• 1
slavalard

Avis sur Dobson 254/1200

Question

Bonjour à tous.

 

Je m'appelle Sylvain, nordiste (Cambrai), nouvellement inscrit, même si cela fait un petit moment que je vous lis ;)

 

Je suis actuellement en pleine réflexion pour une première acquisition.

Je suis 100% débutant au niveau pratique, mais passionné depuis mon plus jeune âge (j'ai maintenant 37 ans).

 

Je souhaite commencer par du lunaire/planétaire, puis évoluer ensuite vers du CP si l'instrument le permet.

Pas d'astrophoto pour l'instant, mais ce n'est pas exclu par la suite.

 

Je vis en ville, possède un jardin, mais je souhaite malgré tout pouvoir me déplacer de temps en temps.

 

A la lecture de nombreux posts, mon choix s'oriente actuellement vers un Dobson 254/1200.

 

Un modèle en particulier retient mon attention : l'Orion XT10 : https://laclefdesetoiles.com/dobson/788-dobson-orion-skyquest-xt10-intelliscope.html

Un modèle (que je pense équivalent, mais peut-être à tort), de chez SW m'intéresse également : https://laclefdesetoiles.com/dobson/1390-telescope-sky-watcher-dobson-254-1200-retractable.html

 

Mis à part l'Intelliscope, quelles sont d'après vous les principales différences, avantages et/ou inconvénients de ces modèles ?

 

Ce qui me surprend, c'est la différence de poids des bases : 21 kg pour le SW et 12 kg pour l'Orion ... soit presque la moitié !

Que faut-il en conclure ? Plus de robustesse et/ou stabilité pour le SW, ou bien ce critère peut-il être négligé ?

 

Enfin, si vous avez d'autres modèles à me conseiller, je suis bien entendu preneur.

 

Au niveau du budget, je souhaiterai ne pas dépasser 1500 €, accessoires compris.

 

A ce propos, que conseillez-vous comme accessoires "indispensables" pour débuter avec ce genre de matériel ?

Je pense à outil de collimation, oculaires, filtres, etc ...

 

Je sais qu'il vaut mieux commencer par utiliser les oculaires fournis, mais je précise que suis porteur de lunettes de vue, et que je pourrai difficilement m'en passer ... (forte astygmatie)

Je pensais donc à 1 ou 2 oculaires complémentaires, avec relief d'oeil suffisant.

 

Voilà les quelques questions que je me pose, en espérant que ce ne soit pas trop brouillon !

 

Je vous remercie pour vos lumières :)

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

31 answers to this question

Recommended Posts

  • 1
il y a une heure, manup a dit :

je te recommande les explore scientific qui sont de qualité optimale par rapport aux televue

Bonjour et bienvenue,

oui, pour les oculaires basiques (Nagler..). Mais Televue fait des oculaires et Barlow de haut gamme, très difficiles à égaler. Moi, je préfère les Pentax. je pense essayer las Masuyama 

 

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

Je sais qu'il vaut mieux commencer par utiliser les oculaires fournis, mais je précise que suis porteur de lunettes de vue, et que je pourrai difficilement m'en passer ... (forte astygmatie)

Je pensais donc à 1 ou 2 oculaires complémentaires, avec relief d'oeil suffisant.

oui et non, on fait sa collection d'oculaires tout au long de son expérience. On utilise les oculaires fournis avec l'appareil et on complète avec un ou deux autres au début qui ont un bon retour d'utilisation sur ASTROSURF (les forum internet. Et de temps en Temps, plus tard, des oculaires de hauts niveaux. Maintenant, j'en ai 15 et je continue d'en acheter.

 

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

outil de collimation

pour les laser, il faut en acheter un bon, comme un Hotech, car ceux qui viennent de la fabrication basique, c'est de la loterie et il faut parfois les réétalonner avec d'autres. les Cheshire sont plus précis que les lasers.

 

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

Ce qui me surprend, c'est la différence de poids des bases : 21 kg pour le SW et 12 kg pour l'Orion ... soit presque la moitié !

pour la stabilité de l'ensemble, le poids en bas évite au tube des mouvements parasites, voire des chutes. Sinon l'embase(surface au sol)  doit être plus grande pour stabiliser l'ensemble.

