Sign in to follow this  
Laurent51

NGC6357 en SHO-SHO

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Quelle claqué ✌️la balade dans la full vaut le détour. Bravo l'équipe. Peut être une petite remarque technique sur les halos sombres autour des etoiles. Un peu trop marqués.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nicolas, tu as raison, nous avons modifié légèrement l'image.

Merci à toi!!

 

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là ça envoie... Que de détails sur la full, en effet un gros plan des images des copains. Bon c'est du SHO et il faut aimer, et pour être honnête je trouve le traitement un peu plus dur que d'habitude et les couleurs un peu plus flashy aussi, mais je ne suis pas expert en SHO loin s'en faut, et c'est très beau bien sûr !

 

2.5sec d'arc en effet on n'était pas habitué à un tel seeing pour là bas en bas, de quoi vous faire apprécier toutes les autres nuits j'imagine...

Jean-Marc

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouahhhou !!! maman je suis au paradis c'est magnifique !!!!!! qu'elle photo :x

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Optrolight, samir, JMBeraud, Nicolas Outters, 

Merci pour vos retours tres encourageants pour cette image!! 

Ce que j'aime dans cette image, c'est que l'on arrive a ressentir le relief. On trouve les nébuleuses obscure en premier plan, puis les nébuleuses en Ha et enfin l'OIII en arrière plan. J'arrive sans grand probleme a ressentir cette profondeur quand je regarde l'image.

 

Amitiés à tous!

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Laurent

 

Une image qui mets bien en valeur cette région riche en nébuleuse, joli travail

On a hâte de voir une 6200 au cul de Janus Sud, cela va donner de sacrés champs ;)

 

@+

Christian

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, litobrit a dit :

Belle image mais une impression de sur traitement.

Salut, de mon coté je n'ai absolument pas cette vision de sur traitement sur les écrans. je pense qu'il doit y avoir des différences technique entre nos réglages et les réglages d'affichage de ton coté. Si vous utilisez par exemple des dalles TN je ne serait pas surpris par exemple. Il est probable aussi qu'il y ai des différences de réglages sur la saturation entre ton écran et les nôtres. C'est la seul explication possible...

 

Amitiés,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, candrzej a dit :

On a hâte de voir une 6200 au cul de Janus Sud, cela va donner de sacrés champs

Salut Christian, On a un probleme insoluble actuellement pour profiter au mieux d'une 6200 sur le T520 à FD3.5.... il n'existe plus de correcteur 4 pouces disponible sur le marché.

Il est probable que l'on monte une 6200 quand meme avec le correcteur 3 pouces, mais il faudra surement fenêtrer au final.

 

Amitiés,

Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Bravo  la team c’est splendide moi j’aime tout dans cette image :) couleurs ,relief et profondeur !

bravo !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai rajouté dans le message d'origine, la version de base de cette image. Sans augmentation d'un peu de saturation et sans augmentation de la clarté. C'est assez subtil comme différence, mais c'est sensible.

 

Amitiés,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe, j’adore 

merci pour le partage, et continuez le travail !

Ces résultats motivent les autres,

 à plus 

Olivier

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

De la profondeur :):):)

( Pas facile ces histoires d’écrans)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique! :)

Mais je rejoins @litobrit, peut-être juste un peu trop de saturation? Les écrans peuvent jouer bien sûr, mais la sensibilité de chacun aussi ;)

Nathanaël

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Encore merci à tous pour vos retours. On continue de se faire plaisir sur tout ces champs extraordinaires. pour la prochaine image, je pense que l'on reviendra sur un grand classique avec Janus Nord.

 

Amitiés à tous,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Simplement remercier fljb67 pour son passage et son petit mot. Merci!!

 

Amitiés à tous,

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By JMBeraud
      Bonjour à tous,
       
      On continue avec les nébuleuses planétaires, celle-ci plus lumineuse que la dernière (on pouvait difficilement faire pire). Il s’agit de Hartl-Dengl-Weinberger 2 (HDW2), SH2-200, ou PK 138.1+04.1, ainsi que l’amas ouvert Trumpler 3 dans le même champ. Nous sommes dans la constellation de Cassiopée aux coordonnées Ra 03 11 01 and Dec +62 47 45 [1]. Je trouve que l'amas ouvert ajoute une touche agréable à l'image et met bien en perspective la nébuleuse.
       
      Encore une fois, on peut découvrir deux parties distinctes, une principalement en OIII, l’autre en Ha plus vaste et lointaine du centre de cette vieille NP, témoin de la complexité des phénomènes mis en jeu lors de l’interaction des gaz en mouvement avec le milieu interstellaire environnant.
       
