jldauvergne

Mars au balcon, ... des étoiles ( #PicDuMidi ) par Thierry Legault

Recommended Posts

il y a 10 minutes, jldauvergne a dit :

Je serais obligé de tous vous liquider après. Je ne partage AUCUN secret.

Qu'est-ce je disais :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Sinon @jldauvergne il doit bien y avoir une métrique du genre courbe de puissance fréquentielle selon un axe qui permettrait de choisir le'meilleur traitement non. 

Si selon un axe la dérivé du snr est trop abrupte c'est que le traitement est trop fort. 

Bon je sais pas si c'est parlant. Juste une intuition. 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis nous Jean Luc, François et peut-être la fine équipe complète, vous pensez remonter au Pic avant que Mars ne décline trop ?

Nous voudrions bien un peu de rab :)

Stéphane

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/10/2020 à 23:08, jldauvergne a dit :

Malgré tout il reste une touche finale que je ne comprends pas de rendu à la fois détaillé, fort en dynamique mais d'aspect très doux. 

Exactement... Et donc même toi tu ne serais pas dans le secret des dieux. J’espère qu'il en parle au moins dans ses DVD... Car je trouve ça un peu mesquin de garder son savoir et son expérience que pour soi même . Personnellement quand j'ai débuté l'astro et l'imagerie j'étais bien heureux de trouver  facilement et gratuitement (ou pour pas chère )les très bonnes infos pour apprendre et progresser, par exemple  le site de TL qui expliquait la collim et ses biens faits, les conférences  de Marc Jousset  sur l'imagerie CCD en ville, les Tuto photoshop de N.Outters dans astro mag et plus récemment tes propres tuto sur youtube :) alors au passage merci à eux et à toi et en regle general à tous ceux qui ne joue pas à Arpagon ;)

 

Le 20/10/2020 à 23:08, jldauvergne a dit :

Peut être certains outils d'Astra Image. Anthony utilise la fonction maximum enthropy par exemple, ça il me l'a lâché. C'est pas mal, mais je trouve le deconvolution wiener plus performant. 

Tiens l'Australien est moins radin  ;) 

Merci :) de mon coté j'ai laissé tombé temporairement le traitement par déconvolution j'entendrais de pouvoir le faire facilement sur une vrai PSF. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/10/2020 à 17:02, JP-Prost a dit :

Il y a celle de Damian également avec le 1m du Chili

Moins bonne en résolution vs les images de Calern & du Pic mais je trouve plus réaliste quant aux couleurs

Couleur magnifique et je ne trouve pas que cette image est moins résolue vs celles de Calern & du Pic, bien au contraire.

Quand on pousse un peu par déconvolution, la résolution atteint presque le pixel :D et une foule de détails apparaissent ...

 

Mais bien sûr le bruit apparait également par faiblesse du RSB, ainsi que les rebonds incontournables issus de l'incontournable limite de résolution par diffraction.

Il apparait aussi toute la cosmétique autour du disque que perso je n'aime pas, mais qui dans l'image d'origine camoufle bien (pour ceux qui aiment ce type de cosmétique).

Et enfin, il y a ces lignes droites principalement verticales mais aussi horizontales (en partie haute de l'image), dont j'ignore la provenance (peut être de la caméra ou de l'association des couches couleurs ou des stack ?) d'ailleurs on les retrouvent souvent dans ce type d'image ... (mais cela ne vient pas de la compression .jpg)

En résumé la résolution est bien atteinte dans le 2/3 du disque au détriment de l'apparition d'artefacts.

 

L'image publiée est donc filtrée pour sa douceur et son rendu, et je dirais avec la volonté d'exclure toutes informations hors signal de la planète.

Donc pour ceux qui n'aiment pas différencier artefacts et les rebonds incontournables des véritables infos de l'objet, ne pas regarder le gif suivant  xD :

 

Jup.gif.18ff786bacb74815ca594c52f9c79043.gif

PS: dans ces conditions, je me demande ce qu'apporterait un meilleur RSB et un autre post-traitement de la brute ? Dans tous les cas tous ces 1m donnent des images magnifiques hors d'atteinte pour le commun des astro-amateurs.