 

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

filtres

ciel profond pour commencer, UHC, OIII, CLS, Hbeta

pour la lune et le planétaire, https://astronomie-et-telescopes.fr/tout-savoir-sur-les-filtres-visuels-pour-l-astronomie/

c'est lentement comme pour les oculaires (retour sur les forums,  il y a des loteries comme pour les collimateurs)

Cordialement Louis

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 1

l'apprentissage du ciel, ça s'append à l'oeil nu et le repérage à bout de bras. Puis on peut acheter un instrument.

Il y a 21 heures, Toutiet a dit :

Pour un début, pas de laser ni de Cheshire mais un bête œilleton (à moins d'un euro !) ;)

oui, on peut même le fabriquer

il y a une heure, Seprah a dit :

(Je suis pas un spécialiste des marques, il faudra donc se renseigner sur la qualité de finition de la monture et du porte oculaire, car moi j'ai pas eu de bol avec la marque Perl ...)

c'est toujours une loterie sur la production de masse, tant que les miroirs sont bons, on peut changer des pièces mécaniques pour améliorer l'ensemble. Mais on débute, c'est des dépenses en plus qu'on aimerait éviter.

on sait tous faits avoir au moins une fois, et

il y a une heure, Seprah a dit :

Beaucoup de possesseurs de télescopes les abandonnent malheureusement au grenier ... )

même plus tard. 

oui, attention au stockage de ne pas mettre le miroir face au soleil. Il y a eu un journaliste d'une revue américaine qui a eu un début d'incendie chez lui.

 

je porte des lunettes, je suis myope-astigmate, mon défaut est un instrument à peine réglé, il faut que je le rerègle (ou dérègle) peu de temps après, même avec des jumelles. Avec un instrument à multiples réglages, je passe les 3/4 du temps  à ne faire que ça. Moins il y en a, mieux c'est.

Je suis obligé d'enlever mes lunettes, car la correction de mes lorgnons n'est pas obligatoirement compatible avec celle de l'appareil.

 

Cordialement

Louis

     

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 1
Le 11/11/2020 à 12:16, slavalard a dit :

Effectivement j'ai commencé à m'intéresser à ce modèle également : le possède-tu ?

Si oui, quels sont tes retours ?

Je l'ai possédé et revendu. Excellent à tout point de vue !

 

Il y a 4 heures, slavalard a dit :

Quelqu'un peut m'éclairer sur ce point : "porte-oculaire démultiplié", qu'est-ce que ça signifie concrètement ?

 

Il y a 3 heures, Hoth a dit :

C'est un porte oculaire à "deux vitesses" , une grosse molette pour approcher la mise au point , la petite pour régler finement

Comme dit Hoth, tu as une grosse molette unique d'un côté, de l'autre côté tu as une grosse molette avec une petite en "extension", la petite est en 1/10 ou 1/11 ème ce qui signifie que pour 1 tour de grosse molette tu fais 10 ou 11 tours de petite et à l'inverse, pour un tour de petite de molette, tu fais 1/0ème ou un 1/11ème de tour de grosse molette. C'est indispensable pour la mise au point fine (en photo par exemple). Mais je crois que tous les tubes un peu conséquents en ont un maintenant ;).

Franck

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 1

quand on voit la tête des PO sur les dob...l'argument " démultiplié" c'est du commercial!

sur mon 400 SV, j'ai un PO nomal , ainsi que sur ma taka FS 102... ça me pose aucun soucis de mise au point precise ;) 

Edited by xavier2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut

il y a 40 minutes, slavalard a dit :

Enfin, si vous avez d'autres modèles à me conseiller, je suis bien entendu preneur.

 

Au niveau du budget, je souhaiterai ne pas dépasser 1500 €, accessoires compris.

comme tu es dans le budget tu peux te tenter par un SW 254 dobson GOTO ou un 200 GOTO

il y a 43 minutes, slavalard a dit :

Je pensais donc à 1 ou 2 oculaires complémentaires, avec relief d'oeil suffisant.

