nicephore

Célestron fait des télescopes brillants

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

 

C'est de la feutrine que l'on trouve en magasin de bricolage. Pas besoin de se casser la tête. Et ca marche tellement bien !

Je vous enverrai des images faites avec pour montrer ce que ca donne.

David.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as donc fait le baffle du secondaire aussi, c'est moins courant mais probablement utile vu les photos. 

 

Le baffle du primaire aussi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, nicephore a dit :

C'est de la feutrine que l'on trouve en magasin de bricolage.

J'avais fait la manip sur un 200, je trouvait que ça se décollait trop facilement... Je préfère peindre du coup. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au risque de paraitre iconoclaste, je me demande ce qui est vrai et ce qui est de la légende. Dans mon C8, quand on place l’œil au foyer, même en décalant largement sur le coté, il est impossible de voir l’intérieur du tube. Cela veut dire que même si l’intérieur du tube était blanc, la lumière qu'il réfléchirait ne pourrait atteindre le foyer. Et de la même manière, les télescopes "Serrurier" de type Richey-Chrétien et Cassegrain (de chez GSO, comme cité au message précédent), n'ont même pas de tube à cet endroit.

Par contre, il me semble beaucoup plus justifié de s'occuper des intérieurs du baffle central et du baffle secondaire qui eux sont bien visibles lorsque l'on place l'oeil au foyer.

Edited by Patrick Sogorb
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait sur mon C8 ou mon C11, le tube diffuse un peu quand j'observe une cible à proximité immédiate de la lune par exemple.

Mais quand je vise la lune, l'intérieur du tube n'est plus éclairé et le contraste est total. Je ne fais par contre que du planétaire donc en général ma cible est souvent la plus brillante "du coin".

 

Maintenant, c'est vrai que des anneaux intérieurs ne doivent pas être si compliqués que cela à mettre en œuvre et certainement avoir une incidence moindre sur la mise en température lié à "l'isolation" par la feutrine.

Par contre je rejoins patrick, le baffle de sortie est bien plus critique ... mais il n'est pas lisse non plus justement.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, patry a dit :

le baffle de sortie est bien plus critique ... mais il n'est pas lisse non plus justement.

 

Sur les gros SC Meade, les baffles sont annelés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui sur le C8 Ultima et le C11 également. Je ne me rappelle plus sur le C8 orange comment c'était fait !

Maintenant rien à voir avec le cassegrain GSO, cela fait peut être 1mm voire moins ... mais cela semble être suffisant.

Je ne sais pas trop évaluer la perte de contraste avec la lune hors champ par exemple (a quelques degrés, sinon son reflet tape dans la lame et on s'en fout). C'est visible comme un halo. Le pare buée (mousse sur C11, rigide sur C8) limite quand même aussi bien les choses.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tube de mon Maksutov russe STF est usiné avec des microsillons, sans baffles, mais reflétait la lumière, mais nettement moins que le Celestron ci-dessus. J'avais songé à mettre de la feutrine, mais j'avais peur qu'à la longue elle perde ses fibres synthétiques. J'ai donc mis en peinture l’intérieur en démontant le tube optique.

Voici la peinture que j'ai mise. Il y a mieux certainement., mais le tube réfléchit beaucoup moins la lumière sur les deux optiques, ce qui peut-être une des sources de la baisse du contraste, mais je n'ai pas vu de différence à l'oculaire. Donc?. Cette peinture est légèrement granulée.

https://www.xshic.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=17041691&AccID=111305&PGFLngID=0

J'ai vu qu'il existe aussi maintenant la version noir mat, et noir satiné. Probablement que le noir mat est encore mieux.....

 

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Merci toutes ces réactions variées.

Comme alternative à la feutrine, il y a la peinture noire magnétique pour tableau à craies. C'est très efficace aussi.

 

@gagarine la trace autour de la lame de fermeture est une sorte de scotch, joint qui après la bonne dizaine d'années sous la coupole commence à perdre ses propriétés et suinte, colle... J'ai eu toutes les peines du monde à le nettoyer. 

Car pas question d'utiliser un produit agressif qui pourrait retirer le traitement de surface (coating) de la lame de Schmidt.

Et ce scotch avait du couler un peu en dessous car la lame était collée aussi et j'ai eu peur de la péter en l'enlevant.

David.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, je trouve l'intention louable mais je crains que la feutrine ne contamine ton miroir primaire à la longue.

Avec les chauds et froid, la feutrine travaille et tu vas inévitablement retrouver des fibres sur tes optiques. Elle a aussi tendance a accumuler et relarguer la poussière accumulée, là encore ce sera pour les optiques.

 

Rien de méchant, mais à prévoir.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelqu'un se souvient de ce produit qui était comme une feutrine mais qui résistait bien dans le temps?

c'était réputé coller très fort et il ne fallait pas se louper au moment de l'application.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

nan, pas venilia, une marque "astro" aux us. je ne me souvient plus du nom ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci, c'est bien ça!

edit : scopestuff semble fournir un produit comparable (?).

Edited by asp06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, protostar.

ça collait fort à l'application, et ça colle 15 ans après toujours très fortxD

Par contre, certains ont eu des déconvenues avec ce fournisseur. A titre perso jamais eu de souci, mais sur mes conseils un collègue en avait acheté quelques semaines plus tard, son rouleau n'est jamais arriv鬬

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

C'est marrant cette légende urbaine de la feutrine qui relacherait des poils. Eh bien non . Sur tous les télescopes que j'ai fait ou les optiques que j'ai traité : nada...

Pour info canon met aussi de la feutrine dans ses objectifs avec le liseré rouge (  objectifs que j'aime beaucoup ;-) )

Par contre je connais plein de gens qui observent avec des newtons, des dobsons avec des miroirs sales et c'est parfois les même qui émettent des doutent sur la feutrine c'est drôle.

