jldauvergne

Mars le 30 octobre depuis le balcon des étoiles #Pic du Midi (avec du T Legault et F Colas et JL Dauvergne dedans)

Recommended Posts

il y a 18 minutes, Thierry Legault a dit :

non, il aurait fallu une 3ème personne pour faire les photos xD Mais François a fait des photos du système démonté il me semble.

C'est lourd comme manip, mais ça reste une manip de routine, il faut le démonter à chaque fois que l'aluminure est refaite. Rien que pour la collimation, déparer avec 3 miroirs c'est comme foncer dans un mur sans freiner

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 1 minute, Optrolight a dit :

Pour l'OA, et équipé le télescope ça peut être un super projet. Je ne sais pas si on gagnerai vraiment en terme de détails. Ca dépend vraiment du dimensionnement du projet, et sur du planétaire quid de l'étoile de référence.

Là on n'est pas au taquet donc aucun problème pour gagner en détail par une bonne nuit. 

L'idée est de faire de l'analyse sur source étendu. Le projet a un peu avancé ces dernières semaines. C'est un projet qui manque un peu de moyens donc ça avance lentement. De façon très terre à terre c'est une question de pognon. Si demain une institution finançait Imagine là dessus ça avancerait assez vite je pense. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, christian viladrich a dit :

Du coup, vous êtes restés à côté du télescope pour faire la map et les acquis, ou c'est depuis la salle de commande ?

C'est toujours depuis le bas, c'est quand même plus confortable même si il faut batailler avec le câblage à chaque fois. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean-Luc, tu dis restés en bas pour les acquisitions ; mais à un moment, il a bien fallu être à côté du télescope pour les réglages de l'ADC ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Eric_B a dit :

Jean-Luc, tu dis restés en bas pour les acquisitions ; mais à un moment, il a bien fallu être à côté du télescope pour les réglages de l'ADC ?

Ou par talki?

mais être à coté c'est quand meme plus facile.

Et l'ADC c'est un sans déviation ou alors il y a une platine de tilt?

Edited by Optrolight
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo François, Thierry et Jean-Luc ! Les images sont magnifiques. Très bien traitées. :x

Mais c'est l'animation qui m’impressionne le plus par la qualité constante des images !

Merci Jean-Luc d'avoir ajouté la comparaison avec l'image de 1986 prise avec le même instrument et avec la même face de visible ! C'est fou les progrès. On oublie vite les images que l'on faisait à l'époque de l'argentique... Pour ceux qui n'ont pas connu cette période. :D

Jérôme

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, JP-Prost a dit :

l'IR680 a aussi été faite avec cette caméra? ou je n'ai pas bien lu ...

Oui la matrice devient assez transparente avec ce filtre. C'est comme ça que l'on a obtenu les meilleures images au Pic (et avec l'IMX174 aussi). C'était le sens du message que je t'ai envoyé en privé, te montrer que l'on échantillonne beaucoup moins fort que vous, en filtrant plus long pour obtenir à l'arrivée une image au moins aussi détaillée. Pour moi l'image du Pic n'est pas au taquet de ce que l'on peut sortir avec le filtre 680, donc celle de C2PU n'est pas du tout non plus à la limite d'un 610. Je n'ai pas compris comment la résolution a été évaluée sur l'image C2PU (j'ai loupé des messages sur les 17 pages) mais ça me semble difficile de faire la différence entre ce qui est résolu et ce qui est détecté. Au Pic, les bonnes nuits on voit Encke sur les images brutes. C'est 0,05", est ce que l'on doit dire que l'on a atteint 0,05" de résolution ?

Je la vois aussi avec un T200 après traitement, on dit quoi pour le T200 ?

5fa28cdda9d53_2019-09-02-2015_2-L-Saturn_ZWOASI290MMMini_lapl7_ap103stack36288.png.43a5054bf29cccf4410baea0885c90b8.png

 

Au dos de se photo argentique de 86, Jean Dragesco estimait la résolution de son image à 0,3" Je ne sais pas non plus comme il évaluait ça, mais il a la sagesse d'utiliser le "viron" comme unité. Ca marche pour tout le viron en astro de toute façon.
carte.index.jpg.72fb8f5bd0410f5d60d29694cc17a121.jpg

 

Bref il ne faut pas raisonner je pense par rapport à une mesure dans l'image, mais plus se demander si la collimation était parfaite en prenant une PSF si possible et ensuite je pense que dès lors que l'on est contraint à ne sélectionner que 5% des images on peut partir du principe qu'il y a des nuits mieux que ça (au Pic c'est certain). 
L'idée au Pic était de faire aussi un essai avec l'imx290 mais il n'y a pas eu d'image prises avec des conditions de ce niveau là. L'imx 224 est quand même ben pratique pour régler l'ADC. Je pense que l'on pourrait gagner en dynamique avec l'imx290. je ne pense pas qu'il puisse apporter quelque chose en résolution, du moins pas avec ce filtre là. 