CPI-Z

Edited by CPI-Z
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/10/2020 à 09:23, st2phane a dit :

Dis nous Jean Luc, François et peut-être la fine équipe complète, vous pensez remonter au Pic avant que Mars ne décline trop ?

 

on ne demanderait pas mieux, après chacun a ses contraintes professionnelles et personnelles, et puis c'est au final la météo qui décide, donc wait and see... :)

 

Il y a 12 heures, Sébastien Lebouc a dit :

Et y avait un ADC...?

 

oui, le nouvel ADC allemand à quadruple prisme sans décalage dont on a parlé dans un autre fil.

 

Il était mal réglé pour l'image présentée ici (Jean-Luc a bien rattrapé ça), c'est difficile sur une planète comme Mars à cet échantillonnage. Après les images de Mars je l'ai étalonné sur Bellatrix en fin de nuit, c'est bien plus facile et précis sur étoile je trouve. Et les qualités et défauts sont confirmés : vissant 42mm avant et arrière c'est le mieux pour les adaptations, mécanique bien réalisée et très douce (trop même, il suffit d'effleurer la molette pour la faire tourner et donc le dérégler sans même s'en rendre compte), absolument aucun décalage d'image quel que soit le réglage (le bonheur ! :)), par contre l'absence de graduation sur la molette (ainsi que sur le réglage de la verticale...qui n'est pas facile à trouver sur un Cassegrain Nasmyth de plusieurs tonnes et à 3 miroirs, perché à 2m50 sur une échelle ! :S) est clairement un gros handicap, heureusement que j'avais bricolé une graduation avec du ruban gradué souple. J'ai remonté ces lacunes au concepteur (je crois qu'il avait été pré-testé avant sortie de la première série, dommage que ces défauts n'aient pas été remontés à l'époque mais le concepteur a l'air réceptif et j'espère qu'on pourra avoir un retrofit)

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe travail malgré les conditions, ça claque bien, bravo à toute l'équipe ! :x

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Thierry Legault a dit :

le nouvel ADC allemand à quadruple prisme sans décalage dont on a parlé dans un autre fil.

C'est à quel endroit?

Merci d'avance.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, rolf a dit :

C'est à quel endroit?

 

dans le fil de Jean-Luc sur ses astuces en planétaire (que tu as forcément lu ;))

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, CPI-Z a dit :

ne pas regarder le gif suivant  xD :

C'est bluffant sur Olympus et douteux sur le reste. Sur le reste de l'image ton traitement ne montre pas plus que le sien, enfin si du bruit. 
Je suis assez confiant sur le fat que Peach pousse au bout de ce qui est possible ses traitements. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Billyjoe a dit :

Exactement... Et donc même toi tu ne serais pas dans le secret des dieux. J’espère qu'il en parle au moins dans ses DVD

Il y a quelques années j'avais acheté un de ces DVD... xD Mais je connaissais déjà tous les processus qu'il y avait dedans, honnêtement rien de bien intéressant, je te montrerai si tu veux  !

 

Il y a 11 heures, Billyjoe a dit :

Tiens l'Australien est moins radin  ;) 

Oui en effet, on peut le contacter facilement, il répond à toutes les questions posées (sur FB)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, jldauvergne a dit :

Sur le reste de l'image ton traitement ne montre pas plus que le sien

Si bien sûr, je croix que tu n'a pas regarder le gif de près xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, CPI-Z a dit :

Si bien sûr, je croix que tu n'a pas regarder le gif de près xD

si de très près, tu affines les détails qu'il montre, mais est ce affiné de façon réaliste ? (vus les artefacts généré j'ai tendance à penser que non). Et surtout avec le bruit qui monte on ne sait plus quoi est qui (bruit ou info). 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, jldauvergne a dit :

surtout avec le bruit qui monte

Ben oui c'est ce que j'explique dans le post, savoir séparer bruit-artefacts et signal.

