Pascal C03

Turbulence de sol : la bonne hauteur d'une monture

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonsoir,

J'envisage de me simplifier la vie en ayant à minima une colonne prête à recevoir la monture mais si possible avoir la monture prête à recevoir le tube...

 

Pour la colonne, j'hésite entre un tube PVC que je remplis de béton et une buse en ciment.

 

Je me pose la question de la hauteur de la monture. En particulier en rapport avec la turbulence au ras du sol.

Quelle hauteur viser ? Ne pas me proposer 10m B|

 

J'ai 3 options sur un terrain herbeux

 

Le plus long et cher

la colonne monte à 2m60 environ et le PO en gros se situe entre 3m et 4m20 environ

Je suis obligé de faire un abri résistant aux tempêtes de 2m20 par 2m20 avec un plafond - plancher à 1m90 environ pour être à la bonne hauteur. Ensuite, il faut trouver à bricoler un abri genre coupole par dessus le "rez de chaussée"

échelle de meunier, le tube est monté ou descendu par une trappe

 

Du travail mais c'est encore assez rapide

la colonne monte à 1m60 et le PO se situe entre 1m80 et 3m

L'abri est simplifié et peut être sur roues. Il y a une sorte d'estrade pour être à bonne hauteur

 

Ce qui me demandera le moins de travail

Colonne de 80 cm : le PO se situe entre 1m et 2m20 environ l'abri est bas, discret et sur roue

C'est le plus rapide pour mettre ou enlever un tube

 

 

D'où ma question : peut-on échapper un peu aux turbulences du sol et quelle hauteur pourrait donner un gain significatif dans la qualité d'image ?

 

si vous avez des idées là dessus, je suis preneur

 

bonne soirée à tous

 

Edited by Pascal C03

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Je me rappelle que Christian avait fait des mesures au SSM au même moment, au sol, à hauteur d'oculaire et vers 1,5m. Ses résultats montraient une nette amélioration en s'échappant du sol.

 

Pour avoir eu souvent l'occasion de regarder dans de grand dobson très long, c'est pas trivial d'aller observer à 3 ou 4m du sol...

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Quand je fais du planétaire : la terrasse à 3m du sol

Le kiosque à 50cm est déjà une amélioration certaine.

J'ai déjà conseillé de se faire une estrade à 1m.

La Robach du club d'Annecy fonctionne redoutablement bien avec son PO à hauteur d'oeil (1m50), son tube à 45° de 2m50.

Soit près de 3m de haut pour le pare-buée.

https://www.webastro.net/forums/topic/56567-rénovation-lunette-zeiss-130-mm-de-lannée-1908/page/2/

image.png.badfb7d93440607bbce56bfe73cdf980.pngimage.png.b1b7567dd463e2cc4a3da7ada1024f39.png

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ça peut aider à faire avancer le schmilblick : ma colonne est très courte (~70 cm) et du coup mon tube (un SCT 11) est proche du sol. Quand je pointe Jupiter ces jours-ci la lame de fermeture du tube plafonne à ~1m60.

 

Avantages d'une colonne courte : construction plus facile (pas tant pour la colonne que pour l'abris qui va autour) + facilité pour la collimation. Plus facile de faire un abris qui résiste au vent quand cet abris ne dépasse pas 1m80 de haut.

 

Inconvénients : quand je pointe au zénith, l'oculaire est "proche" du sol. Je ne peux même pas observer assis sur une chaise. Assis sur un petit marche pied ça marche impec.

 

i-VwRn33x-L.jpg

 

Idéalement j'aurais aimé avoir un tube plus élevé pour éviter les problèmes de turbulence que tu mentionnes et que Sébastien confirme. Ceci dit, j'ai sorti des images franchement pas mauvaises avec cette configuration.

 

Jupiter-derote-3-70pct-2.jpg.246b94a2104b06fdce54224e4f940764.jpg

 

Peut-être que j'aurais pu faire mieux avec un tube à 3 mètres de haut, mais ça prouve qu'on peut faire des trucs bien avec un tube à 1m50 du sol. Il se peut aussi que la configuration de mon terrain (une grande zone herbeuse au "sommet" d'une petite pente d'herbe vers le Sud) soit particulièrement favorable.

 

Il existe aussi une solution qui combine le meilleur des deux mondes : le pied colonne électrique. Un truc comme ça : https://www.cloudynights.com/topic/475734-pier-tech-3-clone-video/?hl= pier lift

Avec ~70 cm de débattement ça te permet de faire un petit abris et tu peux monter la colonne en position haute les jours où tu veux faire du planétaire haute résolution.

 

Au final, je suis bien incapable de quantifier le gain apporté par l'élévation du tube de 1, 2 ou 3 mètres au dessus du sol, mais mon conseil c'est de ne pas laisser ça t'empêcher de réaliser une colonne + poste fixe. Mieux vaux un tube proche du sol en poste fixe que tu peux utiliser aujourd'hui qu'un hypothétique observatoire parfait à 3 mètres du sol qui ne sera jamais construit...

 

Bonne construction et bon ciel !

 

jf

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, jfleouf a dit :

Mieux vaux un tube proche du sol en poste fixe que tu peux utiliser aujourd'hui qu'un hypothétique observatoire parfait à 3 mètres du sol qui ne sera jamais construit...

 

Que voilà une parole juste... D'autant plus que dans 2 ans, je pense changer de région ce qui bien sûr constitue un frein à envisager du "lourd"...

