vador59

Observer avec une lentille simple... une seule !

Recommended Posts

On peut déjà former une image (sur un papier calque) avec un simple trou de très petit diamètre ; c'est le principe du sténopé et de la chambre noire. Y ajouter un objectif permet d'obtenir une image à la netteté réglable...C'est la base de la photographie que je sache... 

 

Il n'y a aucune objection à obtenir une image en utilisant une optique, certes derrière le point focal.et donc, à aboutir à la vision d'une planète. C'est juste la focale qui va déterminer la dimension de l'image résultant au foyer....

 

  

 

 

Edited by JPP 78

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

BobSaintClar :

Oui, "image aérienne" est le terme consacré pour cette image réelle, "dans l'espace", qu'on peut très bien intercepter sur un transparent, une feuille de papier calque ou même une feuille blanche.

Un exemple que tout le monde connaît : c'est l'image du "cercle oculaire", que l'on peut observer, à distance, à l'arrière d'une paire de jumelles. Il est l'image aérienne du contour de l'objectif donnée par l'oculaire. Et cette image est "suspendue" dans l'air à quelques mm à l'arrière de l'oculaire, distance qu'on appelle, selon les cas, : eye relief, relief d'œil, recul oculaire... là où l'on doit positionner la pupille de l'œil pour bénéficier de toute la lumière captée par l'objectif. On peut parfaitement capter cette image sur un bout de papier calque, par exemple.

 

Quant à ton calcul du grossissement, il est tout à fait exact puisque, par définition il est égal à la taille de l'objet vu à travers l'instrument (ici un objectif seul) - donc sous l'angle sous lequel tu vois l'image avec ton œil à quelques cm -  à la taille de l'objet vu sans instrument ( qui est égale à l'angle de l'image de l'objet au foyer, rapporté à la distance focal de l'objectif)

 

PS : les grands rapports F/D (> 10 et plus) étaient, dans le passé, un gage de la qualité des images et des aberrations réduites. La démocratisation de la photographie astronomique a conduit à construire des objectifs plus lumineux, donc à réaliser des objectifs à F/D beaucoup plus petits certes, mais plus exigeants en réalisation pour minimiser l'accroissement des aberrations (objectifs achromatiques---> apochromatiques, doublets ---> triplets). Sans parler de la réduction d'encombrement, à diamètre d'objectif égal.

Edited by Toutiet
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, BobSaintClar a dit :

Je pense même qu'on doit pouvoir calculer simplement le grossissement obtenu en divisant la focale de la lentille par la distance entre l'oeil et le foyer. Dans mon cas, 3300 / "quelques décimètres"... sachant que je me sens confortable, avec l’œil droit, quand je regarde une cible posée à 50 cm environs. Je suis un peu myope, c'est pour ça.

 

Du coup, si j'ai bien saisi, on comprend bien que plus la focale de la lentille est importante, plus le grossissement est élevé (parce que la distance d'observation oeil-foyer ne change pas)

Pas sur que ça dépende de la focale de l'œil mais plutôt à la distance du foyer image de l'objectif à l'œil qui observe.

à 25cm en général on arrive à accommoder (sauf presbytie)

A vérifier mais je pense que ça fait F (focale objectif) / d (distance d'observation)

soit 4x / mètre linéaire. Un peu plus si tu as un œil myope :P

C'est quand même pour ça qu'on a inventé les oculaires... Pour examiner le plan image de plus près.

Les oculaires sont des "loupes" perfectionnées pour avoir un bon champ d'observation.

https://www.telescope-optics.net/eye_aberrations.htm

https://www.gatinel.com/recherche-formation/optique-paraxiale-et-points-cardinaux/loupe-grossissement/

----------------

C'est sur qu'avec un oculaire de 25mm on fige le grossissement bien mieux car dans ce cas la distance d'observation ne joue quasiment plus. On assimile l'observation à l'oculaire à une observation à l'infini. Ce n'est pas exact en faible lumière car l'oeil au repos dans le noir se positionne entre 50cm et 2m suivant les personnes.

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

lyl 

"Pas sur que ça dépende de la focale de l'œil mais plutôt à la distance du foyer image de l'objectif à l'œil qui observe".

C'est bien ce que BobSaintClar a dit très précisément ;)

 

Et quand tu dis :

"C'est quand même pour ça qu'on a inventé les oculaires... Pour examiner le plan image de plus près.

C'est exactement ce qui m'a fait dire, ici, il y a quelque temps, qu'un oculaire ne grossissait pas en soi, mais qu'il ne faisait qu'apporter sa contribution de netteté à une vue plus rapprochée de l'œil, laquelle entraînait un grossissement de la vision ;).

Edited by Toutiet
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Toutiet a dit :

"Pas sur que ça dépende de la focale de l'œil mais plutôt à la distance du foyer image de l'objectif à l'œil qui observe".

C'est bien ce que BobSaintClar a dit très précisémen

Oui, j'ai vu après avoir écris je confirme, mais la réflexion n'était pas finie, il me fallait préciser l'intérêt d'un oculaire quand même...

