MALLART

Région de LBN535 ASI6200MM Pro & FSQ106ED (travail collaboratif)

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

A l’endroit c’est toujours aussi chouette, HeDt5 notamment.
Belle validation de cette nouvelle cam, une page se tourne!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens un requin baladeur, toujours aussi joli :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifiques ces nuages, bravo!

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

 ah oui  a bien y regarder ça ressemble a un squale  dans les eaux troubles  

 

 mica 

Share this post


Link to post
Share on other sites

tres belle photo , certes il y a du matos , mais tres bien utilisé.

 

alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

jolie mais manu : t'aq pas l'impression d'avoir foiré le cadrage ?

édit ha ! oui j'ai vu que tu as vus ^^

Edited by frédogoto

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Frédo, j'espère que tu vas bien, depuis le temps qu'on ne s'est pas vus !

 

Et oui, pour le cadrage, ne connaissant pas trop cette zone, j'aurai dû aller voir des grands champs déjà réalisés par d'autres avant de cadrer ...

Thomas était d'ailleurs devant l'écran en même temps que moi pour faire le cadrage (via poses courtes en bin 4), mais on s'est fait avoir tous les deux.

 

D'habitude, je fais des champs larges avant de cadrer des champs plus petits (exemple : FSQ pour cadrage au 400 Hyperbolique), mais là j'ai pas trop ce qu'il faut pour faire un champ plus large ...

 

Liens vers fonds d'écran (le requin seul est très sympa) :

 

le requin seul

Champ complet

 

A+

Emmanuel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en profite pour rajouter un lien vers la page commune que l'on fait avec Thomas pour comparer les sites Restefond <-> Lanuejols dans les mêmes conditions et avec le même matériel :   lien.

 

A suivre ...

 

Emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan rien, du coup (j'ai eu la réponse à ma question, les vraix saches)

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean-Luc,

 

Il y a en tout 4h50 de luminance et 2h par couche RGB. La luminance est étalée sur 4 nuits (dont 3 au Restefond, mais très "partielles"), et le RGB sur 3 nuits (dont 1 au Restefond). On peut donc dire que c'est une image à moitié Restefond, à moitié Lanuejols !

 

En fait, ce qui déconnait avec PRISM au Restefond était nouveau en ce qui me concerne. Jusque là, j'avais "l'habitude" d'être embêté par les astrométries qui foirent aléatoirement (là je n'y peux pas grand chose : pas de MAP auto ni possibilité de guidage (sauf coup de bol)), et d'autre part par l'établissement des bons critères pour la focalisation auto et le guidage en observation auto (critères de temps de pose, intervalle de magnitude, etc ...). j'avais fini par définir des critères qui marchaient bien avec l'ASI1600, mais sans résoudre le souci avec l'astrométrie. Peut-être que ce qui rend les choses difficiles, c'est que je travaille en grand champ avec une lunette qui donne des étoiles très ponctuelles ? (je n'ai pas encore essayé PRISM sur le T400 Hyperbolique).
 

Ayant changé de caméra (ASI1600 pour ASI6200) juste avant de partir, je me suis dit que j'aurai sans doute à réajuster les critères cités ci-dessus. Mais je n'en ai même pas eu l'occasion : PRISM faisait systématiquement pointer la monture à côté de la plaque, avec un écart d'environ 30 secondes de temps d'ascension droite (soit plus de 7' d'arc) et quelques minutes d'arc en déclinaison (visible en comparant les coordonnées affichées par la raquette de la GM1000 et la carte du ciel ou le contrôle du télescope de PRISM). Bien sûr, la monture avait été alignée avec soin, et pointait avec précision les objets. De toutes manières, l'astrométrie est justement sensée être là pour recaler les erreurs éventuelles de pointage.  Du coup, impossible de choper une étoile de MAP en obs auto,à chaque fois elle n'était pas dans le champ, bien que correctement identifiée lorsque l'astrométrie fonctionnait.

 

Après une nuit entière de galère, et seulement deux heures de poses cumulées, Je me suis dit que j'allais donc me contenter de faire des séquences, mais comme avec le mode séquence le dither de l'autoguidage est sans effet, et que d'autre part pour avoir du dither entre les poses en mode séquence il faut ne pas avoir de guidage, j'ai été coincé à devoir tout faire en manuel pendant 6 nuits (LBN535, puis NGC7000 et IC1396 en LRGB + un peu de Ha) :

 

Séquences de qq poses de lum, qq poses RGB(Ha), pour une durée de 45mn max. Puis à la fin de chaque séquence, arrêt du guidage pour faire bouger un peu l'étoile-guide à la main (via la raquette) pour simuler un Dither. De temps à autre, j'ai refait une focalisation via le menu \actions de focalisation\focalisation automatique (choix manuel de l'étoile). Heureusement que j'ai pu utiliser la compensation de la MAP en température via le contrôle du focuser, car cela m'a permis de ne refaire la MAP que quelques fois par nuit. D'où le terme "épuisant" utilisé pour caractériser ces nuits d'acquisition ...