Et pour le coté adhésif, il y a effectivement un risque de décollement. Le télescope que j'ai fait se trouve sous une coupole avec des murs peints en noir (non je blague pas, et l'architecte est pas en tole), par conséquent j'ai mesuré plus de 37 deg cet été sous la coupole et pourtant on est en Suisse! 

Après pour améliorer le pourvoir collant, il y a la possibilité d'utiliser du double face pour moquette qui est très collant. Je verrai à la longue si ça se décolle...

Bonne soirée.

David.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me reste encore un peu de  Protostar, mais plus assez pour un instrument complet.

Je pense en effet aussi qu'il doit y avoir une grosse part de légende urbaine dans l'histoire de la feutrine qui perd ses poils, par contre il est vrai que la feutrine adhésive courante est moins adhésive que le Protostar et l'idée de l'adhésif double face me parait excellente...

Ceci dit le Protostar était un excellent produit, celui que j'ai m'a été donné par un ami il y a plus de 10 ans et c'en était que lui-même avait en stock depuis un certain depuis  tout ce temps il colle toujours aussi bien, ses propriétés adhésives n'ont pas (ou très peu) bougées.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Goofy2
      Bonjour    

      Avec des jumelles et des oculaires interchangeables, nous sommes confrontés à un soucis d'équilibrage sur l'axe de hauteur.
      Mes jumelles APM 100 SD 90°, je les ai équilibrées en position à 45° environ avec une paire d'oculaires APM UFF 24 mm. Si je vise plus près de l'horizon, les jumelles vont basculer vers le bas et si je pointe plus haut que 45°, elles vont basculer vers le haut. Cela oblige à serrer davantage les freins sur l'axe de hauteur de ma monture à fourche et je n'aime pas cela.
      Si je change d'oculaires et par conséquent avec des poids différents, l'équilibrage n'est plus bon. J'utilises des oculaire APM UFF 24 mm, des APM UFF 10 mm, des Nagler 5 mm et des Nagler 3.5 mm. Entre la paire de 24 mm (les plus lourds) et la paire de 10 mm (les plus légers), il y a une différence de poids de 580g.
       
      J'ai trouvé une solution toute simple et rapide pour obtenir un équilibrage des jumelles, freins desserrés, quelques soient les oculaires utilisés et quelque soit l'inclinaison des jumelles. Cette solution permet de conserver des mouvements très fluides sur l'axe de hauteur puisque les freins restent desserrés et mécaniquement c'est mieux.
      Une cordelette amovible est maintenue sur la poignée des jumelles via une goupille amovible elle aussi. L'autre extrémité passe entre les oculaires et pend sous ceux-ci. Un anneau permet de suspendre divers poids. C'est très pratique à l'usage et cela ne gêne absolument pas l'utilisation des jumelles.
      Pour les poids utilisés, ce sont des plombs de pêche en mer en forme de poire. Ils offrent du poids sous un faible volume. Je les ai équipés d'un crochet pour pouvoir les suspendre et je les ai emballés également dans du film alimentaire pour ne pas avoir à manipuler du plomb (toxique). La gamme de poids utilisés: 1 x 500g, 2x 200g et 2 x 100g. Ils peuvent être utilisés seuls ou combinés en fonction du besoin d'équilibrage.
       
      En image c'est plus parlant, cela donne ceci:
       
       




    • By yann35
      Mon projet muri petit à petit...
      Je suis à la recherche un petit instrument de qualité plus nomade en complément de mon Mewlon 210 mm,
      Une Apo de 80 mm, c'est limité par rapport au diamètre puis pas vraiment de différence avec la Swarovski ATS 80.
      J'ai pensé à la TS 90/600 Photoline qui me parait pas mal, mais en nomade je ne sais pas si le triplet est une bonne solution.
      Puis-je me suis dit pourquoi pas un Maksutov de qualité, les commentaires ont l'air très bons il est compact et avec un diamètre de 150 mm (équivalent diamètre 100 apo), ça me laisse plus de possibilité. 
      Qu'est-ce que vous pensez de celui-ci : iOptron telescope MC 150/1800 OTA  ?
      Ou peut être un autre modèle que je n'aurai pas vu...
      Voilà, j'en suis là....
    • By Anton et Mila
      Je vois du nouveau de l’extrême est de la future Europe pour la photo, et photo astro pourquoi pas!
      https://photorumors.com/2021/02/04/new-rubinar-lenses-announced-from-the-russian-lzos-factory/
      Avez-vous des images faites avec l'un des anciens modèles?
    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous ! 
       
      Il m'arrive un gros pépin, j'ai installé la nouvelle version de Nina HF2 pui je suis revenu à l'ancienne car pb avec driver Altair. Chemin faisant, j'ai perdu tous mes parametres de Nina et depuis le plate solving sous Astap ne fonctionne plus. 
       
      Je n'arrive pas a savoir si la distance focale que je lui rentre en parametre est fausse ou si le pb vient d'autre chose.
      Comment recalculer la distance focale reele depuis une resolution astrometrique? Par exemple ma resulution avec astrometry.net donne le resultat suivant:
       
      44.4 arcmin avec une camera altair 294c de 4.63um de taille de pixel et 4128 pixels horizontaux. Ce qui donne 19.112mm de capteur horizontal.
       
      Si je prends la formule Champ (en arcmin) = 3458 x d (taille capteur en mm) / F (en mm), cela me donne F = 3458 x (4128 x 4.63)/44.4 = 1488mm de foacale pour un C8 et red 0.7.
       
      Est ce que vous pensez que l'erreur de plate solving peut venir de quelque part dans ce calcul ?
       

       
      Merci de votre aide !
       
      Seb
  • Upcoming Events