 

je te recommande les explore scientific qui sont de qualité optimale par rapport aux televue

clt

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

salut .
Perso je prendrais le SW.. le pushto avec ses 44000 objets te sera inutile avec un 250mm....
Un bon atlas et un peu de recherche fera aussi bien.


Le SW a aussi 'avantage d'etre plus "compact" ... en transport et rangement c'est pas mal.
Le poids..... je suis assez surpris du poids du Orion, pas sur que ce soit l'ensemble, 12kg ça me parait pus etre le tube seul ;)

dernier point, tu passe de 1150 pour le orion à 750 pour le SW, ça fait quand meme 400 euros de plus pour les accessoires!

un bon étalage en oculaire serait (pour moi biensur!)

un 24mm82°, un 14mm 82° et pourquoi pas un 9mm en 100° , t'as le budget pour.

Un bon laser de collimation c'est très bien , mais en effet bien reglé! Pour ça je sais que SKYVISION en produit et ils sont réglés sur tour et banc optique , je collmate comme ça et j'ai pas besoin de retoucher avec mon dob .

les filtres c'est aussi utile avec un 250 j'éviterais le Hbéta , trop spécialisé et faut plus de diametre pour apprécier ce filtre je trouve.
Pa contre OIII ou UHC oui sans soucis ;)

 

Edited by xavier2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour.

 

Merci pour ces premiers retours ;)

 

C'est vrai que le poids indiqué dans la fiche technique de l'Orion est curieux ...

J'étais davantage fixé sur cette marque car il me semblait avoir déjà lu que c'était un (petit) cran au-dessus des SW en terme de qualité, mais c'est peut être subjectif.

 

Il y a 7 heures, xavier2 a dit :

Un bon atlas et un peu de recherche fera aussi bien.

ça me convient tout à fait : je préfère autant l'apprentissage par moi-même au début que le tout électronique.

 

Il y a 23 heures, manup a dit :

je te recommande les explore scientific

C'est effectivement vers ces modèles que je pensais me tourner, qui ont l'air d'avoir la côte par bon nombre d'entre vous.

Sont-ils bien adaptés pour les porteurs de lunettes ?

 

Il y a 7 heures, xavier2 a dit :

Un bon laser de collimation c'est très bien , mais en effet bien reglé! Pour ça je sais que SKYVISION en produit et ils sont réglés sur tour et banc optique , je collmate comme ça et j'ai pas besoin de retoucher avec mon dob .

les filtres c'est aussi utile avec un 250 j'éviterais le Hbéta , trop spécialisé et faut plus de diametre pour apprécier ce filtre je trouve.
Pa contre OIII ou UHC oui sans soucis

Des modèles en particulier à me conseiller et/ou un site d'achat ?

 

Merci :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a une heure, slavalard a dit :

Sont-ils bien adaptés pour les porteurs de lunettes ?

Je ne sais pas je ne fais pas partie des porteurs de lunettes

mais comme ils sont bien côtés je pense que oui

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour un début, pas de laser ni de Cheshire mais un bête œilleton (à moins d'un euro !) ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 16 heures, slavalard a dit :

Des modèles en particulier à me conseiller et/ou un site d'achat ?

perso j'utilise des Astronomik UHC et OIII, ils sont un peu plus cher mais je les trouve plus contrastés face aux filtres 1er prix .

pour les sites , tu as plein de boutiques en france qui les vendent .
optique unterlinden, la clef des étoiles, l'astronome, pierro astro etc....

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut,

 

Tu es dans le même cas que moi lorsque j'ai galéré à me décider pour l'achat de mon télescope ^_^

Du coup, comme toi j'ai finis par viser un Dobson 254x1200. Pour l'encombrement, pas besoin d'investir dans un flex-tube. Moi il me suffit de rabattre un siège arrière pour que le tube passe en longueur, et l'embase passe dans le coffre.

 

Avant toute chose, il est important de rappeler la qualité principale d'un dobson : plus de 80% du prix de l'instrument est investi dans les deux miroirs ! Le reste de la mécanique reste sobre, et c'est suffisant pour la plupart des observateurs. (Je suis pas un spécialiste des marques, il faudra donc se renseigner sur la qualité de finition de la monture et du porte oculaire, car moi j'ai pas eu de bol avec la marque Perl ...)

