Philippoïde

Recyclage de webcam en spectrophotometre

Recommended Posts

Bonjour,

Peut-être avez-vous déjà souhaité connaître la bande passante d'un filtre coloré de provenance inconnue ?

Voici une solution simple proposée sur le site Theremino  qui est très riche en réalisations diverses : faire un spectrophotometre avec une webcam.

vous pouvez Téléchargez le descriptif en PDF 

J'ai testé avec ma vieille toucam 2 (flashée en SPC 900 pour tourner sous win7) avec un bout de CD (Johnny, chantal goya, peu importe...) et une ampoule de bicyclette... Le montage est tout à fait rudimentaire.

Après étalonnage en longueurs d'ondes (lasers rouge et vert par exemple) ça donne ça :

 

La lampe seule (x sensibilité spectrale de la camera) - Le spectre est un peu de traviole mais c'est pas grave pour la démo.

5fad497fc4b44_lampetungstene.jpg.661f7d78176cb59a79c73914af685e70.jpg

 

on dit que c'est notre référence

5fad4987eb159_lampetungstene_01.jpg.28feee39c2a368fdce3b31ca06186adc.jpg

 

voici un OIII baader (notez les fuites dans l'IR) à comparer avec un vrai spectre de transmission)

5fad49927d01f_lampetungstene_03.jpg.0f1272d2595b547c07cdcaea1ccb1b59.jpg

 

et un UHC

5fad499901a8f_lampetungstene_04.jpg.579554de452fdbdfd8a642cd152eedb5.jpg

 

La résolution n'est pas terrible mais ça peut s'améliorer. Pour le pourcentage de transmission, ça reste assez pifométrique sans étalonnage

 

Bonne bricole

Glob

 

 

 

 

  • Like 6
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Télécharge Specrtagryph, tu peux faire des étalonnages source et des rapports source/filtre pour avoir une vraie BP étalonnée. Il est gratuit pour une utilisation personnelle après une période d'essai.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Philippoïde a dit :

Merci Looney2, mais je ne recupère pas le spectre sous forme de datas.


Je ne comprends pas ??!! Spectrogryph gère très bien les webcams et fait exactement ce que tu fais, il intègre les spectres de ta source en faisant un étalonnage sur celle-ci (une case à cocher pour "source") et ensuite tu fais "transmission"' tu mets ton filtre devant ta source et tu fais ton spectre, il pondère avec la BP de ta source pour te donner la BP précise de ton filtre étalonnée de 0/100% de transmission cétou.
Il fait même ça en live.

118692631_1694502680725654_1411968947313829410_o.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, la difficulté c'est de trouver une source cohérente entre 400 et 800nm, je pense monter un système de différentes LED : UV-CHaud-Froid-IR et intégrer ça dans une boite à lumière en jouant sur la puissance de chacune pour l'adapter au spectre de ma webcam afin d'avoir un maximum de réponse sur tout le domaine d'analyse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah, sorry ! j'ai regardé un peu vite. j'ai cru que c'était un logiciel de traitement uniquement, pas d'acquisition

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Philippoïde a dit :

ah, sorry ! j'ai regardé un peu vite. j'ai cru que c'était un logiciel de traitement uniquement, pas d'acquisition


Au contraire c'est un logiciel très complet pour l'acquisition qui peut même servir en labo pour piloter des spectros pros qui sont dans la base de donnée du soft.
Il y a plein de fonctions qui sont du chinois pour moi mais qui à priori sont très avancées...

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour l'info

il ne reste plus qu'à récupérer une webcam

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une spectrobidouille qu'elle est intéressante ! 9_9

J'ai chargé le prog que tu mentionnes : Theremino Spectrometer v 2.90 Il reconnait bien ma webcam Lifecam HD-3000 branchée sur mon PC bureau. Par contre, il ignore dédaigneusement ma caméra planétaire ASI 224-MC...

On va étudier ça de plus près... ;)

 

Merci Glob pour cette info originale.

