Sign in to follow this  
ndesprez

Les dômes lunaires

Recommended Posts

Bonjour,

Une question simple : comment identifer un dôme ? La question peut parraitre trop simple mais ... Le profil d'un dôme se reconnait aisément, ça je vous l'accorde : les ombres d'une bosse sont inversée par rapport à celles d'un trou :)  Une bouche sommitale, de son coté, pour ce que j'ai pu explorer, ne présente pas de bord surélevé comme il serait sur un cratère exogène : pareil, je vous l'accorde. Je crois avoir trouvé un cratère volcanique au sommet d'une montagne et là vient la question : comment être sûr qu'il s'agit d'une bouche volcanique ?

Bon, je m'entraîne pour le confinement avec des questions idiotes :D Nan, je voudrai bien avoir une certitude suite à un CROA qui date de quelques années où le doute persiste :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Comment être sur... 

Pas facile sans pouvoir utiliser le vieux LRO, mais si tu en disait un peu plus, chacun pourrait chercher dans ses archives.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma question est d'ordre générale même si je compte appliquer la réponse à un site particulier situé à l'extrémité de rima Hyginus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intérssant. Je connaissais le premier, Le second me parrait très bien également. Merci.

Norma

 

PS :) mais cela ne répond pas à la question ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/10/2020 à 20:08, ndesprez a dit :

même si je compte appliquer la réponse à un site particulier situé à l'extrémité de rima Hyginus.

Aurais-tu la position précise du présumé dôme dont tu parles ? On pourrait faire une campagne d'observations en toutes conditions d'illumunation de la zone...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les sites ne manquent pas et mon exemple n'offre aucun intérêt particulier (1). Ce que je cherche à savoir : comment peut-on affirmer "ce trou est d'origine effusive" en opposition à " ça c'est un cratère d'impact" ? 

Et comme dit plus avant, la légende des cartes manque :) 

 

(1) d'autant plus qu'après avoir rechargé Quickmap, le profil que j'avais détecté se révèe une banale montagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ndesprez a dit :

Les sites ne manquent pas et mon exemple n'offre aucun intérêt particulier (1). Ce que je cherche à savoir : comment peut-on affirmer "ce trou est d'origine effusive" en opposition à " ça c'est un cratère d'impact" ? 

 

Si l'on dispose d'une liste complète des dômes avec leurs coordonnées lunaires il est alors possible de cibler les sites concernés, encore faut il disposer de l'outil approprié pour la lune (cela existe?) On ne trouve que ce que l'on cherche...et s'il existe c'est plus facile.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'est pas évident d'avoir une liste à jour de tous les dômes lunaires. Les travaux les plus intéressant sur le sujet sont probablement ceux de R. Lena & Co. Mais lui même reconnait qu'il y a encore beaucoup de travail à faire pour enlever doublons, erreurs d'observations et autres motifs de confusion ( sans compter les d^mes observés mais pas encore confirmés et répertoriés ) parmi toutes les listes existantes réalisées au fil du temps par de nombreux auteurs....

Il y a 3 heures, ndesprez a dit :

comment peut-on affirmer "ce trou est d'origine effusive" en opposition à " ça c'est un cratère d'impact" ? 

Beaucoup de cratères d'origine effusives ont une auréole sombre autour, comme les petits cratères effusifs de Alphonsus. Auréoles qui deviennent mieux visibles quand le soleil monte sur la zone mais effaçant les bouches effusives...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci JML, cette remarque est très intéressante. Je vous communique une photo de G. Coute, un voisin et sa dernière trouvaille. Sa technique d'identification est simple : je vais demander à Raffaello :D ...

20110208231528481.jpg

 

Vous avez bien sûr noté le point d'interrogation à 10H d'ARCHYTAS G. L'autre fèche indique un dôme connu (déniveé 120 m) que je ne manquerai pas de visiter avec mon nouveau MAK. La notion de colongitude prend alors toute son importance.

Edited by ndesprez
complément
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le détail marqué par un point d'interrogation on voit bien qu'il y a comme un cratère sommital...

Dès que l'occasion se présentera j'observerai la zone.

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Bungert
      Bonsoir à tous,
       
      Après la neige, le ciel est d'un bleu irréel en Lorraine.
       
      Après les flocons d'étoiles et la galaxie neigeuse, l'observatoire de Kleindal est blanc, la table d'apéritif est en couvre-feu, non! en couvre neige.
      Elle fait sa lumière cendrée.
       