 

Pour le Go-to, je rejoins ce qui a été dis plus haut : Rien ne vaut l'auto-apprentissage du ciel avec un pointage manuel du ciel grâce à divers atlas disponibles sur internet.

Mais ça reste à toi de voir si tu es prêt à mettre le prix juste pour le "confort" d'utilisation (le suivit automatique d'un astre dans l'oculaire est très appréciable)

Moi j'ai appris sur le tas, grâce à l'Atlas créé par l'astroclub de la Girafe : https://www.astroclubdelagirafe.fr/2016/12/10/mini-atlas-du-ciel-normand-v2/

C'est un coup de main à prendre, mais une fois maîtrisé, c'est super gratifiant ! Je n'hésite pas à faire mon malin face à mes collègues qui galèrent pendant 15 - 30 minutes avec leurs montures motorisées alors que moi je pointe mes objets en un instant :D

A défaut de consulter un Atlas, j'en profite pour faire un peu de pub pour mes toutes premières vidéos Youtube : Guide et éphémérides de l'observateur astronomique ;

Eh oui, car c'est bien beau d'avoir un gros télescope, encore faut-il se motiver pour sortir observer (Beaucoup de possesseurs de télescopes les abandonnent malheureusement au grenier ... ) Mais rien qu'avec le catalogue de Messier il y a de quoi s'occuper toute l'année, surtout en hiver :ph34r:

 

Tu porte des lunettes ? A moins que vous me contredisiez, il te suffit de les enlever et d'ajuster la mise au point de l'instrument en fonction de ta vue. Sinon les oculaires grands champs tel que explore scientific (que je n'utilise pas), permettent un grand relief d’œil, ce qui permet d'observer a bonne distance de l'oculaire, laissant largement la place aux lunettes B| Mais bon les deux oculaires de bases suffisent pour débuter (le 10mm est un peu juste pour le planétaire mais on s'y fait)

 

La collimation ? Un perfectionniste comme moi te dira de la refaire tous les soirs :o

Je confirme ce qui a été dis plus haut, les colimateurs laser sont euh ... disons de qualité hasardeuse ¬¬ ; et je parle d'expérience : Dans mon club d'astronomie, j'ai due recolimater la moitié des colimateurs laser, vous sentez l'ironie de la chose ?

Cela dit, une fois le colimateur bien colimaté, vous pourrez enfin faire un pré-réglage de votre télescope. Encore une fois, le perfectionniste que je suis vous dira d'achever votre collimation sur une étoile B|

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour vos retours ;)

C'est vraiment agréable d'avoir à faire à des passionnés, et bravo pour le forum qui est très réactif !

 

Il y a 2 heures, Seprah a dit :

Pour le Go-to, je rejoins ce qui a été dis plus haut : Rien ne vaut l'auto-apprentissage du ciel avec un pointage manuel du ciel grâce à divers atlas disponibles sur internet.

C'est effectivement ce que je compte faire, et ce que je souhaite d'ailleurs pour commencer.

 

Il y a 2 heures, Seprah a dit :

Tu porte des lunettes ? A moins que vous me contredisiez, il te suffit de les enlever et d'ajuster la mise au point de l'instrument en fonction de ta vue.

Ce sera difficile de m'en passer, étant donné que je suis astygmate (vision déformée des objets :D), donc je pense me laisser tenter par 1 ou 2 oculaires ES en plus.

 

Il y a 2 heures, Seprah a dit :

(le 10mm est un peu juste pour le planétaire mais on s'y fait)

Quelle focale pour le remplacer / compléter ?

 

Il y a 2 heures, Seprah a dit :

La collimation ? Un perfectionniste comme moi te dira de la refaire tous les soirs

Sur ce point je suis encore indécis, compte-tenu de ce qui a été dit plus haut, entre oeilleton, laser et Cheshire ...

Un modèle comme celui-ci ne me semble pas hors de prix : est-ce valable ? https://laclefdesetoiles.com/outils-de-collimation/3536-oculaire-de-collimation-cheschire.html

 

Il y a 8 heures, xavier2 a dit :

perso j'utilise des Astronomik UHC et OIII, ils sont un peu plus cher mais je les trouve plus contrastés face aux filtres 1er prix .