C'est tout simplement la déconvolution aveugle de l'image qui montre tous ses défauts (nombres d'images trop pauvre pour un bon SRN, travaux de cosmétique que tu maîtrises parfaitement et autres artefacts largement évoqués ...).

Rappel la déconvolution aveugle n'apporte pas de signal, mais est un bon outil d'analyse.

Au départ dans cette image la résolution est bien là, perdue dans l'affichage grand-public, mais qui se retrouve partiellement par déconvolution.

Dans les images du Pic pourquoi on ne retrouve pas plus de résolution, c'est que les images sont bien trop filtrées par . xD

 

Tiens Jean-Luc un exemple de kernel de cette image que tu peux tester avec deconv-wiener

m2020_10_17dp_KERNEL(1.0000)-2.png.9fcce082ef27b7760094fd81507b4824.png

Edited by CPI-Z

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis longtemps admirateur des images de Damian ;o) je me suis souvent posé la question sur ses traitements qui révèlent un grand nombre de détails très fin et très nets, sans faire apparaître le moindre bruit. Etant moi même confronté à ce problème, je traite classiquement par ondelettes, jusqu’à la limite, c’est d’ailleurs pour ça que je recommande toujours de visualiser mes images en taille réelles, car si on passe par exemple à un facteur  x2 , le bruit devient alors bien visible.

Je me suis amusé, sur des images prises début octobre, à faire un petit montage de 3 images qui montrent à peu près les même régions de la planète

Au fait je ne sais même pas si j’ai le droit de poster ces deux images (Damian et Luc) sans avoir demandé leur accord aux auteurs …. Si cela pose problème je les retires immédiatement.

 

La première est  la superbe image de Luc réalisée avec son T625, la réduction pour arriver à la même échelle que les deux suivantes, ne lui rend pas hommage, en supprimant certains petits détails visibles sur l’image en taille réelle, mais c’était le seul moyen de pouvoir comparer avec les deux autres.

La seconde celle de Damian, prise avec son nouveau C14 ou son MEWLON de 300, ce n’était pas précisé.

La troisième réalisée avec mon C14 à Bigorno.

La plus définie, celle de Luc, vient ensuite celle de Damian.

Si l’on regarde l'agrandissements x2 au dessus, on remarque une différence notable dans l’aspect de certains détails (taches sombres) parfaitement définies et nettes sur l’image de Damian et plus floue (avec des transissions plus progressives) sur celle de Luc (et beaucoup plus floues sur la dernière )

Je pense que le traitement de la première et la troisième est sensiblement semblable (à base d’ondelettes, plus poussé, jusqu’à l’apparition du bruit sur mon image …  qualité de l’image brute oblige)

Je pense que Damian utilise une autre technique de traitement … ou de lissage, cela est moins visible sur ses images réalisées au 1M (pas besoin sans doute de pousser autant les curseurs) 

 

large.5f916d1d3d033_ComparaisonMArs.jpg.5c8c7a7f7f6bdb034aefffe29e4f4655.jpg

Edited by Elie Rousset 2
  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, jldauvergne a dit :

Sur le reste de l'image ton traitement ne montre pas plus que le sien

Alors Jean-Luc tiens-tu toujours tes propos ? cet extrait en image x2 ne montre que du bruit et non du signal complémentaire ?

Là on peut comparer les 2 images d'une distance plus grande que la normale (comme si l'on utilisait un filtre bruit)

 

Extrait.gif.7c3097ecba6d9c062e4343a5c2c709f4.gif

Edited by CPI-Z
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est hyper intéressant cette comparaison de 3 images, ou les details devraient etre quasiment les memes!

