6fab

Chercheur éclairé : merci Sauveur !

Recommended Posts

Juste un petit mot pour remercier Sauveur qui m'a filé une astuce quand on utilise ces chercheurs réticulés mais pas éclairés :

diriger sa frontale rouge de façon parallèle au chercheur et mettre ses doigts devant ledit chercheur : miracle le réticule devient visible !

Bon ciel !

Fabien

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xs_man
      Salut la foule, et en particulier les bricoleurs, 
       
      Après l'imagerie martienne et grâce au concours fort utile du temps pourri de ces derniers mois,
      je tenais à vous présenter mon dernier "gros" bricolage en date : la résurrection/modification
      d'une grosse monture des années 90, une Meade LXD 750. Pour les non-connaisseurs, rien à voir avec
      la très piètre et très oubliable LXD 75... Non, là je parle d'une version aux stéroïdes d'une EQ-6,
      d'un calibre au moins équivalentaux CI 700, CGX, NJP, G11 et autres Vixen Atlux. Charge maximale
      d'une petite trentaine de kg pour du visuel/imagerie planétaire. Et on n'en trouve désormais que
      très très rarement dans les petites annonces sous nos cieux... Evidemment, à ce titre je me doute
      bien qu'il y a très peu de chance que cela intéresse vraiment quelqu'un de faire le même travail
      sur la même monture. Mais si quelques petites idées peuvent inspirer d'autres bricoleurs, alors
      j'en serais vraiment heureux !
       
      La LXD 750 avait été conçue dans les années 90 pour supporter les grosses lunettes ED 152 mm et ED
      178 mm Meade. Elle était épaulée par une petite soeur, la LXD 650, plus légère et destinée aux ED 102
      et ED 127 mm. A noter, elles ont aussi eu des versions antérieures, les LXD 700 et LXD 600 qui
      semble-t'il (mais à vérifier) avaient un catalogue d'objets moins nourri et à priori alimentées en
      12V (au lieu de 18V). Et il semble aussi que le socle de la monture ait évolué, il a été sérieusement
      allégé pour gagner du poids.
       
      Voici la page du catalogue Meade de l'époque suivit d'une comparaison de ma LXD 750 après modifications
      versus EQ6 :
       

       

       
      J'avais acheté cette LXD 750 il y a déjà quelques années à l'un des membre du forum (Ourspolaire23).
      Sans trépied (ni lunette !) et avec une électronique HS. De plus elle avait été repeinte en blanc
      et bricolée par ses précédents propriétaires. Dans un premier temps, je l'ai gardée juste comme une
      réserve de pièce pour la LXD 750 déjà à ma disposition et qui supporte (avec peine, il faut le
      dire...) mon Newton T400 F/D 4.5. Puis j'ai rapidement commencé à cogiter pour lui offrir une
      motorisation plus récente en remplacement du système à servomoteur courant continu agé de 25 ans
      qui de toute de toute façon était HS et irrécupérable :
       
      https://www.webastro.net/forums/topic/159469-quel-kit-de-motorisation-à-adapter-sur-monture-équatoriale-lxd-750/
       

       
       
      Après recherches, il apparait que les roues dentées de l'EQ6 et de la LXD 750 ont le même nombre
      de dents (180) et le même diamètre de 95 mm, ce qui va bien m'aider pour la suite ! Mon plan, au début,
      était d'acheter poulies et courroies crantées à part mais je n'ai pas réussi à trouver de poulies
      dentées en aluminium de 47 dents, que ce soit au format T2.5 (2.5 mm) ou même au format MXL (2.03 mm US).
      On m'avait suggéré de faires des pièces en impression 3D mais ça manque de précision et de solidité.
      Donc je me suis finalement rabattu sur un kit Rowan complet et... pas donné ! Et les soldes Optique
      Unterlinden sont ensuite passées par là et miracle... Un kit goto pour EQ6 qui me tendait les bras !!