Merci pour le tuyau, je vais y regarder de plus près.

 

Il y a 2 heures, Seprah a dit :

Tu es dans le même cas que moi lorsque j'ai galéré à me décider pour l'achat de mon télescope ^_^

Du coup, comme toi j'ai finis par viser un Dobson 254x1200. Pour l'encombrement, pas besoin d'investir dans un flex-tube. Moi il me suffit de rabattre un siège arrière pour que le tube passe en longueur, et l'embase passe dans le coffre.

C'est sûr que pour un 1er achat, ça cogite beaucoup :D

 

Autres questions, peut-être un peu bêtes, à destination notamment de ceux qui se déplacent avec leur matériel : comment choisissez-vous votre lieu d'observation ? Où a-t-on le "droit" de s'installer, que faut-il éviter ?

Je pense également aux surfaces (sols) à préférer / bannir : pelouse, cailloux, etc ... encore plus particulièrement pour les Dobson.

 

Merci !

Edited by slavalard
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, slavalard a dit :

donc je pense me laisser tenter par 1 ou 2 oculaires ES en plus.

 

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

Quelle focale pour le remplacer / compléter ?

J'ai participé récemment à un autre sujet sur les oculaires :

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

comment choisissez-vous votre lieu d'observation ? Où a-t-on le "droit" de s'installer, que faut-il éviter ?

Privilégier les endroits en hauteur (collines, plateaux ...) : J'ai remarqué que ces endroits là sont toujours exposé au vent, ce qui chasse l'humidité et ce qui élimine donc fortement les risques de buée ou de givre.

S'éloigner des habitations, afin d'éviter les émanations thermiques des bâtiments toujours aussi néfaste pour la qualité du ciel.

Des stades de foot communaux peuvent êtres de bonnes idées, il faut juste en parler à la mairie.

 

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

Je pense également aux surfaces (sols) à préférer / bannir : pelouse, cailloux, etc ...

Privilégier les sols dur, tout simplement pour la stabilité de l'instrument, indispensable pour une observation confortable.

Ne pas observer près d'un chemin de terre trop fréquenté. Le passage des véhicules soulève de la poussière qui se dépose ensuite sur les miroirs !

Éviter les champs trop riche en herbe, véritable piège à humidité qui embuera votre instrument en moins d'une heure, et je vous parle même pas du givre en hiver, ça m'a fais une belle surprise quand j'ai posé mon oculaire sur ma table de camping et que je l'ai vue se barrer en glissant tout seul sur le givre qui s'était déposé sur ma table xD

 

Il y a 2 heures, slavalard a dit :

Sur ce point je suis encore indécis, compte-tenu de ce qui a été dit plus haut, entre oeilleton, laser et Cheshire ...

Le laser c'est surtout un outil très pratique et rapide d'utilisation, à condition d'être sûre qu'il soit bien réglé au préalable (le mien est parfait, et je l'utilise avant chaque observation)

Le plus important dans un premier temps, s'est de s'assurer du bon réglage du miroir secondaire, car il ne se dérègle normalement jamais. Et comme dit plus haut :

Le 09/11/2020 à 20:40, Toutiet a dit :

Pour un début, pas de laser ni de Cheshire mais un bête œilleton (à moins d'un euro !) ;)

Un peu plus technique à utiliser (il faut apprendre à identifier les reflets imbriqués des miroirs lorsqu'on observe dans l’œilleton) il te permettra de faire un très bon pré-réglage des miroirs (Le secondaire n'a pas besoin d'être parfait). Le miroir primaire quant à lui, peut être réglé de nuit en défocalisant sur l'étoile polaire (n'importe quelle étoile ferait l’affaire, mais la polaire est indispensable pour un Dobson non motorisé puisqu'elle ne bouge pas) La aussi, je te laisse trouver les tutos sur internet qui expliquent la collimation sur une étoile (j'utilise cette technique chaque soir après avoir utilisé mon laser afin d'obtenir un réglage parfait)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 08/11/2020 à 18:29, slavalard a dit :

Un modèle en particulier retient mon attention : l'Orion XT10

Salut,

 

si je peux me permettre, et si tu peux attendre un peu en fonction de la disponibilité de l'engin, le XT10+ d'Orion est vraiment génial, surtout pour un détail qui a son importance : les vis moletées sur le secondaire ! Maintenant tu peux toujours commander un kit de vis moletées et l'adapter sur ton XT10... C'est franchement confort pour la collimation !

