MALLART

Région de LBN535 ASI6200MM Pro & FSQ106ED (travail collaboratif)

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

A l’endroit c’est toujours aussi chouette, HeDt5 notamment.
Belle validation de cette nouvelle cam, une page se tourne!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens un requin baladeur, toujours aussi joli :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifiques ces nuages, bravo!

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

 ah oui  a bien y regarder ça ressemble a un squale  dans les eaux troubles  

 

 mica 

Share this post


Link to post
Share on other sites

tres belle photo , certes il y a du matos , mais tres bien utilisé.

 

alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

jolie mais manu : t'aq pas l'impression d'avoir foiré le cadrage ?

édit ha ! oui j'ai vu que tu as vus ^^

Edited by frédogoto

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Frédo, j'espère que tu vas bien, depuis le temps qu'on ne s'est pas vus !

 

Et oui, pour le cadrage, ne connaissant pas trop cette zone, j'aurai dû aller voir des grands champs déjà réalisés par d'autres avant de cadrer ...

Thomas était d'ailleurs devant l'écran en même temps que moi pour faire le cadrage (via poses courtes en bin 4), mais on s'est fait avoir tous les deux.

 

D'habitude, je fais des champs larges avant de cadrer des champs plus petits (exemple : FSQ pour cadrage au 400 Hyperbolique), mais là j'ai pas trop ce qu'il faut pour faire un champ plus large ...

 

Liens vers fonds d'écran (le requin seul est très sympa) :

 

le requin seul

Champ complet

 

A+

Emmanuel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en profite pour rajouter un lien vers la page commune que l'on fait avec Thomas pour comparer les sites Restefond <-> Lanuejols dans les mêmes conditions et avec le même matériel :   lien.

 

A suivre ...

 

Emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan rien, du coup (j'ai eu la réponse à ma question, les vraix saches)

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean-Luc,

 

Il y a en tout 4h50 de luminance et 2h par couche RGB. La luminance est étalée sur 4 nuits (dont 3 au Restefond, mais très "partielles"), et le RGB sur 3 nuits (dont 1 au Restefond). On peut donc dire que c'est une image à moitié Restefond, à moitié Lanuejols !

 

En fait, ce qui déconnait avec PRISM au Restefond était nouveau en ce qui me concerne. Jusque là, j'avais "l'habitude" d'être embêté par les astrométries qui foirent aléatoirement (là je n'y peux pas grand chose : pas de MAP auto ni possibilité de guidage (sauf coup de bol)), et d'autre part par l'établissement des bons critères pour la focalisation auto et le guidage en observation auto (critères de temps de pose, intervalle de magnitude, etc ...). j'avais fini par définir des critères qui marchaient bien avec l'ASI1600, mais sans résoudre le souci avec l'astrométrie. Peut-être que ce qui rend les choses difficiles, c'est que je travaille en grand champ avec une lunette qui donne des étoiles très ponctuelles ? (je n'ai pas encore essayé PRISM sur le T400 Hyperbolique).
 

Ayant changé de caméra (ASI1600 pour ASI6200) juste avant de partir, je me suis dit que j'aurai sans doute à réajuster les critères cités ci-dessus. Mais je n'en ai même pas eu l'occasion : PRISM faisait systématiquement pointer la monture à côté de la plaque, avec un écart d'environ 30 secondes de temps d'ascension droite (soit plus de 7' d'arc) et quelques minutes d'arc en déclinaison (visible en comparant les coordonnées affichées par la raquette de la GM1000 et la carte du ciel ou le contrôle du télescope de PRISM). Bien sûr, la monture avait été alignée avec soin, et pointait avec précision les objets. De toutes manières, l'astrométrie est justement sensée être là pour recaler les erreurs éventuelles de pointage.  Du coup, impossible de choper une étoile de MAP en obs auto,à chaque fois elle n'était pas dans le champ, bien que correctement identifiée lorsque l'astrométrie fonctionnait.

 

Après une nuit entière de galère, et seulement deux heures de poses cumulées, Je me suis dit que j'allais donc me contenter de faire des séquences, mais comme avec le mode séquence le dither de l'autoguidage est sans effet, et que d'autre part pour avoir du dither entre les poses en mode séquence il faut ne pas avoir de guidage, j'ai été coincé à devoir tout faire en manuel pendant 6 nuits (LBN535, puis NGC7000 et IC1396 en LRGB + un peu de Ha) :

 

Séquences de qq poses de lum, qq poses RGB(Ha), pour une durée de 45mn max. Puis à la fin de chaque séquence, arrêt du guidage pour faire bouger un peu l'étoile-guide à la main (via la raquette) pour simuler un Dither. De temps à autre, j'ai refait une focalisation via le menu \actions de focalisation\focalisation automatique (choix manuel de l'étoile). Heureusement que j'ai pu utiliser la compensation de la MAP en température via le contrôle du focuser, car cela m'a permis de ne refaire la MAP que quelques fois par nuit. D'où le terme "épuisant" utilisé pour caractériser ces nuits d'acquisition ...

