COM423

Intérêt du filtre IR-cut en imagerie du ciel profond ?

Recommended Posts

Bonjour,

 

J'utilise une CCD N&B depuis 25 ans et je l'ai toujours utilisée sans aucun filtre derrière mon Schmidt-Cassegrain.

J'ai imagé aussi avec des APN (EOS300D et EOS600D) également sans filtre.

 

Etudiant le passage à une caméra CMOS couleur, on m'a conseillé de prévoir un filtre coupant l'infrarouge.

J'ai vu des sites sur internet montrant effectivement l'intérêt en planétaire pour avoir une balance de couleurs plus réaliste.

 

Mais en est-il de même en imagerie du ciel profond ?

 

Et quelle est par contre la perte de magnitude induite par l'ajout du filtre (dans le spectre visible) ? Je m'interroge car je sais que les caméras couleur sont déjà moins sensibles que les caméras N&B, et je ne voudrais pas perdre trop en détection...

 

Merci d'avance pour vos expériences et/ou conseils.

Bonnes observations à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a une heure, COM423 a dit :

Mais en est-il de même en imagerie du ciel profond ?

Kif kif :)

Il est fortement conseillé de couper les IR autant en planétaire qu'en CP.

Maintenant, attention, tes APN s'ils n'ont pas été défiltrés sont déjà pourvu d'un filtre IrCut interne, mais avec une caméra CCD oui, il faut mettre un filtre IrCut dans le trajet optique à moins que tu n'utilises des filtres LRGB qui eux aussi coupent les IR ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, ALAING said:

tes APN s'ils n'ont pas été défiltrés sont déjà pourvu d'un filtre IrCut interne

Voilà pourquoi je n'ai pas noté de souci de finesse avec mes APN pur jus de chez Canon : merci beaucoup @Alain pour cette information !

J'ai envie de passer à la couleur mais ne veux pas me lancer dans la complexité de la caméra N&B avec les filtres RGB, d'où le choix de la CMOS couleur.

En ce qui concerne les caméras CCD (j'en ai eu 3 : ST6, ST7 et ST8XME), je n'ai jamais noté d'images baveuses et pourtant il n'y avait pas de filtre : je suppose que çà ne se voit pas parce c'est du N&B alors ?

Bonne soirée

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 15/10/2020 at 7:04 PM, COM423 said:

En ce qui concerne les caméras CCD (j'en ai eu 3 : ST6, ST7 et ST8XME), je n'ai jamais noté d'images baveuses et pourtant il n'y avait pas de filtre : je suppose que çà ne se voit pas parce c'est du N&B alors ?

Un petit up car cette question me trotte dans la tête....

J'ai retrouvé la courbe de sensibilité de la ST8XME et elle semble être sensible au-delà du rouge, elle aussi :

Sensibilite_ST8XME.jpg.78d5382fa138003d78de24bd19754b00.jpg

en comparaison, le site de ZWO donne cette courbe pour l'ASI294MC-pro :

Sensibilite_ASi294MCpro.jpg.74775fd48d94fbedb73505ce34ff965d.jpg

mais ne montre pas l'IR... Du coup je m'interroge toujours :

Les images N&B obtenues avec la ST8XME sans IR-cut n'étaient pas baveuses.

Pourquoi celles avec l'ASI le seraient alors ?

  • parce qu'il y a un IR-cut dans les caméras SBIG
  • ou bien parce que travaillais en N&B uniquement

Je me pose peut-être trop de questions mais j'aime bien comprendre les choses :)

Merci d'avance à ceux qui pourront m'éclairer davantage.

 

Bonnes observations à tous

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, COM423 a dit :

Les images N&B obtenues avec la ST8XME sans IR-cut n'étaient pas baveuses.

Pourquoi celles avec l'ASI le seraient alors ?

 

Je ne connais pas la réponse, par contre sans IR-cut avec l'asi 290mc les étoiles sont des patatoïdes rougeaudes moyennement esthétiques

Je ne sais pas si c'est rattrapable au traitement, dès que j'ai vu ça j'ai vissé vite fait le filtre dans la caméra xD .

 

Comme toi je vais attendre l'explication avec intérêt !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon...là je ne comprends plus...