Il y a 7 heures, Seprah a dit :

La collimation ? Un perfectionniste comme moi te dira de la refaire tous les soirs

Outch ! Si tu traverses un champs de patates tous les soir avec ton scope, secondaire et primaire complètement dévissés oui, sinon... pas vraiment besoin de la refaire tous les soirs xD

 

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 13 heures, Seprah a dit :

J'ai participé récemment à un autre sujet sur les oculaires :

Merci, je vais aller voir çà ;)

 

Il y a 11 heures, Franck_77 a dit :

si je peux me permettre, et si tu peux attendre un peu en fonction de la disponibilité de l'engin, le XT10+ d'Orion est vraiment génial

Effectivement j'ai commencé à m'intéresser à ce modèle également : le possède-tu ?

Si oui, quels sont tes retours ?

 

Pour ce qui concerne l'outil de collimation, l'idée est surtout "d'éviter" d'y passer un temps abominable, bien que ce soit indispensable :)

 

Un avis sur la qualité Skywatcher vs Orion ? L'une se démarque t-elle par rapport à l'autre ?

 

Autre question de néophyte ;) : je lis souvent "PO démultiplié" : qu'est-ce que ça signifie concrètement ?

Les modèles dont il est question ici en sont-ils pourvus ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 11 heures, Franck_77 a dit :

Outch ! Si tu traverses un champs de patates tous les soir avec ton scope, secondaire et primaire complètement dévissés oui, sinon... pas vraiment besoin de la refaire tous les soirs xD

il y a 9 minutes, slavalard a dit :

Pour ce qui concerne l'outil de collimation, l'idée est surtout "d'éviter" d'y passer un temps abominable, bien que ce soit indispensable :)

 

Le simple transport dans un véhicule induit un léger desserrage des vis du primaire, Mais le secondaire ne se dérègle pas (où très rarement). Cependant je me suis déjà surpris à trouver des vis mal serrées sur mon miroir primaire !

Selon mon expérience, le réglage du secondaire à un impact négligeable sur l'observation. Par contre le primaire est très important ; Entre le transport et les écarts de températures, j'observe systématiquement une déviation de l'alignement qui peut même évoluer au cour de la soirée :o Bon par contre je parle là d'une variation minime qui ne dérangera que les perfectionnistes comme moi :D

 

il y a 19 minutes, slavalard a dit :

Un avis sur la qualité Skywatcher vs Orion ? L'une se démarque t-elle par rapport à l'autre ?

Pour ce qui est de la collimation, il faut malheureusement la contrôler dès la première utilisation. La plupart des membres de mon club avaient un télescope complètement déréglé depuis le début !

Une fois que la première collimation est faite correctement, le réglage sera suffisant pour la plupart des observateurs et n'aura pas besoin d'être retouché avant longtemps.

 

Moi en revanche, je recontrôle systématiquement l'alignement sur l'étoile polaire, en grossissant au maximum et en défocalisant pour obtenir l'image ci dessous :

mauvaise_collimation.jpg

Quelques tuto de collimation :

http://faaq.org/wp/tutoriels/collimation-des-telescopes/

https://www.stelvision.com/astro/collimation-telescope-newton/

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a une heure, slavalard a dit :

Un avis sur la qualité Skywatcher vs Orion ? L'une se démarque t-elle par rapport à l'autre ?

 

 

Ceux qui ont des SW sont content de leur SW , ceux qui ont des Orion sont content de leur Orion  , ça sort de toute façon de la même usine .....

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Entre ces deux modèles, je choisirais l'Orion parce qu'il a un tube plein. Ça facilite le montage et les réglages, ce qui n'est pas négligeable quand on est nomade (moins de manipulations à faire dans le noir). Peut-être aussi que le miroir prendra moins la buée ou la poussière ?

