tom

NGC 7129 - NEWTHOM - Cevennes + Alpes

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Une de mes nébuleuses préférées : elle est magnifiquement imagée  :x  !

Un grand bravo Tom ! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle prise :  l' IFN ressort particulièrement bien. ^^

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique image de cette nébuleuse Tom, j'adore :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe image

Je vois que tu guides avec ta monture qui est une 10 micron il me semble.

Tu as des difficultés pour imager sans autoguidage avec cette monture et ce tube ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les astronamis... content qu’elle vous plaise ça fait autant plaisir que de lui tirer le portrait. !!

@Haltea je guide par habitude et parce que tout est branché mais toutes les 6 ou 7 secondes. Franchement ça ne sert à rien.... mais bon les vieilles habitudes. D’ailleurs les RVB ne sont pas guidées la plupart du temps.

@Penn excellent choix ! et encore il faudrait lui ajouter une grosse dose de H-alpha pour affiner un peu les nébulosités rouges...

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une de mes nébuleuses préférées!

Elle est superbe avec de belles couleurs et un traitement impeccable B|

 

Bravo

 

Martin

 

P.S Ça me donne le goût de retourner en CP :D une image pareille.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouh, magnifique!!!

 

Je seconde tout ce que disent les copains. Une image de rêve!

 

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci les amis. Même si, plus je regarde le traitement plus je me dis que c'est améliorable mais bon.. j'y rajouterai de la pose et je recommencerai :

"Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage"

;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très résussie cette nébuleuse, l'apport d'un ciel bien noir apporte un plus sur ce type d'objet en trichromie classique

 

@+

Christian

 

Edited by candrzej
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les détails sont là, et pourtant une FWHM bonne sans être exceptionnelle. 

 

Les objets de Herbig Haro sont bien mis en valeur par une saturation bien dosée (à la limite supérieure pour moi quand même 🙂), tout comme le bleu de la nébuleuse.

 

Merci pour ce beau cadeau, encore une belle référence de l’objet je pense!

Edited by JMBeraud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super cette image! :)

Les couleurs bien bien saturées sur la full quand même ;)

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Los_Calvos
      Bonjour,
      Notre publication de ce jour est un essai sur un objet de très faible magnitude surfacique (~16) mais que nous voulions tenter d’imager bien que toutes les photos sur le net soient prises avec des instruments de grand et/ou très ouverts. Les brutes OIII montrent un signal tout juste discernable et il était impossible de discerner quelque chose sur les Ha… Un empilement sur 10 poses nous ayant montré qu’un signal était néanmoins visible, nous avons tenté d’imager la belle.
      Voici donc le résultat avec un 315mm de Fd 8, c’est en dessous de ce que nous espérions mais bien mieux que ce que nous pouvions craindre.

      critiques et conseils bienvenus !
       
      Abell 7 ou PK215-30.1
      La très discrète et ancienne nébuleuse planétaire Abell 7 se trouve à environ 1800 années-lumière de nous, juste au sud d'Orion, dans la constellation du Lièvre. Environnée d'étoiles de la Voie lactée et proche angulairement de lointaines galaxies d'arrière plan, sa forme sphérique de quelque 8 années-lumière de diamètre s'esquisse sur cette image prise au télescope. Des détails internes se révèlent grâce à l'utilisation de filtres. Les émissions de l'hydrogène et de l'azote apparaissent en nuances de rouge tandis que celles de l'oxygène sont en bleu-vert. Ces nuances sont absolument imperceptibles par la vision humaine. La phase de nébuleuse planétaire représente un très bref épisode de la fin de vie des étoiles dont notre propre Soleil fera lui-même l'expérience d'ici 5 milliards d'années, lorsqu'il expulsera ses couches externes. Abell 7 a un âge estimé de 20 000 ans, avec son étoile centrale WD 0500-156 qui est surement un système double avec une compagne naine rouge située à 0.91 sec, qui devenue une pâle naine blanche après 10 milliards d'années d'intense rayonnement.
      Sur la photo la galaxie juste à droite est PGC 1611.
      Full and details sur astrobin : Abell 7 (PK215-30.1)


    • By b2
      Bonjour,
      La première de 2021. La célèbre tête de singe (ngc2174, au Nord la constellation d'Orion), version originale en n&b (Ha). J'espérai pouvoir faire la version colorisée mais la météo ne semble pas d'accord...
      Coté setup : FSQ85, EM200 usd3, QHY695A, guidage Lodestar. Prétraitement et traitement : PixInsight/Photoshop + un petit coup de "Topaz denoise" sur la starless. Ha : 17x600"
      Acquisitions Romainville (Seine St Denis)
      Bon ciel

    • By maxip
      Bonsoir,
      Voici un test sur une nébuleuse bien connue : La bulle et l'amas ouvert Sel et Poivre. 
       