 

A côté de moi, il y avait Thomas qui prenait du bon temps avec son setup qui faisait tout le job correctement ... à 1mètre de focale, la même monture GM1000 et son ASI183MM Pro avec tout petits pixels.

 

Il faut vraiment que je trouve pourquoi PRISM fait pointer la monture à côté de la plaque ... et faire marcher l'astrométrie !

 

Emmanuel

Edited by MALLART

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Emmanuel,

Bon pour le cadrage, on va pas remettre une couche, ( voilà c'est fait !) ;-)
Par contre je suis impressionné par ton rapport S/B, et franchement BRAVO !!!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe.

Vivement un capteur 60x60 pour avoir le cadrage idéal B|

jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      C'était samedi. En fin de matinée, je vérifie ma collimation sur étoile artificielle avec Barlow x3 et ASI 120 mm-s. En effet, la semaine d'avant j'avais refait la collimation suite à un démontage du primaire pour en mesurer les dimensions (épaisseur et diamètre). Quelle surprise de voir que mon 254 mesure en réalité 258 mm de diamètre pour une épaisseur au bord de 31,4 mm. Bref, en démontant les tubes et Barlow lors de la première collimation, je me rends compte qu'il y avait une flexion abominable. D'où la seconde vérification de samedi dernier.
       
      Voici les images de l'étoile artificielle du bleu à l'IR 642 en passant par le vert et le rouge.
       

       
      En début d'après midi, je sors le télescope. Et j'attends 15h42 pour photographier un petit bout de soleil au travers du ciel laiteux. L'image est faite derrière le filtre vert, Barlow x3 et ASI 120 mm-s.
       

       
      En début de soirée, je tente Jupiter toujours avec mon ciel laiteux. Les temps de pose sont environ 4x plus grands que d'habitude. Quand ça ne veut pas.... Je pointe ensuite quelques cratères lunaires, ça se déforme dans tous les sens, tout partira à la corbeille. Je tente ensuite Mars, c'est un peu moins pire, les temps de pose sont quand même 2x plus grands qu'à l'habitude. Je fais plusieurs tentatives sur 1 heure, les 3 dernières vidéos de 30 sec (R, V et B) sont à peu près exploitables dans la douleur. Décevant, la séances précédentes datait du 17 septembre.
       
       
       
      Je change ensuite de config pour faire du ciel profond avec la Starlight Xpress SX 9 et sa roue à filtres, avec 30 poses de 2 minutes en luminance, et 10 poses de 2minutes par filtre coloré.
       

       
      Je tente une dernière série de poses sur NGC 541 et ses voisines, avec des poses unitaires de 5 minutes, ça part en sucette au bout de 15 minutes, avec perte de l'étoile guide. Je recentre sur NGC 541 pour 4 h et part me coucher. Au bout de 3 h, le tube pointe à l'horizontal! l'étoile encore perdue, ce qui n'empêche pas l'autoguidage de promener le tube dans le ciel. LeE tube ruisselle, ainsi que l'ordinateur. Vues les taches sombres dans l'image, les bandes colorées sur le fond... Je pense que ça ruisselait aussi sur les optiques et la caméra. Je sauve vaguement 16 L, 4 R, 2V et 2B. C'est loin du compte initialement prévu.
       

       
      Bonne soirée
       
      Christophe
       
    • By jeffbax
      Salut à tous,
       
      je vous présente une image qui m'a donné du fil à retordre. @lamothe philippe avait fait près de 25h de prises sur le fantôme avec son RC de 350 mm avec sa Moravian G2-4000 et l'ASI 294 MC Pro. Des images difficiles à exploiter en raison du fond de ciel et de l'absence de flats qui rendaient très difficile l'extraction du signal. Il me les a passées pour essayer une chirurgie.
       
      J'en ai bavé, avec un flat synthétique sous CS, puis des masques précis (plusieurs seuils) et un travail de fourmi avec l'outil densité pour extraire la luminance. La récupération des couleurs a aussi été coton avec la forte dominante verte due au vignettage. Plusieurs neutralisations partielles avec masque et un passage sous REGIM ont été nécessaires.
       
      Au final, le résultat ma plait, même si on voit que le FDC a souffert et que les basses lumières montrent un bruit inégalement parsemé à certains endroits, en raison des masquages partiels.
       
      Bref, beaucoup de temps sur cette image, mais un sauvetage réussi. J'ai quand même gardé quasiment 20 h de poses (145 x 5mn avec la 294 et 85 x 5mn avec la G2).
       