 

Jean-Jacques

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, POUPEAU a dit :

On va étudier ça de plus près

T'as raison Jean-Jacques, te laisse pas faire ;)

 

a noter que je n'ai meme pas démonté la webcam ni dessoudé la LED. Un adhesif noir semble suffire pour la rendre inoffensive. Je ne pense pas que ça diffuse dans le plastique jusqu'au capteur.

j'avais pas vu que la v2.9 était sortie, et avec les sources... cool

Glob

 

Edited by Philippoïde

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, POUPEAU a dit :

Par contre, il ignore dédaigneusement ma caméra planétaire ASI 224-MC...

On va étudier ça de plus près...

La mienne marche très bien sous Theremino  !  Je crois qu'il faut utiliser le Driver DirectShow .

Ca marche aussi avec une TIS DMK41... ou une Atik !

Edited by mizar11

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Looney2 a dit :

Après, la difficulté c'est de trouver une source cohérente entre 400 et 800nm, je pense monter un système de différentes LED : UV-CHaud-Froid-IR

Une LED est une source cohérente?

Pourquoi pas un simple spot halogène?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une Led n'est pas une source cohérente et a un spectre assez large.

Un tube fluo donnera quelques raies du mercure bien repérables et de longueurs d'ondes connues (étalonnage)

 

image.png.c94a7f83c8882e1fd0727c84e4a88e59.png

 

Glob

Edited by Philippoïde
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non c’est bien pour ça que je veux mixer plusieurs sources pour avoir le moins de trous possibles dans le spectre. Halogène oui et non, c’est ce qui était utilisé dans certains spectros mais c’est très pauvre en UV et ça chauffe... Et ça évolue avec l’usure.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, mizar11 a dit :

La mienne marche très bien sous Theremino  !  Je crois qu'il faut utiliser le Driver DirectShow

 

Je viens d'installer le driver DirectShow sur le site ZWO et ça marche parfaitement !

Theremino fonctionne à présent avec mes 2 caméras ASI 224MC et ASI 290MM N&B.

 

Fabuleux !

 

Merci Mizard11 !

 

Jean-Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Looney2 a dit :

Non c’est bien pour ça que je veux mixer plusieurs sources pour avoir le moins de trous possibles dans le spectre. Halogène oui et non, c’est ce qui était utilisé dans certains spectros mais c’est très pauvre en UV et ça chauffe... Et ça évolue avec l’usure.

C'est pourtant le type de lampes qui sont fournies avec des cameras hyperspectrales de 400-1000nm... (à un prix astronomique (l'éclairage)).

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

désolé, je suis distrait en ce moment, ou je perds la boule.

Je pensais à une lampe pour l'étalonnage.

Pour la source, les spectrophotometres sont habituellement équipés d'une lampe halogène pour le spectre VIS-IR (320-1100nm) et  d'une lampe au deuterium pour l'UV.  Si vous n'avez pas d'optiques en quartz, pas besoin de lampe D2.

Les lampes halogènes varient légèrement au cours du temps (dépot d'halogénures sur la face interne) mais ça se change de temps en temps...

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Jijil a dit :

C'est pourtant le type de lampes qui sont fournies avec des cameras hyperspectrales de 400-1000nm... (à un prix astronomique (l'éclairage)).

Oui c’est ce que je disais plus haut mais de souvenir, je peux me tromper, ce n’était pas des halogènes « standard » du commerce, je ne sais pas quel gaz ils mettaient dans le bulbe mais ça valait une petite fortune pour les remplacer. Pour ça que je veux faire des essais avec des CREE qui ont un spectre relativement cohérent avec pour certaines un pic dans le bleu, d’autres moins de bleu mais un « ventre » dans le rouge et des Leds IR et UV bien présents. L’idéal serait d’avoir un spectre source avec le moins d’écart possible en luminance sur tout le domaine d’analyse afin de ne pas avoir à pondérer trop fort pour calculer la transmittance du filtre quand la source a un gros trou dans son spectre.