      Les conditions d’amusement :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, barillet + tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré /refiltré Astrodon, Filtre STC Duo-narrowband
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain – SQM 20.30 environ
      - 3200ISO – DOF
      - 1003x30" = 8h22min – les soirs des 22 et 23 Novembre
      - Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement SiriL V0.99.6 avec extraction Ha-OIII + PS
       
      [1] Lien SIMBAD : http://simbad.u-strasbg.fr/simbad/sim-id?Radius=10&CooEqui=2000&Radius.unit=arcmin&CooFrame=FK5&Frame3=G&Frame2=FK4&Frame1=FK5&output.max=all&output.mesdisp=N&Epoch3=2000.0&Epoch2=1950.0&Epoch1=2000.0&CooEpoch=2000&NbIdent=1&Bibyear2=2005&Bibyear1=1983&Equi3=2000.0&Ident=Sh 2-200&o.catall=on&Equi2=1950.0&Equi1=2000.0
       

       
       
      Animation des trois couches, dans l'ordre : verte, rouge, bleue et et assemblage

       
      Je me suis régalé, je la trouve vraiment sympa, j’espère que vous apprécierez aussi !
       
      A bientôt,
      Jean-Marc
    • By nico 06
      Salut tout le monde,
       
      alors les bien connues dentelles du cygne, rémanent de supernova, prises avec mon 130/900.  J'ai essayé de choisir un endroit avec un rendu sympa à cause de mon capteur 640x480, et il fait partie d'un des endroits les moins brillants de la nébuleuse.
      J'ai testé une pose sur la pointe au dessus de 52cygni, et avec mes 70 secondes j'avais bien le dessin qui ressortait sur le fond de ciel. Ce petit bout là se distinguait à peine sur une brute.
       
      J'ai essayé un traitement avec masque sur gimp, mais j'ai un tuto de photoshop et les denominations ne sont parfois pas les memes, ainsi que des symboles et leurs emplacements qui diffèrent. Du coup, je m'en suis tenu à ce que je pouvais faire avec l'outil selection lasso et quelques bricoles classiques. Le plus gros est sur la façon de gagner dans les filaments et de laisser un fond de ciel pas trop clair. Je suis juste à la limite, si je monte un peu le ciel je ne gagne plus rien en extensions.
      Il me faudrait peut etre encore une heure dessus....à voir.
       
      a bientot
       
      Newton 130/900 , lxd75, atik 16ic mono.
       
      112 poses de 70 sec,  filtre OIII , total d'un peu plus de 2h en deux soirées à cause des nuages....image bien croppée dans la longueur car j'ai été obligé de zapper le telescope 45 min et le décalage était important.
       

       
       
       
       
    • By Impla007
      Bonjour à toutes et tous,
      Voici ma version de la nébuleuse des Spaghettis : Simeis 147, aussi dénommé SH2-240 dans le catalogue sharpless.
      Cette nébuleuse est un rémanent de supernova situé dans la constellation du taureau . Agé d'environ 40000 ans, il se situe à environ 3000 années lumières. Ce rémanent de supernova est associé à un pulsar : PSR J0538+2817 . Ce pulsar n'a pas de contrepartie optique, donc on ne le voit pas...mais rayonne en radio avec une période de 143ms et s'est déplacé d'environ 40' d'arc du centre de la nébuleuse. J'ai identifié la zone oui il est situé sur l'image HA mono.

      Cette image a été réalisée les 16/17 novembre 2020 avec le C11HD à F2. c'est une mosaïque HA, OIII de deux panneaux . 40x300s pour chaque panneau et pour chacun des filtres...
      A l'origine, chacune des mosaïques HA et OIII font 120 millions de pixels. J'ai été obligé de réduire pour publier sur astrobin et vous économiser du temps de téléchargement.

      Je voudrais préciser que pour le traitement, j'ai essayé de faire sortir l'OIII qui est souvent noyé dans la couche Ha alors qu'il révèle de très beaux détails. Lorsque je me suis documenté sur ce rémanent de supernova, je me suis rendu compte que beaucoup d'images la représentant étaient quasiment toutes du HA alors, que le O3 est bien présent et avec de belles structures. C'est ce que j'ai essayer de révéler au traitement.

      Bien sur, si on regarde d'un peu prés, on peut voir que dans certaines zones, les étoiles partent un peu en sucette.. C'est que F2 avec un capteur fullframe ne pardonne aucune imperfection de réglage de collim/tilt et la déformation du champ engendré par ce réglage imparfait rend très difficile ensuite l'assemblage de grandes mosaïques. On verra cela ..... pour la prochaine fois. Neanmoins, l'hyperstarV4 ne couvre que 37mm des 44mm de la diagonale du fullframe donc les petits défauts ne sont pas anormaux.

      Le champ complet
       

       

      Ici la full (réduite) sur astrobin ...
      https://astrob.in/u8q4sv/0/
       
      J'en ai tiré un extrait avec les bubulles que je trouve trés jolies..
      ici :
       
       

       
       
       
      https://astrob.in/ppy916/0/

      Et puis, j'ai indiqué ici ou se trouve le pulsar ... invisible en optique.
       