      Je pense que cette motorisation est un peu limite pour une telle monture mais Fred (Zeubeu) a quand
      même motorisé un télescope de 500 mm avec ce même type de kit  !
       
      https://www.webastro.net/forums/topic/132038-construction-dun-t500-et-de-sa-monture/
       

       

       
      Avant de m'attaquer à l'adaptation de la nouvelle motorisation, j'ai testé (sans succès) puis démontée
      l'ancienne motorisation avec ses cartes électroniques. Et là l'explication du problème est devenu
      évidente, le moteur d'AD ne tournait plus à cause d'un manque de jeu sur la VSF qui s'était grippée.
      Et l'électronique avait morflé, ça dépassait le simple fusible qui a sauté. Je n'ai pas réussi à la
      réparer donc j'ai purement et simplement viré sans regret tout le vieux système(cartes électroniques
      et servomoteurs avec leur réducteur). Dommage quand même pour les manettes de suivi manuel, perdues
      dans la bataille...
       



       
      Bon, sans vouloir vexer personne, il faut dire que cette pauvre monture avait subit quelques
      maltraitances par le passé et nécessitait une bonne remise en forme... Virer et refaire la piètre
      peinture blanche qui s'écaillait de partout, les jeux fonctionnels à rerégler avec soin, le réglage
      de latitude complètement modifié à revoir... Ce dernier bricolage est d'ailleurs pire que le
      médiocre système d'origine... Sans oublier le graissage des roulements et roues dentées qui lui
      avait été fait mais à réactualiser pendant le démontage, ça ne mange pas de pain.
       
      Première étape :
      ------------------------
      Démontage complet et graissage. Assez facile, on voit bien que cette monture a déjà été démontée
      dans le passé. Et surprise, c'était en fait une LXD 700 rebadgée et "upgradée" en LXD 750, le
      marquage "LXD 700" ayant été masqué par un nouveau badge "LXD 750". Comparativement à ma seconde
      LXD 750 un peu plus récente et non modifiée, elle est aussi sensiblement plus lourde, le socle
      étant nettement moins optimisé.
       
      Deuxième étape :
      ---------------------------
      Tant que la monture est démontée, ponçage/grattage de l'horrible peinture blanche qui tenait à peine.
      Par contre l'ancienne peinture était elle bien accrochée et je l'ai finalement gardée comme sous-
      couche, même si c'est pas terrible. Le choix de la couleur ? Pas difficile, il me restait une bombe
      de peinture de couleur bordeaux achetée pour repeindre des caches latéraux d'une moto XS 850. Mais
      la moto ayant été revendue entre temps, la bombe est restée et m'a finalement servi pour la LXD.
      Bon, il a quand même fallu en acheter 2 autres de plus pour faire les 3 couches...
       

       
      Troisième étape :
      --------------------------
      Il est temps de refaire le système de réglage de latitude bricolé. Impossible de rattraper le
      désaxement de l'axe de latitude, il a été mal repercé. Heureusement c'est surtout plus inesthétique
      que réellement problématique pour la mise en station. Le filetage d'origine ayant disparu, de toute
      façon pas moyen de revenir en arrière, comme à l'origine. Donc autant modifier au mieux l'existant
      sans chercher à tout prix à retrouver l'"authenticité". L'axe de remplacement est un gond de portail
      avec tige fileté, la poignée vient d'une scie à carrelage et la grosse molette de serrage a été
      acheté chez HPC si je me rappelle bien.
      J'ai récupéré le filetage de la vis de réglage de latitude qui avait été agrandi à M14 mais un
      filetage très réduit à cause de la finesse de la paroi à cet endroit (!!??). J'ai
      donc acheté puis collé une douille en laiton M14/M10 pour revenir (presque) au diamètre d'origine.
      Et comme tout cela avait de toute façon été modifié, j'en ai profité pour ajouter une douille en
      laiton et une contre-vis comme sur une EQ-6. Non sans avoir ajouté un renfort, la cloison en
      aluminium étant relativement fine à cet endroit. Et au final, c'est bien mieux comme ça !
       