Maintenant je n’ai pas encore eu le temps de regarder ça de plus près, j’ai un petit spectromètre basique commandé chez thunder optics (Montpellier) qui est étalonné pour 350-950nm, j’aimerais exploiter tout le domaine de détection de celui-ci.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Superbe comme projet

Et en plus il y en a d'autre

Sismologie radioactivité radio logicielle etc c'est une mine d'infos

Cdt Daniel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By CB7751
      Bonjour à tous.
      C'est pas l'exploit technique de la décénie, mais je suis content d'avoir enfin trouvé la formule.
      L'idée était de pouvoir utiliser mes objectifs en monture Nikon F comme lunettes d'observation et astro, et pouvoir faire une mise au point jusqu'à l'infini.
      Photo 1 les éléments et montages avec dans l'ordre de gauche à droite:
      - téléobjectif photo monture Nikon (ici 500mm F4 Sigma Sport)
      - adaptateur Nikon femelle vers T2 mâle marque ZWO
      - adaptateur T2 femelle vers 1/25 marque Baader (version ultrashort)
      - élément optique de la barlow x2.7 marque APM
      - lentille démontée, sans verre, barlow x0.5 utilisée comme allonge de 14mm, marque Svbony
      - renvoi coudé TS Optics ou redresseur terrestre
      - oculaire au choix 1.25" ici un Luminos 15mm 82°
       
      Photo 2 et 3 pour illustrer le montage des éléments.
       
      Le ciel étant bouché de nuages gris jusqu'à la fin des temps, j'ai pu faire un essai hier soir uniquement dans la longueur de la maison. Pour illustration photo de la matrice RGB de ma télé à 12m de distance au smartphone devant l'oculaire 7mm Luminos 82°. Ca fait en théorie un grossissement autour de 180-200 fois pour un diamètre de 120-125mm. A l'oeil c'est parfaitement net et clair sur tout le champ couvert par l'oculaire et c'était assez marrant à voir.. J'ai hâte de pointer ça sur la lune.
       
      Un avantage intéressant est de pouvoir faire une mise au point très proche autour de 4m pour mon 500mm F4, ça fait donc aussi microscope
      Par contre, la mise au point interne n'est pas faite pour être ultra précise à ce point donc ça se joue à une fraction de millimètre.
      La lentille de Barlow doit entrer assez loin après la monture, ça fonctionne uniquement sur des téléobjectifs, ça passe sur 300mm F2.8, 200mm F2 de justesse, sans problème sur mon 70-200 F2.8 certainement toutes marques et modèles.
       






    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Je viens de mettre au point un chercheur (non optique) dédié au solaire, pour éviter de me cramer la rétine (dans le chercheur optique, en mettant ma main derrière) et surtout pour ne plus être handicapé en me tordant le cou pour voir le bon alignement.
      Pour cela j'ai récupéré mon ancien renvoi coudé de lunette de 60, et un support vixen fait en impression 3d.
      J'ai ajouté un filtre pleine ouverture (feuille astrosolar), le principe et que le soleil soit au centre du trou son diamètre est 1/3 plus petit que ce trou.
      Pour la photo j'ai pris une position décalé au flash, j'ai testé en réel est cela fonctionne reste à déterminé si pour l'imagerie l'image apparaitra en parallèle.
       



       
      Bon ciel
    • By Loup Lunaire
      Bonjour à tous,
       
      Je vais immédiatement à remercier (lyl )alias Myriam , qui m'avait guidé sur le choix de ce réducteur atypique afin d'en détourner l'usage initiale.
      J'ai donc acquis ce réducteur à 95€
      Ce modèle de la marque kepler et en 2 pouces, et va me permettre de gagner du champ image pour les conjonctions planétaires/lunaire "serrés".
      Comme souvent chez Kepler les accessoires sont mis dans une gosse boite capitonné,  ce réducteur et composé en trois parties:
      - Un porte oculaire
      -une bague photo T2 vers le 2 pouces
      -un tube qui comprend le réducteur
       
      Vous allez voir que ce réducteur et très polyvalent, il fonctionne aussi bien en astrophoto qu'en imagerie mais aussi en visuel !
      Seul reproche, dans l'ensemble les vis en fer blanc et cette aluminium anodisé noir brillant.
       
      D'ailleurs si Myriam pourrait nous éclairer sur la partie optique de ce réducteur.
       