------------

Quand tu lis les textes anciens sur l'astronomie, c'est ce qui ressort, ils ont inventé des "loupes" pour voir y plus gros les images.

La lunette de Galilée (l'oculaire est divergent) est un peu un contre-exemple à l'observation directe, mais à force de tester les combinaisons (ils ont eu le temps :P)

Il s'est avéré qu'à l'époque c'était une bonne combinaison pour réduire le chromatisme.

Pas la suite on a réfléchi un peu dans tous les sens et l'achromat est né.

Edited by lyl
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, lyl a dit :
il y a 8 minutes, Toutiet a dit :

"Pas sur que ça dépende de la focale de l'œil mais plutôt à la distance du foyer image de l'objectif à l'œil qui observe".

C'est bien ce que BobSaintClar a dit très précisémen

Oui, j'ai vu après avoir écris je confirme, mais la réflexion n'était pas finie, il me fallait préciser l'intérêt d'un oculaire quand même...

 

Pis quand c'est Lyl qui l'écrit, c'est tout de suite plus crédible xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même quand je m'emmêle un peu les crayons ?

A force de réfléchir en écrivant j'ai tendance à éditer plusieurs fois.

* se sent surveillée *

Edited by lyl
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On fait tous un peu pareil Lyl rassures-toi! ^_^

 

Pour en revenir au sujet, il faut donc utiliser des oculaires à trés longue focale aussi sur ce type de lunettes (plus de 50 mm).

 

Il doit donc y avoir un sacré relief d'oeil? Pas toujours évident de bien placer son oeil derrière?

Le champ apparent ne doit pas dépasser 30 degrés? 

 

On peut envisager un grossissement maximum de combien avec une lunette de ce type? 40 fois maximum?

Edited by oliver55

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec ce type de lunette de grande focale d'objectif, avec oculaire, les règles optiques restent les mêmes. A toi d'en déduire les composantes : focale d'oculaire, grossissement, champ... suivant la lentille objectif que tu souhaites trouver et utiliser...

(mais le sujet de départ était la vision avec des objectifs de grande focale, et SANS oculaire;))

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, oliver55 a dit :

On peut envisager un grossissement maximum de combien avec une lunette de ce type?

@vador59  indiquait un critère  15.3D2 qui me semble adapté pour grossir au grossissement résolvant jusqu'à probablement 1xD en lunaire (c'est facile)

 

50mm ~ 2" => f/30.6 ~ 1m50 -> 25x à x50 (proche de la lunette de Galilée)

100mm  ~ 4" =>  f/61.2 ~ 6m12 -> 50x à x100

150mm ~ 6" => f/92 ~ 13.8m -> 75x à x150

et ainsi de suite

Dans la pratique je doute qu'on aille plus haut que 150x, ça fait des oculaires de focale longue ... (92mm) et du coup assez tunnel (j'ai déjà fabriqué des plössls de 2" 56 et 80mm, c'est limite quand même, l'oculaire devient plus cher que l'objectif...)

Peut-être que Herschel a atteint près de 200x avec la très longue de 149mm*19m.

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/10/2020 à 22:09, vador59 a dit :

Lentille simple plan convexe 120mm de diamètre et.... 5000 mm de focale (oui, vous avez bien lu: 5 mètres de focale ! )

 

Bonjour,

 

C'est une très belle expérience je trouve, tu n'aurais pas des images de ton dispositif ?

Avec un F/D 41.66, l'image ne doit pas être pas dégueu pour un achro.....je veux dire un chromate.

Comme quoi avoir une  très très longue focale, est très avantageux. Dommage que peux de gens ne s'y intéresse pas plus que ça.

 

Bon ciel chromatique & achromatique

 

Edited by Loup Lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, oliver55 a dit :

On peut envisager un grossissement maximum de combien avec une lunette de ce type? 40 fois maximum?

 

Ben si on parle de la lentille simple sans oculaire, il n'y a pas de grossissement théorique limite. Si ?

Il faut juste considérer sa focale, diviser par la distance oeil-foyer, et roulez jeunesse !

Disons qu'on se place à 30cm du foyer (à mon âge, je ne peux pas faire mieux) ; avec une loupe de focale 3m, je grossis 10x (3000/300). Avec 30m de focale, je grossis 100x. Etc.

Si le grossissement max est de 2D (je donne cette valeur au pif), le calcul précédent vaut pour une lentille de diamètre 50mm... dotée d'un rapport F/D de 600 (60m de focale) !

Donc, sous le contrôle des opticiens du site, je conclurai que le grossissement max est atteint, en pratique, pour un rapport F/D de 600. Dans le cas d'un objectif utilisé seul, sans oculaire. Sauf qu'évidemment, voir quelque chose en se plaçant à 100m d'une loupe de diamètre 5cm : bonne chance ! xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, BobSaintClar a dit :

en se plaçant à 100m d'une loupe de diamètre 5cm

Facile : moins de 2' d'arc => inutile.