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Sonne a dit :

Mais c'est l'animation qui m’impressionne le plus par la qualité constante des images !

Merci mais attention c'est une animation en générant les image avec Winjupos et en faiasant une moyenne glissante sur des images de 22h44, 23h07 et 23h16.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Optrolight a dit :

Ou par talki?

J'avais acheté des talki à une époque pour ça, mais maintenant que tout le monde a des forfaits illimités c'est plus simple. Sur Jupiter j'ai l'habitude de régler à l'oeil. Ca fait une bonne excuse pour regarder (même si on est toujours un peu speed, on en profite qu'à moitié, visuel ou imagerie il faut choisir). Sur Mars je pense que c'est mieux à la caméra en surexposant l'image, c'est trop difficile à régler à l'oeil. 

 

il y a 16 minutes, Optrolight a dit :

Et l'ADC c'est un sans déviation ou alors il y a une platine de tilt?

C'est celui à 4 prismes sans déviation. Mais la déviation du ZWO est souvent peu gênante sur un Cassegrain à f/17. C'est quand on est sous 20° que ça pose vraiment problème. Mais pour ses situations là l'ADC à 4 prismes ne corrige pas assez fort je pense. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Eric_B a dit :

Jean-Luc, tu dis restés en bas pour les acquisitions ; mais à un moment, il a bien fallu être à côté du télescope pour les réglages de l'ADC ?

Tu fais "non mais allo quoi !?! il est pas réglé ton adc" et celui qui est en haut il règle. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, jldauvergne a dit :

Je n'ai pas compris comment la résolution a été évaluée sur l'image C2PU (j'ai loupé des messages sur les 17 pages) mais ça me semble difficile de faire la différence entre ce qui est résolu et ce qui est détecté.

 

Tu procède comme pour une étoile double. Tu te trouve 2 détails à la limite de séparation, et tu mesure l'écart. Ça te donne la résolution de l'image.

Pour la détection, c'est quand tu te choppe pour Mars un détail sous la limite de résolution théorique de l'instrument, mais qui apparait sur l'image par effet de contraste.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouch, magnifique, c'est vraiment une équipe gagnante. Merci de nous avoir rapporter ces images incroyables.

JL : Le traitement est parfaitement dosé, difficile de faire mieux et cette animation hou là là !

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 3 minutes, DVernet a dit :

Tu procède comme pour une étoile double. Tu te trouve 2 détails à la limite de séparation, et tu mesure l'écart. Ça te donne la résolution de l'image.

Pour la détection, c'est quand tu te choppe pour Mars un détail sous la limite de résolution théorique de l'instrument, mais qui apparait sur l'image par effet de contraste.

 

oui, mais plus facile à dire qu'à faire...j'en connais qui font ce genre d''estimation depuis 25 ans et qui à chaque fois disent "ça y est, on a atteint les limites du télescope" xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout simplement splendide ! La vision en stéréo est l'une des plus belle qui m'ait été donné de voir :x!

Bravo à toute l'équipe !

Pascal

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, exaxe17 a dit :

Je ne retrouve pas cet écart démesuré sur Saturne et Jupiter! 

Vraiment ? 
s2017_06_11picdp.jpg
j2017-06-10-2202_3-RGB05.jpg

 

Ces images sont probablement meilleures que cette Mars en résolution (sans certitude, mais les conditions étaient bien meilleures, donc probable). 

Au Pic sur Jupiter c'est longtemps la vitesse de rotation qui a limité. Et la taille de la planète sur le capteur. En gros avant l'arrivée de l'IMX 224 impossible de trouver une caméra qui tourne à plus de 15 fps voire 30 fps pour la très chère Basler Scout que j'ai eu en prêt une fois (le rève à l'époque avec l'imx285, une beauté !). 
Sur l'imx 224 il faut savoir que Jupiter ne rentre qu'en faveur de l'aplatissement des pôle à f/17. Tourne la caméra de 90° ça rentre plus. 

Winjupos a progressé, mais il y a 10 ans c'était difficile à exploiter pour les images aussi grosse. La détection auto du contours ne marchais pas. C'est sans doute encore le cas aujourd'hui, mais l'alignement a progressé. Je pense rechercher ses fichiers dans l'hiver pour voir et passer du Astrosurface dessus aussi. On avait vraiment eu des conditions de l'espace sur certaines missions. Et bon même avec toutes les limites que je viens de décrire c'est bien mieux que ce que font les C14 actuellement. Mais certes pas 3x mieux. 