 

je fais pas de planétaire, mais je fais pas mal de traitement d'image notamment au boulot.

sur les images de Peach, le fait d'avoir une amélioration de la continuité des détails, des bords de détails nets et fins, et une homogénéisation des surfaces me fait beaucoup penser à du traitement par IA/réseaux de neurones...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, spoutnicko a dit :

IA/réseaux de neurones...

Tu peux STP nous en dire plus sur ce type de traitement

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, spoutnicko a dit :

traitement par IA/réseaux de neurones

 

Tu parles du cerveau de Damian ? il ferait tout de tête ? impressionnant .... xD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a tout un tas de softs qui font plus ou moins ca:

https://skylum.com/fr/blog/image-sharpening

 

j'en ai essayé certains, et on voit des choses un peu comme sur l'image de Peach, avec par endroit des détails "trop fins" pour être réels. mais l'appréciation visuelle humaine est souvent nettement améliorée: les bords sont plus nets, les surfaces plus homogènes, les continuités reconstituées, les détails linéaires plus fins, etc...

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Elie Rousset 2 a dit :

Je pense que Damian utilise une autre technique de traitement … ou de lissage, cela est moins visible sur ses images réalisées au 1M (pas besoin sans doute de pousser autant les curseurs) 

C'est super parlant ta comparaison. Ca donne l'impression qu'il y a dans l'image de Damian effectivement une astuce type Neat Image. Un truc rend plus net les contours, est c'est bien trop prononcé sur l'image que tu donnes en exemple (comme j'ai dis plus haut il m'impressionne beaucoup sur Jupiter et Saturne en traitement mais beaucoup moins sur Mars). 

il y a une heure, CPI-Z a dit :

Alors Jean-Luc tiens-tu toujours tes propos ? cet extrait en image x2 ne montre que du bruit et non du signal complémentaire ?

Oui, le signal qui est accentué je le vois déjà sur l'image avant surtraitement. Et ce que tu fais là n'a pour moi aucune valeur. Il y a des rebonds partout qui ne correspondent clairement à RIEN. Je ne dis pas aucune valeur dans l'absolu, tu es sérieux et tu utilises des outils sérieux, mais je dis ça sur cette image spécifique, car tu ne sais pas quel traitement elle a subit avant. Et typiquement si elle est déjà passée dans un logiciel de magie type Neat, Topaz et j'en passe tu ne fais que accentuer des micros détails qui n'existent pas forcément car inventés par un logiciel. Mais ils restent discrets et honnêtes sur l'image de Damian car celle-ci il ne l'a pas surtraitée. Cette image me semble présentée avec le traitement juste, pas comme celle donné en exemple par Elie où il a poussé les curseurs beaucoup trop loin. C'est anormalement net par rapport à la quantité de détails visibles. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, CPI-Z a dit :

Alors Jean-Luc tiens-tu toujours tes propos ? cet extrait en image x2 ne montre que du bruit et non du signal complémentaire ?

Là on peut comparer les 2 images d'une distance plus grande que la normale (comme si l'on utilisait un filtre bruit)

Pour que ce soit plus clair, compare  la zone sur laquelle tu zoomes à une information plus objective prise par Hubble. 
Certes l'aspect des terrain peu varier en fonction du déplacement des sables, mais je ne pense pas à ce point là. Il faudrait faire une projection pour y voir plus clair. C'est une image de 2003. 
full_jpg.jpg

Pour que ce soit plus clair, compare le côté hérissé de la zone sur laquel tu zoomes à une information plus objective prise par Hubble. 

Edited by jldauvergne
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Daniel B
      Bonjour le groupe!
       
