bruno beckert

Arecibo...s'écroule

Recommended Posts

Le 18/11/2020 à 14:44, Superfulgur a dit :

Ca symbolise peut-être la fin de l'hégémonie américaine sur le monde, et son remplacement par celui de la Chine...

 

En même temps, il est intéressant de croiser la situation actuelle avec ce qu'annoncent les modèles climatiques.

D'ici 30 ans et plus, tout le vaste secteur géographique de la Chine actif économiquement sera touché de plein fouet par le changement climatique.

En fait, la Chine est sur la liste des pays qui pourraient se retrouver en pénurie d'eau au point d'en impacter lourdement l'agriculture, l'industrie et la production d'énergie. Sans compter les élévations de température en soi. 

Dit autrement, si on en croit les modèles climatiques, la Chine connaîtra de tels bouleversements qu'elle sera violemment secouée économiquement et socialement. Et vu ce qui est prévu, il est peu probablement que la Chine existe encore dans 50 ans en tant que nation dominante ou en tant qu'entité politique telle qu'on la connait aujourd'hui.

 

Pour les USA, cela ne sera guère mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Quand on zoome (coco) on voit bien la Réunion et l'île Maurice sur la photo de l' hurricane, de l'ouragan ,du typhon> du cyclone. En revanche l'ile Rodrigues avait l'air de souffrir...

Est-ce une photo prise par l'ISS ?...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/11/2020 à 18:56, asp06 a dit :

arrivé à la cinquantaine, Arecibo pète un câble, puis deux, puis ... le problème c'est peut être surtout que plus grand monde ne fait appel à lui?

Pareil, mais moi ça m'est arrivé à la soixantaine :S

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le lien :(...

Si la plateforme s'écroule (avant d'être démantelée) ça va faire mal... c'est quand même un sacré truc à bonne hauteur... quelques photos prises en 2009:

IMG_1507.thumb.JPG.e1110ce07ea5db4fa10d8eda4145f715.JPG

Il y a une dizaine de personnes sur la plateforme... pour donner l'échelle, et on voit tous ces cables qui partent vers les pylônes - je suppose que c'est un ou deux comme celui en haut à droite qui a laché...

 

IMG_1493.thumb.JPG.509e53869e073d165aca394d5f1ba8d7.JPG

vu d'en bas..

IMG_1502.thumb.JPG.a39e1c1ac1811b27ed5397fa5ea69289.JPG

en dessous...

IMG_1512.thumb.JPG.23dc9be96635b23625335e4ec6ff8f9d.JPG

Au dessus à 150m...

 

Maintenant c'est Elon M.... qui va se réjouir... un obstacle de moins pour asperger tout le monde avec ses milliers d'émetteurs radio en orbite... >:(

Nicolas

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, muller a dit :

 

 

Bonsoir: Merci Muller, excellente source d'info--j'espère que ça restera une "recommendation." Mais comme tout ça vieillit malheureusement.

Je me demande si l'entretien aurait peut être meilleure? Après tout le Golden Gate Bridge est bien plus vieux--il est repaint sans arrêt et les câbles remplacés.

 

D'autre part cette recommandation est peut être pour demander un plus gros budget au congrès/gouvernement fédéral?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, jm-fluo a dit :

Et là tu comprends cette photo ?  "Le cyclone Dina est un cyclone tropical u pas  ?

 

TC_Dina_20_jan_2002_0610Z.jpg

Modifié il y a 3 heures par jm-fluo

 

Cyclone Dina--hémisphère sud.

 

 

 

5fb6c6f6a8f77_ScreenShot2020-11-19at11_14_31AM.png.b3b06340d2c14be26bf924756b2b620d.png

 

Hurricane Katina--hémisphère nord.

On peut observer les différentes rotations.

 

Ils sont tous tropical (aux?), ces tempêtes ont besoin d'océans chauds.

 

"tropical cyclones. ... Once a tropical cyclone reaches maximum sustained winds of 74 miles per hour or higher, it is then classified as a hurricane, typhoon, or tropical cyclone, depending upon where the stormoriginates in the world."

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Quand la chine s'éveillera,le monde tremblera" Alain Peyrefitte je crois !

