wilexpel

Sujet très intéressant sur cette histoire de rebond martien

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
à l’instant, wilexpel a dit :

j''en un trouvé très intéressant et  d'actualité puisqu'il traite du "fameux" rebond sur Mars 

Super Wilexpel et merci. Cet article explique bien tout, l'origine des rebonds par la diffraction (limite optique) et le traitement par ondelettes.

Bravo de nous avoir trouver cela, et fort instructif dans ce débat.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci william ! un sujet intéressant ! :)

 paul

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

très fouillé et intéressant !

 

...et c'est ce que je dis depuis le début : diffraction et artefacts de traitement :)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette référence remarquable!

 

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Daniel B a dit :

référence remarquable!

Référence remarquable sur les causes et les effets, mais malheureusement peu ou faibles solutions existe :(

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thank you for this traduction Bernard :)

My English is very bad but it is school  English and I have not a good practice of this langage :)

Best regards,

AG

  • Like 1
  • Haha 2
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, ALAING a dit :

 

Thank you for this traduction Bernard :)

My English is very bad but it is school  English and I have not a good practice of this langage :)

Best regards,

 


o.O

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant cet article. Merci William pour cette trouvaille :x

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, CPI-Z a dit :

Référence remarquable sur les causes et les effets, mais malheureusement peu ou faibles solutions existe :(

Au moins ça fait la part des choses entre les différentes possibilités (origines), et le fait de savoir qu'il y a un phénomène de diffraction au départ nous aide à comprendre qu'on ne peut pas l'éviter (on ne peut pas aller contre les lois de la physique). Par contre, on peut atténuer l'effet par des traitements différenciés entre le limbe et le reste de la planète. Ça reste du bricolage, mais on n'a pas mieux pour le moment.

 

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Will :x,

ca répond à un récent questionnement que j'ai eu sur ce forum .

Paul

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, banjo a dit :

ca répond à un récent questionnement que j'ai eu sur ce forum

De rien Paul ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello :)

Merci Will de nous avoir trouvé cet excellent article.

Sr ce forum, on a rarement sinon jamais évoqué pour réduire ou supprimer les anneaux de diffraction la technique d'apodisation, citée dans l'article vers la fin, avec la fig 31.

En théorie, avec un objectif sans obstruction (lunette apo de préférence...) et un masque réellement progressif, les résultats devraient être plus concluants, cette technique semble être utilisée  dans certains APN.

 

Le net regorge de références, par exemple celle-ci, dont j'extrais ces images :

 

9b112ba2d6c447e184994568d9d688cf

 

86ff73bcf48e4660a3dac1e75b859530

 

On note la disparition des anneaux mais au prix d'un élargissement notable de la tache centrale.

Pas facile d'avoir le beurre et l'argent du beurre ! ;)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Daniel B a dit :

et le fait de savoir qu'il y a un phénomène de diffraction au départ nous aide à comprendre qu'on ne peut pas l'éviter (on ne peut pas aller contre les lois de la physique)

La solution la plus simple serais d'imager avec un très gros télescope ! avec  600mm ou 800mm on devrait pas être trop embêté  ;)

 

Il y a 9 heures, wilexpel a dit :

Je pense que cela va en intéresser plus d'un

Merci William pour cet article je prendrais le temps de bien le lire :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'étonne que l'article ne mentionne pas (ou ne cherche pas de solution) concernant le traitement lui même !

Car je relève la figure suivante de l'article

Figure-12-Composite-of-all-v2-538x1024.p

 

Où l'on voit nettement sur la 3e ligne que c'est le filtrage qui provoque le rebond avec une montée franche parfaitement visible dans la coupe. Cela ne vient PAS des données qui sont synthétique.

On l'évoque en introduction (phénomène de Gibbs)

Gibbs-phenomenon.jpg

 

Un signal "pur" carré présente des oscillations au bords.

Puis plus rien dans tout le reste de l'article !

 

J'avais ouvert un sujet il y a un moment (http://www.astrosurf.com/topic/136101-artefacts-dondelettes-comment-sen-prémunir) où mon propos était parfaitement similaire : la suppression des artefacts de limbe. Sauf qu'en lunaire il y a des limbes dans tous les cratères qui présentent une ombre franche.

 

 

 

 

Ce qui m'interpelle c'est que l'étude de CN semble indiquer (et je veux bien les croire) que l'artefact est dépendant de la forme de la figure d'airy et que grosso modo on est toujours à ~60% de la résolution de l'instrument. Peu importe la formule optique (obstruction de 33% SCT 355mm, ~20% N222mm ou 0% L444mm) c'est pareil ... a peu près 60% d'airy !

Figure-8-Aperture-dependency-1024x512.pn

 

J'en déduis que sur mon sujet, le problème vient d'un trop fort échantillonnage (c'est vrai) et que du coup, "je vois des limbes partout".

