Jamededij

Gros defauts sur anneaux de diffraction !

Recommended Posts

Bonjour a tous,

Il y a quelques temps je me suis lancé dans la collimation de mon C9 Evolution.

au début tout se passait plutôt bien puis petit a petit en observant les empilages réalises pendant une séance , j'ai observé un drôle de défaut reliant l'ombre du secondaire au bord supérieur des anneaux.

Puis j'ai remarqué que ce défaut avait son inverse en bas mais qui se présente différemment , plus sombre , plus évasé  (plus diffus aussi ?).

Après quelques recherches , j'ai pensé a une veine de chaleur émanant du baffle interne qui dissiperais soit sa chaleur , soit celle du primaire ! 

Mais le lendemain , pareil , même défaut et ce malgré une mise en température de 4 heures !

Je ne suis resté dé-focalisé que d'un tiers ( extra et intra ) car la turbu m’empêchais de tater a la phase 2 de la colim selon Thierry L. , pape es collimation et astrophoto lol !

Ce défaut apparais dans la verticale de l'instrument et ne bouge pas pendant une rotation de l'oculaire.

Sur une compo Photoshop on peut voir que j'ai placé les anneaux aux 4 coins du capteur et au centre ; on voit le defaut mais pour le reste ..... la turbu et l'empilage des séquences ( a l'arrache) font qu'a part le défaut , le reste n'est pas très parlant.

Je suis donc perplexe voir inquiet  car je me met a penser a un décentrement de l'ensemble Lame de shmidt / secondaire , ou autre connerie ....

J'en appel donc aux  grands manitous de la collimation sur les cassegrains ( ou autre d'ailleurs) , pour avoir des avis , des pistes de recherche , des méthodes pour identifier le problème !

Bref , a l'aide ! lol

2020-09-18-2157_5_g6_ap1.jpg

2020-09-18-2216_8_lapl5_ap1.jpg

2020-09-20-1938_0_lapl4_ap1.jpg

2020-09-20-1945_6_lapl4_ap1.jpg

2020-09-20-1949_7_lapl4_ap1.jpg

2020-09-20-1952_6_lapl4_ap1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

Je peux me tromper mais ça pourrait être un effet de turbulence interne (dans le tube) et pas du tout un pb optique

d'autres vont te répondre...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça ressemble simplement à une veine d’air chaud, c’est typique d’une optique qui se met à température. D’ailleurs si tu pointe ton tube vers une autre région du ciel et que ta caméra reste en place tu verras l’artefact tourner (l’air chaud monte). Seule parade: attendre que le primaire et le baffle soient à température :-)  Donc ça veut dire, si tu veux accélèrer la procédure: stocke ton instrument dans un endroit frais durant la journée, ou installe des ventilateurs.  

Edited by AlSvartr
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de vos retours ,

Alsvartr , quand tu dis " tu verras l'artefact tourner " tu pense a une monture équatoriale ? Car l'évolution est azimutale. ! Il faudrais que je filme pendant un déplacement en azimut pour voir si ça ondulé avec le mouvement. ( Enfin si la turbu permet quelques chose de lisible !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Jamededij a dit :

Car l'évolution est azimutale.

 

Donc c'est bien une veine d'air chaud... Qui s'oriente d'elle même selon la verticale du lieu

 

bon ciel

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Jamededij a dit :

Mais le lendemain , pareil , même défaut et ce malgré une mise en température de 4 heures !

En fait, pour savoir si le tube est en température,  il faudrait savoir quelle est sa température initiale, et la température ambiante au bout de 4h.

En tout cas, cela ressemble à une belle veine d'air chaud.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian, 

Je préfère ça a un défaut d'alignement des éléments optique.

Bon cet hiver je prévois de démonter le C9 pour y ajouter 3 ventilateurs au cul du barillet ainsi qu'une sonde thermique collée sur le primaire pour avoir en direct les températures miroir / ambiante..  .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

J'ai le même problème avec mon C 9...avec ce défaut ayant exactement le même aspect. Quand je l'ai acheté (d'occas) j'ai cru à un problème optique car même en fin de nuit il y avait toujours ce défaut. Toute cette première nuit d'utilisation il est resté inférieur à un C8 mis à côté pour comparaison. Le mien à un tube carbone, il est très long à s'acclimater. Désormais il est toujours dehors, fixe sur le balcon, et en général la veine de chaleur disparait en 1h/1h30 env. parfois moins. S'il y a des variations de température pendant la nuit il n'arrive jamais en équilibre.

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ton retour Jean-Marc !

bon même si c'est pénalisant , je préfère ca a un défaut d'alignement des éléments optique !!!

J'ai prévu cet hiver de démonter le bouzin pour faire quelques modifs , dont la mise en place de ventilateurs ( 2 poussant , 1 tirant).