      En photos, les anciennes modifications sur la latitude, puis le montage d'origine et enfin
      les nouvelles modifications perso :
       

       

       

       

       
      Quatrième étape :
      ----------------------------
      Adapter la motorisation d'ascension droite du kit d'EQ-6 et du kit Rowan.
      Et petit soucis, les grandes poulies du kit Rowan ont des trous de diamètre 10 ou 12 mm là où
      les axes des vis sans fin de de la LXD 750 ont un diamètre de 6.35 mm (1/4" en mesure US).
      Heureusement l'ami Norma m'a gentillement usiné 2 douilles d'adaptation en bronze ! Sauvé, merci !
      En plus, grâce à ma fabuleuse perceuse à colonne achetée... au Lidl, j'ai pu réusiner le support
      du kit Rowan pour l'ajuster à la LXD et pouvoir régler la tension de la courroie.    
      Ici je n'ai pas pu réutiliser la courroie du kit Rowan, trop longue, il m'a fallut en acheter
      une plus courte de remplacement (chez HPC).

      J'ai essayé de placer le moteur d'AD le plus bas possible mais il dépassait encore trop pour
      pouvoir remonter directement le capôt d'origine. Évidemment j'aurais pu faire une découpe et
      laisser dépasser le moteur mais autant faire d'une pierre deux coups et fixer en même temps la
      carte électronique du kit servant d'interface. De toute façon elle ne passe pas dans les panneaux
      latéraux démontables donc c'était la meilleure place.

      J'ai trouvé un solide boitier aluminium type boitier de protection pour électricité  électronique
      et déjà peint en noir, avec les bonnes dimensions et presque de la bonne hauteur. Après adaptation
      et ajout d'une prise RS232 pour le moteur de déclinaison, il remplace avantageusement l'ancien capôt.
      Je l'ai enfin découpé pour faire place à la carte électronique.
      A noter, Pour laisser suffisamment de place à la grande poulie du kit Rowan fixée sur la vis sans
      fin, pas le choix, il m'a quand même fallut gratter un peu d'aluminium du corps de la monture.
       

       

       


      Cinquième étape :
      ----------------------------
      Adapter la motorisation de déclinaison du kit d'EQ-6 et du kit Rowan.
      Exercice nettement plus difficile, je me suis bien amusé ! Impossible de fixer directement la
      grande poulie 47 dents sur la vis sans fin de DEC sans grosses modifications, à cause de la trop
      grande proximité de la grande roue dentée et du petit capot de protection. Après d'intenses
      cogitations, je me suis rabattu sur une solution plus complexe avec un axe intermédiaire. Avantage,
      cette option permettait en plus de réutiliser les 2 poulies de l'ancienne motorisation de la LXD.
      Il me restait donc à trouver une solution toute prête avec un diamètre de 6.35 mm (1/4"). Et j'ai
      pensé aux fraises à bois pour défonceuse dont certaines sont équipées de 2 roulements de guidage de
      même diamètre externe. Et sur le site bien connu de Jeff (Bezos), j'ai trouvé un modèle bien adapté.
      D'abord, il faut meuler des lames tranchantes puis fabriquer un support dans un bout d'aluminium
      épais de 20 mm.  Pas de bol, l'un des 2 petits roulements accrochait donc remplacement, encore une
      fois merci Jeff... Beaucoup de travail pour réaliser cet assemblage "maison" incluant la modification
      du 2e support du kit Rowan et la fabrication d'un support de fixation au corps de la monture.
      L'ensemble permettant en plus de tendre les deux courroies. Et dernière contrainte de taille, il faut
      éviter de masquer l'ouverture du viseur polaire !

      Une fois de plus la fabuleuse perceuse à colonne Lidl s'est avérée absolument incontournable.
      Enfin j'ai fabriqué un nouveau cache latéral en remplacement de l'ancien, trop découpé. Il supporte
      la prise DB9 pour connecteur le moteur de DEC à la rallonge vers la carte de commande.
       

       

       

       


      Sixième étape :
      ------------------------
      Adapter une platine vixen/Losmandy.
      D'origine la tête de la monture était une pièce spéciale supportant la lunette et directement
      boulonnée sur le hut de l'axe de déclinaison. Tout sauf pratique ! J'ai donc opté pour la modification
      d'une tête d'AZ-EQ6 au double format Vixen/Losmandy. Et le magicien Norma a transformé la citrouille
      en carosse. Derniers petits ajustement des têtes de vis, peinture en noir à la bombe et hop, la monture
      a enfin une tête !
       
