aubriot

votre avis et vos meilleurs souvenirs

Recommended Posts

Posted (edited)
il y a 21 minutes, aubriot a dit :

sauf que les nouveaux astram pensent (à tord) que bien souvent faire de l'astronomie passe impérativement par une caméra . ce qui est faux.

moi il m'arrive souvent de lever le nez pour observer une comète , la VL ou la lune.

 

Ya surtout rien d'exclusif, selon ce qu'on aime on peut faire de la photo ET/OU lever le nez ET/OU regarder dans un oculaire. Une fois leur session lancé, pendant que l'appareil fait ses poses tranquillou, ya plein d'astrophotographes qui installent un Dobson ou une lunette à côté pour observer ou bien une chaise longue pour regarder, voire même les deux :-)

Edited by LucaR
  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 12 minutes, aubriot a dit :

et les souvenir que j'en ai eu à l'oeil nu ou derriere un tube sont souvent plus permanent que ceux que j'ai pu avoir sur un écran

 

Ah la la... Bien vu... 

 

J'ajouterais que les souvenirs d'astrophotographe sont aussi des souvenir de "vécu", la froideur de la nuit, ou l'humidité, ou l'endroit (ville assoupie, plateau venteux, bordure de bois inquiétante) et les bruits - hurlements déments,  vivants, presque, du vent entre les coupoles du VLT, silence absolu d'un désert, visites des hérissons ou des hulottes à la campagne,  ronronnement du télescope, bruit de la coupole qui tourne, "crotch crotch" de David qui bouffe des fraises Tagada, etc, etc, etc...

 

C'est pourquoi, en tant que vieux con, j'ai (jusqu'à maintenant en tout cas ;)) du mal avec le remote... 

  

- Tu as fait comment, cette fantastique photo de Orion, qui me donne le vertige ?

- En 20 heures de pose, depuis le Chili. En trois nuits : la première, j'étais au boulot, et ensuite dans le RER B, la seconde, à un mariage de copains, on s'est murgé, c'était cool, la troisième, départ en week end, problèmes à l'entrée du périf. Voilà. 

    

 

  • Like 1
  • Love 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

" visites des hérissons ou des hulottes à la campagne"

 

Ah oui ! La hulotte qui glisse dans la nuit n'est que trop rarement cotée.

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peu importe le flacon , pourvu qu'on ait l'ivresse ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Superfulgur a dit :

Ce qui est inouï, c'est que cette évidence ne soye pas évidente pour tout le monde. Stellina et Evescope, c'est de la "photo live", point.

 

Quand même, un peu si. J'ai fait un post sur Stellina l'EVscope, etc., et on partait de cette évidence. Et de l'autre évidence que du coup, c'est loin d'être le top de ce qu'on peut obtenir en photo.

 

Moi, ces bidules, et ce que ça peut devenir, ça m'intéresse. Je suis curieux de voir ce que ça va donner, et ce que ça pourra inventer.

 

Ce qui n'empêche pas que je comprends et partage de A à Z tout ce que tu dis du visuel. la Lune, les planètes, simplement, les amas ouverts, etc., pour prendre des objets que je peux voir depuis Paris, rien à faire, impossible de m'en lasser et rien n'émousse à chaque fois (pourtant c'est assez souvent) l'émotion que j'ai à les voir en "visuel" pur.... Et je ne parle pas de ce que je peux voir en vacances sous un meilleur ciel.... Donc oui, bien sûr, évidemment, sans discussion. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Great gig in the sky a dit :

j'appelle ça du visuel augmenté,

et moi du visuel amplifié .

j'ai essayé et c'est vraiment pas mal du tout surtout quand tu as des gens autour de toi . ça évite les queues d'attentes derrière le scope et la frustration

et en plus ils ont la couleur ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Superfulgur a dit :

J'ajouterais que les souvenirs d'astrophotographe sont aussi des souvenirs de "vécu", 

(...)  bruit de la coupole qui tourne (...)  

 

Tu as un beau vécu xD 

 

il y a 47 minutes, Motta a dit :

Et je ne parle pas de ce que je peux voir en vacances sous un meilleur ciel....