 

 

  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Thierry Legault a dit :

oui, mais plus facile à dire qu'à faire...j'en connais qui font ce genre d''estimation depuis 25 ans et qui à chaque fois disent "ça y est, on a atteint les limites du télescope" 

 

Peut être parce qu'ils mélangent allègrement résolution et détection ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, des images de références !

 

La vison croisée me va très bien et elle est superbe !!

 

Xavier

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, DVernet a dit :

Peut être parce qu'ils mélangent allègrement résolution et détection ;)

 

possible, mais pour les étoiles doubles il n'y a pas de limite précise qui permet de dire que l'étoile est double ou pas, une élongation de la figure en-dessous de Dawes ou Rayleigh montre déjà quelque chose. En planétaire ça ne me semble pas plus simple, au contraire. Tout ça pour dire que ce genre d'estimation est très casse-gueule, l'expérience l'a abondamment montré (et même depuis plus de 25 ans, déjà au temps de l'argentique xD)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Thierry Legault a dit :

possible, mais pour les étoiles doubles il n'y a pas de limite précise qui permet de dire que l'étoile est double ou pas, une élongation de la figure en-dessous de Dawes ou Rayleigh montre déjà quelque chose.

 

Tu peux aussi te reporter sur de tout petits cratères (sans zone claire autour), donc détectés dans le cas de nos 2 images, qui ont une belle tronche de tache d'Airy ;)

 

Comme pour l'exemple que j'avais passé dans l'autre fil:

 

Diffraction-Cratères.png

 

En haut la notre, en bas le HST.

 

Si la prochaine fois, avec le même filtre, vous me réduisez leur taille de moitié, je m'incline ;)

Edited by DVernet
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, DVernet a dit :

Tu procède comme pour une étoile double. Tu te trouve 2 détails à la limite de séparation, et tu mesure l'écart. Ça te donne la résolution de l'image.

Pour la détection, c'est quand tu te choppe pour Mars un détail sous la limite de résolution théorique de l'instrument, mais qui apparait sur l'image par effet de contraste.

Je pense que la réalité est beaucoup plus compliqué que ça a définir en imagerie planétaire. La surface de Mars ce n'est pas une étoile double. Déjà il faut savoir de quel critère on parle pour définir la limite de séparation et lequel ferait sens en imagerie planétaire (Rayleigh, Sparrow, Schuster ?). Il faut aussi se souvenir que ces définitions sont liées à des notions de contraste donc il faudrait tenir compte d'un côté de la réponse du télescope et de l'autre de ce que le traitement permet de compenser (et ce qu'il ne permet pas). Enfin et comme en ciel profond, la dynamique de l'image est une composante très importante de l'impression de résolution d'une image. Et ce point en particulier est très seeing dépendant et technologie dépendant. Si on continue à faire des progrès en imagerie planétaire alors que l'on a d'excellentes caméras et d'excellents logiciels depuis 5 ans, c'est que chaque détail gagné compte. Autant j'ai un peu l'impression d'avoir fait le tour de mon Mewlon 210. Le 250 je pense que je suis allé assez loin dans le délire, mais je ne pense pas être allé au bout sur Jupiter à moins de 20°

5fa2961d73e11_2019-06-01-0135_9-Lderot-Jupiter_ZWOASI290MMMini_lapl5_ap213.jpg.e5d35dd80fb1c860b098c707c380be43.jpg

C'est beau pour un 250, ça a fait la couv d'Astrosurf. Mais je pense que l'on peu (ou au pire que l'on pourra) faire mieux un jour. 
Sur le 300 je n'ai aucun doute que je ne suis pas au bout de ce qui est possible, alors sur des T1M, il faut être vraiment prudent je pense avant de dire qu'on est à la limite du télescope. Perso sur cette Mars je sais que non vue la vidéo. Sur les Jupiter et Saturne remise plus haut, ... ben je ne sais pas en fait, mais je pense qu'on n'y est pas non plus. 
 

  • Like 1
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, DVernet a dit :

Tu peux aussi te reporter sur de tout petits cratères (sans zone claire autour), donc détectés dans le cas de nos 2 images, qui ont une belle tronche de tache d'Airy ;)

Si la prochaine fois, avec le même filtre, vous me réduisez leur taille de moitié, je m'incline ;)

 

on en reparlera dans 2 ans, quand on aura fait (bien) mieux que maintenant. Comme il y a 2 ans, 4 ans, 6 ans...xD

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By LucaR
      On ne présent plus la planète Mars, d'après le Dieu de la guerre, dont les seuls habitants sont des robots venus de Terre dont un qui a récemment fait parler de lui lors de son arrivée spéctaculaire!
       