       

       
      Les full sur astrobin valent le détour, il y a du détail....qui ne ressort pas sur les images du forum

      Un grand merci Jean Claude Mario pour ses conseils sur le traitement et toutes mes excuses à Denis/Stéphane/Cécile pour avoir du supporter mes essais/erreurs de traitement... )


      Bon ciel à toutes et tous.
      Georges
       
       
       
    • By la louche du Nord
      Une nébuleuse que je voulais faire depuis que j'avais acquis mes filtres SHO astrodon 3nm,
      1er nuit : 8H
      2eme nuit : 2H de S, ça manque un peu de O pour équilibrer.
      du bruit bizarre.
      montage SHO via le script Pix de la team Zloch (merci à eux), le script qui génère 25 différents modèles et plus qu'à choisir.
       
      les 3 brutes sont dispo sur le lien si ça vous tente.
      https://mega.nz/folder/GkAXkKjQ#tYzZ0ekMEjdYSloY5aqLvA
       
       

       
      4H de Halpha sous les lampadaires, ces filtres sont incroyables.

       
       
    • By JMBeraud
      Bonjour, bonsoir à tous,

      Tout d’abord, amateurs d’objets spectaculaires passez votre chemin...vous seriez déçu.
      Depuis la fin de la fabrication de mon instrument, la quête de nébuleuses planétaires faibles m’a inexorablement amené à chercher de plus en plus compliqué, entre quelques incursions en zones de confort. Ma cible la plus ténue jusqu’à présent a été Jacoby1, qui m’avait donné du fil à retordre malgré les 12h de pose, juste devant PuWe1 et ses 10h de patience.
      Il était temps que j’explore les fin fonds des possibilités de mon matériel sous mon lampadaire, question de savoir ce qu’il est vraiment possible de faire.
       
      J’ai donc jeté mon dévolu sur Ishida-Weinberger 1 (IsWe 1, PK149.7-03.3), du nom des deux découvreurs en 1986 [1], située dans la constellation de Persée, aux coordonnées 03 49 5.9, +50 00 14.9 [2]
      La belle de 90 000 ans environ est distante de 620 parsecs et mesure 13’ d’arc apparent.
      La magnitude surfacique de cette nébuleuse a été mesurée à 25.2Mag/s² [3] (page 97-Table 3.5), et je veux bien le croire si j’en juge par la pâleur de son éclat, et ce malgré l’orgie de photon qu’il a fallu ingurgiter pour lui tirer le portrait.
       
      Le tube et l’A7S ont été mis à rude épreuve, mais l’ordinateur aussi (600Go à traiter), et enfin le bonhomme derrière, car il a fallu attendre 2 mois entre les trois premières nuits et les deux dernières, la météo n’étant pas très coopérative… Le traitement lui non plus n’a pas été coton, car j’ai fait la stupide erreur de poser les 8 premières heures sans dither, il reste un chouia de trame, mais je vivrai très bien avec.
      Par-dessus ça j’ai dû gérer un gros gradient, et que je ravale mes principes de ne pas saturer. Le signal est tellement maigrichon que sans saturation on distingue à peine les couleurs rouges et bleues sur le fond de ciel. J’ai donc poussé un poil les curseurs. Je vais quand même garder précieusement les brutes et DOF car je pense encore pas mal progresser en traitement étant donné ma pente récente dans le domaine (je viens de loin ).
      Je ne pense pas la refaire avant plusieurs années, et si c’est le cas ce sera sûrement avec des poses de 10 minutes sur le successeur de l’IMX455 et un ciel de montagne bien noir…
      Comme toujours avec ce genre de cible très faible, le réglage de l’écran est critique, surtout pour le fond de ciel. Je n’ai pas de sonde, et j’ai fait comme à mon habitude avec les réglages « standards » de mon écran, qui est assez lumineux… Dites-moi si quelque chose choque (à part qu’on ne voit pas grand-chose, ça c’est normal…).
      Ce n’est pas une belle image à proprement parlé, je la classe dans la catégorie «challenge : va voir si tu la chopes », et ma foi le résultat est le fruit de ce dur labeur… !
       
      Les conditions d’amusement :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, barillet + tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré /refiltré Astrodon, Filtre STC Duo-narrowband
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain – SQM 20.30 environ
      - 3200ISO – DOF
      - 1995x30" = 16h37min gardés sur 2136 poses de 30sec – les soirs des 15, 16, 17 Septembre, 12 et 14 Novembre.
      - Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril V0.99.6 avec extraction Ha-OIII + PS, montage HOO
       
      Je pense que c’est une nouvelle venue dans le forum, mais je peux me tromper…
       
      Ce n'est pas l'image du siècle mais je l'ai eue ! Je la complèterai ou améliorerai peut-être plus tard...
       
      La version « standard », pour écran clair:

       
      Version "claire" pour écran plus sombre - faites votre choix... j'ai pas mieux .

       
      Je rajoute des copies d'écran des couches:
       
      Rouge:

       
      Vert:

       
      Bleu:

       
      Et une fausse couleur des mêmes couches:
      Rouge:

       
      Vert:

       
      Bleu:

       
       
      Jean-Marc
       
      [1] http://articles.adsabs.harvard.edu/pdf/1987A%26A...178..227I
      [2] http://simbad.u-strasbg.fr/simbad/sim-id?Ident=PN+IsWe++++1
      [3] https://www.researchgate.net/publication/275024411_Planetary_Nebulae_in_the_Solar_Neighbourhood_Statistics_Distance_Scale_and_Luminosity_Function
       
  • Upcoming Events