serge vieillard

du Mars de Nouvelle Calédonie

Recommended Posts

Il y a 8 heures, rolf a dit :

Lequel?

perso, le orange pour renforcer les contrastes des formations, on peut aussi y aller avec du rouge

sinon le bleu pour la météo nuageuse/glace

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut Serge,

Tu préfères quelle marque pour les filtres?

 

Il est 2h27 heure locale et je viens de passer 30 minutes mémorables entre les nuages à l'oculaire. Là, tout est bouché. Cette fois j'ai mis une Powermate 5 sur des Nagler 9 mm, ce qui donne 660 fois. J'ai vu tout de suite que ces moments sont rares et ENFIN j'ai aperçu, que disais-je -  j'ai VU! ce que tu produis sur papier. MAGNIFIQUE! En mettant un Nagler 5 mm à 1200 fois l'image fut certes plus grosse et moins lumineuse mais les détails moins visibles - une image inutilement gonflée. J'ai donc remis la bino avec des Nagler 5 à 400 fois, et là, du cinéma avec des détails au mieux. Je ne vais donc pas mourir sans avoir vu Mars dignement. Content que je suis!

Amicalement  Rolf

 Les turbulences n'étaient pourtant pas absentes, vérification faites sur l'étoile polaire.

Avec la bino on a vraiment le sentiment de voir l'image plus grosse d'un tiers à peu près, 400 fois devient 660 fois en mono.

Edited by rolf
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/9/2020 à 08:43, serge vieillard a dit :

En ce sens, le bino ne m'apporte pas beaucoup plus, à part cette sensation d'immersion "pseudo-relief".

Pas que ! Et je ne suis pas je seul à le penser ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, jm-fluo a dit :

à part cette sensation d'immersion "pseudo-relief".

c'est déjà énorme pour moi  ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rolf,

les filtres, ce qu’il y a sous la main, ici des Meade.

Mais tu as exactement décrit le concept de l'observation visuelle HR, la marche à suivre. En clair, il faut y aller, ne pas hésiter à grossir, et surtout PATIENTER !!!!

Une fois que "l’œil est fait" - on pourrait aussi dire dépucelé - les observations ultérieures deviennent plus évidentes, plus aisées, et l'on aura de cesse que de s'entrainer, de travailler, de bonifier cette caractéristique. Un peu comme la première vision de la GTR qui une fois vue, devient une évidence, ou la teinte subtile des nébuleuses, ou les très faibles contrastes, les faibles lueurs etc.....

 

pour bino/mono, comme dit, j'ai un des 2 yeux qui merde et donc je n'en profite pas vraiment. C’est un atout (voir les œuvres de Fred), mais pas forcément une nécessité : voir les dessins ultra détaillés de Nicolas -ce coquinou - toujours fait en mono, et parfois avec "seulement "un T200. Mais quelque soit le matériel, rien n’est plus important que ce que l'on vient de débattre avec Rolf. Tu peux avoir une tuerie optique sous les yeux, s'il n'y a pas la démarche d'aller à la traque de la vision détaillée, on restera toujours dans une vue d'ensemble, certes agréable, mais n'offrant pas tout le potentiel à disposition -ce que je trouve dommage, mais qui convient à beaucoup et qui est épatant, l'important étant de se faire plaisir.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tu dis, rien ne remplace la pratique, l'entrainement et la persévérance (valable pour tout d'ailleurs), se muscler quoi. Cela me rappelle des soirées avec des gens aguerris à l'observation des objets faibles qui s'enthousiasmaient devant ces "chiures de mouches" dans des 150 mm ou 200 mm que je ne voyais pas dans mon 300. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frank-astro
      Bonsoir,
      Une Mars chopée entre les nuages, même pas eu le temps de faire une psf...
      Toujours au C9 et à l'ASI224MC
      2020-10-22-2021_0-IR-Mars_ZWO ASI224MC_l6_ap72 by Frank TYRLIK, sur Flickr
      Bonne soirée,
      Frank
    • By Arno C
      Bonsoir,
      Comme le titre l'indique, un mois sans ciel ... que d'eau ici et de cieux gris.
      La turbulence était bien présente et le ciel bien transparent, il est tombé  (cumul) 48 mm de flotte pendant 6h  
       
