoi ?

Edited by Alain MOREAU
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By hamilton
      Actif en photographie nomade d'avril 2019 jusqu'à 2022, je ressors un peu certaines archives de mes vagabondages ( dont certaines partagées un temps en petit comité dans les groupes d'accès restreint ).
      Cette période correspond à quelques turbulences contre lesquelles mes petites incursions prétendument créatives, sélènes et célestes, auront été finalement un remède de premier ordre....😌
       
      Tant que tout ça ne dort pas en fichier ou sur " ma " chaine 🎥✍🎬👍, au rang des souvenirs, d'un " one shot " fugace , ça reste vivant !
       
      nb: " On passe la première partie de sa vie à forger, sans le savoir, d'innombrables  souvenirs, et la dernière, à tenter de ranger ces souvenirs, à ne plus savoir qu'en faire, dans le grand musée de notre nostalgie " ( anonyme bourguignon 😉)
       
       
       
       
       
    • By santacana
      C'est l'altitude à laquelle volait l'A320 qui me ramenait hier soir d'un séjour égyptien.
      A travers le hublot, s'offrait une belle mer de nuages avec la Lune et Vénus qui complétait magnifiquement le dégradé crépusculaire.
      Pas top de faire des images à travers un épais hublot bien sale, mais faut faire avec. Le résultat est malgré tout correct.
      Canon EOS 6D Mark II + zoom Sigma 24-70 f/2,8 calé à 70 mm.
      En astro, il n'est pas toujours nécessaire de poser d'interminables heures pour capturer une jolie scène, heureusement !
      A+
       
      Gilles

    • By hamilton
      Il s'appelait Thierry, un de ces " hussards de la République " qui s'engageait sans compter auprès des gosses, contribuant à leur ouverture d'esprit, au-delà du programme officiel, en passant par une exigence de base,  la rigueur, indispensable pour leur permettre d'accéder ensuite aux plaisirs du Savoir, Savoir qu'il savait rendre attrayant.
       
      Pour cela il était respecté de tous, écoliers et parents.
       
      Parents auxquels il rappelait à l'occasion, qu'une classe dite " de neige " sur une semaine pleine était plutôt source d'âpres négociations préalables pour lui, de responsabilités supplémentaires, de séparation d'avec ses proches ,  l'occasion d'offrir aux galoupiots une expérience hors de la famille dans un cadre inhabituel ( les chouineurs du départ sont souvent ceux qui se sont le plus éclatés ensuite ! 😪🥳) plutôt que l'occasion de se bronzer et faire du ski dans le Jura !
       
       
       
      En ce 8 juin 2004 j'avais pris une RTT afin d'observer en matinée le transit de Vénus ( la planète😁) avec les copains au pied de l'observatoire du club, à une vingtaine de kilomètres de chez moi ( quelle aventure ! ).
       
      J'avais donc chargé ma longue et encombrante lulu dans le coffre de la bagnole pour participer à cette star-planète party  mais...à hauteur de l'école primaire, je ne sais pourquoi, si ce n'est ma flamme plus brûlante à l'époque pour l'Astronomie, j'ai décidé que c'était dommage de ne pas faire profiter les petits voyous du groupe scolaire de cet événement rare: Vénus en étoile noire qui passe devant le Soleil ! 🙄👆😲🌑🌞
       
      Après échange avec le directeur de l'école en question quant à la sécurité garantie aux gosses pour l'observation du Soleil, filtré avec un dispositif idoine , déjà expérimenté donc validé, il n'y eut pas besoin de beaucoup tergiverser : l'observation en question revêtait un  intérêt pour les pirates , observation que les enseignants pourraient ensuite relayer dans leurs classes respectives.
      *Et pis le parent d'élève en question était un gars bien, qui ne se livrait pas à des pratiques contre nature avec certains diptères tant que tout se passait bien à l'école , laissant les gens de l'Art d'enseigner, enseigner, travailler , même si son gosse était assurément parmi tous les autres , le plus  sensible,  le plus doué, le plus beau, etc....tous les parents savent ça ! 😉
       