      Après le couvre feu de 18h la fenêtre d'occident de Zimming ouvre sur le couchant.
      Le croissant lunaire brille dans le soir coloré.
      Et la lumière cendrée même diffracte.
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

    • By leonardcauvra
      ... et le tout en 3 volumes.: Luna Cognita - A Comprehensive Observer’s Handbook of the Known Moon | Robert A. Garfinkle | Springer
       
      => Image ci-dessous provenant d'un post sur le site Cloudy Nights

       
      Dommage que je ne sois pas capable de lire tout ça dans la langue d'origine ! Quelqu'un a envie de traduire 1680 pages ?
      Claude N.
    • By jm-fluo
      Bonjour à tous
      J'ai fait quelques photos de la Lune ce soir toujours à la même heure, soit 19h locale. Bon il y a un petit bonus aujourd'hui avec une "cendrée" ;-) 
      Beaucoup de turbulences ce soir, mais on fait avec :-)
      Perl-Vixen 102/920 FL + Barlow AP 2X + tube allonge de 35 mm
      Canon EOS 5D II
      Photo1 : temps de poses 1/25s à 1600 ISO 
      Photo2 : temps de poses 1/15s à 1600 ISO 
      Photo3 : temps de pose 1/8s à 3200 ISO
      Photo4 : temps de pose 1/4s à 3200 ISO (pour la cendrée je suis passé à 920 mm de focale)
       
      Bon ciel 




    • By hamilton
      Projet datant du retour de  mon séjour à Fuerteventura et à Lanzarote aux îles Canaries en mars 2020 la semaine précédent le confinement ( une photo du ciel comportant le "triangle d'été" depuis mon jardin et datant d'août 2020 est ma seule concession à ce cadre fixé) 
      Une façon de resituer les paysages dans une dimension un peu philosophique disant que tout savant, tout admirateur du ciel , doit admettre qu'il doit cheminer dans la connaissance avec passion et fort de ses convictions, mais aussi avec toute la modestie que lui impose le vertigineux  "tout ce qu'il reste à découvrir".
      Le vertige qui d'emblée s'impose lorsqu'on lève les yeux au ciel, un ciel pur comme celui du désert il me semble ! 
       
       
      Bridge Sony DSC HX 400V toujours en mode "nomade"
       
      Amitiés
       
       
       
    • By jfleouf
      Salut les amis,
       
      Après leur rapproché spectaculaire en Décembre 2020, Jupiter et Saturne s'éloignent doucement mais surement l'une de l'autre. Petit retour en image sur l'événement de la fin 2020:
       
      Votre serviteur en pleine observation.

       
      Et la vue rapprochée (bon, c'est pas du Legault mais ça me fait un souvenir):

       
      Il est pas mal l'horizon depuis ma maison
       
      La grande conjonction est passée, mais le spectacle n'est pas terminé pour autant. Si Saturne est maintenant noyée dans les lueurs du crépuscule (peut-être encore visible sous un ciel très pur, impossible depuis chez moi...) c'est au tour de Mercure d'entrer dans la danse. Il faut viser juste pour profiter du spectacle juste après le coucher du soleil, et bien sur avoir un horizon Ouest / Sud-Ouest bien dégagé. Et là, même mon bon horizon de la maison n'est pas suffisant. Je fais donc quelques minutes de voiture pour aller au bord d'un lac dans une réserve naturelle à deux pas de la maison (au moins je sais que cette zone ne verra pas d'augmentation de la pollution lumineuse dans un avenir proche !)
       
      J'ai attaqué le 12 Janvier avec l'espoir secret de voir Saturne, mais j'ai du me contenter de Mercure et Jupiter.
       
      Mercure bien visible, Jupiter un peu faiblarde.

       
      Les deux belles un peu plus visibles sur celle-ci:

       
       
      Le 13 Janvier mon objectif était d'attraper le trèèèès fin croissant de Lune en dessous des deux planètes. Raté. Il aurait fallu des conditions atmosphériques parfaites. La moindre bande de nuages sur l'horizon et je pouvais dire adieux à la Lune. J'ai quand même eu droit à un joli coucher de soleil:

       
       
       
      Et finalement ce soir (14 janvier), un croissant de Lune bien plus facile à capter et toujours les deux planètes.
       

       
      Version annotée:

       
      Et version la tête en bas

       
      Toutes les images en pleine résolution accessibles dans cette galerie de mon site : https://www.jfgout.com/Misc-Astronomy-Events/Conjunctions/
       
      Bon ciel !
       
      jf
       
      EDIT: Correction de la petite boulette relevée par @PhVDB
  • Upcoming Events