Je ne vois que cette solution !!

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est LA critique des tubes carbones (et la raison pour laquelle Celestron les a abandonné) : la dilatation est excellente MAIS ce sont de véritables barrières thermiques. Du coup il n'y a plus d'échanges thermiques que par le barillet arrière et la lame. Le tube met un temps fou à se stabiliser quand le gradient est trop fort.

Il est donc primordial de stocker le tube à un endroit qui sera le plus possible proche de la température de la nuit ... ce que fait JML et même ainsi, 60 à 90' de mise en température sont nécessaires (ce n'est pas rien quand tu veux faire du planétaire sur le premier tiers de la nuit).

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, patry a dit :

C'est LA critique des tubes carbones

 

Est-ce aussi pénalisant pour un Newton ? Je veux dire, les Newton tube carbone doivent-ils faire fonctionner un ventilo AR "toute la nuit" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Pascal C03 a dit :

Est-ce aussi pénalisant pour un Newton ? Je veux dire, les Newton tube carbone doivent-ils faire fonctionner un ventilo AR "toute la nuit" ?

Hello, pas forcement, j'ai fait le choix d'un barillet bien ajouré et l'air circule bien dans le tube , pas vu de veine d'air depuis longtemps.

je soupçonne quand meme le tube carbon de rayonner un poil vers l'interieur a tel point que ca fait  un sacré paquet de temps que je n'ai pas eu de probleme de buée sur le secondaire.

(mais peut etre aussi par le fait que j'image le plus souvent par temps tres sec...)

Edited by Famax
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Interressant en effet ! Mais j'ai quelques doutes quand a la collimation qui ne bouge pas !   En même temps on collimate après la mise en temp. !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/09/2020 à 21:42, christian viladrich a dit :

En fait, pour savoir si le tube est en température,  il faudrait savoir quelle est sa température initiale, et la température ambiante au bout de 4h.

En tout cas, cela ressemble à une belle veine d'air chaud.

Oui Christian  , je pense que pour les prochaines sessions  je vai noter tout ca !

Je me trompe peut etre mais n'est ce pas toi qui a ajouté des ventilos derrière un sct avec en plus une sonde thermique collée sur le primaire ? J'envisage bien une modif similaire pour occuper mes soirées d'hiver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Jamededij a dit :

Je me trompe peut etre mais n'est ce pas toi qui a ajouté des ventilos derrière un sct avec en plus une sonde thermique collée sur le primaire ? J'envisage bien une modif similaire pour occuper mes soirées d'hiver.

 

Oui, on est un certain nombre à avoir fait cela sur nos C14. Marc Jousset ayant été probablement un des tout premiers en France.

L'avantage du C14, c'est qu'il y a de la place pour faire les trous. Sur le C11,  c'est encore jouable. Pour le C9, je ne sais pas. En tout cas, cela vaut le coup de voir si c'est faisable. Ça fera une bonne amélioration.

 

Dans tous les cas, tes images illustrent parfaitement le problème. Cela vaudrait la peine de les conserver tellement elles sont bien faites :)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Famax a dit :
Il y a 11 heures, Pascal C03 a dit :

Est-ce aussi pénalisant pour un Newton ? Je veux dire, les Newton tube carbone doivent-ils faire fonctionner un ventilo AR "toute la nuit" ?

Hello, pas forcement, j'ai fait le choix d'un barillet bien ajouré et l'air circule bien dans le tube , pas vu de veine d'air depuis longtemps.

 

Pareil, mais avec un tube surdimensionné, ça peut jouer. En général je laisse la ventilation en place, et quand j'ai tenté quelque fois de l'enlever je n'ai pas noté d'amélioration ou de détérioration de la FWHM. 

 

(désolé du léger HS sur le sujet initial)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Jamededij a dit :

Mais j'ai quelques doutes quand a la collimation qui ne bouge pas !

Jamais collimaté en cinq ans d'utilisation de ce système.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By brizhell
      Bonjour,
       
      Ayant perdu la plupart des pages de mon site précédent (pour cause de changement d'hébergeur), je me suis attelé à re-écrire mes pages web relatives à ce que l'on peut tenter, avec des moyens amateur pour utiliser les méthodes et techniques de l'interférométrie en observation astro.
      Le boulot n'est pas fini, mais il y a déjà matière à lire et peut être à s'engager sur le plan amateur. J'ai essayé de me familiariser tant bien que mal avec Worldpress, c'est pas toujours réussi, mais ca ressemble moins à un cahier de manip que mon site précédent.....
       