 

Cet empilage est également astucieux. Il est "détruit" facilement en cas de besoin. revente de maison par exemple.

La "cabane" présente également un côté très pratique. Elle peut être déménagée ailleurs sur un tout autre site...

image.png.b0fe144ab0c2cdc10db41e86e07b9dbd.png

 

On doit pouvoir remplacer le bois par une rondelle d'alu ce qui fera une base moins élastique... Ça, je sais faire.

 

Myriam, je n'ose me prononcer sur le poids de la colonne posée au lac d'Annecy !

 

Merci à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Pascal C03 a dit :

En particulier en rapport avec la turbulence au ras du sol.

 

La turbulence doit être différente entre un scope posé sur un sol en béton et une pelouse ou même un plancher en bois.

 

Pas sûr qu'il y ai moins de turbu à 2m du sol sur du béton qu'a 1 m sur de l'herbe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour les intellos, un extrait de PM que j'avais envoyé :

... ou une plateforme pour aller dans le flux qui devient lent et laminaire vers 3m quand la nuit est tombée. (dans mon coin de bord de mer à cause/grâce du vent du soir qui tombe rapidement)

 

La couche de surface comprend une couche près du sol appelée sous-couche rugueuse qui est due aux habitations, aux arbres. La vitesse et la température y est très irrégulière du fait des constituants : sol, herbe, matériaux. Ça se calme la nuit.

 

Principe général de la couche de surface : 10/100m, 50m en moyenne. => s'applique aux phénomènes météo locaux (échelle ville/village)

 

Il s'applique aussi fortement à la sous-couche rugueuse qui est beaucoup moins épaisse (dépend du micro-relief : habitations, arbres).

=> Typiquement, le volcan de la Lure (dépression de quelques mètres en cuvette protégée au Nord) et au niveau topographique inférieur la végétation courte qui s'y trouve.

 

http://sup.ups-tlse.fr/uved/Ozone/BasesScientifiques/projet/site/html/CoucheLimite_1.html#Generalites

fig5_cla_evolution.jpg

 

Même la terrasse bois à gauche de la photo au sommet du Semnoz (Annecy)

est excellente pour la turbu dans ce coin ou le vent est fort.

La poussière de sol est contenue (vérifié avec un dobson ES406 posé dessus ou sur la pelouse), hauteur 20-30cm (deux marches)

image.png.aafc49ee77db727d3516869be8d5af0a.png

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

xDSinon y a cette solution-_-

 

 

 

Edited by thclavel

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, lyl a dit :

La couche de surface comprend une couche près du sol appelée sous-couche rugueuse qui est due aux habitations, aux arbres.

 

Je comprends fort bien mais je suis surpris agréablement que 3m suffisent...

Dans le cas de la terrasse au Semnoz, le bâtiment proche doit perturber le flux d'air et rayonner de la chaleur ?

 

Avec les canicules et sécheresse, même un sol herbeux surchauffé rayonne longtemps ces calories la nuit. C'est mieux qu'un béton mais cela reste très chaud.

 

Merci de toutes ces infos...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le béton (sur la terrasse de mon ex-appartement) tout comme la pelouse (maison actuelle) cela peut éventuellement s'arroser légèrement et, en été, absorber très très vite les calories emmagasinées durant la journée.

Le gain en été (toulousain), même en visuel, est appréciable sur un C11 + EQ6 dont la lame est à 1m70~1m80 du sol.

Par contre cela ne joue que sur la turbulence très locale, quand les étoiles scintillent au zénith, cela ne sert à rien d'arroser ... tout du moins la terrasse !

 

Marc

 

Edited by patry

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, Pascal C03 a dit :

Dans le cas de la terrasse au Semnoz, le bâtiment proche doit perturber le flux d'air et rayonner de la chaleur ?

Oui, en l'occurrence le chalet était fermé,

Le sommet est à droite de la photo, on est à l'abri du vent nord qui contourne le chalet.

 

C'est surtout la plateforme en planche bois qui emprisonne un espace d'air qui est utile.

L'effet vide sanitaire est assez connu.

Cette dernière était fermée sur les côtés (marche escalier)

---------------

Quand j'étais près de Grenoble, ma terrasse était sur un vide de rangement (la cabane de jardin) : j'observais en surplomb entre 1m50 et 3m50 sur le bas du jardin (l'escalier était en dessous)

Sur les côtés hors ville (direction Mont-Blanc ou Vercors) la turbulence était très faible le soir.

Je montais régulièrement à 400x avec le MakNewt 6" sur la Lune dés qu'elle dépassait les 20° au-dessus de l'horizon.

Il y a quelques photos à résolution instrumentale pour la 80/1000 et quasiment atteint pour le 6", ce qui n'est pas sans être remarquable à 10km de Grenoble.

 

Ça peut te donner quelques idées pour l'utilité d'une estrade dans le jardin sans en faire un espace à déclarer si tu couvres juste l'instrument par un kiosque démontable.

Un matelas d'air est finalement un bon isolant.

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

cet été, alors que j'arrosais d'eau froide le sol goudronné surchauffé dans la journée afin d'y mettre mon dobson (donc miroir à quelques dizaines de cm du sol à peine), les copains astrams m'ont regardé comme un extraterrestre! Pas possible de déterminer avec certitude si mon arrosage a permis d'améliorer les images, mais suis persuadé que oui...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now