 

A côté de moi, il y avait Thomas qui prenait du bon temps avec son setup qui faisait tout le job correctement ... à 1mètre de focale, la même monture GM1000 et son ASI183MM Pro avec tout petits pixels.

 

Il faut vraiment que je trouve pourquoi PRISM fait pointer la monture à côté de la plaque ... et faire marcher l'astrométrie !

 

Emmanuel

Edited by MALLART

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Emmanuel,

Bon pour le cadrage, on va pas remettre une couche, ( voilà c'est fait !) ;-)
Par contre je suis impressionné par ton rapport S/B, et franchement BRAVO !!!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe.

Vivement un capteur 60x60 pour avoir le cadrage idéal B|

jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By fab92
      Hello à tous
       
      Voici M27, en seulement 1h52 de pose.
       
      Image prise lors d'une soirée avec la Lune à 90% de taille !!! Et sans filtres du tout. Je voulais tester les capacités de la cam sous forte Lune, sans filtres, avec des poses "relativement longues".
       
      Prise au foyer de la TOA150 avec réducteur x0,72 (f/5,3) avec l'ASI6200MC.
      5x120s
      9x180s
      15x300s
      Sans guidage.
      Je n'ai pas de focuser auto donc la MAP n'est pas parfaite ! 
       
      Je suis satisfait de la monture et du suivi, même sous un vent d'une petite dizaine de kilomètre heure, aucune pose de jetée !   

    • By PhilCh
      Nouveau traitement sous Siril 0.99.6
       
      80X120" à ISO800 ,20 Darks 
      SW150/750 sur NEQ3.2 ,Canon 2000D stock ,correcteur de coma Baader MPCC mark III
      Traitement : Siril 0.99.6,Ps et Lr
       
       

    • By Ciel Austral
      Bonjour à tous
       
      L'équipe  CIEL AUSTRAL,  Jean-Claude Cannone, Georges Chassaigne, Nicolas Outters, Didier Chaplain, Philippe Bernhard, Laurent Bourgon, vous présente une image SHORGB et HOORGB, faite avec notre TEC160 depuis l'Observatoire El-Sauce au Chili.
      Les acquisitions ont commencé en mars 2019 pour se finir en août 2020 pour réaliser cette Mosaique de IC2177 la Mouette en SHORGB et HOORGB pour un cumul de plus de 350h de pose
       
      Lien vers les full 8000x8000 et les détails de l'acquisition
      http://www.cielaustral.com/galerie/photo120.htm
       
      LES PREVIEW
       
      SHORGB

       
      HOORGB

       
      amicalement
      CIEL AUSTRAL TEAM
    • By encelade18
      Bonjour à tous,
      Voici une nouvelle version de la nébuleuse de la Bulle avec 2h25min de pose, à laquelle je voulais rajouter encore une autre série de poses le lendemain, mais la météo n'a pas été d'accord avec cela...
       
      La nébuleuse de la Bulle (NGC7635, Caldwell C11) est située dans la constellation de Cassiopée.
      Elle est distante de 9000 années-lumière et a un diamètre de 10 années-lumière.
      Cette nébuleuse diffuse est une nébuleuse en émission HII illuminée par l'étoile BD602522, 44 fois plus massive et 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil.
      Sur l'image, BD602522 est l'étoile la plus brillante à l'intérieur de la bulle et on distingue la forme caractéristique de cette nébuleuse qui porte bien son nom avec sa ressemblance avec une bulle en volume.
       

       
      MO Cas, MP Cas sont deux étoiles variables à longue période de type Mira Ceti visibles près de la nébuleuse.
      - MO Cas : variation de magnitude de 16.5 à 19.0 sur une période de 252.25 jours.
      - MP Cas : variation de magnitude de 17.8 à 19.0 sur une période de 338.00 jours.
      Un gif animé avec ma précédente image du 29/08 montre la variation de magnitude de ces étoiles variables à 48 jours d'intervalle.
       

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100.
      33 images de 5min, tri de 29 images retenues (soit 2h25min de pose), nuit du 17 au 18 octobre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1902 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Explore Scientific UHC
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 29 images (88% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Réglage des tons foncés / tons clairs. Contraste auto. Réduction du bruit chromatique.
      - Filtre passe-haut. Couleur auto. Saturation. Réduction du bruit par médiane. Ajustement des niveaux.
      - Logiciels : Siril, Iris, CS2, plugin HLVG
       
      * Lieu :
      - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)
       
      Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/NGC7635.html
    • By lansiaux
      bonsoir a tous .    dep 76
      abonné a astrosurf , mais pas souvent exposé mes images.
      setup:
      ioptron IEQ45
      C8  à 6.3
      guidage avec 72ED à F 5.6 + doubleur de F en binning 2  et PHD guiding + PHD max
      canon 650D baader à 800 iso et  6h40' par 180 sec
      43 darks + 101 offsets et flats.
      + luminance en LAB
      siril + PSP 2018
      allez , ou sont les défauts ?
       
       
       
       

  • Upcoming Events