Alef

APN c'est fini ?

Recommended Posts

Bonjour,

 

J'ai besoin de conseils, maintenant que je suis équipé d'une belle lunette de 100mm, je voudrais imager des nébuleuses et autres objets.

J'ai un Canon 700D  defiltré qui pourrait faire de bonnes images.

 

Par rapport au CMOS actuels est ce que le 700D est à la ramasse ?

 

Je zieutte l'ASI294MC qui aurait un capteur un poil plus petit que celui d'APS-C mais dotée d'un superbe QE et de refroidissement, bon il y a quand même l'AMP glow sur ce modèle.

 

Que me conseillerez vous ? Imager avec l'APN ça coute zéro euros, en, plus on va vers l'hiver ou le capteur sera quand même assez froide,  ou penser à investir dans le CMOS ?

A+

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 23 minutes, Alef a dit :

Que me conseillerez vous ?

De faire de belles images avec ton APN :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 5
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'APN est dédié ciel profond.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sur le plan strictement technique, les cmos refroidies sont bien meilleures que les apn : refroidissement donc biblio de darks, bruit de lecture quasi nul donc pas d’offset, rapidité de prise de vue donc ciel profond rapide possible. Mais faut débourser et ça restera dédié à l’astro.

Si tu as un apn defiltrė récemment acquis, c’est ballot... Perso, j’avais un 1000d en bout de course, fallait changer, donc la question s’est pas posée...

 

E.

P S : L’ampglow, c’est un faux problème, ca disparaît avec le dark. Le seul écueil, c’est que qd on est habitué à un apn, le cmos paraît compliqué a gérer, beaucoup de paramètres a régler, changement de soft, résultats pas immédiats.  Mais bon, c’est comme ça qu’on progresse...

Edited by eric97417

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, l'apn  et les caméras sont complémentaires !

Mes Canon 1000D défiltré et 700D d'origine ne font pas le boulot de mes caméras (ASI 120mm et MC et dmk 41 ), et inversement !

Les apn sont autonomes (pas besoin de PC ) la où les caméras doivent être connectées, c'est à prendre en compte en astrophoto.

L'imageur parfait n'existe pas (encore ! )

Daniel

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses !!

L'apn est une bonne solution, mais l'ASI183 couleur me tente bien aussi................ c'est peut être plus optimum pour les résultats ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Daniel, tu compares du pas comparable... avec tes cam tu fait du planétaire, avec tes  apn du ciel profond... 

En revanche  tu as parfaitement raison, en nomade l’apn est la solution la meilleure, en poste fixe la caméra cmos refroidie est imbattable.

E.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eric, Oui et non !

Certains font du ciel profond avec des cam et du planétaire avec des apn !

Tout est possible !

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Moi, j'aurais quelques conseils à te donner avant de penser à passer à un capteur CMOS si tu l'acceptes car je suis du même avis qu'Alain.  

1) Déjà, fais des images avec ton apn et apprends à t'en servir en astro. Quand je parles d'apprendre à s'en servir, ce n'est pas de savoir s'en servir pour les photos diurnes mais plutôt comment l'utiliser au mieux sans avoir des images qui seraient dégadées à cause d'une négligence ; par exemple suivant ton site d'observation, voir comment est la pollution lumineuse. Si tu as un ciel bien noir, là tu peux facilement utiliser ton apn sur 1600 iso avec des temps de pose de 300s max. Si ton ciel n'est pas noir et donc avec des lumières de lampadaires autour, là vaudra mieux commencer à 400 iso voir 800 iso et des temps de poses limitées au max à 180s mais ça, tu le verras de suite sur tes images brutes.

2) Couvrir l'oielleton pour ne pas avoir de lumières parasites rentrantes.

3) Savoir faire les darks correctement car s'il y a la moindre lumière parasite ou le moindre écart de température, là ça te pourrira ton image finale.

4) Savoir faire les flats car ça aussi, c'est important.

5) Savoir bien régler son apn pour l'astro et ça tu l'apprendras avec l'expérience. Mettre sur OFF toutes les fonctions inutiles. Bruit iso, etc....  

6) Apprendre à maitriser le pré-traitement et le traitement d'imagerie car j'en vois sur les différents forums qui sortent des images avec leur apn mais qui ne voient pas forcément les défauts qu'ils peuvent avoir pour telle ou telle raison.

7) Je vois que sur tes 2 dernières images faites avec ton Atik 314L+, tu peux améliorer le rendu de ces 2 images. Sache que j'ai eu la 314L+ avant de prendre la 414EX et cette ccd reste une superbe caméra même si son capteur est petit.

8) Attention de ne pas confondre certaines caméras CMOS ! Il y en a pour le planétaire et les autres pour le ciel profond donc faut savoir ce que tu veux faire !

9) Si tu passes au CMOS, va falloir apprendre à maitriser la caméra et le traitement car tout change apparement par rapport aux ccd.

Moi je serais toi, je ferais déjà quelques images du ciel profond avec ton apn et après tu verras. En plus avec un apn, tu fais toutes sortes de photos; diurnes, astro (ciel profond lunaire et solaire + comètes, macro, etc.....