      La voici :
       

       
       
      FULL et détails ici :
       

       
       
      UN GRAND MERCI A  @lamothe philippe pour ses images. Pour vous donner une idée, on part des images (réduites) ci-dessous, stretchées et alignées. J'ai passé celle à la 294 en Bin 2 pour améliorer un poil le RSB :
       

       
       

       
      Bonne soirée.
       
      JF
    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour à tous, voici une image de la nébuleuse de la bulle en version SHO prise avec l'Astrosib 360 + Moravian G4-16000, ECH= 0.63"/px  acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pixinsight et Photoshop.
      J'ai posé 71 x 10 minutes pour la ha, 16 x 10 minutes pour le OIII, et 23 x 10 minutes pour le SII, soit environ 18 heures de pose dans mon ciel au SQM à 19.5.
       
      En début de mois nous avons fait quelques tests de traitements en commun avec @jeffbax et @litobrit sur une image qui n'a pas aboutie, elle concernait la bulle en grand champ faite avec la TEC 140 (trop de gradient et de halos sur les étoiles, ça fait parti du jeu ......);  j'avais également réalisé des brutes sur la bulle avec le 360 version plan serré;  avec Bernard nous avons réalisé deux versions (Jeff venait de passer pas mal de temps sur une version perso de la bulle, il devait avoir avoir un peu les yeux qui piquent sur cet objet), voici donc la version de Bernard, c'est du SHO "conventionnel" mais travaillé à la façon de Bernard, j'aime beaucoup les couleurs aux tons chaud qui me font penser à des tableaux peints aux couleurs de l'automne. pour la résolution il est resté assez soft dans son approche ce qui donne une image vaporeuse à souhait:
       
      Version de Bernard :
       

       
       
      Pour ma part la version présentée est une version SHO dans laquelle une partie du h-alpha a été intégré dans la couche rouge pour booster cette teinte dans les nuages. cela démontre qu'à partir des mêmes brutes ont peut obtenir deux version différentes qui sont pourtant bien le reflet du même objet :
       


      Jean-Claude Mario.
    • By LANTHA
      Coucou les gens, un petit post avec une image retrouvée dans un disque dur. Elle attendait sagement dans son coin et là, aujourd'hui, j'ai traité un peu ça et c'est pas mal. Manque que la couleur.
       
      122 poses de 90s
      RASA11"
      Asi 1600MM
      filtre astronomik 2" Ha 6nm
      Paramount MEII
      OFXB
      gain 139
      -20°
      prétraitement pix, traitement toshop. Dans pix, je n'ai utilisé que les darks non calibrés, car si j'utilise les flats et offset, ça me sort des trucs bizarres. Faudra que je creuse un peu plus ces soucis là Et si vous avez des pistes je prends.
       
      Bonne soirée

    • By nico 06
      salut,
       
      alors voilà, j'ai retrouvé dans mon ancien disque dur mes premieres photos dont beaucoup de planétaire, mais aussi mes deux premieres photos de ciel profond lorsque j'ai acheté la camera en 2009.    ma mise en station était plus que mauvaise et je ne me souviens pas du temps de pose mais ça devait etre du rapide !!  et comme je n'y connaissais presque rien en prise de vue, j'ai du cumuler seulement quelques poses arrangées ensuite avec iris. Faite avec le meme set up qu'auourd'hui, soit 130/900 , monture lx75, et atik 16ic.
       

       
       
      Comme j'ai repris l'astro il y a peu, je peux enfin commencer à me remettre sur orion tôt le matin car pour moi elle doit etre passée au sud, ce qui ne me laisse pas beaucoup de temps pour imager ( 45 min ) alors du coup j'en ai fais une premiere pour voir.
       

       
      Et comme elle me plaisait, j'ai décider d'attaquer une mosaique de 4 images et pour cela de tester sur le ciel afin de prendre mes bons reperes pour les cadrages.  La premiere moitié c'est pour un bon aperçu et l'autre c'est pour verifier que la nébuleuse ne va pas etre trop entaillée. 
      Et comme la meteo est vraiment incertaine et moyennement correcte tres peu de temps, j'ai voulu tester ma premiere image couleur. Comme je n'ai pas de filtres RVB, j'ai pris mon Ha et mon OIII en faisant mes brutes en moins de 30 min.  C'est deja un bon entrainement pour bidouiller sur siril et je me dis que ma mosaique prévue sera peut etre en couleur du coup !
       

       
       
      Ma 1 ere couleur d'entrainement imagée hier matin en vitesse entre la brume et le lever du jour.....15 min en Ha bin 1 et 8 min OIII bin 2 , darks, traitement avec siril et finition gimp.
       

       
      a bientot.
       
      nico
       
       
       
       
       
  • Upcoming Events