 

Je me rappelle avoir vu les dentelles dans le 600mm de rolf, c'était époustouflant, il y avait même la couleur O.o  ! 

 

Il y a 3 heures, LucaR a dit :

Une fois leur session lancé, pendant que l'appareil fait ses poses tranquillou, ya plein d'astrophotographes qui installent un Dobson ou une lunette à côté pour observer ou bien une chaise longue pour regarder, voire même les deux :-)

 

Ou une paire de 20x80 pour randonner dans les constellations, c'est chouette aussi :) 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Superfulgur a dit :

les souvenirs d'astrophotographe sont aussi des souvenir de "vécu"

et l’excitation des préparations .

1999 et l'éclipse total

 

tu prépares tout depuis un mois : carte , choix du lieu , commande du filtre et des lunettes protectrices, télescope, apn

puis les jours défilent; l’excitation s'amplifie et est a son comble le jour donné

t'essaye de bien dormir mais pas de bol ton cerveau cogite . surtout ne rien oublier !

 

et là déception. à 6h00 du mat il pleut. tant pis on part quand même

te voila sur la route avec deux potos et le LX200 dans une 106 . direction le nord-est tout en écoutant la radio .

la temps ne s'arrange pas et les nouvelles ne sont pas bonnes . puis des annonces de soit disant beau temps dans un coin perdu de l'est de la France . demi tour on file là bas

et plus tu approches du lieu et plus tu vois fleurir les télescopes .  c'est bon on est plus très loin . un chemin terre en vue et une bute au loin ...c'est décidé on s’arrêtera là.

bon choix ? on verra bien

tu déballes tout  en espérant à la boussole de déterminer d’où va venir l''ombre de l’éclipse

Deux heures d'attentes et tu commences à voir les biches sortir apeurées du bois

le froids s'installe et là  l'ombre de l'éclipse arrive à la vitesse d'un cheval au galop 

un vrai boulet de canon . et c'est parti.... chrono en marche et le spectacle commence

 

 

beaucoup d'attentes pour moins de 2mn d'éclipses mais que de souvenirs. certainement le plus beau ;)

  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Penn a dit :

Je me rappelle avoir vu les dentelles dans le 600mm de rolf, c'était époustouflant, il y avait même la couleur O.o  ! 

 

Hé oui puisque ce fil porte aussi sur les "meilleurs souvenirs", mes trois plus marquants loin devant tout le reste, en terme d'esthétique immédiate, c'était à chaque fois dans un T600... à la campagne ou à la montagne 9_9 Dans l'ordre chronologique, l'Oeil de chat vert émeraude (T600 de David en 2011 à Mons dans le haut Var) ; les Dentelles en relief à mon club et enfin l'Esquimau une nuit de février à Lure, avec un contraste de malade (sans filtre)... Souvenirs inoubliables... :)

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Penn a dit :

Ou une paire de 20x80 pour randonner dans les constellations, c'est chouette aussi :)

 

Mais pour combien de temps encore, avec la multiplication annoncée des satellites...? :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, aubriot a dit :

et c'est parti.... chrono en marche et le spectacle commence

Et du coup t'as encore les photos à montrer? :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, LucaR a dit :

Et du coup t'as encore les photos à montrer? :-)

non je ne pense pas car je faisais plus d'observations à cette période et je venais juste de débuter .  les meilleurs photos sont dans ma tête

j'ai gardé quelques unes de  l’éclipse partielle de Dénia avec un Canon et c'est loin d'être des chefs d’œuvres . :D

IMG_8993.JPG

IMG_9003.JPG

Edited by aubriot
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Yo !

quant au titre du post,

les meilleurs souvenirs : ils le sont tous, dès lors qu'ils suscitaient un émerveillement, une belle sensation du spectacle perçu , de ceux qui m’incitaient généralement  (mais pas que) à prendre les crayons, de l’œil nu aux immenses bouzins, du pas de ma porte aux endroits les plus paumés de la planète, au raz des flots où aux sommets où l'on respire un peu bizarrement, dans une grande solitude ou avec une bande bande de copains, de la chose intime à la grande fiesta, du ciel profond aux planètes, Soleil et autres bidules célestes, voire météorologiques, etc, etc, etc. Bref, du gros vécu, de la belle émotion, de celle qui me fait dire que l'astro pour moi n’est pas un passe-temps, une passion (que j'aime pô ce terme) mais ma façon de vivre et d'appréhender notre monde depuis tout petit.