Déjà la deuxième qu'Herschel avait fabriqué c'était du 27' d'arc, c'est pas beaucoup. Tu ne voyais qu'un ou deux cratères sur la Lune. (~x80 sans oculaire)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BobSaintClar
      ... qu'on la voit très bien à l’œil nu (enfin, derrière un filtre astrosolar) et du coup, j'ai osé la combo ultime :
      Lunette Perl 60 + renvoi coudé et oculaire 15mm Svbony (18 euros) + vieux smartphone tenu à main levée (sinon c'est d'la triche), pose unique avec une turbulence sensible :

       
      Je fais vraiment tout mon possible pour sortir une photo de merde : ben même là, j'échoue...
    • By Haltea
      Salut,
      J'ai fait l acquisition d'une asi 294mm et j'ai un fort vignetage avec mes filtres 31.5mm et mon correcteur GPU (les tests que j'ai pu faire avec mon newton 250/1000 montre que le vignetage vient a la fois de ces 2 éléments).
       
      Je vais investir dans des filtres plus grands et réfléchis également à ce correcteur TS qui semble éviter un vignetage avec des capteurs relativement grands , le tout en 2 pouces.
      Quelqu'un le connaît?
       
      https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p3822_TS-Optics-NEWTONIAN-Coma-Corrector-0-95x-Maxfield---3-element---2--connection.html
       
    • By Arnaud T60
      Bonjour à tous
       
      j'aimerais si possible avoir des retours utilisateurs sur différents types de matériel afin de sélectionner ce qui pourrait au mieux répondre aux besoins du projet .
       
      A savoir au niveau du tube optique , un CDK  20 pouces  ou un Officina Stellare RiFast
       
      A savoir au niveau monture , Planewave monofourche direct drive , ou 10 Micron 4000 , ou Nova 120
       
      Nous installerons sur cet instrument , une caméra 4k * 4k (capteur de 36*36 mm)
       
      Cet instrument est destiné à être installé au Pic .
       
      Pour le moment , tout n'est pas bouclé au niveau budget , mais on a besoin de retour utilisateurs afin de faire le choix technique approprié
       
      D'avance merci pour vos réponses
      Arnaud
    • By ndesprez
      Bonjour,
      Finalement je me rends compte que j'utilise ce terme, ED, en saisissant seulement l'esprit. Existe-t-il une norme ou c'est au "bon vouloir" d'un fabricant ? 
      Question subsidiaire : dans un doublet, quel verre est remplacé par un ED ?
      Merci  
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      5 dessins : 9236 à 9240.

      Quand je sors de la voiture à 23h30, je vois la comète Neowise assez basse vers l'horizon nord-nord-ouest dans la Grande Ourse.
      Je me gare plus loin des hauts ballots pour pouvoir la pointer au télescope.
      La Station Spatiale Internationale ou ISS passe.
      Je m'active pour être prêt à observer en un quart d'heure, au point d'en avoir chaud.

      Je dessine d'abord à l'oeil nu puis au télescope la comète.

      Observation 9236 : comète Neowise à l'oeil nu.
      Assez faible à considérablement faible au centre, sa queue s'étend assez loin en vision indirecte.


      Observation 9237 : comète Neowise au télescope.
      75x, 109x. Le noyau a été placé à 23h57. La comète est bleu ciel, avec son centre brillant et flou. La coma ou chevelure est assez brillante.
      La queue est assez faible à perceptible et diffuse. Les structures de cette comète sont subtiles, j'y vois comme un noeud papillon dans la coma.
      Elle est énormissime cette visiteuse devenue circumpolaire qui va bientôt se coucher derrière les ballots de foin.


      J'entends le bruit d'un engin agricole vers la ferme au nord, j'espère qu'il va y rester cantonné.

      J'observe 2 objets voisins dans le ciel et pourtant dans 2 constellations différentes, une nébuleuse planétaire d'Hercule et une galaxie du Serpent.

      Observation 9238 : IC4593.
      Cette nébuleuse planétaire est repérée un peu floue à 75x, confirmée par blinking avec le filtre Oxygène 3 auquel elle réagit fortement, alors que sa réponse en HBêta reste faiblarde.
      Elle est vue comme une étoile floue assez faible à 343x par turbulence moyenne.


      Un peu de vent se lève mais pas gênant.

      Observation 9239 : NGC6065.
      150x. Elle est petite et dure, aperçue 25% du temps en vision indirecte (VI4).


      Je pars manger et me reposer un peu dans la voiture car la fatigue est arrivée.

      j'observe enfin une autre galaxie, dans Hercule.

      Observation 9240 : NGC6078.
      150x. Elle est diffuse et vue la moitié du temps en vision indirecte (VI3).


      A 2h, à cause de la fatigue insistante, je pars dormir jusqu'à l'aube à 5h30. Moi qui espérais revoir la comète se relever des ballots, c'est foutu.
      Je tente alors Mars mais elle est trop turbulente.

      Je pars à 6h.
  • Upcoming Events