 

Mais que dans le même temps corriger l'artefact par un décalage de collimation limite (ou exacerbe si c'est dans le mauvais sens) le problème.

 

Donc ca vient de la figure d'airy ou pas ceci n'est pas très clair.

 

En fait sur mars, c'est très visible car on échantillonne "à mort" (on a du flux on en profite c'est logique) mais également sur Venus, un peu moins sur Jupiter car les bords se fondent plus doucement dans le fond du ciel. Donc on fait apparaître plus franchement (plus gros) cet artefact.

 

Il faudrait (pas maintenant évidemment) faire un test "de jour" sur mars car en remontant le niveau du fond du ciel, on limite la pente du bord de la planète et on devrait faire disparaître l'artefact non ?

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, patry a dit :

Donc ca vient de la figure d'airy ou pas ceci n'est pas très clair.

Oui essentiellement + les traitements qui augmentent le contraste (ondelette, déconvolution ...)

Rebond clair sur sombre est facile à réduire par réduction des faibles lumières (écrêtage) .

Mais rebond sombre sur le clair là c'est ... (non trouver à ce jour)

Il y a 11 heures, patry a dit :

aire un test "de jour" sur mars car en remontant le niveau du fond du ciel, on limite la pente du bord de la planète et on devrait faire disparaître l'artefact non ?

 

idée logique mais est-elle réalisable ?

Peut-être un coronographe inversé qui créer un fond lumineux autour de Mars ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, CPI-Z a dit :

Mais rebond sombre sur le clair là c'est ... (non trouver à ce jour)

 

les fausses Encke ! ;)

 

Le 22/10/2020 à 09:22, patry a dit :

Mais que dans le même temps corriger l'artefact par un décalage de collimation limite (ou exacerbe si c'est dans le mauvais sens) le problème.

 

au prix d'une perte de détails partout sur le disque...ce qui est cher payé ! O.o

 

Le 22/10/2020 à 09:22, patry a dit :

Il faudrait (pas maintenant évidemment) faire un test "de jour" sur mars car en remontant le niveau du fond du ciel, on limite la pente du bord de la planète et on devrait faire disparaître l'artefact non ?

 

je ne pense pas : le fond de ciel rajoute une constante (offset) sur toute l'image, et pour moi ça ne change strictement rien au problème (à part faire chuter le contraste). Du reste, si ça marchait alors il suffirait de rajouter un offset sur l'image au traitement (simulation d'un fond de ciel) pour supprimer le problème : trop beau pour être vrai :D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Thierry Legault a dit :

Du reste, si ça marchait alors il suffirait de rajouter un offset sur l'image au traitement (simulation d'un fond de ciel) pour supprimer le problème : trop beau pour être vrai 

Oui un offset, mais sous forme de masque hors du disque, mais comme la planète à un bord flou dans la brute, où doit commencer et s'arrêter le masque, pas facile ... :D

Et si l'on rajoute l'offset sur le disque, alors là on perd toute l'info du disque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Thierry Legault a dit :
Le 22/10/2020 à 09:22, patry a dit :

Mais que dans le même temps corriger l'artefact par un décalage de collimation limite (ou exacerbe si c'est dans le mauvais sens) le problème.

 

au prix d'une perte de détails partout sur le disque...ce qui est cher payé ! O.o

 

Evidemment, mon propos était plutôt de signaler que là l'artefact était corrigé ou accentué par un "défaut" orienté de la collimation, ce qui laisse penser que la figure d'airy aurait une certaine influence sur l'artefact.

Mais que dans le même temps, lunette, newton ou SC (avec leur obstruction respectives), voire une image parfaitement synthétique (premier graphique quelle est sa "résolution" ?), l'artefact est toujours là. Pire il est "constant" dans sa proportion (systématiquement proche de 60% de la résolution instrumentale). Alors l'obstruction on s'en fout ?

Moi quand une sortie est invariante au changement d'une entrée j'ai tendance à conclure que cette entrée ne participe pas au "calcul" de cette sortie.

Ce ne sont pas non plus les conditions extérieures car à 24h près (même méridien central), deux observateurs distincts, 2 lieux et deux instruments montrent le même artefact.

 

Il ne reste (à mon avis) que la cible et à l'outil numérique appliqué.

Il faudrait utiliser un autre moyen de filtrage que les ondelettes (lesquelles ?) et voir si l'artefact de limbe est toujours là ?

 

Et quand je parlais de faire une image de jour c'est pour éviter d'avoir un fond "noir" au delà du limbe planétaire. Ainsi on limite la pente de la source et on devrait également limiter la présence de l'artefact ... ou pas ? Le fait d'ajouter cet offset sur le disque planétaire et de noyer les détails est une conséquence "facheuse" (comme de décollimater exprès sont instrument) :).