Quant au gadget mentionné,

Oui, j'ai vu des cadors sortir de clichés argentiques merveilleux, les premiers écrans monochrome sortir rapidement comme par magie  des nébuleuses en plein centre urbain (tient, un peu comme la pub sus-présentée ici), des trucs très sophistiqués avec un matériel et surtout une maitrise qui me laisse pantois. Mais si j'admire et applaudis les prouesses, ce n'est pas "mon truc", ça ne me fait pas vibrer quant à l'idée de pratiquer de la sorte, adorant la sublime simplicité du concept visuel, son côté "hors du temps", comme le faisaient jadis les anciens, me contrefichant comme d'un niais que je suis des sempiternelles mises à jours, de la course à l’échalote de cette merveilleuse technologie trop rapidement obsolète, fuyant comme la peste le recours à la câblerie et  l'électricité sur le terrain nécessaire à ce genre de pratique (me reste plus que ma loupiote, même plus de Telrad). Faut avoir vécu la frustration d'un connecteur qui lâche en cours de mission loin de tout faisant tomber définitivement le rideau sur le programme prévu, ou plus simplement la panne d'un simple chercheur point rouge en plein désert rendant le reste du séjour vraiment pénible. Nan, j'en veux pas !!!!!

Pi ce bidule (respectable au demeurant) répond surtout à ce qui est exprimée ici "j'vois que dalle.... et j'ai pô envie d'me faire chier davantage avec ces photons parcimonieux" Ben j'ai envie de dire, ben apprends à observer, c’est un plaisir sans limite. Maintenant, on peut aimer autre chose - mais ce n’est pas la même chose.....Mais, si ça plait, faut pas se gêner.

Ha oui, dernier truc, respect pour Eddie....

Edited by serge vieillard
  • Like 6
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/10/2020 à 10:51, serge vieillard a dit :

Ben j'ai envie de dire, ben apprends à observer, c’est un plaisir sans limite. Maintenant, on peut aimer autre chose - mais ce n’est pas la même chose.....Mais, si ça plait, faut pas se gêner.

D"accord avec à toi à 100% ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Inutile de débattre pendant des pages entières. Stellina et Evescope sont conçus pour séduire les novices. J'ai assisté à une "démo" publique de l'Evescope l'été dernier et les touristes présents qui n'avait jamais observé le ciel étaient épatés ; "non, c'est pas vrai, vous avez mis une photo !" s'exclamaient-ils tous en cœur en découvrant l'anneau de la Lyre... Ben oui, avais-je envie de répondre, c'est une photo ! Mais moi qui fait du visuel depuis 40 ans, je n'ai pas du tout été séduit par l'instrument. Mais comme je le dis, ça marche très bien pour faire découvrir le ciel à des néophytes, même sous un ciel pollué. Un club pourra donc éventuellement se "l'offrir" pour des soirées publiques. Résultats garantis auprès des "bleus"... L'amateur expérimenté passera son chemin...

Gilles

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

toutàfait !

mais dans ce cas, un autre exemple :

en soirée publique, ben ya un copain sympa adepte de l'imagerie qui montre son travail in-situ aux public avec instrument et PC, public totalement émerveillé, tant par l'image brute ou rapidement pré-traitée qui s'affiche (et on ne joue plus dans la cours des stellina). Le public va butiner d'instrument en instrument, certains visuels, d'autres imageurs. Je trouve que c’est plutôt ça l'astro amateur et que c’est intéressant de la présenter ainsi au public. Ce truc est bancal - même s'il répond à un besoin actuel, mais on pourrait débattre à l'infini des besoins actuels et de la logique commerciale à vouloir en créer sans cesse de nouveaux.... pa'ceque merdum, vu le prix, ya de quoi faire des choses, tant en visuel qu'en imagerie. Là, on est vraiment dans le gadget de luxe, répondant peut être à un slogan du genre "si t'as pas un Stellina à 40 ans, t'as loupé ta vie de loisirs" - mais fo reconnaitre qu'il y a des preneurs.....

