VegaLyre

Nébuleuse de l'Iris - NGC 7023 - Ca fait du bruit

Recommended Posts

Bonjour,

 

9h de pose unitaire de 120s sur 3 sessions. Il y a 44 Darks et 44 Flats. Traitement avec la dernière version Beta de SIRIL 099.6.

Je trouve que mon image reste assez bruitée et je ne comprends pas trop pourquoi. C'est une nébuleuse qui comporte beaucoup de zone de poussières sombres contrairement aux autres objets que j'ai tendance à photographier.

Est-ce que du coup cela a fait ressortir les limites de mon capteur (Canon EOS 1200) ? Contrairement à d'habitude je n'ai pas l'impression que ça va diminuer en augmentant encore le nombre de pose

A votre avis ?

 

Setup :

Newton Skywatcher 150/750 sur neq6-R

Caméra de suivi ZWO ASI120MC

Focuser ZWO

Imageur Canon 1200D défiltré et refiltré ASTRODON

Filtre UHC

Kstars/EKOS sur Raspberry Pi 4 qui commande l'ensemble du setup

 

 

Bon ciel

resultatNGC7023-9H.jpg

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Une bonne image de cet Iris avec un beau champ étoilé :)

Bizarre effectivement que la full soit bruitée avec 9h de pose.

Je referais un essai sans DOF juste pour vérifier.

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime beaucoup malgré le bruit. Bizarre en effet. Siril a bien pris en compte tes 270 subs ? As tu fait l'étirement asinh ? Déconvolution ?

 

Edited by Looney2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain,

Du coup j'ai refait le traitement sur SIRIL sans DOF et cela m'a permis de m'apercevoir que c'était quand je passais sous photoshop que cela me bruitait l'image.

Je pense que c'est depuis que j'utilise la version Beta de SIRIL car j'enregistre en TIFF pour passer sous Photoshop. A l'enregistrement sous SIRIL, il y a maintenant le choix entre 32bits et 64bits. Je choisis 32 bits car en 64bits l'image devient très lumineuse et je n'arrive plus a régler l'histogramme sur Phototshop

Je fais donc appel aux spécialistes SIRIL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprend plus, je suis reparti sur celle avec les DOF et déjà dans SIRIL il y a du bruit qu'il n'y a plus sur la version sans DOF. J'ai l'impression d'avoir 2 soucis du coup. Bruits avec les DOF plus que normal et rajout de bruits en passant sous Photoshop sans même commencer les traitements

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Looney2 a dit :

J'aime beaucoup malgré le bruit. Bizarre en effet. Siril a bien pris en compte tes 270 subs ? As tu fait l'étirement asinh ? Déconvolution

Je n'ai pas fait d'étirement asinh car je vois rarement l'intérêt de ce traitement. Je vais essayer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après pas mal de test, voila le bilan


Traitements:
Avec Ancien SIRIL => Pas de changement
Sans DOF => bien mieux 
Uniquement avec Darks => Pas beaucoup de bruit
Uniquement avec Flats => Image avec énormément de bruits et effet de trame

Je n'avais pas ça avant. Justement depuis environ 1 an que j'utilise une boite a FLAT, il n'y a pas photo entre avant et après surtout sur du grand champ bien entendu

Je pense faire mes flats correctement au 2/3 de l'histogramme.

Peut-être est-ce du à mon traitement dans SIRIL. Lorsque je fais plusieurs sessions, comme par exemple pour l'Iris ou j'ai fait 3 sessions d'environ 3h chacune, je place toutes les brutes, flats et darks ensemble. Je lance ensuite le script de traitement automatique dans SIRIL. Jusqu'à présent cela me donnait de bons résultats
Je suppose qu'il faudrait faire un traitement manuel pour faire correspondre aux brutes les flats et darks correspondant à chaque session avant d'empiler. Du moins si l'on veut faire ça dans les règles de l'art
Quelqu'un a une idée à quoi pourrait être du ce bruit que je retrouve dans l'image malgré les 9h de poses ?
Image traitée avec uniquement des Darks (sans Flats)

 

 

resultatNGC7023-9H_sansFlat.tif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, entre les sessions, la caméra est démontée ? Si oui il faut un flat maitre par session, et les prétraiter DOF par session, avant de tout remettre ensemble à partir de la registration.

 

Vu que c'est un EOS, je suppose qu'en 9h de poses la température varie sensiblement entre les différents moments et sessions. Or les darks sont fait pour une température donnée. Donc il faut faire des offsets, activer l'optimisation des darks et traiter en conséquence : offset maitre, darks auxquels on soustrait l'offset maitre pour faire le dark maitre, flats auxquels on soustrait le dark équivalent, et prétraitement en filant tout ça à siril et en activant l'optimisation des darks. Ca diminuera beaucoup le bruit normalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour VegaLyre, au sujet des Flats et Offsets, je peux te décrire ce que je fais sous Siril avec un apn Canon et qui semble conduire à un résultat satisfaisant pour le bruit.

- Les flats : un gain faible (100 ou 200 isos), une expo aux 2/3 de l'histogramme. Une surface parfaitement uniformément éclairée avec une lumière qui émet dans tout le spectre et pas trop puissante pour faire des expositions entre 300 ms et 1s maximum (en baissant trop le temps on va obtenir des images trop bruitées avec pas asser de signal et en augmentant trop le temps , on va ressentir les effets des pixels chauds). Une bonne boîte à flats est donc recommandée. Une centaine de poses.

- Les offsets : J'utilise les offsets uniquement pour construire le master flat. Le gain réglé pour les offsets est le même que pour les flats. Temps d'exposition le plus court possible (1/4000e par exemple). Une centaine de poses.