 

Le 08/11/2020 à 18:29, slavalard a dit :

Au niveau du budget, je souhaiterai ne pas dépasser 1500 €, accessoires compris.

C'est le budget pour un 300 mm ! (Mais un 300 chinois en tube plein ne rentre pas dans toutes les voitures. Tu as une grosse voiture ? Si oui, je refuse de te conseiller un 250 mm, c'est une question d'éthique personnelle... :) )

 

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir à tous, et encore merci pour vos réponses.

 

Le 11/11/2020 à 12:53, Seprah a dit :

Pour ce qui est de la collimation, il faut malheureusement la contrôler dès la première utilisation. La plupart des membres de mon club avaient un télescope complètement déréglé depuis le début !

Merci pour le conseil, ainsi que pour les tutos :)

 

Le 11/11/2020 à 13:34, Hoth a dit :

Ceux qui ont des SW sont content de leur SW , ceux qui ont des Orion sont content de leur Orion  , ça sort de toute façon de la même usine .....

C'est bien ce qui me semblait ;)

 

Le 11/11/2020 à 14:11, Bruno- a dit :

C'est le budget pour un 300 mm ! (Mais un 300 chinois en tube plein ne rentre pas dans toutes les voitures. Tu as une grosse voiture ? Si oui, je refuse de te conseiller un 250 mm, c'est une question d'éthique personnelle... :) )

J'étais étonné que personne ne m'ait encore fait cette remarque :D

En fait, il faut bien savoir se limiter à un moment donné ... en tout cas je parle pour moi ;)

Le choix d'un 254 me semble en fait un bon compromis taille/poids/prix.

Et comme je suis débutant, je préfère y aller progressivement ... peut-être si je veux faire de la photo par la suite ?

Mais peut-être que je me plante complètement dans mon raisonnement :D

 

Quelqu'un peut m'éclairer sur ce point : "porte-oculaire démultiplié", qu'est-ce que ça signifie concrètement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a une heure, slavalard a dit :

Quelqu'un peut m'éclairer sur ce point : "porte-oculaire démultiplié", qu'est-ce que ça signifie concrètement ?

 

 

C'est un porte oculaire à "deux vitesses" , une grosse molette pour approcher la mise au point , la petite pour régler finement

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 54 minutes, xavier2 a dit :

sur mon 400 SV, j'ai un PO nomal , ainsi que sur ma taka FS 102... ça me pose aucun soucis de mise au point precise

Oui, mais ça ce sont des PO normaux de "riche"... :D 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 12 heures, xavier2 a dit :

quand on voit la tête des PO sur les dob...l'argument " démultiplié" c'est du commercial!

 

Pour avoir moi aussi un porte oculaire simple, effectivement je confirme qu'il est largement suffisent pour faire la mise au point. Le "10ième de tour" se réalise très bien à la main.

Par contre je sais pas pour les autres marques, mais sur les Perl la conception initiale consiste en une tige d'acier qui "roule" sur le tube du porte oculaire pour le faire coulisser. Du coup sa patine et sa couine >:(

Heureusement il a suffit que je colle une bande de caoutchouc pour régler le problème B|

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 13 heures, Seprah a dit :

Pour avoir moi aussi un porte oculaire simple, effectivement je confirme qu'il est largement suffisent pour faire la mise au point

Bah, oui, on peut faire un feu avec du silex xD C'est tout de même très "confort" le dual speed...

 

Il y a 13 heures, Seprah a dit :

je confirme qu'il est largement suffisent pour faire la mise au point.

En visuel, ok pas de souci ! En photo, sur mon 1000D en "live view" avec le Bahtinov pour faire la map, le "dual speed" est franchement pratique ^_^, ok, on peut faire sans bien sûr...à condition d'avoir un PO normal de riche :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

en photo oui.... ça marche bien la démultiplication .... surtout quand on va chercher dans les fd faibles

sans parler de "po de riche" xD , les PO de dob sont suffisant pour du visuel !
Mettre plus pour un truc au 1/10è de tour alors que le tube se ballade dans le PO. avec du jeu partout...c'est "commercial" comme argumentaire !


après en photo c'est different .la oui faut un PO qui soit solide!
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now