 

pour illustrer l’exemple et toujours dans la démarche sus-citée (c’est du vécu),

le public s'extasie devant l'image de l'anneau de la Lyre sur l'écran, et va être renseigné sur les principes de l'imagerie. Puis il continuera à baver de plaisir en allant à l'oculaire d'un instrument pour (re) découvrir ledit anneau de la Lyre, mais "en vrai", avec le frisson du vécu. en ce sens, la cible de l'anneau s'apprécie de diverses façons dans bien des configurations. Perso, j'ai souvent entendu des roucoulades d'émerveillement à l'oculaire de mon T400 dans de telles situations, tant en planétaire qu'en ciel profond (voir très profond)

  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le gros bavardage, ici...:D

 

Le 09/10/2020 à 09:51, serge vieillard a dit :

adorant la sublime simplicité du concept visuel, son côté "hors du temps", comme le faisaient jadis les anciens, me contrefichant comme d'un niais que je suis des sempiternelles mises à jours, de la course à l’échalote de cette merveilleuse technologie trop rapidement obsolète, fuyant comme la peste le recours à la câblerie et  l'électricité sur le terrain nécessaire à ce genre de pratique (me reste plus que ma loupiote, même plus de Telrad). Faut avoir vécu la frustration d'un connecteur qui lâche en cours de mission loin de tout faisant tomber définitivement le rideau sur le programme prévu, ou plus simplement la panne d'un simple chercheur point rouge en plein désert rendant le reste du séjour vraiment pénible. Nan, j'en veux pas !!!!!

 

Arrêtes @serge vieillard, ;);) tu es en train exactement d'énumérer mes arguments pour avoir abandonné l'astrophoto il y a dix ans pour le reportage photo et d'en être finalement revenu à l'astronomie, il y a tout juste un an avec juste un Dob 200 dénué de tout superflu (pas de GOTO), une flopée d'oculaires et des feuilles gabariées si l'envie me vient de faire un dessin. Si je peux observer juste cinq-six fois par an, voire moins, je suis déjà aux anges car le visuel pur, c'est vraiment l'incarnation de la liberté sans fil à la patte, sans électricité et...Sans emmerdes. Facile à mettre dans le coffre de la voiture en juste deux morceaux, puis juste une unique petite valise métallique optimisée comme celle de Nicolas avec mes accessoires, mes gabarits, mes cartes, quelques crayons et puis...c'est tout. Moi aussi, j'en ai connu bien des frustrations avec la technologie vite obsolète quand j'étais un de ces jeunes, comme la plupart de ceux-là précisément qui pensaient révolutionner le monde avec les petites technologies plein de câblerie qui sortaient sur le marché, alors qu'il suffit juste parfois d'un simple survol lunaire à 400x dans un oculaire pas trop mauvais pour avoir finalement réussi son programme : Etre ému et garder un sacré souvenir sans nuages !

 

Quant à Stellina, j'ai mon propre avis bien personnel sur la question de son utilisation, pour peu qu'il soit assez sensible et précis pour cet exercice. Un usage qui n'a rien de visuel pour visualiser des objets maintes fois vu et revu dans des magazines d'images mais plutôt un usage d'outil de travail d'imagerie pour suivre facilement l'évolution d'objets en particulier dans le ciel, rapide à mettre en oeuvre, surtout quand on habite au sein d'une grande ville dans un appartement sans balcon. Quand on souhaite malgré tout finalement optimiser les trouées dans le ciel pour suivre ces objets, sans devoir se coltiner le transport d'un tube dans la voiture et un parcours plus ou moins long vers un site favorable où nous pourrions y poser son instrument en sécurité, dans un ciel pas trop dégueux, pour étudier sa liste au programme. Tout le monde ne s'appelle pas non plus Nicolas Biver avec son talent et sa pugnacité légendaire à tirer son 400mm dans sa résidence en plein Versailles dès la moindre ouverture. Ce truc de luxe à 4000 euros, il y a justement moyen de le détourner intelligemment, surtout si on sait déjà un minimum bien observer en visuel dans un instrument pour en tirer quelque-chose d'autre de plus intéressant encore qui ne serait pas de l'observation visuelle.