      Ces temps-ci elle croisait devant l'amas ouvert des Pléïades, aussi nommées les sept soeurs - un groupe de jeunes étoiles nées ensemble et qui naviguent les unes à côté des autres à 450 années lumières de nous, au grès des courant gravitationnels autour de la Galaxie. Elles traversent en ce moment (c'est à dire depuis quelques centaines de milliers d'années!) un nuage de gaz et de poussières qu'elles éclairent de milles feux!
       
      EDIT 17/04/2021 : nouvelle version avec un peu moins de 2h de pose supplémentaire (je l'avais re-shooté quelques jours après le premier traitement, pour chopper plus d'IFN) et un traitement différent.
       

       
      Version précédente pour comparer: 
       

       
       
      C'est une image composite, assemblage sous photoshop de plusieurs images prises avec le même imageur Canon 650D non défiltré mais des optiques et conditions différentes:
       
      - 314x60s à l'objectif Samyang 135mm sur ma toute nouvelle Star Adventurer pour l'image d'ensemble, prise sur deux nuits donc il a fallu effacer une copie de Mars sur la brute d'empilement  (j'ai choisi de conserver celle en position du 05/03)
       
      - J'ai essayé de décramer Mars avec des séries de poses très courtes, 1s et 1 centième. Bon le résultat est moyen mais c'est déjà mieux que les deux grosses patates bizarres pleines d'artéfact produit par Siril sur la brute d'empilement de la première photo!
       
      - Enfin j'ai ajouté 2h d'intégration de M45 seule prise à la lunette APO triplet 102 f/5 sur AZEQ6 pour la décramer également et lui donner plus de piqué et de couleurs
       
      Ciel Bortle 4, prises de vues avec Ekos/Kstar sur Stellarmate, traitement Siril et Photoshop.
    • By Sauveur
      Bonjour
       
      La suite suis encore sur le coup 
       
      Le 13
       

       
       
      Le 14
       
       

       
      Bonne soirée et bon ciel
       
      Sauveur
    • By polo0258
      bonjour à toutes et tous !
       
       on continue tant que l'on peut , le vent du nord s'étant calmé hier soir
       j'ai pu imager de nouveau la petite rouge par ces températures hivernales !
       CFF 300 asi 224c 13ser de 240s astrosurface
       
       de 18h55tu à 19h47tu :
       

       
       à 19h27tu :
       

       
       bon ciel ! et merci !
      polo
       
       
       
    • By Sonne
      Bonjour,
      Après qques jours de mauvais temps, le Mak a de nouveau pris l'air hier soir ! Un air très frais... Le vent était glacial.
       
      Mak 180 - Barlow Fr=4400mm environ - IMX265 - Filtre Rouge - Genika - AS3 - Astrosurface
      Addition de 800 images
       
      A la taille d'acquisition (20h06 TU) :

       
      Je n'ai pas eu le temps de faire un drizzle.
       
      J'ai aussi tenté une RVB ! Je ne sais pas ce que cela va donner vu le diamètre apparent ! J'espère que des détails seront visibles sur toutes les couches...
       
      Voici donc la RVB. Le petit "arc sombre" visible sur le planète près du limbe à droite est visible principalement sur la couche Rouge. C'est un artéfact... Vu le petit diamètre de la planète, il y a plus de bruit que de détails ! Surtout avec le filtre Bleu où j'ai été obligé de mettre le gain au maximum ! Et pas évident de faire une balance des couleurs sur une si petite surface !
       

       
       
       
      Bonne soirée.
      Jérôme
    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      Je profite d'une conjonction entre un ciel clair et mes congés.
      Pour débuter la soirée, j'ai pointé le SW254/1200 sur Mars. Les captures sont faites à l'ASI 120 mm-s en RVB. L'image est agrandie par une Barlow x3. Pour chaque filtre coloré, les vidéos sont de 1 minute. 
      Les 33 minutes de vidéo sont convertis en images montées en gif. Taille de 1,5x l'acquisition.
       

       
      C'est pas folichon sans compter qu'à cette heure, Mars ne montre pas des tonnes de détails.
       
      La soirée se poursuit par du ciel profond avec la caméra Starlight SX9, sa roue à filtre un correcteur de coma.
      Je démarre par un trio du Lion, M105 et compagnie. Les poses sont de 5 minutes sur 3h.
       

      Ben et la couleur? J'ai merdé, au lieu de faire 1,5h en luminance, et 0,5h par filtre coloré, tout a été fait en Luminance! J'ai soupçonné un moment un problème de connexion USB. Du coup, je débranche la caméra, quitte le programme de capture, rebranche et relance des captures cette fois sur M60 pour 3h de pose de 5 minutes.
       

       Ben et la couleur? Pas mieux. Je pense avoir trouvé la solution, la roue à filtre sélectionnée était un simulateur! Tout s'explique.
       
      Comme la caméra est restée en place, je tente la couleur la nuit qui vient.
       
      Bonne journée.
  • Upcoming Events