      La platine avant modification et après modification :
       

       

       

       
      Septième et dernière étape  :
      ---------------------------------------------
      Il ne reste plus qu'à monter le tout sur le trépied géant Meade raccourci que j'ai déjà et direction
      les étoiles pour valider le tout sur le ciel" : vérifier le suivi et vérifier que le Goto fonctionne.
      Je dois aussi être sûr que le sens de rotation des moteurs est le bon.
      Vérification rapide faite le soir du 25 Janvier, la monture chargée avec le T 300 F/ 5.3.
      Entrainement OK. Le 300 suit sans problème  Sens des moteurs OK, du moins OK sûr en AD.
      EP non mesurée mais conséquente, comme sur les vieilles EQ6. Je m'y attendais. Mais le suivi est
      lisse et sans à-coups, merci la courroie, ça fera l'affaire pour le planétaire et du CP en poses
      courtes. Test du Goto après alignement, ça marche, les moteurs tractent.
      Restera encore l'ultime test en CP poses courtes pendant quelques heures...
       

       

       

       
      Bilan final :
      -----------------
      Malgré une partie d'éléments de récupération, mais avec tous les petits achats en plus du kit EQ-6 et kit
      Rowan (platine EQ-6, boitier aluminium, fiches RS232, douilles laiton, visseries diverses, molette,
      morceaux d'aluminium, fraise avec roulements, gond de portail, peinture,...), le résultat est sensiblement
      plus coûteux que le prix de cette monture en occasion. Mais ça n'était pas non plus le but visé, la priorité
      étant juste le plaisir de bricoler, d'adapter, de rajeunir et donc de donner une seconde vie à cette rare
      et belle monture !
       
      Reste quelques petits détails ultimes à régler mais je suis satisfait du résultat.  
      Encore une fois merci à la perceuse à colonne Lidl à 80 Euros, très bien amortie en peu de temps....
       
      Albéric
    • By CB7751
      Bonjour à tous.
      C'est pas l'exploit technique de la décénie, mais je suis content d'avoir enfin trouvé la formule.
      L'idée était de pouvoir utiliser mes objectifs en monture Nikon F comme lunettes d'observation et astro, et pouvoir faire une mise au point jusqu'à l'infini.
      Photo 1 les éléments et montages avec dans l'ordre de gauche à droite:
      - téléobjectif photo monture Nikon (ici 500mm F4 Sigma Sport)
      - adaptateur Nikon femelle vers T2 mâle marque ZWO pour roue à filtres, modèle EFW
      - adaptateur T2 femelle vers 1/25 marque Baader (version ultrashort)
      - élément optique de la barlow x2.7 marque APM
      - lentille démontée, sans verre, barlow x0.5 utilisée comme allonge de 14mm, marque Svbony
      - renvoi coudé TS Optics ou redresseur terrestre
      - oculaire au choix 1.25" ici un Luminos 15mm 82°
       
      Photo 2 et 3 pour illustrer le montage des éléments.
       
      Le ciel étant bouché de nuages gris jusqu'à la fin des temps, j'ai pu faire un essai hier soir uniquement dans la longueur de la maison. Pour illustration photo de la matrice RGB de ma télé à 12m de distance au smartphone devant l'oculaire 7mm Luminos 82°. Ca fait en théorie un grossissement autour de 180-200 fois pour un diamètre de 120-125mm. A l'oeil c'est parfaitement net et clair sur tout le champ couvert par l'oculaire et c'était assez marrant à voir.. J'ai hâte de pointer ça sur la lune.
       
      Un avantage intéressant est de pouvoir faire une mise au point très proche autour de 4m pour mon 500mm F4, ça fait donc aussi microscope
      Par contre, la mise au point interne n'est pas faite pour être ultra précise à ce point donc ça se joue à une fraction de millimètre.
      La lentille de Barlow doit entrer assez loin après la monture, ça fonctionne uniquement sur des téléobjectifs, ça passe sur 300mm F2.8, 200mm F2 de justesse, sans problème sur mon 70-200 F2.8 certainement toutes marques et modèles.
       