Avec une caméra CMOS, ça sera que pour l'astro. Par contre la chose qui est sûre, c'est que tu auras plus de signal avec la caméra CMOS qu'avec l'apn. Si tu habites en ville, là je te conseille de passer au CMOS mais si tu habites en campagne, amuses toi avec ton apn.   

Edited by FranckiM06
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton commentaire Francki.

 

Le traitement sur CMOS ne me fait même pas peur ! J'ai déjà imager avec, avec les premières ZWO178, d'ailleurs je m'en rappelle j'avais fait M51 avec des poses de 13 secondes sur une 80ED à F/7 ;  il n'y avait rien à part quelques étoiles et les cœurs, puis en additionnant plus de 200 images la galaxie était apparue ! Assez impressionnant...

 

Bon comme tu disais dans ton message toutes les images sont améliorables, pour ma part je ne veux pas y passer des nuits blanches à les traiter, j'aime les prendre et essayer de montrer le maximum de détails même si du bruit apparait, de mon point de vue le bruit fait partie de l'information ça permet de voir l'intensité dans le signal reçu. Très certainement j'ai encore bcp à apprendre.

 

Je vais essayer avec l'APN car j'ai rien à dépenser puis il faut le faire chauffer un petit peu ! mais je suis en ville et c'est peut être pas le plus adapté... Vu le QE des CMOS ça me permettrait de faire des poses un chouia moins longues et surtout bcp plus nombreuses! bon l'ASI183 est à 700€... ça fait réfléchir à deux fois. Le capteur du Canon est plus grand donc intéressant aussi de ce point de vue. Je vais imager avec la Taka 100DF et sans correcteur de champ donc peut être les étoiles ne seront pas ponctuelles sur les extrémités du capteur donc c'est interessant à tenter pour voir ça. Je pense que je vais imager M33 dès qu'il fait beau !

A+

m51b_orig.png

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonne décision d'utiliser l'APN (coût 0 €;) ). Plus tard une camera pourra être un bon complément.

Un achat prioritaire sera certainement un correcteur de champ ou reducteur dédié ;).

 

Edited by J.C 30

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oui, c'est effectivement une sage décision d'utiliser ton apn pour l'instant. Après ça, si tu habites comme tu le dis en ville, dans ce cas là, je comprends que tu veuilles prendre une caméra CMOS car tu auras beaucoup plus de signal qu'avec un apn surtout s'il n'est pas défiltré mais sans être défiltré, tu peux déjà pas mal t'amuser avec. M33, M42 et bien d'autres objets sont très intéressants à faire avec ta lulu. ;) 

En 2019, j'avais fait m33 :

 

M33-dss1-iris-3-cs5-2-FINAL-2aax.jpg

Edited by FranckiM06
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien la photo, tu lui as mis combien de poses ? de quelle durée et iso ?

Je viens de regler le DO... :). Mon APN est bien défiltré pour choper Ha [NII]....

C'est vrai que l'idée de cette nouvelle lulu c'était aussi de l'emmener au Tourmalet pour imager à 2300m avec l'APN ! mais si l'APN marche bien je ne m'interdit pas avec quelques économies de prendre la 183...

IMG_20201004_170327.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Alef a dit :

je ne m'interdit pas avec quelques économies de prendre la 183...

a ta place ,je viserai plutôt un reducteur de focal TAKA.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A voir sur le resultat des photos..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ok.

Ton APN est défiltré ?

Je pense faire les mêmes poses à 1600ISO. Je pensais qu'avec la colleur on pouvait attraper plus de Ha ? :|

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Non, mon apn est d'origine. Attention à ne pas débuter à 1600 iso car tu es en ville et tu vas de suite le voir sur tes brutes car ça va être très clair. Moi je serais toi, je commencerais à 800 iso.

Edited by FranckiM06

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je serais toi je profiterais quelques mois au moins de l'APN avant de passer aux caméra - en plus il est défiltré :-) Ce serait bête de ne pas l'exploiter vu que tu l'a déjà! Et ca te permettra de te faire la main jusqu'à maitriser tout le reste avant d'ajouter cette difficulté supplémentaire.

 

En fait c'est exactement ce que je suis en train de faire :-) Je viens d'avoir mon premier setup à base de lunette 102 triplet f5 (avec le réducteur) et comme j'avais déjà un APN - la version précédente du tien, le 650d - je n'ai pas acheté d'imageur. Je compte commencer par maitriser tout ça avant de passer aux caméras+filtres. A vrai dire, à ce stade j'hésite à dépenser pour un défiltrage de l'APN ou garder ce fric pour une future caméra...

Edited by LucaR
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello merci pour vos messages.

 

FranckiMi, si je mets 800ISO je crains de ne pas avoir de détails sur les faibles nébulosités d'M33 par exemple avec 300s. L'idée serait d'avoir pas mal d'hydrogène pour qu'en couleur elle puisse s'exprimer. Le fond de ciel sera clair c'est sûr mais sur IRIS on peut utiliser la fonction Black qui rattraper cela.