      Le point d'entrée :  https://www.btregon-astro.org/
      Le sommaire est accessible en haut à droite en cliquant dans les pages du site sur l'icone :
      N'hésitez pas a cliquer sur les titres de chapitre, j'y ai mis plein de choses intéressantes comme la découverte des tavelures par Newton, ou les publis originales de Young, Fizeau, Michelson .....
      Ensuite, il y a plein d'infos sur l'optique atmosphérique, l'interférométrie des tavelures, ou la synthèse d'ouverture (encore en cours, mais ça avance).
      Bref pour qui à envie d'essayer, ben il y a des choses sympa encore à faire et à creuser.
       
      Ne sachant pas trop ou poster je met ça dans astropratique....
      Tout commentaire sera le bienvenu.
       
      Bernard
    • By Deadleouf
      Bonjour, je voudrais savoir si une personne a des info sur ce tube "Meade sc 203 EMC".
       
      Pour info : ma monture CGEM 2 / sur poteau en béton .
       
       
    • By lyl
      Un projet de réfracteur replié de 190-200mm : probablement 196mm est en cours.
      Basé sur le modèle Emil Schaer qui avait été validé par la SAF.
      Le f/D peut être très long.
      Une utilisation lunaire / planétaire en vision binoculaire est la cible.
      Focale adoptée : 4m50 pour utilisation entre 187 et 281x (Brandon 16 et 24mm)
      On sera autour de 1D et 1.5D, ce qui laisse de la marge confortable pour le chromatisme.
       
      Les matériaux choisis : classique N-BK7 et F2 (au plomb, pas le N-F2 moderne), source Schott AG
      Le montage sera Steinheil collé ou huilé, avec asphérisation légère du flint (pas vraiment nécessaire).
      Le piqué individuel des couleurs est conforme au tautochronisme de Danjon et Couder. C'est la qualité de fabrication qui décidera de tout.
       
      La décision est de faire au plus simple et potentiellement précis.
      Plan de mise en forme optique : rodage/polissage
      Le flint sera initialement plan-convexe : contrôle de focale.
      Le crown sera plan-convexe rodé sphérique contre le flint pour une courbure la plus approchante possible.
      Premier test de chromatisme en huilage.
      Le flint sera ensuite légèrement parabolisé (conique -0.05)
      Assemblage et contrôle
      Huilage ou collage (Huile Cargille type "BK7 like" -> O_NSL36) ou Norland NOA65.
       
      Potentiellement :
      Décalage des Focii calculé (mm)
      C = 2.44202, F = 2.63638, e = 0.02703, Y (573) = 0.04819, d = 0.25213
      f/D = 22.96 => RC= 4.41
      diff limited (lunaire) : 520-607 c'est beaucoup de flux -> le filtre Baader jaune sera utile les jours exceptionnels pour crever le plafond de grossissement vers 300 à 350x utile (bino). Pouvoir de résolution : 1.3km sur la Lune 0.7". moins pour les rimas

      Pour 1.3D en planétaire .80 pic : plage contrastée exploitable 500 (cyan)-625(rouge)
      Qualité attendue 50" pour 0.7" résolution -> 72 lignes soit la dizaine de bandes principales et quelques détails internes.
      Saturne avec la lunette de 15 pouces (380 mm d'ouverture) de l'observatoire de Harvard par Trouvelot, puis la lunette de 26 pouces (660 mm) de l'U.S. Naval Observatory : http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/sciences/astronomie/histoire/anneaux/nature/nature.htm

      Je ne connais pas la fabrication mécanique : l'utilisateur/fabricant est déjà en train de tirer les plans.
    • By Icarulus
      Bonjour,
      Je suis à la recherche de conseils (littérature, liens, ...) sur la collimation laser d'un Maksutov de type Rumak (réglage possible  du miroir primaire et du miroir secondaire).
       
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      J'ai avancé un peu mais pas beaucoup avec le test de Hartman mais  j'ai des problèmes avec ma source. Pour qu'elle soit au plus proche de l'axe afin d'éviter l'astigmatisme de montage, j'ai essayé avec un prisme, c'est mieux, mais c'est un peu difficile à régler j'ai peur que ça ne fasse pas un éclairement très uniforme.
      Dans un autre fil (sur la méthode de Hartman)
       
       
      J'ai donc une question (de plus!) : si je mets une diode, une fibre et un trou, c'est dans quel ordre? Diode, fibre et trou à la sortie de la fibre? Ou diode, trou et fibre?
      D'une façon générale, j'ai toujours un peu de mal à me représenter une source ponctuelle. Je ne sais pas si la source c'est le trou ou la diode qui est derrière. Et donc si l'hétérogénéité de l'éclairement de la led peut se retrouver dans l'image. J'ai un peu cette impression sur mes mesures.
      Quand à la fibre, je ne sais pas comment considérer la lumière qui en sort : une source uniforme du diamètre de la fibre?
      Merci par avance,
      Nathanaël
       
      PS : je fais référence à ce fil et celui-ci aussi.
  • Upcoming Events