Eh bien c'est en train d'arriver ! :(

Cordialement

Edited by STARBIRD
Orthographe sur un nom propre merki captain
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Kirth a dit :

@Alain MOREAU, ça devait souffler chez toi ce jour là !

 

Je n’habitais pas encore sur l’île à ce moment, mais il est passé au nord heureusement.

C’est plutôt ce genre de bébé qui était à redouter récemment (image = 1200 X 600km) et qui emporterait facilement ce qui reste d’Arecibo :

 

image.png.e54392aa9aff56944e6ffd66ecc0322f.png

 

Gelena, imagé la veille de son passage au plus près de Rodrigues dans la nuit du 09 au 10 février 2019.

http://www.cycloneoi.com/archives-blog/cyclone/gelena-un-cyclone-extremement-dangereux-selon-le-cmrs-de-la-reunion.html

 

L’œil est passé dans le "o" de Rodrigues pour fixer les idées : "on a senti le vent du boulet" comme se plaisaient autrefois à conter les vieux marins survivants d’un assaut meurtrier. En langage d’aujourd'hui : "on s’est fait démonter la gueule" sans répit pendant 12h ! :D

 

Sous l’effet de la dépression, le niveau de la mer est monté de 2m en sus de la marée ordinaire, ce qui a suffi à drosser toutes les barques de pêcheurs de la côte nord à l’intérieur des terres, malgré le rempart du lagon et les précautions prises pour les retirer "en lieu sûr" selon les usages préventifs habituels.

À l’extérieur, les déferlantes sont montées entre 11 et 12m sur la barrière, juste au-dessous de chez moi, sur le front nord-est le plus exposé de l’île (la météo locale prévoyait deux fois moins et a sous-estimé les vents de 50km/h, Éric si tu me lis ;)).

Cela diffère peu d’un tsunami ordinaire finalement, si ce n’est qu’il est récurrent, prévisible, et que sauf inconscience absolue personne ne bâtit si près du niveau de la mer.

 

Il est difficile de prendre la mesure d’un tel danger tant il paraît abstrait à qui n’a pas déjà vécu pareil déchaînement de puissance aveugle durant d’aussi longues heures d’affilée !

Heures qui semblent s’étirer d’autant interminablement qu’on ne dispose plus d’aucune information sur la tournure que prennent les évènements...

L’électricité et toutes les communications sont coupées (1/4 du réseau électrique au sol cette fois) et de toute façon on coupe préventivement la centrale de l’île pour limiter les accidents durant les heures où aucun service de secours ne peut intervenir sans prendre de risques démentiels (une seule intervention des pompiers durant les heures critiques cette fois, et pour une heureuse naissance ! :x).

On couche les paraboles de la liaison satellite pour leur éviter de finir en soucoupes volantes : fini internet. Aussi plus de téléphone - ni fixe ni GSM - plus de télé bien sûr, ni de radio ce coup-ci car l’antenne de l’émetteur local s’est retrouvée au sol dès les premières heures avant même qu’on coupe le jus, non sans avoir court-circuité au passage en s’affalant toutes les lignes moyenne-tension du centre-est ! xD

Donc c’est le blackout total, l’opacité absolue : d’un coup ceux qui le croyaient encore se rendent compte que cette terre ne leur appartient pas ; elle est soudain le théâtre d'un affrontement cyclopéen entre les puissances inhumaines du monde, qui mettent en jeu des énergies proprement inimaginables ! Voici balayées comme si nous n’existions déjà plus toutes nos illusions de toute-puissance !

 

À l’instant où a été prise cette image satellite - peu différente des dernières informations  disponibles avant que les communications ne soient coupées - les vents mesurés atteignaient déjà 270km/h dans "le mur de l’oeil", ils sont même montés jusqu’à 320km/h en pointe : l’allure d’un TGV lancé à pleine vitesse !

Ce n’est pas aux membres de ce forum que j’apprendrais ce que ça signifie en terme d’énergie cinétique...

Et la trajectoire prévisionnelle venait droit sur Rodrigues ! :o

Une trajectoire gouvernée à grande échelle par les gradients de pressions et de températures dans l’atmosphère et la température de surface de l’océan, mais qui reste erratique et imprévisible à la petite et même minuscule échelle humaine sous un tel monstre.......

C’est ce qui nous a sauvé : l’oeil a décroché moins de deux heures avant de toucher l’île !

