Bungert

Phobos et Déimos même pas peur

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Oh que c'est beau, bravo Francesco! :)

La simulation de Daniel est tout à fait exacte.

C'est toujours ça de pris pour cette opposition historique qui nous donne des sueurs froides côté météo.

 

Patrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon travail Francesco ! xD

La capture des satellites est une manipulation très intéressante à faire et finalement pas si compliquée !

Pour Mars , je crois qu'on va devoir patienter encore un moment, mais une trouée peut parfois arriver ;)

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

 belles prises que les images de ces satellites ! :)

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, de très nolies images de cibles délicates !!

 

Xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est pas du planétaire, mais du ciel profond.. je plaisante mais autrefois elle était perçu comme des astres errant après tous.

En tous bravo, pour la peur et la terreur des satellites de Mars, jamais pu les observer dans ma lunette, pour Saturne j'ai eu Titan mais aussi furtivement j'ai détecté d'autres satellites car il étaient regroupés.

 

Bon ciel étoilé ,planétaires & lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, skywatcher a dit :

La capture des satellites est une manipulation très intéressante à faire et finalement pas si compliquée !

 

Je ne trouve pas que ce soit si simple, le résultat est là et les satellites sont dans la boîte !

Une manip intéressante avec les explications idoines

Bravo et merci Francesco :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Anne, bonjour à tous,

 

"Je ne trouve pas que ce soit si simple, le résultat est là et les satellites sont dans la boîte !

Une manip intéressante avec les explications idoines"

 

En fait lorsque les satellites sont aux élongations maximales c'est aisé dès une ouverture de 150 mm.

Avec 200 mm ou plus,  je pense que l'on peut poser moins longtemps ( 1 seconde au lieu de 4) et ainsi avoir moins de surexposition de la planète. Si la météo le permet j'essaierai  de faire des prises heure par heure sur plusieurs jours et d'obtenir une animation de la révolution des satellites.

 

Je joins ici un collage après avoir "nettoyé" la photo avec les satellites.

Mars  : 23h53 TU le 10 octobre 2020    1/640s ISO 100.

donc 4 minutes avant l'acquisition des satellites.

Selon Rastaman l' étoile est la HD8613 mag 8,6.

A l'APN (Canon 750D) en pose unique, à 1500 mm de focale il ne faut pas attendre des détails arèologiques.

La précision est de  1 à 2 pixels.

 

Bon ciel vers Mars.

Francesco

 

 

5f870091d992e_MarsPhobosDimos0988B3send.jpg.a3fa4591a7169a98c0a26387fb15913f.jpg

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Bungert a dit :

Bon ciel vers Mars.

 Merci Bungert pour cette invitation au voyage et ta "manip" qui effectivement nous fait envisager cette séquence martienne somptueuse sous un angle original !

 

Et bravo donc pour ce post novateur et pédagogique-_-

 

Qu'il me soit permis de glisser ce petit extrait d'une nouvelle écrite en 2016 et publiée aux Editions de illustre l'inconnu qui fréquente ce forum sous le pseudo d'un écrivain de SF :ph34r::P

 

Un brin de poésie puisqu'il est bien incapable de réaliser des images aussi faciles à réaliser que les tiennes ....entre autres :o

 

 

"...Ce qui a fait dire aux membres d'équipage que "les français sont décidément des poètes, même à 65 millions de kilomètres de la planète mère!"

Qu'importe, j'ai profité de ma prise de quart pour larguer la soucoupe dans le vide spatial à la verticale d'Olympus Mons, non sans l'accompagner spontanément de simples mots d'adieu:

"Bon retour chez vous!" 

La toupie deviendra j'en suis certain un nouveau satellite, protecteur de la mission.

Un talisman contre la tyrannie des évidences.

Son scintillement imperceptible, au ciel du soleil pâle des canyons de Mars, sera comme un regard d'enfant posé sur le royaume du dieu guerrier.

Deimos et Phobos, vigies de l'aube naissante, salueront quant à eux ce matin, l'arrivée de notre caravelle sur les canaux du temps jadis..."

 

 

Amitiés

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique Hamilton !

Mon bonjour à Ray B.

f.

 

PS  : Je me souviens de "La vallée magique" lue façon loup stellaire... .

Edited by Bungert
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Francesco pour ce cours martien de haute volée! Ah on s'en souviendra de l'opposition 2020!

Vivement notre réunion de vendredi pour faire la compilation de ce tutti frutti! :D

 

Patrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces belle images et les intéressants commentaires de chacun.