      Comme j'ai passé pas mal de temps à imager Mars sous toutes ses coutures cet automne, j'ai entrepris de rassembler quelques images en un planisphère et faire une animation complète. Le prodigieux exemple de l'équipe du pic m'a inspiré, bien sûr!
      J'ai donc réuni quelques-unes des meilleures images que j'avais, assez pour faire le tour du globe (et donc certaines sections sont meilleures que d'autres). Après les traitements classiques AstroSurface, j'ai projeté ces images (voir l'astuce #12 de @jldauvergne) et assemblé les morceaux dans Photoshop. Vu que les images proviennent parfois d'une caméra couleur (ASI224MC) et parfois d'un composite RGB issu de ma QHY290M, j'ai eu de très grosses difficultés pour homogénéiser raisonnablement l'aspect de la planète. C'est loin d'être parfait. De plus, et là si Jean-Luc pouvait m'aider j'en serais ravi, je n'arrive pas à me débarrasser complètement d'un artefact à 180 degrés de longitude (là où les deux extrémités de la carte se rejoignent), et ce malgré le fait que j'ai fait la chose la plus évidente: j'ai assemblé une section de carte centrée sur 180 degrés puis reséparé en deux morceaux que j'ai collés à chacune des extrémités de la carte centrée sur 0 degré.
      Bref, au-delà des détails techniques, je dois quand même avouer que je suis assez content d'avoir réussi ce petit défi! Je sais que plusieurs membres de ce forum ont largement assez d'images et parfois bien meilleures que les miennes, pour en faire autant. Je vous y encourage!

      La version tournante est un mp4 de 983kB issu d'un avi de 200MB. Il y a donc forcément un peu de perte...
      Bon visionnement!
       
      Daniel
       
      Le planisphère:

       
      La planète qui tourne:
      Mars-2020-rotation-complete-DBorcard.mp4
    • By Pulsar59
      Hello,
       
      j'ai raté l'opposition de beaucoup, pas moyen d'avoir un ciel correct jusqu'à fin novembre chez moi.
      J'ai du me rabattre sur une courte (et unique jusqu'à présent) fenêtre de 4 nuits du 25 au 28 novembre.
      Je n'ai pas réussi à obtenir une PSF correcte pour faire de la déconvolution, donc traitement ondelettes classiques.
      Astrosurface pour empilement et ondelettes, dérotation Winjupos sur environ 30 minutes, finitions PS.
       
      Newton 250 f/4, Powermate 5X, pas d'ADC (pas convaincu du bénéfice sur mon setup et à cette hauteur...), ZWO ASI 385 à 3ms d'exposition.
      Couche bleue fort bruitée et peu contrastée, ca m'ennuie un peu.
      Animation sur 5 heures de rotation environ, en compilant 2 nuits de qualité inégale (ca se voit à la transition, d'ailleurs)
       
       


    • By xavierc
      Une fois n'est pas coutume, j'essaie de poster mes dessins quand le sujet n'est pas passé d'actualité!
      Comme j'ai pu mettre au propre la plupart de mes dessins martiens de cette opposition, en avance de phase sur la recopie des autres objets des mêmes nuits, je leur consacre ce topic dédié,  que j'enrichirai au fur et à mesure.

      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 10 au 11 juillet 2020 en Seine et Marne.
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9225 : Mars
      Diamètre 12,3". Méridien central 2°. 480x, filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. Forte turbulence. Le filtre rouge aide à la lisibilité de l'image. La calotte polaire sud est large. Une zone plus floue moins contrastée sur la moitié du globe. Phase sensible.
      Forte turbulence.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : matin du 12 août 2020.
      Observation 9250 : Mars.
      Diamètre 16,0". Méridien central 54°. 631x, filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. Images pourries, forte turbulence. La calotte polaire sud est évidente.
      Phase encore sensible. Une zone plus sombre sur la moitié du disque, mieux vue avec le filtre rouge. Mais trop flou pour plus de détails.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : nuit du 12 au 13 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9257 : Mars.
      Diamètre 16,1". Méridien central 75°. 402x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 à 4 sur 5. Difficile de détailler la zone sombre de l'hémisphère sud, peu contrastée, plus facile avec le filtre rouge.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : matin du 18 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9282 : Mars.
      Diamètre 16,8". Méridien central 32°. 631x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 sur 5. Turbulence trop gênante, le filtre rouge est encore salvateur. La même zone que la dernière fois et une autre vers le pôle Nord. Contrastes faibles sur cette partie du globe. Un golfe dirigé vers la calotte polaire sud. Aube civile à la fin et nuages revenus depuis la moitié du dessin.