 

LucaR ; je vais tester la config avec l'APN si ça marche je reste la dessus. Peut être le réducteur de focale m'intéresse pour vadrouiller et poses rapides ça va être top ! Comme cette lunette est très légère ça sera intéressant et amusant. Avec tous les colliers, chercheur, queue aronde elle pèse un peu plus de 4.3kg

Pour les filtres sur caméra, je me pose aussi la question de l'utilité dans le futur (du moins pour moi). Si on veut travailler en [OIII], Ha, [SII] il les faut mais je me demande si un CMOS couleur n'est pas plus simple à utiliser ? Si le traitement est fidèle, au lieu de faire des poses L puis RVB.., on fait que des poses, on en fait bien plus et ça réduit d'autant le bruit ! Quand on voit les images de Colmic on peut se poser la question à quoi s'embetter à faire des RVB ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Alef a dit :

Quand on voit les images de Colmic on peut se poser la question à quoi s'embetter à faire des RVB ?

Tout à fait, c'est une question que je me poserais quand je passerais sur caméra... Mais bon, une question à la fois en ce qui me concerne :-D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais il faut y réfléchir :D.

Avec les filtres il faut faire des flats avec chaque filtre.... on dépense pas mal d'énergie et d'argent aussi

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oui, mais jusqu'à maintenant, ça a toujours été les caméras monochromes qui ont été plus sensibles que les caméras couleurs qui elles, le sont beaucoup moins. Et ça, ce n'est pas encore demain qu'on aura des caméras couleurs plus sensibles que les monochromes :) autrements, il n'y aurait déjà plus personne qui se ferait c..... à faire du LRVB :D

Moi pour l'instant, j'attends de voir encore un peu car l'évolution de la technologie est tellement rapide que quand ils sortent des nouvelles caméras CMOS, elles sont déjà dépassées après seulement 2 ans donc je préfère m'amuser encore avec mon apn non défiltré et ma petite 414EX qui m'a va très bien. Après ça, c'est un choix mais je ne pourrais pas me permettre de mettre 2 à 3000 euros dans une caméras qui 2 ans après soit déjà plus bonne. Bref, les gouts et les couleurs xD   

 

Puis il y a aussi ceux qui ont des apn défiltrés et qui en plus de ça, choisissent des filtres duo band qui détruisent le résultat et qui font plus de dégât qu'autre chose et ce n'est pas le 1er que je vois avoir ce genre de résultat ; Zoom sur la Full et tu comprendras ce que je veux dire.

Donc, pour l'instant je préfère encore avoir mon apn non défiltré mais au moins, j'ai des résultats qui ont de belles étoiles etc.... Et même avec une caméra N/B, j'ai un meilleur résultat en utilisant du Ha + OIII au lieu d'utiliser des filtres de ce genre là car j'en ai vu un autre astram qui avait utilisé ce genre de filtre avec une caméra cmos et c'était pareil. Bref, voilà c'est tout ce que j'avais à dire ! Donc comme je dis, chacun voit midi à sa porte.

Edited by FranckiM06

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alef a dit :

Avec les filtres il faut faire des flats avec chaque filtre.... on dépense pas mal d'énergie et d'argent aussi

 

Agree :)

En LRVB il faut :

- faire 4 séries d'images, si possible dans les mêmes conditions (d'une nuit sur l'autre le ciel peut être voilé, avec des halos sur les étoiles etc..)

- refaire la MAP entre chaque filtre sur un réfracteur (et oui, même si les filtres sont parafocaux, la MAP ne se fait pas au même endroit entre le rouge et le bleu, même sur une bonne APO)

- faire 4 séries de flats

- faire 4 pré-traitements

- réaligner les 4 images résultantes

- vérifier la taille des étoiles entre les couches RVB, parfois on a des surprises, et au besoin faire une réduction d'étoiles sur une couche

- recomposer l'image LRVB

 

 

En OSC il faut :

- faire 1 série d'images, avec de temps en temps un contrôle de la MAP quand même en fonction de la température extérieure

- lancer un pauvre script sous SiriL

admirer l'image finale :)

 

il y a 2 minutes, FranckiM06 a dit :

Oui, mais jusqu'à maintenant, ça a toujours été les caméras monochromes qui ont été plus sensibles que les caméras couleurs qui elles, le sont beaucoup moins. Et ça, ce n'est pas encore demain qu'on aura des caméras couleurs plus sensibles que les monochromes :) autrements, il n'y aurait déjà plus personne qui se ferait c..... à faire du LRVB :D

 

Franchement avec les derniers capteurs couleur, cet argument n'en est plus vraiment un. Et oui, depuis 2 ans on constate une très nette augmentation d'utilisateurs de caméras OSC au détriment du LRVB.

Il reste à mon sens un seul argument, qui est celui de la résolution. Avec un capteur OSC on perd  :

- 30% de réso dans le vert (racine de 2/4)

- 50% de réso dans le rouge et le bleu (racine de 1/4)

 

Personnellement j'ai fait un choix :

- si je veux de la résolution, je reste en monochrome avec mon ASI183 (0.9" / pixel) en one-shot

- pour tout le reste j'utilise mon ASI6200 couleur toujours en one-shot

Toujours mon rapport plaisir/emmerdement :)

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now