      Traitement Astrosurface et AS3
       
      20H58 UTC
      TN 250 barlow TV X3 + adc +asi 224

      Version balance des blancs

       
      21h14 UTC
      TN250 barlow X3 + adc + RAF+ asi224

       
      Balance de blancs

    • By CATLUC.
      Bonsoir
      après Mars cette nuit là j'ai pointé la Lune et fait quelques prises malgré la remontée de la turbulence.
      Cette nuit là la Lune était pleine mettant en valeur les zones sombres de Copernic.

       
      Je vous ai fait un comparatif de taille entre Copernic et Mars à 13650 mm de focale.

      Bonne soirée.
      Luc
       
       
    • By Cyrille30
      Bonjour à toutes et à tous,
       
        J'ai repris mon traitement des images du 17 octobre avec des petits gains substantiels (nouveaux essais sur Astrosurface). Pour bonifier la fluidité de l'animation finale à venir (de maître Polo), j'ai ajouté d'autres images intermédiaires, appliqué le même traitement de A à Z et un cadrage identique. Pour les détails techniques, voir le premier post en page 2 ou 3.
       
       
      22H30(TU):

       
       
      22H44 (TU):

       
       
       22H49(TU):

       
       
      23H12(TU):

       
       
      23H23(TU):

       
       
      23H44(TU):

       
       
      23H50(TU): la turbulence est devenue plus coopérative...

       
       
      23H55(TU): ...et sur cette image également.

       
      Voilà, j'espère que l'ensemble vous conviendra. Je m'attèle aux images du 16 septembre dernier.
      Amitiés
      Cyrille
       
    • By etoilesdesecrins
      Hello,
       
      bien décidé à profiter d'occasions même dégradées en ces périodes de vaches maigres, voilà que le 19/10 dernier je monte le T300 alors que de nombreux voiles nuageux sont là. De plus, pas de bol, une fois à l'oculaire la forte turbulence m'incite d'abord à renoncer sur Mars. Habitué à ne monter le scope qu'en conditions annoncées transparentes, je voulais pourtant enfin en voir un peu plus sur Mars. En effet, les deux dernières sorties par turbulence faible à la lunette m'ont montré le fort potentiel de la planète lors de cette opposition.
       
      En attendant quand même le miracle sur Mars, et le temps qu'elle monte, je m'adonne à quelques bricoles du ciel profond, entre deux nuages, ou à de belles étoiles doubles.
       
      Un peu plus tard, la belle rouge semble un peu moins remuer, et au-delà du magma gris évident sur son hémisphère sud, je commence à distinguer de vagues détails, plus précis, et de plus en plus fréquemment. Il faut néanmoins attendre les trous de turbulence pour percevoir bien la calotte, sa limite sombre déjà entrevue à la lunette, et 3 ou 4 formations bien allongées disposées plus ou moins parallèlement. Par instants quelques condensations et nodosités se montrent assez facilement sur ces dernières, donnant un aspect un peu "pointilliste".
      Une formation un peu triangulaire émerge du lot, plus sombre, plus contrastée (S. major ?)
      Le bord est de la calotte est assez nettement plus grisé, et entre cette dernière et les formations principales au centre, c'est une vague surface d'un gris clair, cendré, presque bleuté, qui pourrait laisser entrevoir un peu de granularité. Je dois avouer que cette teinte par contraste au fond saumoné est d'un certain esthétisme !
      Le disque semble aussi un peu plus rosé qu'à la lunette.
       
      En bilan, malgré les conditions turbulentes j'ai bien perçu le potentiel du diamètre, notamment pour "cristalliser", "figer" de fins détails en "deshomogénéisant" les surfaces qui pourraient paraître unies à plus petit diamètre. Vivement des conditions telles que j'ai eus récemment à la lunette, pour bien voir le delta entre les deux instruments !
       
      T300 X 170
  • Upcoming Events