 

Encore quelques mois sous les frimas de l'automne et de l'hiver, et ce sera bientôt mars ( le mois) et se poèmes : voici en attendant celui de Victor HUGO

 

"Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire ! Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire, Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis ! Les peupliers, au bord des fleuves endormis, Se courbent mollement comme de grandes palmes ; L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ; Il semble que tout rit, et que les arbres verts Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers. Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ; Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre, A travers l’ombre immense et sous le ciel béni, Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini."

 

Amitiés

 

Jean

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli rendu...

Ce que j'ai fait est moins propre, c'est avec un 400 mais sans suivi, donc poses maxi de 1/15e (mais à 40000 ISO).

A quelques heures/minutes de l'opposition Phobos et Deimos étaient bien placés:

Mars est bien saturée, mais l'alignement des formation sombres Mare Sirenim-Cimmerium se répercute dans l'aigrette au-dessus des 2 satellites.

Nicolas

mars131020-23h52-t407f34bmf4-33i.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Biver, bonsoir à tous,

 

Ben c'est propre... à 40000 ISO ! Et ton image est plus lisible.

Sans suivi : cela corrobore la "simplicité" de la manip.

L' observation des figures de diffraction est un moyen d'analyse des acquisitions.

(Ou pour la mise au point sur une étoile... .)

 

Merci Biver et Bravo !

Francesco

 

 

Edited by Bungert

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Christophe Pellier
      Et voilà une planche de la même nuit que celle des images au T620, quelques heures plus tard.
      L'observatoire est équipé de deux Ritchey-Chrétien de 500 mm de la marque russe Astrosib (les télescopes qui viennent du froid  ), de qualité optique, mécanique et électronique absolument superbe. Seul hic pour celui qui tente un détournement de ces tubes destinés au ciel profond vers l'imagerie planétaire: la focale devient bâtarde, puisque le rapport F/D est de seulement 8, soit trop peu, ou bien souvent beaucoup trop avec les barlow habituelles et les caméras contemporaines. J'avais pu faire quelques images très fines en IR d'Uranus et Saturne directement au foyer lors de précédentes missions avec l'ASI290MM, mais clairement le résultat était sous-échantillonné. Après avoir tenté en vain en 2018 ma barlow APM 2,7x et la Baader 2,25x (grandissement trop fort), j'ai testé cette fois avec succès une barlow modulaire Siebert 1,5x et 2x, en deux blocs qui peuvent se visser directement sur l'adaptateur de la caméra. Siebert est un artisan américain qui dispose d'un des sites de vente les plus affreux du web (en mode "sapin de Noël", pour ceux qui connaissent), mais qui fait du très bon matériel et ça vaut le coup de fouiller avec un doliprane à portée de main si besoin. Les échantillonnages qui en résultent sont de respectivement 2,4 et 3 pixels occupés par le pouvoir séparateur, ce qui est suffisant surtout avec un diamètre aussi généreux.
      Comme au 600 l'image UV dévoile les orographiques de Pavonis, Arsia et Ascraeus mais surprise, on commence aussi à distinguer celui d'Olympus. Là encore ça m'a surpris, et là encore ça aurait été beaucoup moins évident sans le filtre UV. A noter enfin de superbes brumes matinales avec ce filtre, encore.
      Voilà la planche, j'ai eu la main un peu lourde avec l'agrandissement, mais tant pis.
      (à noter que l'IR a été prise avec une ASI183MM au foyer direct ; c'était ma solution de départ, la caméra tournant à F/12 en théorie ; mais la 290 et ses barlows a fait nettement mieux ; grâce à la longueur d'onde, l'échantillonnage en IR semble toutefois correct).
      Au final, le 620 me semble quand même nettement devant.
       

    • By Larbucen
      Bonjour à tous,
       
      De retour depuis quelques jours de St Véran, je passe pas mal de temps à traiter ce que j'ai rapporté sur mon disque dur. Notre séjour s'est déroulé sur ce site magnifique du 10 au 17 octobre.
       
      J'ai le plaisir de partager avec vous cette petite image de Mars réalisée dans la nuit du 12 octobre à 2h15 du matin. Nous avons utilisé pour cela un des deux RC500/4000 présent sur le site équipé d'un caméra ZWO ASI 224 MC. L'image finale provient d'une vidéo SER de 53461 images dont nous n'avons gardé que 10%. Le traitement a été réalisé avec AS!3, REG6 et Topaze Denoise.
       
      Cette image est issue d'une coopération judicieuse avec mes excellents amis Maxence @Brinicle et David @tidav360 qui m'ont beaucoup appris durant ce séjour mémorable. Salut à vous mes amis !
       