 

Il est peut être possible plus prosaïquement de détourer automatiquement la planète, d'étendre (au delà du disque) les pixels du limbe, de faire le filtrage et de re-détourer (avec le même diamètre qu'au début du traitement) l'image au post-traitement ?

Viscéralement je me dis que s'il n'y a pas de pente (les pixels sont recopiés) le contraste ne varie pas et donc les ondelettes auront une influence nulle (on est en régime établi pour les amateurs de traitement de signal). Donc plus d'artefacts ... normalement.

Bien sur, si cela marche, il faudrait que cela soit automatique pour bien faire.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Phil.J
      Bonsoir,

      Sans doute une de mes dernières images de Mars après cette belle opposition, sauvée dans un trou de turbulence hier soir .
      500 images retenues sur 10 000 / AS3 / Astrosurface :o) / Photoshop (light)
      La tempête qui sévit depuis quelques jours, bien que diffuse, reste bien visible :
       

       
      Bon ciel à toutes et tous.
    • By Billyjoe
      Salut à vous,
       
      Je vous présente  une petite mars qui s’éloigne avec sa tempête (au dessus de Argyre est ce que c'est encore elle que l'on voit ?  Parce que dans ce cas elle n'est pas si petite mais plutôt étendue ? )  et un voile polaire nord sympa.
      J'ai seulement pu imager en début de nuit jusqu'à 19H TL, mais en ce moment pas trop le temps pour s'investir dans l'astro. C'est un peu dommage car les conditions devenaient de plus en plus sympa, mais pas trop le choix dans les horaires et de toute façon ma priorité était d'avoir un petit souvenir de cette tempête et c'est chose faite.
      Alors vite fait Mars en RVB à 17h31 TU  redim à 125%

       
       
      J'ai fini cette courte soirée avec un Copernicus encore bien  bas sur l'horizon (30°) mais imagé avec la même config que pour Mars donc avec un ADC relativement bien réglé pour Séléné ( à la base par acquit de conscience je voulais vérifier la MAP que j'avais pour Mars sur la lune, je n’ai d’ailleurs pas retouché la  MAP entre les deux cibles). J'ai fais deux prises avec filtre V et R, le filtre R s'en sort bien mieux. 
      Pour la lune c'est du 100% Astrosurface du stacking au traitement (merci Lucien )
       

       
      Une version plus dur de Copernic mais mieux à mon avis. Je tâtonne avec les traitement lunaire. 
       

      Set up: Dobson Skyvision 15" sur table EQ Tom O camera, Barlow x4 TV, ADC PA,  ASI290mm  ech: 0.094"/p.
      Traitement : AS3, Astrosurface, Winjupos, Prism 10.
       
       
      Bon ciel à tous
    • By CASTOR78
      Salut à tous,
      Des captures martiennes hier soir avec une turbulence qui paraissait faible en regardant Mars, mais pas si faible en regardant la Lune...
      J'ai commencé tôt pour faire apparaitre au mieux la tempête.
      Diamètre de la planète: 15,5''.
       
      Mars à 18h12, 19h14 et 21h36 lc:
       

       
      Une bleue à 19h30:

       
      Les images retournées:
       

       
      VMC330, ADC, barlow 2x, ASI224mc
       
      Jean-Yves
       
       
    • By Marc Delcroix
      Bonjour à tous,
       
      Des conditions plutôt bonnes, qui m'ont permis de voir la tempête de poussière arriver sur Elysium et Arcadia Planitia. La petite calotte polaire australe est bien visible, ainsi que le voile boréal.
       
      L'infrarouge, avec pas mal de fin détails, notamment Olympus Mons, touché par la tempête semble t'il sur les images suivantes RVB:

       
      Version RVB dopée à l'infrarouge pour prétendre faire des meilleures images  :

       
      Version RVB pure, la tempête est bien mieux visible:

       
      Une bleue, la seule pour laquelle j'ai réussi à avoir un meilleur résultat avec Astrosurface, et je trouve que c'est un beau résultat. On voit une petite excroissance sur le terminator qui est peut-être un petit nuage:

       
      Et une bleue bande plus étroite:

       
      Les images du lendemain sont en cours de traitement, un cran au-dessus niveau qualité!
       
      Bons ciels,
       
       
       
       
    • By artemis
      Bonsoir,
       
      La transparence était correcte hier, par contre très forte humidité et turbu immonde... Obligé de refaire la map toutes les 2/3 secondes !!, une sélection drastique, même en IR pour sortir des images sans traiter trop fort !
      Pour les captures couleurs, je n'ai pas pu sortir une couche verte correcte, j'ai donc monter une RGB avec une verte synthétique afin d'avoir un semblant de finesse... il va devenir difficile de sortir de bonnes mars... elle fond à vu d'oeil maintenant !!
       

       
      Xavier
  • Upcoming Events