      --------------------------------------------------------------------

      After des Nuits du Causse Noir : nuit du 22 au 23 août 2020.
      Dobson 508/1920
      Observation 9341 : Mars.
      Diamètre 17,6". Méridien central 338°. 631x, avec puis sans filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 sur 5. Zone de Sinus Meridiani reconnue avec Sinus Sabaeus. Zone polaire Sud plus foncée aussi. Encore une phase visible. Fatigué. Limbe dédoublé par la turbulence par moments. Encore des passages de voiles.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 11 au 12 septembre 2020 en Seine et Marne.
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin

      Observation 9351 : Mars.
      Diamètre 20,5". Méridien central 79°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 à 4 sur 5. Vent chiant, l'image tremblote. Chromatisme atmosphérique aussi car encore basse. Zone Aurorae Sinus, Coprates, Argyre, Mare Erythraeum. Frustrant, sans le vent ça pourrait être pas mal. Impact de l'absorption atmosphérique sensible (particules des feux de Californie dans la couche d'altitude des jets stream). Le filtre rouge améliore. Sans filtre, nuages au limbe Est.


      Observation 9357 : Mars.
      Diamètre 20,5". Méridien central 146°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 2 sur 5. Plein de détails dans l'hémisphère Sud mais subtils à part Mare Sirenum, en forme d'intégrale. Liseré plus sombre sur une partie de la calotte polaire. Bien mieux qu'en début de nuit. Le filtre rouge rehausse le contraste. Il reste un peu de phase, bord plus flou de ce côté.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 12 au 13 septembre 2020 en Seine et Marne.
       
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9362 : Mars.
      Diamètre 20,6". Méridien central 88°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 3 sur 5. Vision centrée sur Aurorae Sinus, Coprates et Mare Erythraeum.
      Solis Lacus à l'Est. Le filtre rouge aide bien. Plus de turbulence qu'hier mais meilleure transparence. Encore légère phase.


      --------------------------------------------------------------------

      Nuit du 14 au 15 septembre 2020 en Seine et Marne.
       
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      Observation 9372 : Mars.
      Diamètre 20,9". Méridien central 48°. 480x, avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 sur 5. J'utilise le filtre car les images sont trop turbulentes.
      Entre cette forte turbulence et le petit vent qui fait tressaillir l'image, c'est dur de la décrypter.
      Zone d'Aurorae Sinus et Mare Erythraeum.
      Coprates se lève.


      --------------------------------------------------------------------

      Soirée astro-balcon du 23 octobre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9381 : Mars.
      Diamètre 21,3". Méridien central 40°. 480x, avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 à 4 sur 5. A cause de la turbulence et d'abord des feuilles de l'arbre à l'Est dont Mars émerge à peine, et d'un tiers de balustrade du balcon dans le champ, elle est peu détaillée, mais le filtre aide.
      Puis les images sont meilleures quand il n'y a plus d'obstacles sur le chemin optique après qu'elle soit montée un peu.
      Très turbulente et peu lisible sans le filtre, elle est alors éblouissante.
      La calotte polaire Sud est minuscule et elliptique.
      J'observe la zone  de Sinus Meridiani, Margaratifer Sinus, Aurorae Sinus et Coprates.
      Je vois une boucle au niveau d'Oxia Palus au nord de Margaratifer Sinus.