    • By orion87
      Bonjour, je débute avec le logiciel de traitement PIXINSIGHT et à la fin de mon traitement ,je n'arrive pas à enregistrer ma photographie tels que je la vois à l'écran . Y a t il une procédure afin de pouvoir enregistrer mon travail. Pour l'instant , j'arrive à enregistrer l'image mais sans les modifs effectuées, la photo reste noire avec quelques étoiles visibles.
      Par avance merci à ceux ou celles qui pourront m'aider. Cdt 
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Je viens de mettre au point un chercheur (non optique) dédié au solaire, pour éviter de me cramer la rétine (dans le chercheur optique, en mettant ma main derrière) et surtout pour ne plus être handicapé en me tordant le cou pour voir le bon alignement.
      Pour cela j'ai récupéré mon ancien renvoi coudé de lunette de 60, et un support vixen fait en impression 3d.
      J'ai ajouté un filtre pleine ouverture (feuille astrosolar), le principe et que le soleil soit au centre du trou son diamètre est 1/3 plus petit que ce trou.
      Pour la photo j'ai pris une position décalé au flash, j'ai testé en réel est cela fonctionne reste à déterminé si pour l'imagerie l'image apparaitra en parallèle.
       



       
      Bon ciel
    • By Loup Lunaire
      Bonjour à tous,
       
      Je vais immédiatement à remercier (lyl )alias Myriam , qui m'avait guidé sur le choix de ce réducteur atypique afin d'en détourner l'usage initiale.
      J'ai donc acquis ce réducteur à 95€
      Ce modèle de la marque kepler et en 2 pouces, et va me permettre de gagner du champ image pour les conjonctions planétaires/lunaire "serrés".
      Comme souvent chez Kepler les accessoires sont mis dans une gosse boite capitonné,  ce réducteur et composé en trois parties:
      - Un porte oculaire
      -une bague photo T2 vers le 2 pouces
      -un tube qui comprend le réducteur
       
      Vous allez voir que ce réducteur et très polyvalent, il fonctionne aussi bien en astrophoto qu'en imagerie mais aussi en visuel !
      Seul reproche, dans l'ensemble les vis en fer blanc et cette aluminium anodisé noir brillant.
       
      D'ailleurs si Myriam pourrait nous éclairer sur la partie optique de ce réducteur.
       

       
       
       
       
      Les optiques ont de beaux reflet smauve-vert.
       

       
       
       
      Voici le montage pour la version avec l'APN
       

       
       
       
       
       
      Voici un test effectué avec l'APN  Sony alpha 3000 APC sur ma lunette de 90 avec le même cadrage.
       
      La première image est sans réducteur et la seconde avec, j'ai fait la mise au point sur la grille blanche, on voit les gouttes d'eau.
      L'image à première est qualitative, je n'ai pas de déformations optiques comme le précédent réducteur 0.5  à 25€ (qui est mauvais optiquement !).
      l'image est propre, le champ est plat.
       
       


       
       
       
      (mise à jour 26-12-20)
       
      Ici un test sur la lune avec et sans réducteur:
      J'ai remarqué que le correcteur génère un peu de chromatisme mais rien de bien méchant,
      Le facteur de réduction pour une lunette avec 900 de focale correspond , à peu près à 700mm  ( images/focales comparé avec  une lunette à 700mm de focale et de résolution à 17mpix)
      La lunette passe alors à un F/D d'environ 7.77 au lieu de 10.
       

       

       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Cette fois-ci c'est au tour de l'imageur, j'ai pris la petite ZWO 034MC et son capteur de 1/4 de pouces.
      J'ai pris pour cible ce potelet à tête blanche, là aussi pas de surprise le réducteur fonctionne bien, je ne'ai pas toucher le gain.
      Ce qui pourrait intéresser les utilisateurs d'ancienne lunette achro pour l'imagerie en ciel profond.
       

       


       
       
       
      Le dernier test rapide est visuel, j'étais tous surpris de voir qu'en visuel cela fonctionne également, j'ai essayé avec du 44,° 52° . Les images sont impeccables !
      Par exemple avec le 25mm Takahashi abbe et 900mm de focale j'ai les deux potelets à bord de part et d'autres du champ avec le réducteur la vision est plus large, sans noter d'aberrations supplémentaires.(
      Cela dit je préfère éviter d'ajouter des pièces optiques supplémentaires)
       
      Il fait bien son boulot, ce réducteur maintenant reste à savoir la nuit comment il se comporte sur la lune et en ciel profond.
       

       
      Bon ciel achromatique
       
  • Upcoming Events