pascame

Georges Viscardy

Recommended Posts

Oui Pascal. D'ailleurs son prix SAF est très mérité !

Ce post réveille tant de souvenirs. J'ai tous les livres et revues qu'on y présente.

Il y en a un excellent qui n'est pas mentionné, c'est le livre de Didier Godillon "guide de l'astronome amateur". J'ai aussi son atlas stellaire. Il était bien-sûr grandement inspiré par Texereau.

Un jour, il faudrait qu'on écrive un livre sur tous ces grands qui ont fait entrer l'astronomie amateur française dans l'ère moderne. Il est difficile de les citer tous sans en oublier : Bourge, Dragesco, Walbaum, Viscardy, Roques... Ce livre ne rapporterait rien à ces auteurs vu le lectorat réduit, mais il aurait le mérite de rassembler des informations qui seront difficiles à collecter dans le futur.

Edited by ThierryC14
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Merci ThierryC14 pour ta participation fort intéressante à ce post qui en dehors de rendre hommage à Mr Georges Viscardy permet aussi de mettre à l'honneur des personnalités que tu as cités ainsi que d'autres tout au long de ce post.

 

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que devient sa "maison-observatoire"en 2020 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci jm-fluo pour ton passage.

Aucune idée et information me concernant si ce n'est ce que son T520 est à l'observatoire de Nice.

 

Pascal

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand merci pour ce post qui rappelle de bons souvenirs ...

Ayant commencé l'astro en 1974, j'ai aussi rêvé en admirant les images de Viscardi et de ses instruments. Je n'ai jamais eu la chance de le rencontrer, mais je garde précieusement un exemplaire de son atlas qu'il m'avait dédicacé.

Et j'ai toujours ces vieux numéros de Ciel et Fusées, Ciel et Espace, L'Astronomie, où après chaque opposition de Jupiter ou Mars, on pouvait admirer les images de Viscardi dans le compte rendu d'observation. Elles se détachaient toujours du lot, avec d'ailleurs bien souvent celles d'un Japonais dont je ne mes souviens plus le nom.

Les bouquins de Pierre Rousseau étaient remarquables. Je dirais que c'est en lisant son bouquin sur l'astrophysique que j'ai appris la physique. Il ne s'agissait pas juste d'exposer des connaissances, mais de les faire comprendre, ce qui est complètement différent.

J'espère qu'un jour le T520 pourra reprendre du service.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, christian viladrich a dit :

avec d'ailleurs bien souvent celles d'un Japonais dont je ne mes souviens plus le nom.

 

Isao Miyazaki?

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, christian viladrich a dit :

Il me semble qu'il avait un Newton 400 avec une monture ASKO sur la terrasse d'un immeuble ?

 

Portrait tiré du bouquin de Dragesco, ça semble bien être lui. D'après le descriptif c'était un 404 à f/6, il photographi(ais/e) en effet depuis une terrasse.

IMG_3095.thumb.jpg.bf09b76e641744f780e631f71fdb1c7e.jpg

 

J'ai fait une petite recherche sur le web et dans https://www.astronomyclub.xyz/planetary-imaging/planetary-imagers-worldwide.html il y a un petit article (qui parle un peu plus bas d'un certain C. Pellier... ça me rappelle qqun... :D ) et cette photo:

 

image.png.0086a0458e36204d2715b82ffcd8a2ef.png

 

C'est donc bien une asko :) 

 

Une deuxième recherche m'a fait tomber sur ton site perso: http://www.ii-okinawa.ne.jp/people/miyazaki/planet/ On y trouve ses images au TP2415 ici: http://www.ii-okinawa.ne.jp/people/miyazaki/planet/newpage5.html par exemple

image.png.f6a1a1c36e293590968d25a4c38ac008.pngimage.png.b0ca8bb931e1f3ef36d13b41aa843a54.png

 

C'est très intéressant de visiter sa production "récente", on dirait qu'il met toutes ses images, y compris celles qui sont fortement dégradées par le seeing. 

 

 

Edited by AlSvartr
  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci christian viladrich et AlSvartr pour avoir enrichi ce post en hommage à ce grand homme qu'était Georges Viscardy.

Fort intéressant vos commentaires et liens.

 

Pascal 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Isao Miyazaki et son 400 en terrasse sur le sommet d'un immeuble en ville paraissait plus accessible que le 520 de viscardy à l'époque. il doit y avoir quelque part (dans un vieux pulsar?) des images du 400 sans sa coupole qui a du lui coûter bien chère pour un ration bénéfice/emmerdes pas forcément très avantageux.

don parker avait un 400 sous un abri à toit roulant contre sa maison en floride.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, asp06 a dit :

il doit y avoir quelque part (dans un vieux pulsar?) des images du 400 sans sa coupole qui a du lui coûter bien chère pour un ration bénéfice/emmerdes pas forcément très avantageux.

Oui c'est ce que je me suis dit, apparemment il a d'abord bossé sans coupole, et j'ai du mal à croire que cette coupole a apporté un bénéfice question seeing. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'époque avoir un 400 c'était pas commun et  cela me rappelle qu'en France, c'est Dany Cardoen qui a monté l'association newton 406 et qui le premier a permis aux astronomes amateurs de pouvoir s'offrir des télescopes de gros diamètre.

Pour la petite histoire Dany est venu chez moi en 2001 et ensuite je suis aller à Puimichel chez lui .

Il m'a retouché mon miroir de 400 mm (que j'avais taillé moi même) et il l'a fait aluminer à l'OHP...et tout cela gratuitement  car c'est une personne très gentille.

En le citant, cela me permet de le remercier et de mettre en avant une personne que j'estime à la hauteur de Georges Viscardy.

 

Edited by pascame

Share this post


Link to post
Share on other sites

des amateurs avec des 400 il y en a eu depuis longtemps, plus d'un siècle (fortunés pour ces derniers), ne serait ce que parce que jusqu'à 400 mm on peut encore utiliser des techniques de polissage voisines de celles qu'on utilise sur des miroirs plus petits et parce que les masses à manipuler (sans machine) restent raisonnables. mécaniquement les contraintes sont également encore gérables. au delà on commence à faire des choix différents (généralement polissage machine, outils à polir différents, travail miroir dessous presque exclusivement, barillet plus complexe et masses plus importantes à l'échelle du télescope, etc.).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sur, mais ce que je voulais dire, c'est que la précision et les outils permettent, à mon avis, d'avoir eu de bonnes optiques plus performante qu'il y a 1 siècle.

L'aluminure notamment devait être de qualité moyenne selon moi. Je peux mon tromper mais c'est mon sentiment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les "ingrédients" ont changé (qualité des poudres de polissage par exemple) et le savoir faire est documenté à présent. les progrès de la métrologie ont également contribué à améliorer potentiellement le résultat final.

pour les aluminures, les bons paramètres pour les dépôts traditionnels sont bien connus depuis plus de cinquante ans mais encore faut il les appliquer.

Edited by asp06
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now