Un APN à un filtre IR cut , alors on le fait defiltrer pour qu'il soit plus sensible à certaines longueur d'onde...

Et une caméra couleur qui n'en a pas...il faut lui en mettre un...

 

Ph

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai cru comprendre que le filtre UV/IR cut est nécessaire pour éviter le chromatisme.

 

Donc lorsque la lumière traverse le verre pour une lunette, une lame correctrice, un correcteur, etc....

 

Il est pas nécessaire en CP si l'optique est constituée de miroirs seuls.

 

On en parle ici :

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, airbus340 a dit :

Un APN à un filtre IR cut , alors on le fait defiltrer pour qu'il soit plus sensible à certaines longueur d'onde...

Et une caméra couleur qui n'en a pas...il faut lui en mettre un...

Il faut pas confondre avec un filtre anti-ir qui coupe le rouge avant 650nm et un filtre qui coupe les ir juste aprés la raie ha(ir cut) ..

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour bien comprendre le problème des caméras couleurs (hors apn), voici un spectre basse résolution réaliser avec une ASI 533 MC sans filtre IR sur la lumière solaire ambiante (sans télescope)

 

5f8b1389dc878_ASI533MCspectresolaire.thumb.jpg.654f052943b8bfb63af1fd7e29d13b23.jpg

 

 

On voit qu'au delà de  H Alpha, on obtient une couleur marron qui est en fait le mélange des 3 couches RVB qui laissent passer à des degrés différents les longueurs d'ondes > 690nm, donc on se retrouve avec un mélange des 3 couches qui donne cette couleur marron. Si l'on veut obtenir une image réellement RVB il faut donc supprimer les longueurs d'ondes > 690nm, ce que fait un filtre IR cut comme sur l'exemple ci dessous

 

5f8b143846866_FiltreIRcompar.thumb.jpg.5e408a028798d3f5817749890285d28e.jpg

  • Like 7
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à toute et tous pour vos réponses :

@Penn: merci pour ce retex de terrain (et je serai ravi de voir une comparaison avec/et sans filtre du même champ si tu as celà sous la main)

@airbus340 : j'avoue que je m'étais posé un temps exactement la même question, avant de tomber via une petite recherche internet sur un vieux post d'AS :

où un mec sympa donnait d'excellentes explications : merci à toi @ALAING ! ce que ré-explique très bien @Saci-Black

 

@Marc-S

21 hours ago, Marc S said:

Il est pas nécessaire en CP si l'optique est constituée de miroirs seuls.

Avec le Newton, il y généralement un réducteur de coma donc c'est mort effectivement, filtre requis alors.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
19 hours ago, OlivierG said:

Pour bien comprendre le problème des caméras couleurs (hors apn), voici un spectre basse résolution réaliser avec une ASI 533 MC sans filtre IR sur la lumière solaire ambiante (sans télescope)

Un immense MERCI @OlivierG pour ton message très pédagogique et si bien illustré !

Les problèmes sont donc vraiment liés au chromatisme et la matrice de Bayer qui induisent une réponse variable selon la longueur d'onde.

 

Du coup, j'ai une question subsidiaire : avec une caméra CMOS N&B (comme l'ASI 1600-MM ou la toute nouvelle ASI-294-MM) le filtre IR-cut n'est pas requis du coup ? et les images restent fines ? comme avec une CCD N&B du coup ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Les nouvelles camera CMOS NB sont sensibles au IR

Il faudra donc les couper

Comme des filtres vont être employés L R V B S H O il faut s’assurer qu’ils coupent les IR

Cdt Daniel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

C'est pas seulement une question d'étoiles patatoïdes, c'est aussi une question de fidélité des couleurs. Si tu veux les "vraies" couleurs vues par notre oeil, il est logique de vouloir garder uniquement le spectre visible.

 

Donc quelque part c'est logique d'en mettre un pour de la couleur, et pas forcément en NB.

 

Si tu as un tube de petit diamètre, l'IR sera aussi plus empâté que le visible à cause des lois de la diffraction... la résolution est deux fois plus faible à 900nm qu'à 450nm.

Néanmoins, si ton diamètre est assez gros, tu devrais au contraire pouvoir obtenir une résolution meilleure dans l'IR puisque la turbulence y est moins présente.