      Bon, fini les bla-blas, voici l'image.
       

       
      Bon ciel à tous.
    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      de passage à l'observatoire Sirene sur le plateau d'Albion pour la semaine (en espérant qu'un éventuel confinement ne m'en fasse pas repartir prématurément) , j'ai enfin pu tirer le portrait à la belle du moment.
       
      Des conditions météos très moyennes cette nuit : un ciel plutôt dégagé, une turbulence plutôt faible....entre les rafales de vent de plus de 25km/h ! ça dansait un peu la gigue sur l'écran.
       
      Pour l'occasion, j'ai testé une nouvelle configuration logiciel pour utiliser ma T7C (clone de 120mc). A l'opposition précédente, j'avais beaucoup de captures qui figeaient sur mon ordi sous windows 10. J'ai voulu vérifié si ce n'était pas un souci de driver en installant un linux (debian) sur une clé USB et "planetary imager" dessus , et le firmware 120mc_compatible... et ben, ça marche nickel !
       
      Bref, cette nuit, le meilleur de mes films était à 23h27 HL ce 26 Octobre
      film de 90s avec "planetary imager" avec le C8 + barlow x2 televue + ADC + T7C
       
      traitements astrosurface et photoshop
       
      c'est pas l'image du siecle (en tout cas, bien mieux qu'il y a deux ans avec Mars recouvert de poussières ) mais, au vu des conditions, j'en suis plutôt content.
      Ce sont les couleurs d'acquisition , et je rappelle que je suis daltonien : s'il y a des remarques...
       

       
      a+
      stéphane
    • By CASTOR78
      Encore une soirée bien dégagée hier soir, mais la turbulence était au rendez-vous. Mars était très belle en visuel avec le bleu polaire habituel, mais aussi au dessus de Syrtis Major qui était sur le limbe. A ne pas louper ! Et le très esthétique et contrasté Sinus Meridiani au centre.
      Pour les capture, l'optimum était vers 21h lc avant une augmentation spectaculaire et définitive de la turbulence (et du vent). 
       
      Mars à 20h50 lc:
       

       

       
      Trop tard pour la lueur bleutée de Syrtis Major, ce sera pour une prochaine fois.
      VMC330, barlow 2x, ADC et ASI224mc
       
      Jean-Yves
       
       
    • By Christophe Pellier
      Salut à tous,
      Je suis de retour d'une semaine à l'observatoire AstroQueyras passée avec une mission de la Société d'astronomie de Nantes. C'était ma sixième mission là-haut et pour la première fois, j'ai pu utiliser les instruments de l'observatoire (600 et 500) sur une planète majeure (Mars) haute dans le ciel. Les conditions la première nuit étaient au final assez bonnes, même si encore loin des standards habituels du site.
      Voilà une série traitée au Cassegrain de 620, au foyer du télescope à F/15 environ. L'ASI290MM est parfaite sans aucune barlow. 
      RVB (125%). Les couleurs sont un peu difficiles à équilibrer car la couche R est sensiblement meilleure que les V et B, ce qui crée une distorsion dans l'équilibre des micro-contrastes. Dans cette situation j'ai utilisée une couche R légèrement sous-contrastée pour éviter de voir les taches d'albédo prendre une teinte verdâtre anormale (et pourtant on la perçoit à la limite)

       
      C'est le filtre R Astronomik qui a donné l'image la plus fine :
       

       
      IR 807 Astronomik : avec le beau contraste de l'infrarouge, mais la résolution commence à faiblir :
       

       
      Pour le fun, une image à 1 micron (filtre RG1000, 100%). J'ai sorti ce filtre car au départ je ne savais pas à quoi m'attendre parce que les images sur l'écran ne semblaient pas très sympathiques. Le contraste est brutal à cette longueur d'onde, mais le diamètre permet de tenir le choc de la perte de résolution !
       

       
      Et au final mon péché mignon, l'ultraviolet. Très bonne performance du télescope compte tenu de la turbulence, le temps d'expo par brute n'est que de 10 ms (soit 5 fois moins qu'avec mon instrumentation perso) ! Image à 90%.
       

       
      Le temps de terminer ou revoir certains traitements, j'ai aussi des images au T500. Malheureusement, les circonstances ne m'ont pas permis de faire Neptune et Uranus, et la turbulence sur Vénus au petit matin était très forte. J'ai juste une Jupiter qui traîne.
       
      [edit] et voilà la planche complète avec toutes les données !
       

  • Upcoming Events