 

Le destin des humains situés sur son passage se joue donc à quelques dizaines de kilomètres près tout au plus, parfois moins, et en quelque sorte à la roulette russe ; la différence entre de gros dégâts matériels - comme cette fois - ou un véritable carnage ne tient finalement qu’à un fil, dont nous ne sommes que les marionnettes impuissantes.

 

Mais l’île est sur la trajectoire des cyclones, c’est une vieille histoire "lontan" comme le rappellent en créole les vieux au regard qui s’égare et se détourne avec pudeur quand ils évoquent non sans philosophie mais parfois avec émotion cette époque où leurs "cases-tôles" couvertes de vétiver s’envolaient comme fétus de paille dans ces maelströms terrifiants...

Ça ne se passait pas toujours sans grandes douleurs hélas. 

Les constructions sont plus solides à présent, et l’État plus secourable.

Même si la prudence reste de mise.

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Doublon...

Edited by Kaptain

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, brizhell a dit :

 

O.o:o:( Consternation.....

 

Ce n'est pas possible, il doit y avoir une solution...

 

Traduction automatique :

 

Le célèbre télescope Arecibo, au bord de l'effondrement, sera démantelé
Par Daniel Clery19 nov.2020 à 11h30

 

La longue et productive vie du télescope Arecibo a pris fin. La National Science Foundation (NSF) a annoncé aujourd'hui qu'elle mettrait hors service le radiotélescope emblématique de Porto Rico à la suite de deux ruptures de câble ces derniers mois qui ont amené la structure à un quasi-effondrement. L'observatoire de 57 ans, qui a survécu à de nombreux ouragans et tremblements de terre, est maintenant dans un état si fragile que tenter des réparations mettrait le personnel et les travailleurs en danger. «Cette décision n'a pas été facile à prendre», a déclaré Sean Jones, directeur adjoint de NSF pour les sciences mathématiques et physiques, lors d'un point de presse aujourd'hui. «Nous comprenons à quel point Arecibo compte pour [la communauté de recherche] et pour Porto Rico.»

Ralph Gaume, directeur de la division d'astronomie de la NSF, a déclaré lors du briefing que l'agence souhaitait préserver d'autres instruments sur le site, ainsi que le centre d'accueil et de sensibilisation. Mais ils sont menacés si la structure du télescope s'effondre. Cela amènerait la plate-forme d'instruments de 900 tonnes, suspendue à 137 mètres au-dessus de l'antenne de 305 mètres de large, s'écraser. Les câbles flottants pourraient endommager d'autres bâtiments sur le site, tout comme les trois tours de support en cas de chute. «Il existe un risque sérieux d'effondrement inattendu et incontrôlé», a déclaré Gaume. «Un démantèlement contrôlé nous donne la possibilité de préserver les actifs précieux dont l’observatoire dispose.»

Au cours des prochaines semaines, les firmes d'ingénierie élaboreront un plan de démantèlement contrôlé. Cela peut impliquer de libérer la plate-forme de ses câbles de manière explosive et de la laisser tomber.
Le télescope Arecibo est largement utilisé par les astrophysiciens ainsi que par les scientifiques atmosphériques et planétaires depuis le début des années 1960. Pendant de nombreuses années, il a été le principal instrument d'écoute des messages des civilisations extraterrestres, et son apparence frappante lui a valu un rôle de soutien dans les longs métrages.

L'observatoire a été battu par les éléments au fil des ans, le plus récemment par l' ouragan Maria en 2017 et un tremblement de terre et des répliques en décembre 2019. On ne sait pas si ces contraintes ont contribué aux pannes de câbles, dont la première s'est produite le 10 août . Un câble auxiliaire, installé dans les années 1990 lorsque 300 tonnes de nouveaux instruments ont été ajoutés à la plate-forme suspendue, s'est détaché de sa prise à une extrémité, endommageant certains instruments et entaillant la surface de la parabole en dessous.
Les ingénieurs enquêtant sur la rupture ont commandé un câble de remplacement et d'autres pour apporter leur soutien. Au cours de leurs études, ils ont remarqué que l'un des 12 principaux câbles de suspension - l'un connecté à la même tour que le câble auxiliaire défectueux - avait une douzaine de fils cassés autour de son extérieur. Parce que ces câbles de 9 centimètres d'épaisseur sont composés de 160 fils, ils pensaient qu'ils avaient une capacité suffisante pour supporter la charge supplémentaire.