 

Reste à savoir si les correcteurs de champ sont assez performants pour l'IR... pas sûr...

 

Romain

Edited by Roch
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup @Roch pour ce complément d'information très instructif.

 

17 minutes ago, Roch said:

Reste à savoir si les correcteurs de champ sont assez performants pour l'IR... pas sûr...

Oui, j'ai bien peur que non, à moins d'investir plus dans la correcteur que le tube optique... (ce qui ne sera pas mon cas)

 

Bon j'arrête de me torturer le cerveau et prévois l'IR-cut ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant !

Merci Olivier pour l'illustration très éclairante

 

:) 

Edited by Penn

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Seb33000
      Bonjour,
       
      Alors voilà, je suis équipé d'un SW 200/1000 sur EQ6-R PRO, et souhaiterai me mettre à l'astrophoto et au Visuel assisté pour faire principalement du ciel profond.
       
      J'avais pensé au début prendre une ZWO ASI 385 MC pour faire du VA, et un Apn pour faire les photos.
       
      Seulement de plus en plus j'hésite sur la 385 en le disant que le champ est vraiment petit, que pour le VA il va me falloir énormément de temps pour avoir un bon visuel, et que si je veux quand même faire quelque photos avec, je ne sais pas ce que ça va donné.
       
      Et puis quand je vois des caméras comme la 1600 MC, ( refroidie et beaucoup plus cher), je me demande si elle pourrait tout faire ( bonne en VA et en photo). Est-ce qu'elle pourrait m'éviter d'acheter un APN.
       
      En fait je ne connais pas trop les rendus de ses caméras, car si je peux avoir une caméra avec un bonne dans les 2 domaines...
       
      Est-ce que la photo à pose courte donne d'aussi bon rendu que la pose longue ?? 
       
      Et je suppose aussi que pour la pose longue avec la 1600 MC, il me faudrait quand même une caméra de guidage non?
       
      Ça fait beaucoup de questions, mais je débute, et encore pas mal de choses sont flou dans ma tête.
       
      En vous remerciant à tous par avance !!!
    • By Jacques Ardissone
      Bonjour tous,
      Courte séance avant le repas pour profiter d'une éclaircie et de ma nouvelle camera, la ASI 2600 MC color:

      C11 au foyer - 4 ser de 50 images.
      Traitement Astrosurface, assemblage des 4 images avec iMerge
      Bon ciel!
      Jacques
    • By XavS
      Bonsoir tout le monde,
       
      Sans prétention, ma Lune du balcon en pleine ville avec mon APN 450D non défiltré et l'objectif Bower 500mm. Une prise à 1/1250s à 800 ISO.
       

       
      Bon ciel
       
    • By TINO2979
      Newton Flextube Goto 254/1200
      ASI 290 MM
      Barlow APM *2.7
      Filtre IR Astronomik 742
      PIPP, AS3!, Registax6, GIMP
      images Nasa et Wikipedia en médaillons
       

    • By Fred_76
      Bonjour,
       
      À la suite de la lecture de pas mal d'interventions sur l'utilisation et la réalisation des Darks, Offsets, Flats et Dark-flats, j'ai écrit un article qui résume, je l'espère, les bonnes pratiques. Cela va parfois à l'inverse des méthodes ancestrales et je m'attends donc à quelques réactions, en particulier sur les ISO des offsets et flats et leur utilité ou quantité.
       
      L'article est hébergé sur le site de la Société Astronomique du Havre : https://sahavre.fr/wp/les-dofs/
       
      Les sources de ce que j'avance sont multiples, par exemple ici ou encore là, mais il y en a plein d'autres...
       
      Il reste un point en suspend : si on a un capteur non sujet à ampglow (c'est le cas de la majorité des APN) et qu'on fait du dithering, faut-il continuer avec des darks, offsets et flats, ou bien se contenter de darks, flats et dark-flats et laisser tomber les offsets ? Pour le moment je n'ai pas encore d'avis tranché, même si je commence à me dire que les jours des offsets sont comptés. Ainsi les DOFs (Darks Offsets Flats) deviendraient des DF2 (Darks Flats DarkFlats).
       
      N'hésitez pas à commenter !
       
      A+
       
      Fred
  • Upcoming Events