      --------------------------------------------------------------------
       
      Soirée astro-balcon du 3 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9386 : Mars.
      Diamètre 19,5". Méridien central 305°. 480x, avec filtre rouge W23A puis bleu 80A.
      Turbulence 4 à 5 sur 5.
      La calotte polaire Sud devient difficile car minuscule, mieux vue avec le filtre bleu.
      Syrtis Major est évidente ainsi que Mare Tyrrhenum. Sinus Sabaeus apparaît peu à peu, Hellas assez subtile est ovale, plus marquée à l'Est avec Hellepontus.
      La turbulence gêne beaucoup, il n'y a pas de fins détails ce soir. Je n'ai pas vu de nuages même avec le filtre bleu.

       
      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 5 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9396 : Mars.
      Diamètre 19,2". Méridien central 276°. 480x, sans puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 4 à 3 sur 5.
      Le vent gênant fait trembler l'image par moments mais finit par déguerpir.
      Je vois pas mal de détails malgré la turbulence mais les images sont assez lisibles même sans filtre.
      Mare Cimmerium à l'ouest va se coucher. Au centre trône Mare Tyrrhenum.
      A l'Est Syrtis Major se lève.
      Vers le pôle Sud Tiphys Fretum est bien visible, je ne le connaissais pas celui-là.

       
      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 12 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9407 : Mars.
      Diamètre 17,9". Méridien central 190°. 480x, sans filtre puis avec filtre rouge W23A.
      Turbulence 5 à 4 sur 5.
      J'observe debout car j'ai dû mettre le télescope sur la table basse sans ça la balustrade du balcon gêne pour viser si bas.
      Je vois la zone de la "Moustache de Mars", composée de Mare Cimmerium à l'Est et Mare Sirenum à l'ouest.
      Vers la minuscule et pas facile calotte polaire sud, je vois plusieurs zones pas indiquées sur ma carte d'albédo mais en extension de Tiphys Fretum qui est à l'Est.
      La turbulence gêne ainsi que l'inconfort de la position debout, pas facile de dessiner ainsi.

       
      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 25 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9414 : Mars.
      Diamètre 15,5". Méridien central 93°. 480x, sans filtre puis avec filtre rouge 23A.
      Turbulence 4 à 5 sur 5.
      La phase est sensible, la turbulence forte aussi. Je ne reconnais d'abord pas cette portion de la planète à cause de la turbulence.
      Dans les accalmies, les formes se précisent, Solis Lacus peut-être? Finalement c'est ça.
      Le bord de la planète est parfois dédoublé à cause de la turbulence.
      Sans filtre, une zone plus claire se montre vers la calotte polaire sud mais le reste demeure très indistinct.
      La lune gibbeuse est 4° sous Mars.


      --------------------------------------------------------------------
      Soirée astro-balcon du 26 novembre 2020
       
      Dobson Strock 254/1200
      Sur mon balcon à Fontenay-sous-bois (Val de Marne).
      Observation 9418 : Mars.
      Diamètre 15,5". Méridien central 65°. 480x, avec filtre rouge 23A.
      Turbulence 4 à 5 sur 5.
      Au début c'est très pourri, mais je glane de plus en plus de détails et finis par reconnaître la zone de Solis Lacus qui se lève à l'Est.
      La calotte polaire sud est difficile.
      La phase est marquée.
      Vers le pôle nord une zone plus claire apparaît.
      La vision est centrée sur Aurorae Sinus à l'est du centre et Margaratifer Sinus à l'ouest du centre.
      Mare Erythraeum les borde au sud. La boucle d'Oxia Pallus se déploie vers le bord nord du disque.
      On sent la perte de diamètre apparent, les détails sont plus difficiles à faire ressortir.

    • By deep impact
      Bonsoir la compagnie,
       
      J'ai pris du retard dans ma session du samedi 28 et je viens de terminer ma mosaïque lunaire et mars.
      41 tuiles de 20s capturées sous sharpcap au foyer du 150, résolution 640x480.
      Ciel dégagé, un peu humide et pas froid.
      Traitement R6, ondelettes 60 sur niveau 1 et finitions astrosurface.
      Assemblage ICE.
      3 versions sont proposées, la 1 avec une lune assez basse donnant une belle couleur cuivrée, j'ai désaturé de -10 jusqu'à 0 pour la mono.
       