Mais le 7 novembre, ce câble s'est rompu . L'Université de Floride centrale (UCF), qui dirige le consortium gérant l'installation pour NSF, avait déjà trois firmes d'ingénierie sur place pour évaluer la première pause. Ils se sont rapidement mis à analyser la sécurité de l'ensemble de la structure. NSF a envoyé une autre entreprise et l'Army Corps of Engineers. Sur les cinq, trois ont déclaré que la seule voie à suivre était un déclassement contrôlé. Si un câble principal fonctionnait en dessous de sa capacité nominale, «maintenant tous les câbles sont suspects», a déclaré Ashley Zauderer, directeur du programme NSF pour l'Observatoire d'Arecibo. Si l'un des trois câbles principaux restants connectés à la tour endommagée tombait également en panne, ont conclu les ingénieurs, la plate-forme s'effondrerait.

NSF a, ces dernières années, cherché à réduire son engagement envers l'Observatoire d'Arecibo et, en reprenant sa gestion, UCF a assumé une plus grande part de la charge financière . Mais Gaume a déclaré: «Cette décision n'a rien à voir avec les mérites scientifiques de l'Observatoire d'Arecibo. Tout est question de sécurité. » L'installation dispose toujours de capacités puissantes et uniques sur lesquelles les chercheurs s'appuient, a-t-il déclaré. «Je suis convaincu de la résilience de la communauté astrophysique», a-t-il ajouté, et NSF travaille avec certaines de ses autres installations pour reprendre certaines des études qui ont été interrompues.

  • Sad 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Alain MOREAU a dit :

Mais l’île est sur la trajectoire des cyclones,

 

Tu veux dire, des tempêtes ? 9_9 des coups de tabac ?:ph34r:

 

Triste fin pour ce télescope...

Cela me fait penser à ce que j'ai vécu en entreprise. On diminue la maintenance sur les moyens techniques de production pour présenter un bilan comptable plus attractif. Des process s'effondrent dans les 2 à 3 ans mais entre temps, soit la boite a été revendue, soit le DG a été promu ailleurs.

 

Je serais intéressé de voir les budgets d'entretien de cet observatoire sur les 15 dernières années.

"make america great again" ki disait...

 

 

 

Edited by Pascal C03
  • Sad 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, jackbauer a dit :

Ce n'est pas possible, il doit y avoir une solution...

Je suis tout à fait d'accord avec toi !! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, jackbauer a dit :

«Il existe un risque sérieux d'effondrement inattendu et incontrôlé», a déclaré Gaume. «Un démantèlement contrôlé nous donne la possibilité de préserver les actifs précieux dont l’observatoire dispose.»

Donc, ils peuvent faire un démantèlement contrôlé, mais pas une réparation contrôlée !!!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, jm-fluo a dit :

Donc, ils peuvent faire un démantèlement contrôlé, mais pas une réparation contrôlée !!!

 

Si j'ai bien compris, il ne s'agit pas de démanteler "délicatement", le projet serait de placer des charges explosives sur les dernières attaches pour faire s'effondrer l'ensemble du bazar (sauf les tours entre autres).

Un gâchis et un spectacle désastreux..

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Un gâchis et un spectacle désastreux..

Et oui et malheureusement on n'y peut rien !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/11/2020 à 12:57, Alain MOREAU a dit :

Je ne puis confirmer cette assertion car chez moi il n’y a ni lavabo ni baignoire : on manque d’eau douce donc on ne se lave que sous la pluie (puisqu’on est déjà dans les légendes urbaines, remettons-en une louche : que quand il y a un cyclone, quoi, pour faire simple :D)

Sinon tu as déjà eu la réponse : ça ne marche pas à cette échelle 

 

C'est tout bien expliqué ici :

https://www.lefigaro.fr/sciences/pourquoi-les-ouragans-tournent-ils-toujours-dans-le-meme-sens-20190903

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/11/2020 à 13:07, Superfulgur a dit :

J'ai fait un Entre Terre et ciel dessus, je le retrouve pas sur le net...

 Tu l'as finalement retrouvé !! :-)

Edited by jm-fluo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now