fljb67

NGC 6894 - Mak 127/2400 - #02

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Une très bonne image de cette petite nébuleuse :)

Mais je la trouve terne, elle est rose normalement ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, ALAING a dit :

... je la trouve terne, elle est rose normalement

 

Idem : je ne sais pas pourquoi.

 

... d'autant plus que certaines étoiles aux alentours sont bien "rouges".

 

( cause utilisation du filtre L-PRO Optolong qui boufferait les longueurs d'ondes propres à cette nébuleuse ??? ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre belle prise, celle là plus "simple" que Jones 1. Oui on le devine un peu le rosé, mais il est palichon. Peut-être que les autres prises ont abusé de la saturation... :) Le caca d'oie c'est pas vendeur, mais bon si les étoiles autour sont de la bonne couleur...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces commentaires sympathiques. :)

 

 

Il y a 1 heure, siegfried_M31 a dit :

A fond dans les planétaires ...

 

Clair : ce sont mes cibles préférées. ^^

 

Après n'avoir juré que par le "grand champ", j'en suis arrivé à l'opposé. ( comme quoi, on peut changer d'avis ) .

 

Côté positif : nombre de cibles très élevé.

 

Côté négatif : difficulté de pointage  + suivi.

 

 

 

Il y a 3 heures, JMBeraud a dit :

celle là plus "simple" que Jones 1.

 

Niveau "signal" ( Brillance de surface : 11.60 vs 16.60 ), c'est clair : bien plus facile à capter.

 

Par contre, j'avoue être un peu déçu du résultat car contrairement à la version #01, je ne peux pas mettre en cause la transparence du ciel, la Voie Lactée étant cette fois bien visible  ( même si le seeing était médiocre ).

 

Après, clair qu'avec un diamètre de 127 mm et un F/D aux alentours de 19, il ne fallait pas s'attendre à tomber par terre. :P

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle prise!

Tu as raison, les petites NP, c'est presque infini comme choix!

Nathanaël

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, T450 a dit :

... les petites NP, c'est presque infini comme choix!

 

Pareil pour les galaxies. ^^

 

Seul grièf perso les concernant : niveau colorimétrie, c'est quand même très limité ( sauf les balaises ou en disposant d'une optique de compète qui permet de les mettre vraiment en valeur ).

 

PS : Ma prochaine prise, ce sera certainement le couple de galaxies { 7332 + 7339 }.

J'avais hésité pour le second objet du même soir avant de finalement me tourner vers PK 104-29.1.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une jolie petite NP a ton actif , le petit Mak 127 a encore

fait merveille !

 

Sinon comme filtre de luminance, j'ai choisi l'Astronomik L1 pour ma QHY 294 C.

Il "ratisse" large dans le rouge :

 

https://www.astronome.fr/produit-filtre-astronomik-luminance-l1-Prix-0-euro-id-2308.html

 

Par contre il faut un instrument avec une très bonne correction chromatique pour le L1.

Pas sûr avec un Mak...

 

Albéric

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pulsar59
      Hello,
       
      Ce petit objet qui signe la mort d'une étoile dans Céphée a été mitraillé par 4 heures de poses longues en luminance, 3 heures en Ha et 3 en couleurs (Atik One).
      Ajout d'une Barlow APM 1,5 pour passer la focale à 1500mm, plus adaptée à la taille de l'objet.
       
      16000 poses de 0,5 s ont suivi avec une caméra 290mono. J'ai colorisé l'image résultante par la couleur issue de l'image en poses longues, puis incrusté le résultat (après réduction d'échelle) dans l'image poses longues, pour récupérer la résolution poses courtes sur l'objet, et la profondeur poses longues sur le reste.
      Voilà le résultat, à visualiser à pleine résolution de préférence :
       

       
    • By agnelli paul
      bonjour à tous
      une image réalisée sur 3 nuits 
      159 poses de 300s avec une ASI 2600 mc Pro et un filtre Idas NBZ
      Cible souvent imagée mais que je n'avais personnellement jamais  faite.
      j'ai utilisé une petite lunette Askar FRA 230 sur une ioptron GEM28
      le tout sous Asiar pro.
      ciel bortle 6/7.
      bon ciel à tous
      Paul

    • By Christophe H
      Bonjour,
       
      J'ai repris de vieilles acquisitions de 2016-2017 avec traitement à la sauce d'aujourd'hui. Prises à l'époque avec le SW 254/1200 ssur son EQ6 avec Starlight SX9 et sa roue à filtres.
       
      IC 5146 à l'époque (07/08/2016)

       
      revue aujourd'hui

       
      Même nuit NGC 6772 de l'époque

       
      de maintenant 

       
      et dernier échantillon NGC7129 (21/08/2017) de l'époque

       
      et d'aujourd'hui

       
      Bonne soirée
       
    • By Alexandre EGON
      Bonsoir tout le monde,
       
      Six nuits m'ont permis de photographier la Tulipe,  les 28 avril, 1er, 12, 14, 18 et 20 mai 2022, (j'ai eu de la chance avec la météo) la Lune était présente mais avec le narrowband ça s'est plutôt bien passé.
      La couleur est un peu soutenue et pour certains elle paraîtra traitée à l'américaine, désolé, c'est comme ça que j'aime l'astrophoto  en tout cas j'ai pris beaucoup de plaisir à traiter cette nébuleuse, le temps de pose était suffisamment conséquent pour ne pas trop galérer..
       
      Matériel et prise de vue:
      En poste fixe, lunette Takahashi TSA 120, caméra ATIK One 6.0, monture Takahashi EM 200 Temma 2Z, filtres Astrodon, logiciels PRiSM v10 et CS6.
      Ha: 42 x 900" Bin x 1
      OIII: 39 x 900" Bin x1
      (cumul 20h15)
       
      A bientôt et bon ciel  
       
      Alexandre
       
       
       
       

    • By Los_Calvos
      Bonjour, cette fois nous avons imagé une nébuleuse par réflexion bien colorée :
       
      NGC-2626
       
      NGC 2626 est en même temps une nébuleuse par réflexion, par émissionet par absorption  située dans la constellation des Voiles. Cette nébuleuse a été découverte par l'astronome britannique John Herschel en 1835.
      Cette nébuleuse est à environ 3300 années-lumière de nous. Elle réfléchit de lumière d'une étoile bleu (CD -40°4432) de type spectral B1 et dont la magnitude visuelle est égale à 10. Cette étoile est située dans la nébuleuse même. Le jet brillant qu’on peut distinguer à14h de cette étoile de cette étoile est l'objet Herbig-Haro HH 132 qui provient de la source brillante en infrarouge IRAS 08337-4028. L'étoile brillante à 3h de CD -40°4432 est l'étoile variable pulsante EM Velorum, une possible étoile Herbig Ae de masse intermédiaire. Une étude basée sur l'émission H-Alpha a permis de découvrir 32 jeunes étoiles à l'intérieur de la nébuleuse. Certaines d'entre elles sont des étoiles variables et possiblement des étoiles de type T Tauri. IRAS 08337-4028 est probablement une étoile en formation, mais l'image de 2MASS révèle aussi quelques autres jeunes étoiles dans le nuage sombre situé au nord de NGC 2626 et aussi ailleurs dans cette nébuleuse par réflexion.
      Presqu’au centre, on remarque un gros point rouge-orangé : une nébuleuse planétaire PK260+00.2 ou PN Vo 3
       
      Full & Details astrobin : https://astrob.in/agm6zh/0/


  • Upcoming Events