Sign in to follow this  
laurent13

Quelques objets exotiques du ciel d'automne

Recommended Posts

Voici quelques observations exotiques réalisées à la nouvelle Lune d'octobre. Deux objets du ciel profond rarement pointés dans la lignée des cibles de Yapo.

 

UGC 711 (14,0m - 3,9'x0,7') dans la constellation de la Baleine. Dans le T508 à 215x cette spirale vue par la tranche ne saute vraiment pas aux yeux ... Il me faut une observation attentive en vision décalée pour la deviner comme un long trait de lumière particulièrement pâle et d'aspect homogène.

UGC0711-T508-md3.png

 

UGC 711 - Galaxie dans la Baleine
Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm)
Le Montdenier (04) - SQM 21,58

 

Direction la constellation de Pégase à présent, où m'attend un tout petit objet nommé Markarian 335 (13,6m - 18"x18"). Il s'agit d'une galaxie elliptique lointaine située à près de 500 millions d'années-lumière et qui présente un noyau particulièrement actif car il abrite un trou noir hypermassif. Le noyau de cette galaxie est connu pour varier en luminosité au fil des caprices de son trou noir central, il peut également connaître de spectaculaires sursauts éruptifs en rayonnement X. Visuellement l'observation de ce mini-quasar n'est pas très spectaculaire mais reste intéressante dans le T508 mm. A 215x je perçois son noyau lumineux sans problème, il ressemble à une étoile de 14m entouré d'un petit halo diffus. C'est quand même sympa de pouvoir avoir accès à des cibles exotiques comme cette Markarian 335. A noter : Si vous la cherchez dans la base de donnée de Sky Safari Pro sachez qu'elle y est répertoriée sous le nom de PGC 473.

markarian-335-T508-md3.png

 

Markarian 335 - Galaxie de Seyfert dans Pégase
Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm)
Le Montdenier (04) - SQM 21,58

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Merci Guillaume !

 

Un peu plus brillant, j'ai également pointé  la galaxie NGC 514 (11,6m - 3,7'x3,0') de la constellation des Poissons. Cette spirale fait partie de l'actualité astronomique du moment puisqu'elle abrite une supernova de 14m découverte par le japonais Koishi Itagaki le 5 octobre 2020. Avec la transparence moyenne du ciel je remarque que la supernova est bien plus visible que la galaxie qui l'abrite. Il me faudra une observation particulièrement attentive en vision décalée pour déceler quelques bribes de la structure spirale de NGC 514. Je remarque également la présence d'une très faible étoile de 16,2m juste à côté de la supernova.

 

ngc0514-T508-md3.png

 

NGC 514 et SN2020uxz - Galaxie et supernova dans les Poissons
Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm)
Le Montdenier (04) - SQM 21,58

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh eh eh, le Taurus fait parler la poudre ! Le rendu de la spiralité de NGC 514 est excessivement bon : du DAAO ou du dessin très soigné ? Je dirais la seconde option quand on regarde de très près, mais j'ai presque le doute ce qui est une gage de réussite (de mon point de vue).

 

Et pendant qu'on est dans les galaxies de Seyfert, je te donne PGC 1734 (markarian 948) dans les Poissons, plus faible vers V15.5 mais dont le noyau devrait réagir au filtre OIII comme une nébuleuse planétaire (rapport OIII/Hß=25 !). Un truc bien exotique auquel je n'ai pas (encore) rendu visite…

Edited by yapo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Yann,

 

Tous mes dessins sont des hybrides, réalisés au crayon sur site, scannés et retravaillés sous Paint Shop Pro pour un lissage par de nombreuses petites retouches pour gommer les imperfections, sans passer par du floutage.

 

Et merci pour l'idée de Markarian 948, je la note pour une prochaine soirée :)

 

Faudrait qu'on refasse quelques soirées ensemble à Ceillac, comme au bon vieux temps xD

Edited by laurent13
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa ces dessins du ciel profond parfois extrême ! ;) J'apprécie aussi les explications physiques intéressantes qui vont avec.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Laurent, le diamètre donne cette impression un peu enivrante de pouvoir accéder à des pétouilles vertigineusement lointaines ! C'est assez grisant notamment dans les amas ou groupes de galaxies. Là ou une bonne apo n'en montre qu'une ou deux, elles se comptent déjà par 8 ou 10 au 300 et  j"'imagine dans un 508 sous meilleur ciel encore !

 

Comme déjà dit dans le sujet de Yann sur IC 1613, on peut extrapoler cela de façon un peu générale à beaucoup d'objets de la Baleine si l'on est un peu haut en latitude en France. Même au 300 le contraste est fort modéré, j'avais été impressionné par leur difficulté (et déçu ...). Donc bravo pour les spires de NGC 514 !

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ étoilesdesécrins : Oui, autant pour le planétaire et le bridage dû à la turbulence je n'ai pas peur de sortir la lunette de 125 mm plutôt que le dobson, autant pour le ciel profond il n'y a pas photo ! Surtout avec un T508 transportable comme le Taurus ! Le gain de lumière est incomparable et beaucoup d'objets du ciel profond deviennent faciles à détailler.

 

Par contre ce n'était pas le cas de NGC 514 dont la structure spirale est restée délicate car ce soir là le ciel n'était pas au top en terme de transparence. Il a donc fallu que je reste un moment dessus pour en saisir la forme globale. Et pour le coup l'éclat de la supernova de 14m m'a pas mal gêné ! un comble ^_^

 

Sinon voilà un autre dessin réalisé ce soir là, je reste dans l'exotique, mais de l'exotique brillant car rarement pointé alors que ce n'est pas si difficile que çà à voir :

 

A seulement 8' d'arc de l'étoile brillante Omicron Persei (3,8m) se trouve le bel amas ouvert IC 348 (7,3m - 10'). Dans le T508 mm il est bien résolu en une quinzaine d'étoiles et englobe une binaire brillante nommée BU 880. L'observation est intéressante car je perçois sans trop de difficultés une nébulosité entourant les étoiles de l'amas. Ce voile diffus catalogué sous le nom de Van Den Bergh 19 est principalement constitué de nuages de poussières, il est bien visible sans l'aide de filtres interférentiels.

 

IC0348-T508-md3.png

 

IC 348 et VdB 19 - Amas ouvert et nébuleuse dans Persée
Télescope Taurus de 508 mm à 107x (TS XWA 20 mm)
Le Montdenier (04) - SQM 21,60

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this