      Thierry ( qui deviendra ensuite directeur d'un regroupement d'écoles sur la commune, plus pour rendre service conformément à ses engagements personnels que par vocation, car il aimait la Classe par dessus tout )  a assuré le petit reportage photo de ce moment qui fut , et le terme n'est pas galvaudé , un moment de pur Bonheur, rien que de voir tous ces gamins s'égayer ( mais avec discipline 😌) autour de la lunette, y compris ceux et celles à qui je rappelais d'ouvrir l'oeil et le bon ( c'est vrai qu'avec cette longue lulu, quand on est pas bien dans l'axe, on voit " rien ").
       
      C'est mon plus beau souvenir d'astronome amateur, de par l'événement observé certes,  mais surtout par ce contexte improvisé qui a rendu  le partage de mon minuscule savoir de passionné tout simplement ...joyeux !
       
      Thierry, Monsieur..., vient de nous quitter à l'âge canonique de 57 ans.
      Et dire que ça nous fait bien de la peine ( notamment mon petit mec d'1 mètre 84 à présent et qui est sur la photo souvenir ) c'est peu dire.
      J'ai encore le CD qu'il m'avait remis avec les photos "Photos Vénus-école Monsieur X 😔" ), un bien précieux, un moment qui existe encore dans un autre espace-temps.
       
      De plus en plus j'ai la conviction que lorsque l'on quitte ce monde, on passe simplement d'un songe à l'autre...
       
       
       
       
      Thierry, de dos tout à gauche de la photo, vérifie qu'il n'a perdu aucun gamin dans la bataille ...

       
       
       
       
      On applaudit les enfants, c'est un spectacle rare ! 

       
       
       
      y'en a bien un qui a l'air catastrophé ou impatient ou " qu'est-ce que c'est que cette galère " ???
      ( ma gestuelle est étrange, faut toujours que j'en rajoute ! 🤨😠)
       

       
       
      Quand je serai plus vieux et plus riche, j'aurai un télescope avec un miroir grand comme ça ! ( encore un chapeau d'avalé ! 🥺)

       
       
      Thierry est juste derrière moi sur la droite de la photo, en compagnie d'une collègue... 

       
       
       
      Photo à la volée avec le ch'ti appareil numérique de Thierry...

       
      Quel souvenir !...

      Oui, c'est bien Vénus là, l'étoile du soir ou du matin, grain de beauté en transit sur le roi soleil ..
       
      " Pourquoi qu'elle brille pas ?...Pourquoi qu'elle cache pas le Soleil comme quand  la Lune elle passe devant, comme  vous disez M'Sieur ... une écipsse ... comme elle aussi grosse que la Terre que vous disez... ??" 
       

       
      @Thierry, et d'autres hussards de l'ombre
       
       
      Amitiés
       
    • By spoutnicko
      pour pimenter un peu l'éclipse de ce matin, j'ai voulu capturer Vénus qui passait par la !
       
      pour arriver à avoir à la fois l'eclipse et Venus sur la même image, j'ai utilisé un filtre situé près du foyer, avec le coating reflechissant enlevé sur une zone circulaire pour avoir une image "non filtrée" à coté du soleil. inutile de dire qu'il ne faut pas bouger la monture ou taper dans le scope pour eviter que le faisceau solaire aille directement sur le capteur !
       
      Vénus était assez difficile à voir dans le viseur de l'appareil, seulement visible lorsque les nuages d'altitude était plus fins. 
       

       
      j'avais déjà fait Venus samedi, ou le ciel était beaucoup plus pur, et où le contraste était nettement meilleur malgré la distance plus courte. ce genre de manips avec un peu de suspense m'amuse bien !
       

       
       
       
    • By PETIT OURS
      Bonsoir  
      Pour cette image, pas de retouches autres que le recadrage habituel, et une pincette de Photoshop, mais à peine  Juste un effleurement   
      On approche le bio  
      bonne nuit  

       
       
  • Upcoming Events