       
       
       
       
      Les optiques ont de beaux reflet smauve-vert.
       

       
       
       
      Voici le montage pour la version avec l'APN
       

       
       
       
       
       
      Voici un test effectué avec l'APN  Sony alpha 3000 APC sur ma lunette de 90 avec le même cadrage.
       
      La première image est sans réducteur et la seconde avec, j'ai fait la mise au point sur la grille blanche, on voit les gouttes d'eau.
      L'image à première est qualitative, je n'ai pas de déformations optiques comme le précédent réducteur 0.5  à 25€ (qui est mauvais optiquement !).
      l'image est propre, le champ est plat.
       
       


       
       
       
      (mise à jour 26-12-20)
       
      Ici un test sur la lune avec et sans réducteur:
      J'ai remarqué que le correcteur génère un peu de chromatisme mais rien de bien méchant,
      Le facteur de réduction pour une lunette avec 900 de focale correspond , à peu près à 700mm  ( images/focales comparé avec  une lunette à 700mm de focale et de résolution à 17mpix)
      La lunette passe alors à un F/D d'environ 7.77 au lieu de 10.
       

       

       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Cette fois-ci c'est au tour de l'imageur, j'ai pris la petite ZWO 034MC et son capteur de 1/4 de pouces.
      J'ai pris pour cible ce potelet à tête blanche, là aussi pas de surprise le réducteur fonctionne bien, je ne'ai pas toucher le gain.
      Ce qui pourrait intéresser les utilisateurs d'ancienne lunette achro pour l'imagerie en ciel profond.
       

       


       
       
       
      Le dernier test rapide est visuel, j'étais tous surpris de voir qu'en visuel cela fonctionne également, j'ai essayé avec du 44,° 52° . Les images sont impeccables !
      Par exemple avec le 25mm Takahashi abbe et 900mm de focale j'ai les deux potelets à bord de part et d'autres du champ avec le réducteur la vision est plus large, sans noter d'aberrations supplémentaires.(
      Cela dit je préfère éviter d'ajouter des pièces optiques supplémentaires)
       
      Il fait bien son boulot, ce réducteur maintenant reste à savoir la nuit comment il se comporte sur la lune et en ciel profond.
       

       
      Bon ciel achromatique
       
    • By CptNautilus
      Il y a quelques temps, j'avais pondu ce tutoriel pour aider les possesseurs d'une station Stellina à empiler leurs FITS manuellement dans DeepSkyStacker (DSS). Une partie de la méthodologie ne s'applique qu'à Stellina, mais la plus grande part est valabe pour tous les types d'appareil. Attention, ce tutoriel ne couvre que la partie empilement. Il restera le post-traitement du TIFF à accomplir, mais pour cette partie il y a déjà beaucoup de tutoriels existants.
       
      Le tutoriel est en anglais pour être accessible au maximum de personnes. J'espère que ce n'est pas contraire à la charte d'Astrosurf. J'ai mis beaucoup de captures d'écrans, donc ça devrait rester plus ou moins utilisable même si on ne comprend pas trop l'anglais.
       
      Si ça peut démarrer des vocations...
    • By CptNautilus
      Il y a quelques temps, j'avais pondu ce tutoriel pour aider les possesseurs d'une station Stellina à empiler leurs FITS manuellement dans DeepSkyStacker (DSS). Une partie de la méthodologie ne s'applique qu'à Stellina, mais la plus grande part est valabe pour tous les types d'appareil. Attention, ce tutoriel ne couvre que la partie empilement. Il restera le post-traitement du TIFF à accomplir, mais pour cette partie il y a déjà beaucoup de tutoriels existants.
       
      Le tutoriel est en anglais pour être accessible au maximum de personnes. J'espère que ce n'est pas contraire à la charte d'Astrosurf. J'ai mis beaucoup de captures d'écrans, donc ça devrait rester plus ou moins utilisable même si on ne comprend pas trop l'anglais.
       
      Si ça peut démarrer des vocations...
      Manual stacking with Stellina - CptNautilus - 1.1.1.pdf
  • Upcoming Events