       
      Un pano à la barlow x2 composé de 3 tuiles.
       
       

       
      Et une petite mars toute minus à la barlow x2,5.
      Traitement AS3 et R6 et astrosurface + resize 1,5.
       
       

       
      Bonne soirée à tous.
    • By Sauveur
      Salut
       
      Le 29/11/2020 a la faveur d'une éclaircie matinal je décide de faire du Solaire et j'invite mon ami et ancien collège Emilio   pour shooter ensemble le soleil c'est comme du sport car on levé des poids  d'où attestation de déplacement en adéquation
       

       
       
      Et la grosse déception le C8 est décollimaté au vue des images a coté du C9 d'Emilio 
       
      Bon j'ai pas a trop me plaindre la dernière fois c'etait il y a deux ans mais quelques contrôle de temps en temps 
       
       
      En images 
       
       
      C8 decollimaté
       
       
       
      Le C9 a coté d'Emilio avec ma camera
       

       
       
      La lulu de 80 
       
       

       
       
      Donc dans l'apres midi je me décide de trouver le souci ( le froid le chaud et petit  choc en le métant en place sur la monture est la cause=
       
      Je remarque que le secondaire bouge un peu du au jeu sur la lame 
       
      Bon c'est pas mon premier que je démonte mais lui c'est la premiere fois 
       
      Nettoyage lame, soufflage de poussière et limaille  du au vis auto foreuse de l'ancien proprio, confection de joint liege et centrage du secondaire avec calage liege il ne bougera plus
       
      Je remercie au passage Bernard Bayle car j'avais son tuto en tête
       
       
      j'ai fini tard pour les gazeuses puis il y avait des nuages et la collim n'etait pas faite
       
       
      je donne un truc aussi glané de William durant nos échanges téléphonique pour collimaté sur l'étoile focalisé
       
      En faite mon souci c'est ma mémoire de canarie j'oublie d'une manip a l'autre quel  vis j'ai touché d'où l'astuce de Will et qui complète le tuto video d' @AstroNOTE-Guillaume
       
      Pour ceux qu'il veulent la faire
       
      tous d'abord contrôle focalisé tiens c'est pas loin d'où pas besoin de faire en défocalisé
       
       
      Au centre c'est presque bon manque en haut a gauche donc je déplace l'Etoile dans le capteur en haut a gauche et je contrôle tiens c'est bon donc a l'aide des vis de collim je ramène mon Etoile au centre 
       
       
      En image
       
      bon c'etait la premiere Etoile a hauteur de Mars visible car nuages et je devrait verifier pour les gazeuses si je peux encore les faires 
       
       

       
       
      Ah oui astuce de Chris on règle l'adc a laide le firecapture 2.5 beta plus performent sur l'Etoile en sous exposant le réglage devient simple
       
      Le seing n'etait pas phénoménal mais assez sable pour collimaté 
       
       
       

       
       
      Donc pour me rassure quelques ser sur Mars apres collimation
       
      29/11/2020
       

       
       

       
       
      le lendemain toujours a la faveur d'une éclaircie je cherche a confirmé l'amélioration le seeing n'etait pas donné pour top
       
       
      Le Soleil 30/11/2020
       
       

       
      la j'ai mis la barlow 1.8 Tv
       

       
       
       
       
      Colorisé 
       

       
       
       

       

       
      Bon le soir les gazeuse mais la retournement méridien et seeing bien plus rude 30/11/2020
       

       
       
       
      on vois sur les satellites que je doit corrigé la collim a hauteur ( dommage avant il sans foutait pas mal 
       
       
       

       
      un saturne bien tourmenté 30/11/2020
       
       

       
       
      Et Mars ca bougeais aussi pas mal 30/11/2020
       

       
       
      bonne journée et bon ciel
       
       
       
  • Upcoming Events