Edited by encelade18
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Salut les astrams,
       
      Je profite de l'approche de la Pleine Lune pour traiter les images acquises durant cette très belle lunaison du 07 septembre dans le Sud. Je suis surtout les comètes et me fais aussi plaisir sur quelques objets du ciel profond et parfois il est possible de faire les deux simultanément et là c'est carrément le pied
      Ce fut le cas dans la nuit du 11 au 12 septembre où la comète périodique 108P/Ciffreo a eu le bon goût de passer à proximité de la nébuleuse du Crabe, M1. Ce n'est certes pas la comète la plus spectaculaire mais je n'allais pas rater cette conjonction
      En plus, 108P est une périodique découverte par la française Jacqueline Ciffréo en novembre 1985 au T90cm du CERGA (clin d'oeil aux amoureux de Caussols et je sais qu'il y en a sur le forum !) :

      Sa période actuelle est de 7,23 ans et elle est passée au périhélie la veille de cette conjonction, le 10/09/2021 : elle était donc au mieux de sa forme vers m1=15.
       
      Voici donc l'image de la conjonction, travaillée sous Gimp pour figer à la fois les étoiles et la comète :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 85 poses de 60s à -15°C  (gain 120), Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir : poses guidées avec dithering
      Le 12 septembre 2021 de  01h21m à 03h02m  utc     (  01 h 25 min  d'intégration )
      Traitement Siril 0.99.10.1 et finition avec Gimp 2.10.24
       
      La comète se devine assez bien sur les poses individuelles, ce qui a permis de faire le compositage cométaire avec Siril, directement en cliquant sur celle-ci :

       
      Pour ceux qui ne voudraient pas cliquer pour voir la full, voici 2 crops sur les protagonistes de la conjonction :

       
      Bon vous aurez aussi remarqué aussi un troisième invité surprise en haut à droite de l'image pleine, je pense que cet arc en ciel est un reflet de la brillante (V=2,97) Dzeta Tau située à un petit degré de M1...
       
      Bonne soirée.
    • By candrzej
      Salut à tous
       
      Je ne vous présente plus cette nébuleuse, pas mal de versions proposées récemment, normal c'est le meilleur moment pour l'imager
      On est en couleur classique avec la 2600mc, donc pas autant de pêche qu'avec un filtrage étroit adapté. On voit tout de même assez bien les petits détails de ce complexe nébulaire.
      Les données techniques :
       
      CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller)
      Caméra ZWO ASI2600MC
      70 poses de 300 secondes à -10°c (1x1)
       

       
      @+
      Christian
       
    • By Taapuna
      Bonjour à tous
       
      Une publication vient d'être diffusée dans "The Astrophysical Journal Letters" au sujet de l'origine d'une des cinq supernovæ qui ont été observées dans notre Galaxie ce millénaire. Il s'agit de 1181 AD.
      Cette supernova a été vue par des astronomes chinois et japonais en 1181. D’après les écrits, elle était aussi brillante que Saturne et elle est restée visible pendant environ six mois. Ces premiers observateurs ont indiqué une position approximative dans le ciel mais aucun vestige n'a jamais vraiment été trouvé. Ainsi cette supernova est restée un mystère jusqu'à aujourd'hui...
      La publication rapporte qu’une nébuleuse peu lumineuse en expansion rapide, qui entoure l'une des étoiles les plus chaudes connues à ce jour, forment un duo qui est lié à l'événement cosmique de 1181. La nébuleuse appelée Pa30 qui a été découverte par l'astronome amateur Dana Patchick, a en son centre, une étoile extrêmement chaude surnommée "étoile de Parker". C’est l’étoile Wolf-Rayet la plus chaude connue à ce jour (200 000° Celsius). La position de l'étoile Pa30/Parker dans le ciel, correspond à celle des écrits historiques chinois et japonais sur "l'étoile invitée". Les vitesses d’expansions de Pa 30 sont extrêmement élevées, de l’ordre de 1 100 km/s. Son âge serait d’environ 1 000 ans, ce qui correspond à l'âge de SN 1181 AD.
      L'étoile de Parker serait le résultat de la fusion de deux naines blanches, qui aurait produit un phénomène rare, une supernova de type Iax. Ce type de supernova n’est pas encore très bien compris dans le milieu scientifique mais le système galactique formé par Pa 30 et l’étoile de Parker permettra certainement d’en savoir beaucoup plus dans l'avenir...
       
      Cette publication a été déclenchée suite à une observation spectroscopique que j'ai faite en octobre 2018 depuis la pointe bretonne. Le spectre de l'objet était vraiment atypique.

       

      Après avoir contrôlé la véracité de mon observation  avec un autre astronome amateur domicilié à Prague, Thomas Petit,  j'ai contacté le professeur Quentin Parker de l'université de Hong-Kong qui a aussitôt constitué une équipe pour collecter toutes les données sur cet objet extrêmement rare afin de rédiger une publication.    
      Cette dernière est actuellement largement diffusée dans la presse scientifique.
       
      La publication
       
      Pascal Le Dû
    • By AstronoSeb
      Bonjour,
       
      J'ai tenté cette nébuleuse assez faible au C8 Edge. En OCS avec Altair 294c et Optolong L'Xtreme avec une intégration séparée du Ha et OIII. 110 poses de 120s. (peut etre pas assez...)
       
      En esperant vos commentaires et conseils à visés !
       

    • By bpollet
      Lunette esprit 100ED
      30x240s
      20DOF
      Optolong L-Extreme
      Sony Nex5

  • Upcoming Events