decatur30033

Test filtre NBX IDAS

Recommended Posts

Je voudrais suggérer un test avec une étoile brillante comme ic443 avec à proximité eta Geminorum (mag 3 environ). 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

On 06/11/2020 at 5:39 PM, Looney2 said:

Donc ma première piste de réflexion : le système optique du RASA. On le voit sur le schéma optique grossier de Celestron, le relais redresse quand même pas mal les rayons marginaux du système. Dans quelle proportion ? J'en sais rien mais une chose est sure c'est que le capteur ne reçoit pas un faisceau dans les conditions d'un pure F/2 comme s'il était issu d'un miroir primaire sans correction. Donc...

 

Cela n'a pas l'air très clair pour toi effectivement.

Soyons précis : un relais a un sens bien spécifique en optique, c'est un dispositif qui collimate le faisceau sur une certaine distance pour par exemple utiliser des filtres, des lames ou autres, ou propager le faisceau sur une certaine distance (pour un coudé par exemple), ou insérer un dispositif de correction (comme le Clavius).

Un correcteur comme le Wynne d'un hyperstar, ou le doublet d'un SCT EdgeHD n'est pas du tout un relais.

 

Ensuite le nombre d'ouverture est ce qu'il est au foyer. Quand une optique est ouverte à f/5, les angles des rayons marginaux correspondent bien à cette ouverture, quand bien même le premier groupe aurait été à f/11 comme pour un Petzval. Sur un hyperstar, les rayons marginaux sont bien ceux d'un système à f/2.2.

La seule façon de neutraliser l'angle des rayons paraxiaux est justement de collimater le faisceau. Ce qui n'est plus un système imageur, et dans tous les cas l'angle se reporte sur l'angle de champ. 

Si il y avait une solution miracle, elle serait utilisée depuis longtemps en solaire en bande très étroite !

 

En revanche je suis aussi perplexe sur ces histoires de filtres qui limitent le shift de la CWL en fonction de l'angle. Je ne vois pas trop comment cela est possible.

Et MRF désigne le polissage magnéto-rhéologique, pas une technique de dépôt de couche minces...

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, chonum a dit :

Cela n'a pas l'air très clair pour toi effectivement.

Soyons précis : un relais a un sens bien spécifique en optique, c'est un dispositif qui collimate le faisceau sur une certaine distance pour par exemple utiliser des filtres, des lames ou autres, ou propager le faisceau sur une certaine distance (pour un coudé par exemple), ou insérer un dispositif de correction (comme le Clavius).

Un correcteur comme le Wynne d'un hyperstar, ou le doublet d'un SCT EdgeHD n'est pas du tout un relais.

 

Merci des précisions en effet je me suis allégrement emmêlé dans les notions de base. Le doublet d'un Edge HD est en effet un correcteur. Je ne savais pas que la partie optique du kit Hyperstar se limitait à un correcteur de Wynne, merci pour la précision. J'imaginais un système plus complexe.

 

il y a 50 minutes, chonum a dit :

Ensuite le nombre d'ouverture est ce qu'il est au foyer. Quand une optique est ouverte à f/5, les angles des rayons marginaux correspondent bien à cette ouverture


Là j'avoue que je sèche. Oui c'est surement vraiment dans un système relativement simple mais par exemple dans les optiques photo qui incluent un tirage constant précédant le foyer, quelle que soit la focale, je ne vois pas comment cela est possible. Les conditions maximales d'angles des rayons marginaux dépendent directement de cette distance et de la taille du capteur, non ?

 

Pour ce qui est des filtres, je ne sais pas vraiment que penser, je n'ai pas eu plus de précisions et comme il a été dit, plusieurs fabricants communiquent sur le même point...
Concernant MRF, là il est question de MFR ou MaxFR, on ne parle pas de la même chose : "Astronomik Max FR H-Alpha Emission Line Filters for Fast Optical Systems" "They incorporate the well known MFR Coating technique which gives you the best Out-of-Band blocking possible across the whole range of wavelengths from the UV up to IR! ".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne connais pas ce type de coating, peut être plus de couches, je ne sais pas.

 

Pour les rayons, je ne sais pas si tu ne fais pas une confusion parfois entre angle de champ et angle des rayons marginaux, c'est vrai que c'est une notion un peu piégeuse.

L'accroissement de l'angle concerne tout le champ pour les rayons qui arrivent en dehors de l'axe optique.

En résumé, sur l'axe optique au centre du capteur, on a un élargissement de la bande spectral et un décalage de la CWL du à l'angle des rayons quand au s'éloigne du chief ray, cet angle ne dépend que du nombre d'ouverture (N=f/D).

Dans le champ, on a aussi l'accroissement de l'angle du chief ray et des autres qui s'ajoute à l'angle lié au nombre d'ouverture. SAUF si le système est télécentrique.

 

Mais quelque soit le design, sur l'axe optique, les angles des rayons marginaux ne dépendent que du f/D.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now