 

Le 08/10/2020 à 17:15, Motta a dit :

Moi, ces bidules, et ce que ça peut devenir, ça m'intéresse. Je suis curieux de voir ce que ça va donner, et ce que ça pourra inventer.

 

En voilà un qui suit... :)

 

Bah justement, ces bidules, c'est comme les webcams. Il faut un peu de recul pour ne pas les moquer trop vite. A l'origine, à la toute fin des années 90, on ne voyait de ces webcams qu'un gadget de luxe pour adolescents pour faire des grimaces à la copine via MSN. On a vu aussi autour de la même période que en la détournant derrière un télescope, on révolutionnait peu à peu l'imagerie planétaire. Stellina, à mon avis, c'est la même chose. De l'imagination de ses premiers propriétaires découlera de nouveaux usages révolutionnaires, il faut juste les percevoir, essayer, y croire et développer les solutions logicielles pour les intégrer. Pour moi, ce n'est pas du visuel assisté ce Stellina mais un petit laboratoire ultra-transportable pour de la recherche assistée pour l'amateur qui pourra se le payer avec des perspectives que je devine déjà énormes. Occasion par delà même après tous les commentaires lus jusque-là, de noter un petit égarement dans cette conversation sur un bidule qui vise alors une niche bien à lui, ni visuel, ni imagerie.

 

Et mon opinion toute personnelle pour ce qui me semble être le plus fidèle au terme de "visuel assisté" : la façon un peu plus commode que celui d'un atlas papier de trouver tout type d'objet (ciel profond, comète, astéroïde,...), même très difficile, avec toutes les informations interactives sur les étoiles présentes dans le champ...soit un planétarium sur smartphone possédant un mode nuit pouvant simuler le champ de votre chercheur et puis de votre télescope en fonction de votre oculaire...C'est juste cela car je pense que l'on s'accordera tous que lorsqu'il s'agit de comprendre totalement ce que l'on observe, ce n'est pas un GOTO qui nous donnera la réponse mais bien toute la procédure qui nous aura conduite à trouver l'objet pour ensuite le détailler longuement. Le truc existe et sa version complète coûte tout juste 9€ et pas 4000. Je tairai son nom car çà évitera le risque de me faire épingler en disant que je roule pour faire de la pub pour le logiciel. C'est juste pour ce petit gadget pas bien cher sur appareil tactile où je me dis qu'on peut encore prendre le risque d'une panne électrique d'autant qu'auprès d'un public, surtout sur une tablette, il peut faire encore davantage fureur quand il s'agit justement de montrer bien utilement à un néophyte ce qu'il en train de regarder dans l'oculaire, tant pour l'objet lui-même que sur son environnement stellaire immédiat et comment, plus largement, on le trouve !

Edited by A-FIOCRET
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vos meilleurs souvenirs . Ok la première vison de saturne avec une lunette Astro club de 60 mm il y a  40 ans .-) Et Mars il y a quelques jours avec Une Vixen Fluo de 100 mm à Mayotte ;-) Entre les deux il y a eu un soir de février 2012 avec Mars derrière une certaine FS NSV 152 en comparaison avec la Vixen Fluo de 100 mm depuis en région centre :-) Après à Mayotte c'est le meilleur ciel que je n'ai jamais eu au niveau turbulence ;-) En visuel c'est un vrai régal une image souvent très stable, que du bonheur !! A la Réunion j'observais sur la côte Est (au niveau de la mer) et c'était souvent turbulent !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now