      Les conditions n'étaient pas vraiment optimales mais l'envie d'essayer le filtre L-Extrême m'ont poussé dehors.
      Le ciel était bien dégagé, avec une lune à 92%, une température de 1°C, et une FHM a 2,9.
      Camera ASI2600 à -10°c
      51 x 180 s
      Filtre L-Extrême
      FSQ106
       
      Le cadrage m'a permis de capturer La nébuleuse de la Bulle, NGC7654 (amas Sel et poivre), une étoile double (4 Cas) et un bout de NGC7538 que je croyais dans le cadre.
      je n'ai pas eu le courage de compléter avec une série avec le filtre L-pro.
      Donc pas la photo du siècle mais ce filtre me plait bien pour un soir avec la compagnie de la lune.
      Maxime
       
       
       

    • By Nicolobrica
      Je fais beaucoup de photos diurnes, notamment en macrophotographie, avec un Olympus EM-1 Mark ll. IL se trouve que ce boitier a un excellent capteur  (on en trouve un dérivé dans l'Altair Hypercam 269C) et je me suis amusé a le tester en pose courte lundi soir, très rapidement. Pour être honnete je ne partais pas pour faire des poses courtes, mais le ce capteur a le meilleur snr a 1600iso, je me suis donc calé a cette valeur, et a 30s tout était cramé, j'ai donc abaissé le temps de pose jusqu’à obtenir le dosage voulu, 10s était le maximum.
       
      Pilotage de l'apn depuis le pc avec Olympus capture, Sharpcap en mode folder monitor pour pouvoir faire du live stacking en même temps, tout fonctionne! Je n'ai pas eu le temps de soigner la map, elle est imparfaite (aigrettes légèrement dédoublées a 100%) et je n'ai stacké que 76X10s, soit 12mn. Précision, la Lune était juste au dessus d'Orion et bien enflée.
       
      Voici le résultat en passant par Siril. Je n'ai pas fait de darks, par contre j'ai utilisé la fonction dark auto du boitier (il prend une pose de 10s, puis une seconde pose de 10s obturateur fermé, et soustrait tout seul le "dark", avantage c'est toujours fait à la même température que l'image, inconvénient c'est probablement moins efficace que XX darks empilés et moyennés, mais je n'avais pas le temps)
       

      76X10s 1600iso Olympus OM-D EM-1 Mark ll
       
      C'est évidemment loin d’être parfait, mais ça donne une idée du potentiel, qui aurait pu imaginer qu'on aurait ça en 12mn il y a seulement quelques années, avec un apn qui plus est (on parle d'un µ4/3, pas d'un FF a gros pixels type A7S)? En tous cas pour ma part le test est concluant et la prochaine fois je m'appliquerai!
       
       
    • By Superfulgur
      M 42, avant hier soir.
      Comme d'hab : une belle éclaircie, je monte vite fait la EQ 6, je pointe la Polaire en tant que mise en station, mise au point direct sur le Trapèze et vaz-y, en remote, depuis le canapé, pendant Killing Eve.
      Pendant la pub, je retourne me les geler une minute pour remettre le Trapèze au centre, et c'est reparti.
         
      La Lune Gibbeuse est dans les Gémeaux, c'est chaud, mais bon, on verra bien... Des cirrus à la con passent de temps en temps, mais tant pis, c'est parti............
         
      Télescope de 150 à F/12, Nikon D810 A, 460 poses de 15 secondes à 1000 ISO, filtre DTC, euh, pardon, STC.
       
      DOF : j'ai fait mes flats avant la nuit, sur le ciel, en faisant la mise au point sur la Lune. Les offsets et les darks en fin de poses.
      Traitement Siril.
      Puis Photoshop, impossible, j'y arrive pas, trop dur pour moi, c'est @frédogoto qui se charge du traitement, je sais pas comment il fait, avec PigInside, je suppose, bref, à la fin, comme souvent, je misque son traitement avec le mien, mais là, clairement, c'est sa photo à 90 %... Bravo et merci, Fredo ! 
       

       
       
       

  • Upcoming Events